Separation
Newsletter
Partager sur : Facebook Twitter

M. YOUSSEF CHEDID - Typologie musicale de l’hymnodie syriaque de l’Eglise maronite : la tradition du Père Maroun Mrad (ordre Antonin Maronite)

lundi 30 novembre 2015
à 15h
Salle de conférence - Centre d’études catalanes -
9, rue Sainte-Croix-de-la- Bretonnerie 75004 PARIS

 

M. YOUSSEF CHEDID soutient sa thèse de doctorat : Typologie musicale de l’hymnodie syriaque de l’Eglise maronite : la tradition du Père Maroun Mrad (ordre Antonin Maronite)

 

En présence du jury :

M. DESREUMAUX ( CNRS )
MME FERNANDO ( Montréal )
M. LAMBERT ( MUSEUM )
M. PICARD ( PARIS 4 )
MME TACAILLE ( PARIS 4 )

 

Résumés :

Cette thèse se propose de transcrire et analyser dans le but de créer une typologie de l’hymnodie syriaque de l’Église Maronite selon la tradition de l’illustre chantre de l’Ordre Antonin Maronite Père
Maroun Mrad. L’Église Maronite, étant une église catholique orientale, elle a conservé et l’union avec l’Église Universelle et son identité et tradition musicale et liturgique. L’objet de mes analyses est l’ensemble des hymnes enregistrées par la voix du Père Maroun Mrad, un des porteurs de la tradition orale au sein de l’Ordre Antonin Maronite. Cet enregistrement est produit par le Père Ivar Schmutz-Schwaller, de l’Université de Cologne, lors de son séjour au Liban en 1972. La méthodologie consiste à produire un diagramme musical de chaque pièce, qui contient toutes les informations utiles à l’analyse. En fait dans ce diagramme on voit l’ensemble de l’échelle utilisée et par conséquent le genre (Zalzalien, Hijaz ou Diatonique). Avec des signes adéquats, on met en relief les degrés d’appui de la pièce (note initiale, teneur, finale temporaire et finale) ainsi que le nombre de mouvement (conjoint ou non, ascendant ou descendant) qui les lie. D’après l’ensemble des diagrammes, j’ai choisi la relation finale-teneur comme critère pour la typologie que l’on s’est promis d’établir. En effet, les pièces sont classés en type 1 si leur teneur
correspond à leur finale, en type 2 si l’intervalle finale-teneur est une seconde, en type 3 si l’intervalle finale-teneur est une tierce, en type 4 si l’intervalle finale-teneur est une quarte ou en type 5 si cet
intervalle est une quinte. Cette typologie sert à classifier ces hymnes pour mieux les repérer et analyser d’autres aspects.

 

Musical typology of the Syriac Hymnody of the Maronite Church :
The tradition of Father Maroun Mrad (Antonine Maronite Order)

 

This research wants to transcribe and analyze the Syriac Hymnody of the Maronite Church in order to create a typology. The Maronite Church has conserved its musical and liturgical identity along with its communion with the Universal Church. I based my work on some recording done by Father Ivar Schmutz-Schwaller, from the University of Cologne. In his field trip to Lebanon in 1972, he recorded Father Maroun Mrad, a cantor from the Antonine Maronite Order, while he was singing acapella the whole repertoire of the Syriac hymns. The methodology applied here consists in
creating a diagram of musical analysis that can summarize the whole piece and simplify the analysis. In fact, each diagram contains all the degrees of the scale and determines its genre (Zalzalian, Hijaz or Diatonic). With the help of some signs, we indicate the basic notes (initial, tenor, temporary ending note and the ending note of the piece) and the number of their movements. With the help of these diagrams, we chose to consider the relation between the “tenor” of the piece and its ending note as criteria for this classification. In fact the pieces that has their tenor equal to their ending note belong to type 1. In the type 2, the interval between the tenor and the ending note is a second, in type 3 a third, in type 4 a fourth and in type 5 a fifth. This typology would help us to better classify these hymns and, furthermore, to analyze other aspects of them.

En savoir plus

Position de thèse