Separation
Newsletter

Table-ronde du 9 décembre 2011

Le vendredi 9 décembre 2011, de 18h à 20h, une table-ronde a eu lieu à la Maison de la recherche, salle D323, autour du livre collectif dirigé par Yves-Marie Blanchard, Bernard Pouderon et Madeleine Scopello,

Les forces du bien et du mal dans les premiers siècles de l’Eglise
(Beauchesne, 2011)

Elle s’est tenue sous la présidence de Mme Marie-Françoise Baslez (Paris IV), avec la participation de MM. Paul-Hubert Poirier (université Laval, Québec), Jean-Marc Rosenstiehl (université de Strasbourg) et Jean-Marie Salamito (Paris IV). On pouvait noter dans l’assistance la présence de Mme Madeleine Scopello et de M. Simon Mimouni.

Tandis que Jean-Marie Salamito ouvrait la séance en s’intéressant aux questions de l’origine du mal, des démons et de la liberté chez les Pères de l’Eglise, et notamment saint Augustin, Paul-Hubert Poirier s’est attaché à faire ressortir tout l’intérêt de la deuxième partie de cet ouvrage collectif, particulièrement riche, autour du thème de la tentation. Jean-Marc Rosenstiehl, pour sa part, devait se pencher, en une étude très savante, sur la notion d’Antéchrist, des Evangiles et l’Apocalypse aux premiers siècles chrétiens.

Lire l’intervention de Paul-Hubert Poirier.