Journées d’études

Journées d’études

Journée d’études "Formes d’écritures des savoirs"

Chèr·es collègues,

C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons la journée d’études "Formes d’écritures des savoirs", qui se tiendra le vendredi 12 mai 2017, de 9h à 18h en Sorbonne, sale J636 (esc. G/3e étage). Elle est organisée dans le cadre de l’atelier de stylistiqueStyl’lab, en collaboration avec ALiS, atelier de linguistique etReverdie, atelier de langue française médiévale, et avec le soutien de l’Université Paris-Sorbonne, EA 4509, STIH (Sens, Texte, Informatique, Histoire).

Elle sera l’occasion d’échanger autour de l’écriture des savoirs sous toutes ses formes, à travers une multiplicité d’approches, qu’elles soient historiques, stylistiques ou encore linguistiques. Qu’est-ce que l’écriture des savoirs ? Comment s’articulent savoir scientifique et savoir pratique ? Qu’est-ce que l’écrit scientifique au Moyen Âge, à l’âge classique et de nos jours ? L’écriture du savoir est soumise à des règles et des contraintes, pérennisées à travers les textes, mais aussi en constante mutation, suivant les mouvements d’évolution des sciences elles-mêmes. Ces écrits, relais d’une représentation du monde, dépendent aussi du contexte social, économique et/ou politique dans lequel ils se réalisent. Peut-on parler d’un style scientifique ? À l’inverse, quelle est la place de la science et des savoirs dans l’écriture littéraire ? Par des approches théoriques ou des études de cas, on cherchera à aborder les différentes formes de l’écrit scientifique, à travers le temps et la société.

Vous en trouverez le programme ci-dessous.

Programme de la journée d’étude "Formes d’écriture des savoirs"

Atelier de stylistique des doctorants du STIH

Chèr·es collègues

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de la prochaine séance de l’atelier de stylistique des doctorants du STIH ce vendredi 28 avril de 17h30 à 19h30 à la Maison de la Recherche (salle S002).

En guise de préparation à notre journée d’études autour des "Formes d’écritures des savoirs", nous écouterons deux communications dont vous trouverez les résumés ci-dessous.


Toutes les informations concernant Styl’lab se trouvent sur notre site : https://styllab.hypotheses.org/

Au plaisir de vous retrouver nombreux·euses vendredi prochain !

Franck Baron (EHESS) : « Le Petit Poucet de Charles Perrault : « théorie des faux jugements », enthymème et relation d’information »
 Nous souhaiterions montrer la profonde cohérence de l’œuvre de Charles Perrault, à travers un exemple de mise en relation de sa production littéraire et « frivole », les Contes en prose (1697) avec le corpus « sérieux » et philosophique que constitue les quatre tomes du Parallèle des Anciens et des Modernes (1688-1696). Ainsi, nous mettrons en lumière un des aspects de l’écriture philosophique du conte perraultien, écriture obtenue par la naturalisation des opérations de l’esprit.

Pour ce faire, nous nous proposons de partir d’une micro querelle sur le raisonnement des animaux, développée par Perrault au tome 4 du Parallèle et que nous avons qualifiée de « théorie des faux jugements ». Cette « théorie » servira de cadre d’analyse pour comprendre l’un des enjeux philosophiques que déploie le conte du Petit Poucet, par la restitution du processus cognitif ayant cours dans l’entendement : « les actions de l’esprit ».
Enfin, nous souhaiterions présenter et discuter une classe d’objet qui formerait le support logique et rhétorique de cette écriture : la relation d’information dont la fonction principale est la production d’énoncés qui ne se dégagent pas directement de la lecture, mais qui engage fortement le lecteur dans un parcours qui n’est plus interprétatif, mais analytique. Conformément aux thèses de Perrault, le sens des Contes ne se dégage pas d’une lecture philologique au raz des mots, mais par la reconfiguration holistique et l’analyse de l’ensemble des énoncés que portent le texte, le paratexte, l’intertexte et le métatexte des contes. Comme Perrault l’énonce dans l’Épître à Mademoiselle qui ouvre le recueil : « si on examine bien ces Contes, […] ils renferment tous une Morale très sensée, et qui se découvre plus ou moins, selon le degré de pénétration de ceux qui les lisent ».

Yoan Boudès (Paris-Sorbonne) : « Ordre du livre et ordre du monde : organisation et désorganisation de la matière zoologique dans l’encyclopédisme médiéval » 

 La mise en texte et en écrit des savoirs a pu se réaliser, au Moyen Âge, sous la forme d’un genre complexe, à la définition souvent mouvante et problématique : l’encyclopédie. Appellation anachronique utilisée pour désigner des ensembles textuels divers, l’encyclopédie va généralement unifier ses principes dans une perspective de totalité de savoirs, qu’un auteur va présenter à son lectorat sous la forme d’une compilation de textes faisant autorité. A cette ambition d’exhaustivité et de globalité, les textes encyclopédiques en ajoutent souvent une autre, celle de l’ordre. Ce dernier, qui peut prendre des formes diverses, s’y trouve cependant volontiers mis à mal, tant l’effort d’universalité met en tension sa réalisation et tant l’objet du discours est parfois réticent à se laisser hiérarchiser et systématiser.

