Separation
Newsletter
Partager sur : Facebook Twitter

M. VIACHESLAV PATRIN - La prière dans les apophtegmes des pères.

jeudi 21 janvier 2016
à 9h
A la maison de la recherche, salle
D040, RDC, 28 rue Serpente, 75006 Paris

 

M. VIACHESLAV PATRIN - La prière dans les apophtegmes des pères.

 

En présence du jury :

MME BROC-SCHMEZER ( BORDEAUX 3 )
M. DEROCHE ( CNRS )
M. FLUSIN ( PARIS 4 )
M. RIGO ( Venise )

 

Résumés :

Les Apophtegmes des Pères sont parvenus sous la forme de deux collections classiques de la fin du Ve s. qui regroupent les dits des grands ascètes surtout égyptiens des IVe-Ve s., ainsi que des anecdotes illustrant leur enseignement. C’est cette littérature fragmentaire, si influente, qui est étudiée ici pour déterminer ce qu’a été la prière de ces grands moines. Après une présentation des collections, une première partie est consacrée à la terminologie, puis à la typologie et aux modalités de la prière étudiées avec l’aide d’autres textes monastiques de même époque. La deuxième partie, sur le contexte historique, souligne l’importance pour l’évolution de la prière monastique qu’ont eue la polémique avec les messaliens, et celle avec les origénistes. Un dernier chapitre est consacré à un cas particulier important, celui d’Antoine le Grand, qui nous est connu par les Apophtegmes, mais aussi par ses lettres et la Vie que lui consacre Athanase.

 

The prayer in the Sayings of the Desert Fathers

 

 

The Apophtegmata Patrum reached us in the form of two classical collections of the late fifth century which regroup the sayings of the great ascetics of the fourth and the fifth century, especially Egyptian ones, as well as anecdotes illustrating their teaching. This influential, fragmentary literature is studied here in order to determine what the prayer of those great monks was. After the presentation of collections, Part I is devoted to terminology, then to typology and modalities of prayer which were studied with the help of other monastic texts of the same epoch. Part II examines the historical background and highlights the importance of the controversy with Messalians, and that with Origenists, for the evolution of the monastic prayer. The last chapter is dedicated to an important particular case, that of Anthony the Great, who is known to us by the Apophtegmata, as well as by his letters and his Life written by Athanasius.

En savoir plus

Position de thèse