Separation
Newsletter

Travail, Culture et Société dans les Pays Anglophones

 

Directeur : Olivier Frayssé

Directeur adjoint : Adrien Lherm


OBJECTIFS

L’objectif de cet axe est de rassembler des chercheurs désireux d’aborder la culture et la société des pays anglophones à partir de la question du travail, et / ou de rattacher les questions liées au travail (emploi, organisation du travail, chômage, exclusion, éducation et formation, etc.) au contexte social et culturel de ces sociétés.

Cette problématique, qui place le travail au cœur des sociétés étudiées, s’inscrit, du point de vue de la démarche, dans la lignée d’historiens, sociologues et anthropologues comme E. P. Thompson, Sidney W. Mintz, Eric Wolf, Herbert Gutman, Zygmunt Bauman, etc.

Le lien entre culture et société est ainsi décrit par Zygmunt Bauman : "Human behavior, whether individual or collective, is invariably the resultant of two factors : the cognitive system as well as the goals and patterns of behavior as defined by culture systems, on the one hand, and the system of real contingencies as defined by the social structure on the other. A complete interpretation and apprehension of social processes can be achieved only when both systems, as well as their interaction, are taken into consideration."

CULTURE ET TRAVAIL

Une définition provisoire de la culture dans ce cadre serait une manière d’être au monde d’un groupe social particulier (incluant un rapport au travail), un habitus bourdieusien, interagissant avec l’ensemble de représentations symboliques en vigueur dans un cadre social donné, notamment les rituels (incluant l’organisation du travail), et les conditions matérielles et sociales dans lesquels le travail se déroule. L’étude des cultures professionnelles et d’entreprise, aussi bien dans leurs cadres nationaux que dans la dynamique de mondialisation, soulève des problèmes d’interculturalité et met en jeu des systèmes de représentation.

La question du travail pose aussi d’emblée celle du non-travail (jeu, loisir, fun, festival, retraite, etc.), de sa place dans la société et la culture, et de son interaction avec le travail. Dans la mesure où le travail est la médiation principale entre l’homme et la nature, la question du rapport à celle-ci, dans les différentes configurations de société et de culture, se pose.

Références

Zygmunt Bauman, "Marxism and the Contemporary Theory of Culture," Co-Existence, 5 (1968) : 171-98.