Separation
Newsletter

Actualité de l’Université

Les Universiades Gwangju 2015 : le départ de la flamme en Sorbonne

La flamme des 28ème universiades d’été est partie le lundi 18 mai 2015 de la Cour d’honneur en Sorbonne pour rejoindre sa destination, Gwangju, en Corée du Sud.


Crédit photo : Marc Lazian - Paris-Sorbonne

La date de cette cérémonie n’a pas été choisie au hasard. Elle coïncide avec les célébrations de la révolution démocratique du 18 mai 1980, au cours de laquelle les étudiants de l’Université nationale de Jônnam à Gwangju se sont soulevés contre la dictature militaire et ont pris la tête d’un mouvement pour défendre la démocratie et les droits de l’Homme. Cette cérémonie a été organisée par l’Université Paris-Sorbonne, la Fédération Internationale de Sport Universitaire (FISU) et l’équipe coréenne.

Le président de la FISU, Claude-Louis Gallien, a rappelé les liens qui unissent désormais Paris et Gwangju, « deux villes de lumières et de culture ».

Le choix de la Sorbonne est également hautement symbolique. La Salle des Autorités, dans laquelle se sont tenus les discours, abrite la plaque commémorative consacrée à Pierre de Coubertin. C’est à la suite de son appel du 25 novembre 1892, au cours d’une séance solennelle de l’USFSA dans l’amphithéâtre de la Sorbonne, qu’il organise en 1894 ce qui sera appelé plus tard le premier congrès olympique. 

En mai 1923, les premiers jeux universitaires du monde seront organisés par des étudiants du Club universitaire de Paris. 

Le président Barthélémy Jobert a souligné à cette occasion que « les olympiades universitaires sont ainsi symboliques de toutes les dimensions et traditions universitaires, mais avant tout de la rencontre entre les peuples ».

La cérémonie a été suivie d’une démonstration de Taekwondo. Les six continents étaient symboliquement représentés par six étudiants du service des sports de l’Université Paris-Sorbonne (SUAPS).