 Parfois pointés pour leur manque apparent d’organisation logique, les passages de ces œuvres qui concernent la faune (comme parfois les parties botaniques et minéralogiques) peuvent être un bon exemple pour évaluer les stratégies d’organisation et de maintien de l’ordre dans ces textes de savoirs par les auteurs. En cherchant à regarder de plus près les notices zoologiques, avec les problématiques épistémologiques et stylistiques qui leur sont propres, on tentera de décrire le fonctionnement de l’écriture scientifique de l’animal dans l’encyclopédisme médiéval. En cherchant à « dompter » une matière biologique dont il faut rendre compte, les auteurs en effet révèlent les ambitions organisatrices et systématisantes qui les animent, parfois considérées comme le préalable nécessaire à toute mise en texte d’un savoir et de sa vulgarisation. C’est cette tension entre écriture du réel animal, dans sa mouvance et sa polymorphie, et sa structuration littéraire et discursive que l’on essaiera alors d’étudier et de donner à voir.

SEMAINE NORDIQUE 2017

Dans le cadre de la "Semaine Nordique 2017", une journée de conférences linguistiques se tiendra le 23 mars 2017 à 10h au Centre Malsherbes (Paris 17éme).
 
La semaine nordique est un évènement qui a lieu chaque année au sein des Etudes nordiques de l’Université Paris-Sorbonne et qui a pour vocation de réunir des autorités du monde nordique (chercheurs, professeurs, auteurs, journalistes, etc.) afin de promouvoir la culture et la langue auprès de nos étudiants.
 
Cette année, plusieurs professeurs de linguistique qui exercent en Norvège, en Finlande et en Islande, présenteront des aspects peu connus de la situation actuelle des différentes langues nordiques.
 
Ci-dessous le programme de la journée.

LE FRANCAIS MEDIEVAL : Quel(s) rythme(s) d’évolution ?

 

Des doctorants de l’Ecole Doctorale "Concepts et Langages", en collaboration avec des doctorants de l’Universita degli studi di Sassari, de l’Université catholique de Louvain, et de l’Université de Genéve, organisent une table ronde autour du thème : "le français médiéval : quel(s) rythme(s) d’évolution ?"

Le programme est disponible ci-dessous :

AFFICHE JE 10 mars 2017

Le français médiéval

JOURNEE JEUNES CHERCHEURS

L’Ecole Doctorale soutien la journée jeunes chercheurs, organisée par le collectif doctoral de Paris-Sorbonne.

Cetta journée se tient le Samedi 7 janvier à la maison de la recherche de l’Université Paris Sorbonne.

Plus d’information sur le dépliant suivant : Journée jeunes chercheurs

La recherche en chiffres

750 enseignants-chercheurs

230 professeurs

2300 doctorants

300 thèses par an 

Actualités

Appel à candidatures 2017 Contrats doctoraux - Sorbonne université

Les formulaires de candidatures et les documents annexes devront être renseignés et complétés sur la plateforme AAP de Sorbonne Universités au plus tard le 30 mai 2017.

 

===========================

IMPORTANT

Dans le cadre du plan Vigipirate, l’Université invite les étudiants et les enseignants devant se rendre en mission à l’étranger à respecter les procédures suivantes :

Déplacement à l’étranger des personnels

Déplacement à l’étranger des étudiants

A LA UNE

L’arrêté du 25 mai 2016 prévoit l’instauration d’un comité de
suivi individuel du doctorant.

Ce comité veille au bon déroulement du cursus du doctorant. Il examine dans un entretien avec le doctorant, les conditions de sa formation et les avancées de sa recherche et formule des recommandations. Il veille en particulier à prévenir toute forme de conflit.

Chaque réunion doit faire l’objet d’un rapport écrit.

Ci-dessous un exemplaire du rapport à nous faire parvenir avant le 20 mai 2017.

Comité de suivi 2017

Plan d'accès

Contacts

Secrétariat de l’Ecole Doctorale Concepts & Langages

Université Paris-Sorbonne
Maison de la Recherche
28, rue Serpente
75006 Paris

Accueil
du lundi au vendredi :
9h30-12h / 14h-17h

Bureau : D312 (3e étage)
Tél : 33 (0) 1 53 10 58 91
Métro : Saint-Michel, Odéon

Suivez Paris-Sorbonne

Liens et partenaires Université Paris-Sorbonne