Separation
Newsletter

Etudes et édition de textes médiévaux

Archives

Directeur : M. Dominique BOUTET

Directrices adjointes : Mme Jacqueline CERQUIGLINI-TOULET

Mme Astrid GUILLAUME

Ecole doctorale de rattachement : ED I « Mondes anciens et médiévaux »

Présentation de la formation

L’EA 4349 associe des chercheurs en littérature française, mais aussi en littérature et linguistique germaniques et en littérature italienne du Moyen Âge. Trois conservateurs de la BnF sont membres de l’équipe et participent activement à ses travaux. Ses groupes de recherche et ses projets éditoriaux rassemblent, au-delà des membres officiels de l’équipe, des chercheurs venus de toute la France et de l’étranger. L’équipe entretient des liens particuliers, à Paris IV, avec l’EA 4509 (« Sens, texte, informatique, histoire », relevant de l’ED V), dont sont membres les collègues de langue médiévale, et avec l’EA 2578 (« Centre de Recherche sur la création littéraire en France au XVIe siècle » dit « Centre V.-L. Saulnier », relevant de l’ED III), avec lesquelles elle organise des colloques.

 

L’activité de cette formation couvre l’ensemble de ce champ chronologique pour une activité à double face : édition de textes d’un côté, commentaire littéraire et philologique de l’autre. Les grands projets éditoriaux qui ont été menés à bien dans un passé récent sont l’édition des deux versions du Tristan en prose (éditions Droz, TLF, 9 volumes, et Champion, CFMA, 5 volumes) et l’édition de la version française du Devisement du monde de Marco Polo (Droz, TLF, 6 volumes).

 

Les recherches portent plus spécialement sur l’épopée, la poétique, et les rapports entre littérature, histoire des idées et anthropologie.

 

Le Goupe de recherche sur l’épique (GREp, composante de l’EA), animé par D. Boutet, tient 6 réunions d’une matinée chaque année autour d’un conférencier qui présente une recherche en cours qui est soumise à la discussion. Le GREp organise aussi des colloques et des journées d’études ; il est également associé au REARE (Réseau euro-africain de recherches sur l’épopée), qu’il a contribué à fonder en 2000 avec des collègues africains et africanistes : une journée d’études s’est tenue en Sorbonne le 5 février 2011 autour du thème « Epopées, mythes et contes africains : regarder autrement les formes littéraires médiévales », et des rencontres ont lieu chaque année en Afrique (Dakar, Niamey).

 

L’équipe a participé ces dernières années avec deux autres laboratoires — le CESCM de Poitiers (UMR 6223), porteur du projet, et l’IRHT de Paris (section romane) au projet ANR « Translations médiévales : cinq siècles de traductions en français (Xe-XVe siècle) ».

 

L’EA a récemment organisé ou co-organisé plusieurs colloque internationaux :

- le colloque « Savoirs et fiction au Moyen Âge et à la Renaissance » (Sorbonne, mai 2008)

- le colloque « Evrart de Conty et la vie intellectuelle à la cour de Charles V (mai 2009 ; ANR Transmédie)

- le colloque « Le Moyen Âge vu par le Moyen Âge. Réception de la littérature française des XIIe et XIIIe siècles à la fin du Moyen Âge » (Stockholm, 2-4 juillet 2009).

 

L’EA comprend aussi le groupe de jeunes chercheurs médiévistes « Questes », doté d’un bulletin (19 bulletins parus depuis 2001) et qui organise régulièrement des journées d’études et des colloques dont les actes sont publiés aux Presses de l’université Paris-Sorbonne (ainsi La mort écrite, 2005 ; Laver, monder, blanchir, 2006 ; Rêves de pierre et de bois, 2009, Intus et foris, à paraître en 2011). Ce groupe fêtera ses dix ans en 2011, et ses séances attirent à présent des doctorants venus d’autres universités de Paris et de province, ainsi que des doctorants étrangers de passage.

