CYCLE N° 05

UNE HISTOIRE MATÉRIELLE DU DESIGN JAPONAIS (1945-2017)
par Mme Annie CLAUSTRES
Maître de Conférences HDR d’Histoire de l’Art contemporain à l’Université Lyon 2
---
Tarif pour 12 cours : 85 €
---
VENDREDI
14H15
AU CENTRE MALESHERBES • Amphithéâtre 128
---
Dates des conférences :
13, 20 octobre
3, 10, 17, 24 novembre
1er, 8, 15, 22 décembre
12, 19 janvier
---
Programme : avec vidéoprojections
La vie quotidienne au Japon s ‘apparente à une culture matérielle dont les créations relèvent de traditions ancestrales : cérémonie du thé, art floral, céramique, port du kimono, design mobilier, entre autres. C’est seulement après la Seconde Guerre mondiale, et les désastres d’Hiroshima et de Nagasaki, que cette culture matérielle vient rencontrer la modernité, notamment dans le contexte d’échanges avec l’Occident. Le design japonais va tout particulièrement se déployer à l’échelle de la mondialisation, et nombre de ses réalisations deviennent des icônes de notre contemporanéité, mais les arts traditionnels perdurent. C’est cette culture japonaise du quotidien, en sa spécificité et ses enjeux esthétiques, philosophiques, historiques, que nous aborderons à travers plusieurs études de cas.
-
1. Un art de vivre ancestral : la cérémonie du thé.
2. L’entrée du Japon dans la modernité esthétique : les années 1950-1960.
3. Charlotte Perriand et Isamu Noguchi : design et échanges internationaux.
4. Les enjeux politiques du design technologique japonais.
5. Le genre de la chaise en ses avatars ou la posture de zazen.
6. L’art de la céramique : tradition et modernité.
7. Shiro Kuramata (1934-1991) : le premier designer japonais indépendant.
8. Shin et Tomoko Azumi : un studio de design japonais à Londres (2005).
9. Naoto Fukasawa ou la firme MUJI.
10. Les arts du textile et le port du kimono : la haute couture en question.
11. Un art floral ou ikebana : hier et aujourd’hui.
12. Le design japonais au temps de la mondialisation .

Suivez Paris-Sorbonne

Liens et partenaires Université Paris-Sorbonne