Separation
Newsletter

Lette étudiante DECEMBRE 2015

CROUS : Attestation d’assiduité

LES BOURSIERS SUR CRITERES SOCIAUX

  • L’assiduité :

 Si vous êtes boursier, vous êtes tenu, selon la loi, de vous présenter à tous vos cours et examens. 

Vous devez être assidu aux cours, travaux pratiques et examens.

La constatation du non-respect de cette obligation d’assiduité entraine la suspension automatique du versement de la bourse ainsi que le reversement des sommes indûment perçues.

  • Comment s’opère le contrôle d’assiduité en TD et en cours ?

Vous devez :

⇨ Compléter, faire remplir et signer par vos enseignants chaque semestre une attestation d’assiduité

⇨ La faire viser par l’UFR (cachet de l’UFR) et la retourner au Service des Bourses selon le calendrier suivant :

- Pour le 1er semestre, entre le 9 novembre 2015 et le 6 janvier 2016.

- Pour le 2nd semestre, entre le 29 mars et le 13 mai 2016.

Cette attestation peut être retirée directement au Service des Bourses ou téléchargée sur le site officiel de l’université ainsi que sur votre ENT.

  • Comment s’opère le contrôle d’assiduité aux examens ?

Vous devez vous présenter à tous les examens compris dans vos cursus, sans exception et à chaque session.

En aucun cas, vous ne pouvez différer le passage des épreuves pour les passer à la session de rattrapage. Aucune absence n’est tolérée, sauf en cas de maladie ou de décès d’un membre de la famille proche (certificats à l’appui). Aucune dispense d’assiduité ne sera remise par l’UFR ou un enseignant.

Chaque semestre le Service des Bourses vérifie l’assiduité de chaque étudiant boursier ; si l’étudiant ne s’est pas présenté aux examens sans justificatif conforme, il sera alors signalé au CROUS immédiatement. Celui-ci suspendra directement le versement de la bourse et demandera le remboursement des sommes perçues depuis le début de l’année.

Aucune absence ne sera excusée sans certificat médical à l’appui. Ce certificat devra provenir des Services de la Médecine Préventive (SIUMPPS) uniquement. Il doit être remis dans les plus brefs délais à votre UFR de rattachement qui le transmettra au Service des Bourses.

En aucun il ne faut envoyer vos justificatifs au CROUS.

N’hésitez pas à vous adresser au Service des Bourses en cas de problèmes ou pour toutes questions.

 

Témoignages Erasmus : Lise et Hakim

 Lise, M1 Italien - Traduction et Arts du spectacle

J’ai passé un an dans la Ville Éternelle pour mon Erasmus, et c’est une expérience incroyable, que je conseille de tout cœur. Je ne suis pas partie loin de notre pays, de notre culture ; Français et Italiens, nous sommes très proches, mais la vie en Italie, la Dolce vita, quel régal !

Les étudiants italiens sont travailleurs et très curieux. En tant qu’étudiante en Italien et en Histoire, j’étais à la faculté de Lettres et Philosophie où j’ai rencontré des étudiants, des amis, et un professeur de traduction formidables.

 

  • Ma Dolce Vita à Rome

Mes meilleurs souvenirs : sortir au théâtre, dans des festivals, boire des Peroni debout dans la rue devant les caffè, manger des gelati en hiver. Manger des pizze qu’on ne trouve pas en France. Pareil pour la pasta. Rome, c’est aussi la culture. Se balader dans les rues en flânant, dans le cœur historique où se côtoient ruines antiques et palais Renaissance, ou bien dans les quartiers populaires, familiaux, comme la Garbatella que Nanni Moretti a immortalisé les premières scènes de son très beau film Caro Diario (Journal intime). Rome est une ville titanesque, un peu chaotique, très peuplée et toujours pleine de touristes : mais tout cela a un charme conquérant à condition de se laisser faire..

Rome c’est une jeunesse qui sort, qui manifeste, qui se bat pour son pays et sa culture, qui lutte contre les inégalités.

Rome, c’est du soleil, c’est un court hiver, dès avril on ressort jupes et shorts et on saute dans le métro qui nous conduit en 20 minutes aux plages d’Ostie, ou, en moins d’une heure vers des belles plages, comme Santa Marinella. Rome, c’est le Colisée, la piazza Navona, les fontaines, San Pietro... et tant encore. Et quand on la quitte, Rome est toujours là.

 

Hakim – M2 Affaires Européennes, parti à Bologne

J’ai participé au programme Erasmus, il y a deux ans à Bologne, en Italie, et je ne le regrette pas. Un échange Erasmus est une expérience inoubliable.

  • Erasmus pour moi :

C’est un moment de ta vie où tu pars étudier à l’étranger pour découvrir le monde, où tu sais que tu vas avoir des difficultés pendant les premiers mois pour comprendre la langue et arriver à te faire comprendre. Ce moment où tu te rends compte que ton fromage préféré ne se trouve nulle part et que tu vas devoir survivre sans.
Pour autant, ce n’est pas seulement ça, c’est aussi la rencontre de l’Autre, cet européen d’à côté que tu ne connais qu’à travers des stéréotypes. Erasmus, c’est un des moments de ta vie où tu vas faire connaissance avec des personnes qui vont rapidement devenir incontournables dans ta vie. Ce n’est pas une seule réalité, c’est ce que tu en fais.

 

 

LA LETTRE ETUDIANTE