Separation
Newsletter
Partager sur : Facebook Twitter

M. LOUIS BOISGIBAULT - Territoires et transition énergétique : l¿exemple de la Métropole Européenne de Lille et du Pays de Fayence ; les espoirs de Ouarzazate et de l¿Union Economique et Monétaire OuestAfricaine.

jeudi 22 septembre 2016
à 14h30
En Sorbonne, salle des Actes,
Centre administratif de la Sorbonne,
1 rue Victor Cousin 75230 Paris cedex 05

 

M. LOUIS BOISGIBAULT soutient sa thèse de doctorat :

Territoires et transition énergétique : l¿exemple de la Métropole Européenne de Lille et du Pays de Fayence ; les espoirs de Ouarzazate et de l¿Union Economique et Monétaire OuestAfricaine.

 

En présence du jury :

MME DUBOIS-MAURY ( PARIS 12 ) 
M. DUMONT ( PARIS 4 )
M. GEOFFRON ( DAUPHINE )
M. GIRARDON ( PARIS 4 ) 
MME GROUX ( LILLE 1 ) 
M. GUIGOU

Résumés :

Cette thèse est consacrée à la décentralisation énergétique territoriale. Elle cherche à comprendre la relation entre les politiques publiques, les aménagements pour l’énergie, l’air, le climat et l’évolution des territoires vers l’énergie positive. Cette évolution doit-elle être stimulée par le haut, par des décisions et des objectifs mondiaux, européens et nationaux qui sont ensuite transposés dans les territoires ? Les territoires doivent-ils plutôt initier d’en bas les projets durables afin que la région et la nation les autorisent et les agrègent ? Comment les niveaux de l’intercommunalité, de la métropole et de la région montent- ils en puissance sur les questions énergétiques et climatiques ? Comment les nouveaux schémas et plans régionaux s’articulent-ils avec les documents d’urbanisme locaux ? L’autonomie énergétique des territoires est-elle possible et compatible avec la solidarité ? La méthodologie suivie repose sur une analyse du corpus, le traitement de données statistiques, la participation à des colloques et un travail de terrain qui a retenu la Métropole Européenne de Lille, espace urbain, le Pays de Fayence dans le Var, espace rural avec une ouverture sur Ouarzazate au Maroc, espace désertique et sur l’Union Economique et Monétaire-Ouest Africaine, espace expérimental. Ces terrains tracent une verticale de recherche dans un contexte réglementaire évolutif lié aux avancées de la COP 21, aux initiatives de la Commission Européenne pour l’énergie et le climat et aux lois françaises de l’été 2015 relatives à la nouvelle organisation territoriale et à la transition énergétique pour la croissance verte. Ces terrains se regroupent en trois binômes pour apporter des résultats sur la France sous contrainte carbone, sur l’espace Méditerranéen et sur l’Afrique qui n’est pas encore soumise à la contrainte carbone tant que l’accord de Paris de la COP21 n’est pas en vigueur.

 

This thesis is devoted to territorial energy decentralization. It seeks to understand the relationship between public policies, space planning for energy, air, climate and the evolution of territories towards positive energy. Should this evolution be stimulated from the top by global, European, national decisions and targets which are then transposed in the territories ? Should the territories rather initiate local sustainable projects so that the region and the nation can approve and aggregate them ? How can the intercommunal and metropolitan level develop skills in energy and climate matters ? How do regional schemes and plans interact with local planning documents ? Is the energy autonomy compatible with solidarity ? The methodology is based on a corpus review, on statistical computation, on colloquium participation and on field work that selected the new European Metropolis of Lille as an urban space ; Pays de Fayence as a Southern France rural space ; Ouarzazate in Morocco, as a desert space and the West African Economic and Monetary Union. These fields have allowed us to draw a vertical line of research in the evolving regulatory context of COP 21, of new initiatives from the European Commission for energy and climate and of new French laws concerning the territorial organization and the energy transition voted during the summer 2015. The fields are grouped into three pairs to bring results about France under carbon constraint, about the Mediterranean space and about Africa that is not subject to carbon constraint until COP 21 Paris agreement has not entered into force.

En savoir plus

Position de thèse