Separation
Newsletter
Partager sur : Facebook Twitter

M. SIMONE PODESTA - Histoire et historiographie de la Lycie ancienne . [COTUTELLE]

lundi 5 décembre 2016
à 14h

à l’Université de Gênes

 

M. SIMONE PODESTA soutient sa cotutelle de thèse :

Histoire et historiographie de la Lycie ancienne .

 

En présence du jury :

MME BIANCHETTI ( Florence )
MME GAZZANO ( Gênes )
M. GONZALES PONCE ( Séville )
M. LABARRE ( BESANCON )
M. NICOLAI ( Roma )
M. TRAINA ( PARIS 4 )

 

Résumés :

Terre fascinante et presque fabuleuse, avec son identité mixte englobant des éléments locaux et des éléments gréco-perses, la Lycie n’a pas encore fait l’objet d’une étude « générale » : pour cette raison, j’ai décidé de consacrer ma thèse à cette région. Le mémoire est divisé en trois grandes parties qui ne sont pas conçues comme des sections indépendantes et séparées, mais interagissent et communiquent constamment les unes avec les autres : un ouvrage compliqué et composite, mais qui cherche de reproduire la complexité d’une région « de frontière ». Dans la première partie, j’analyse l’évolution géographique des frontières régionales dans une perspective synchronique et diachronique, du VIe siècle av. J.-C. jusqu’à la création de la province romaine. La deuxième partie décrit l’histoire régionale sur la base des sources littéraires, épigraphiques, numismatiques et archéologique. Dans la troisième partie, je présente l’édition des fragments des auteurs grecs de Lykiaka (Menecrate de Xanthos ; Policarme ; Léon d’Alabande ; les fragments de la « Constitution des Lyciens » ; Alexandre Polyhistor ; Capiton de Lycie ; Aristenète).

The Asiatic region of Lycia is a mysterious and fascinating region with a mixed identity between the Greek and the Persian world. However, we still lack a comprehensive political and cultural history of this region : therefore, my PhD dissertation will consider the complex problems of Lycia. My thesis is divided into three parts. In the first part I will study, from a synchronic/diachronic perspective, the development of regional frontier until the creation of the Roman province. The second part is a historical account, focusing on the epigraphical, historical, archaeological and numismatic evidence. The third part is a new edition and Italian translation of the Greek fragmentary authors of Lykiaka (Menecrates of Xanthos ; Policarme ; Léon of Alabanda ; the fragments of the "Constitution of the Lycians" ; Alexander Polyhistor ; Capito of Lycia ; Aristaenetus).

En savoir plus

Position de thèse