Separation
Newsletter

Que faire quand on est victime ?

D’abord, se protéger : éviter de se retrouver seul.e avec l’auteur du harcèlement, se faire accompagner par un.e collègue ou ami.e quand on doit le rencontrer, s’adresser à une association, aux structures dédiées dans l’établissement ou à l’extérieur.

Ensuite, il est conseillé de conserver ou collecter les preuves en vue d’un éventuel dépôt de plainte : garder les textos, les mails, consigner les faits par écrit, faire établir un certificat médical indiquant les symptômes constatés et le traitement prescrit.

Le dépôt de plainte se fait au commissariat ou à la gendarmerie ou auprès du procureur de la République. La victime peut aussi demander au président de l’Université de saisir la commission disciplinaire. Ces deux procédures sont indépendantes.

À savoir : la prescription pour le délit de harcèlement sexuel est de trois ans à compter du dernier acte ou propos.