CYCLE N° 04

LA DIPLOMATIE, DE LA FÊTE IMPÉRIALE À LA BELLE ÉPOQUE
par M. Yves BRULEY
Maître de Conférences d’Histoire de la diplomatie au XIXe s. à l’École Pratique des Hautes Études
---
Tarif pour 12 cours : 85 €
---
MARDI
15H30
À L’ASIEM • Salle de Théâtre
---
Dates des conférences :
17, 31 octobre
14, 21, 28 novembre
12, 19 décembre
9, 16, 23, 30 janvier
6 février
---
Programme : avec vidéoprojections
Entre le Second Empire et la Belle Époque, la diplomatie française est passée d’une ère de rayonnement sous Napoléon III, à une période d’abaissement après 1870, jusqu’à la reconstruction d’une puissance diplomatique avec Gambetta, Ferry, Hanotaux, Delcassé. Dans ces circonstances, festives ou tragiques, la France a dû s’adapter aux nouvelles pratiques diplomatiques, trouver sa place dans l’Europe de Bismarck et, pour la première fois, concilier durablement la diplomatie et la République
-
1. L’empereur Napoléon III, l’impératrice Eugénie et leurs diplomaties.
2. Le Quai d’Orsay impérial contre les Tuileries ?
3. L’inauguration du Canal de Suez (1869) : apothéose trompeuse ?
4. Victor Hugo, pourfendeur de la diplomatie de Napoléon III.
5. Quelle diplomatie pendant la guerre de 1870-1871 ?
6. Comment réinventer la diplomatie après la défaite ?
7. De Thiers à Mac-Mahon : une diplomatie en République ?
8. La France dans l’Europe de Bismarck : un « recueillement » impossible ?
9. Le congrès de Berlin (1878) : apogée de Bismarck ou retour du Concert européen ?
10. Le Quai d’Orsay républicain ?
11. Une diplomatie colonialiste ?
12. La France et la Russie : l’invention d’une alliance.

Suivez Paris-Sorbonne

Liens et partenaires Université Paris-Sorbonne