Separation
Newsletter

Programme

Programme du centre Victor Basch

 

Les activités des membres du Centre Victor Basch s’organisent autour de la conviction centrale selon laquelle la philosophie de l’art se construit à partir des pratiques et des champs artistiques en élaborant à partir d’eux des questions et notions spécifiques.

 

 

A) Axes de recherche

 

Deux sont privilégiés :

1. Pratiques et objets

 

S’inscrivent dans cet axe toutes les activités des membres ou invitations ponctuelles de conférenciers mettant l’accent sur des pratiques ou des objets artistiques que la philosophie de l’art cherche à penser dans leur spécificité, sans s’interdire de recourir aux discours théoriques issus d’autres disciplines comme par exemple l’histoire de l’art, la théorie littéraire, la musicologie, ou l’anthropologie (la liste n’étant jamais exhaustive puisqu’elle dépend à chaque fois de l’objet envisagé).

 

Par exemple depuis 2014 :

 

  • septembre 2014 : Journée d’Études « Sacralisation/profanation. Les rituels de l’écoute » organisée par Marianne Massin (Université Paris-Sorbonne) dans le cadre du Festival de musique baroque et du Centre Culture de recherches d’Ambronay .
  • juin 2015 : Colloque international sur l’art documentaire : « Un art documentaire : Enjeux esthétiques, politiques et éthiques », Sous la direction d’Aline Caillet (Université Paris 1) et de Frédéric Pouillaude (Université Paris-Sorbonne, IUF)
  • décembre 2015 : Journée d’études sur les débuts de la photographie couleur « Edmond Becquerel et la naissance de la photographie couleur », co-organisée par Laure Blanc-Benon (Université Paris-Sorbonne) dans le cadre du projet PHOTOCHROMA (programme « Convergences Patrimoine » de Sorbonne-Universités)
  • et, dans le cadre du séminaire « Questions d’esthétique », conférences notamment de Céline Flécheux (Université Paris-Diderot) sur la notion d’horizon, de Sarah Troche sur la notion de hasard dans l’art contemporain (octobre et novembre 2014) . 

 

2. Réflexion sur la méthode

 

Si la réflexion précédente s’ancre délibérément dans une prise en compte des objets et des pratiques artistiques, elle n’est pas coupée pour autant de la tradition philosophique. Mais le rapport qu’elle entretient à cette tradition se trouve nécessairement modifié dès lors qu’il ne s’agit pas de travailler d’abord sur des textes, mais plutôt sur des pratiques et des objets concrets. Un point de rencontre important des travaux des différents membres du Centre Victor Basch est donc la réflexion sur la méthode et les concepts élaborés à même leur recherche et sur les liens que celle-ci entretient avec la philosophie et son histoire :

 

- En quoi la réflexion sur les pratiques et les objets engage-t-elle nécessairement un dialogue avec d’autres discours que le discours philosophique ?

- Au sein de la philosophie elle-même, quels rapports entretient-on avec l’histoire de la philosophie quand on fait de la philosophie de l’art ? Quel usage fait-on des textes et des concepts quand on se laisse inquiéter d’emblée par la présence de pratiques et d’objets existant indépendamment de la discipline philosophique ?

- Enfin, dans quelle mesure ce type d’approche, délibérément empirique, se rattache-t-il (ou non) à tel ou tel courant de la philosophie contemporaine ?

 

Par exemple depuis 2014 :

 

  • mars 2015 : dans le cadre des Samedi(s) autour d’un livre : Rencontre autour de l’ouvrage de Mme Jacqueline Lichtenstein, Les Raisons de l’art, Gallimard, 2014.
  • juin 2015 « Philosopher à l’épreuve de l’art contemporain », chaire de Marianne Massin dans le cadre des chaires de philosophie de l’Université Saint Louis Bruxelles, 22 et 23 juin 2015.

 

 

B) Activités régulières du Centre Victor Basch,

 

  • Séminaire « Questions d’esthétique », (resp. M. Massin) (5 à 6 séances annuelles)
  • Séminaire « Esthétique scientifique », (resp. J. Colrat) (5 à 6 séances annuelles)
  • Séminaire de doctorants (resp. M. Massin) : séminaire réservé aux seuls doctorants et consacré au suivi de leurs travaux (4 à 5 séances annuelles)
  • Samedi(s) autour d’un livre (une à deux séances annuelles)
  • Conférences du Centre Victor Basch (une à deux séances annuelles)

 

Pour plus d’informations sur les programmes des séminaires et les activités passées et à venir, voir le site du Centre Victor Basch 

 https://sites.google.com/site/centrevictorbasch