Separation
Newsletter
Partager sur : Facebook Twitter

Les Blessures psychiques de guerre dans l’histoire, de l’antiquité à nos jours

1er et 2 juin 2016

Ces journées d’étude ont pour ambition de rappeler que les blessures psychiques de guerre n’ont pas commencé avec la Première Guerre mondiale, pas plus que leur prise en compte. C’est depuis l’Antiquité que de tels phénomènes doivent être examinés. Pour la première fois, historiens, médecins et militaires se retrouvent pour livrer au public les résultats de leurs travaux interdisciplinaires, effectués au sein des quinze ateliers de recherche organisés à l’IRSEM, sur les mots, les sources, les appro-ches et surtout ces troubles qui réduisent l’efficacité opérationnelle quand ils ne marquent pas à vie.

Sous le haut-patronnage de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’état auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.

En savoir plus

Voir le programme

Informations pratiques

Lieu : Maison de la Recherche (28 rue Serpente 75006 Paris), salle D 035

Horaires : 9h15 - 17h30 (1er juin) ; 9h - 17h (2 juin)

Inscription et contact : Nombre de places limité ; inscription obligatoire avant le 18 mai : inscription.irsem@defense.gouv.fr