Separation
Newsletter

Diplôme supérieur d’études françaises C3

Ce diplôme suppose chez le candidat, outre une bonne maîtrise de la langue française, l’acquisition de techniques et de méthodes de travail exigées d’un étudiant français qui entame des études littéraires (résumé de texte, commentaire composé, dissertation, explication de texte, traduction).

Le programme comporte l’étude d’oeuvres de la littérature française des XVIIIe, XIXe et XXe siècles et change tous les deux ans.

 Durée des épreuves écrites d’admissibilité : 9h30 et épreuves orales d’admission : 1h30

Épreuves écrites d’admissibilité :

  • Résumé d’un texte à caractère général ;
  • Traduction (thème et version) : extrait d’un texte littéraire de 250 mots environ ;
  • Composition française : dissertation ou commentaire composé portant sur le programme de littérature.

Épreuves orales d’admission :

  • Histoire de la civilisation française et explication littéraire en relation avec l’un des textes au programme de littérature.


Admission : Ce diplôme exige au préalable et au minimum le diplôme du baccalauréat français ou un titre admis en équivalence. À titre exceptionnel, le Président de l’Université peut autoriser un candidat ne justifiant ni du baccalauréat, ni d’un titre admis en équivalence, à se présenter à l’examen du 3ème degré. Le Diplôme supérieur d’études françaises obtenu dans ces conditions ne dispense pas du baccalauréat, n’est pas admis en équivalence des semestres 1 et 2 du niveau Licence de Lettres Modernes, et n’autorise pas le titulaire à poursuivre ses études à l’université.

Préparation : Les étudiants qui veulent préparer le Diplôme supérieur d’études françaises à Paris, peuvent suivre les cours dans les matières concernées à l’université Paris-Sorbonne, en tant que candidats libres. Pour cela ils doivent s’inscrire d’abord auprès du SELFEE.

Équivalence : Donne l’équivalence des semestres un et deux (60 crédits ECTS) dans le parcours "Lettres modernes" de la mention de "Lettres classiques et modernes, sciences du langage", et dans les différentes spécialités de la mention "langues, littérature et civilisation étrangères, langues étrangères appliquées", (exception faite du parcours LEA). La demande d’équivalence doit être soumise à l’Université choisie par l’étudiant.