Separation
Newsletter

Hommage

Cérémonie en hommage à Kheireddine, Marion et Suzon : mardi 24 novembre à 13h

Une cérémonie est organisée mardi 24 novembre de 13h à 14h dans l’amphi Richelieu. Toute la communauté de Paris-Sorbonne est conviée à partager ce moment de recueillement. Elle sera enregistrée et sera disponible en différé pour toutes les personnes qui n’auront pas pu se déplacer.

Un recueillement à Clignancourt a déjà eu lieu le 16 novembre.

Pour laisser vos témoignages de soutien

Pour que chacun et chacune puissent s’exprimer librement et offrir un témoignage aux amis et aux familles des victimes, plusieurs moyens vont être mis en place sur les sites de la Sorbonne, à l’entrée de la galerie Gerson et de la Salle des Actes, à l’Institut d’Art et d’Archéologie, à Malesherbes et à Clignancourt : 

- des panneaux permettront de laisser des messages,
une urne sera mise à disposition pour les messages plus personnels, 
un livre recueillera les messages destinés plus particulièrement aux familles, 
une page Facebook est d’ores et déjà ouverte pour poster des messages de soutien, 
des plaques commémoratives seront posées dans les UFR de Marion, Kheireddine et Suzon.

La Lettre interne

MARION, KHEIREDDINE ET SUZON

Marion Lieffrig-Petard, en première année du master-franco-italien de musicologie, musicienne, passionnée par les voyages musicaux en Méditerranée, venait de rentrer d’une année d’Erasmus à Barcelone et s’apprêtait à effectuer sa deuxième année de master à Palerme. Elle fait partie des victimes de la rue Bichat.

 

Kheireddine Sahbi, étudiant en master d’ethnomusicologie, violoniste algérien virtuose venu parfaire sa formation à Paris, très impliqué dans l’ensemble de musiques traditionnelles de l’université, a été abattu alors qu’il rentrait chez lui dans le dixième arrondissement.

 Suzon Garrigues, étudiante en troisième année de licence de lettres modernes appliquées, est décédée au Bataclan. Elle laisse à ses camarades le souvenir de la plus généreuse, la plus altruiste, la plus drôle des amies, et aussi d’une inconditionnelle et fidèle admiratrice de Zola.