Separation
Newsletter
Partager sur : Facebook Twitter

La lettre de l’estampe, les formes de l’écrit et ses fonctions dans l’image imprimée en Europe au XVIe siècle

17-18 novembre 2016

Mots, titres, légendes, commentaires, noms d’artistes, privilèges, beaux discours, adresses au « lecteur », voyantes dédicaces. Écritures cursives, typographiques, grands et petits caractères, ligatures, chiffres et mesures. Mots ajoutés, associés aux figures ou isolés par un cadre, mots que l’on remarque, que l’on suit du regard, que l’on découvre parfois dans l’image… Et si l’estampe était aussi une affaire de mots, de compositions écrites, de lectures croisées dans l’espace écrit et figuré d’une image ?
L’objectif du colloque est d’étudier la place de l’écrit, ses formes et ses fonctions dans l’estampe européenne au xvie siècle, de la production des matrices à la diffusion des images et leur utilisation par différents acteurs. Il réunira des spécialistes de la gravure, du livre imprimé, de la culture et des arts qui réfléchiront ensemble sur la typologie de la lettre, sur sa mise en oeuvre technique et artistique, sur la signification des inscriptions et le rôle de l’écrit dans les principales catégories d’estampes produites à cette époque. Longtemps négligée par les spécialistes de la gravure, l’étude de la lettre apparaît aujourd’hui comme une voie incontournable de l’analyse des images imprimées et de la réflexion sur les différentes pratiques de l’écrit dans la culture européenne au xvie siècle.

Informations pratiques

lieu : Centre André Chastel
Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris
Salle Vasari, 1er étage

Métro : Bourse ou Palais-Royal-Musée du Louvre

Entrée libre dans la limite des places disponibles.