 

L’EA 4349 est depuis 2007 membre de la Scuola di Dottorato Europea in Filologia Romanza/ Ecole doctorale européenne en philologie romane, dont le siège est à Sienne, et qui associe également les universités de Santiago de Compostela, de Zürich, et, tout récemment, de Heidelberg. A ce titre, des étudiants de ces universités viennent chaque année pour six mois à Paris et sont suivis dans leurs recherches par les professeurs de l’EA 4349, qui participent chaque année, en avril, à une session de soutenances de thèses à Sienne.

 

L’équipe est membre de la F.I.D.E.M. (Fédération internationale des Instituts d’Etudes Médiévales) et elle entretient un partenariat avec l’Observatoire européen du plurilinguisme (OEP) avec lequel elle a organisé en Sorbonne en 2010 un séminaire commun sur le plurilinguisme et le pluriculturalisme au Moyen Âge.

Déclaration de politique scientifique pour la période 2010-2014

1/ Grands programmes éditoriaux :

- édition du Brut de Wace selon la copie de Guiot (6 volumes prévus dans les CFMA, aux éditions H. Champion), sous la direction de D. Boutet. Cette édition comprendra des notes abondantes (à la fois philologiques, littéraires et historiques) et une confrontation systématique du texte de Guiot avec celui des autres manuscrits. Elle s’accompagnera d’une étude plus large sur les pratiques éditoriales de ce copiste illustre.

- édition des œuvres complètes d’Eustache Deschamps (publication également prévue dans les CFMA), sous la direction de J. Cerquiglini-Toulet. Le manuscrit de base est le BNF 840, recueil des œuvres complètes de Deschamps, que l’on donnera avec les variantes significatives des autres manuscrits, partiels. Une attention toute particulière sera portée aux notes explicatives pour les ballades difficiles, les ballades prophétiques, des notes historiques et de civilisation enrichiront les ballades qui portent sur la vie quotidienne et les événements historiques.

 

2/ Organisation ou co-organisation de colloques

- colloque international du GREp « La geste de Doon de Mayence dans ses manuscrits et ses versions », 20-21 mai 2011 (Sorbonne)

- co-organisation du colloque « Mémoire du Moyen Âge » (avec l’ENS et Paris VIII) en septembre 2011 ;

- co-organisation d’un colloque sur « Les ramifications vernaculaires de l’Historia regum Britanniae », avec Helène Tétrel (Brest) et Géraldine Veysseyre (Paris IV et CNRS) en 2012 ;

- en 2013 ou 2014, organisation d’un colloque sur la copie de Guiot, en liaison avec l’édition du Roman de Brut  ;

- colloque international « Carmen et Poema » : une réflexion globale sur le chant et la poésie, et sur les figures, mythologiques et autres, qui les incarnent, aboutira en 2012 à un colloque programmatiquement intitulé Carmen et Poema.

3/ L’axe « Littérature médiévale italienne » :

Thèmes de Recherche développés : Littérature et Société ( Le tournant du XIIIe siècle en Toscane ) :

- la Commune : émergence de nouvelles institutions, le déclin de l’universalisme

- l’émergence du droit statutaire

- l’émergence de nouveaux genres littéraires en langue vulgaire : la nouvelle

- L’émergence de nouveaux acteurs : la femme dans la société communale et les traités d’éducation à leur intention.

- du thomisme au néofranciscanisme : de La Divine Comédie de Dante au  Décaméron de Boccace

- la transformation de la vision du monde dans l’expression artistique.

Nombre de ces recherches sont menées en collaboration avec l’Université de Rome 3.

Un séminaire commun Paris IV-Univ. Napoli Federico II, intitulé « Gloria e fama nella letteratura del Duecento e Trecento toscano », a été organisé à l’automne 2009.

4/ L’axe « Littérature germanique » :

Thèmes de recherche développés en édition, traductologie, littérature et linguistique :

-  Traduction et adaptation des œuvres françaises en allemand médiéval

-  Edition et traduction de textes germaniques

-  Transferts culturels entre la France et l’espace germanique

Sémiotique : signes et symboles religieux, discours explicite et implicite, dit et non-dit, archétypes.

La recherche en chiffres

750 enseignants-chercheurs

230 professeurs

2300 doctorants

300 thèses par an 

Actualités

Contacts

Maison de la Recherche
28, rue Serpente
75006 PARIS
Tel. 01 53 10 57 00