Separation
Newsletter

Histoire et dynamique des espaces anglophones : du réel au virtuel (HDEA)

Présentation Equipe Programme

Histoire et dynamique des espaces anglophones : Du réel au virtuel (HDEA)

est composé de trois centres de recherche :

 

Dirigé par les professeurs Marie-Madeleine Martinet et Liliane Gallet-Blanchard.

Création de documents hypermédia sur la culture urbaine : cédérom Georgian Cities, hypermédia sur l’urbanisme et la culture urbaine du XVIIIe siècle. Réalité virtuelle "Montmartre à l’époque du jazz", scènes musicales du temps où les américains apportèrent le jazz à Paris.

Formation à la stratégie documentaire : supports de recherche et d’enseignement documentaires et méthodes d’analyse de documents ; fiches documentaires et méthodes d’analyse de documents (littérature - image - hyperdocuments) sur le site CATI.

 

Bureau : Claire Charlot et Andrew Diamond (directeurs) ; Yves Figueiredo (directeur-adjoint) ; Nathalie Caron

Créé en 2012, le centre de recherche MAPS fédère des enseignants-chercheurs spécialisés dans l’étude des civilisations des pays anglophones (civilisation américaine, civilisation britannique et civilisation des pays du Commonwealth). Il associe à ses travaux des chercheurs étrangers et des enseignants-chercheurs d’autres universités françaises.

L’objectif du centre consiste à mener des recherches spécifiques et transversales, dans cinq directions : études environnementales  ; études politiques ; études sociales ; études religieuses ; études urbaines. 

MAPS organise des séminaires annuels, des conférences-débats et des formations à l’intention des doctorants. Le centre organise également des colloques et journées d’étude.

L’équipe "Monde anglophone : politique et société" (MAPS) est heureuse
d’annoncer l’ouverture d’un nouveau séminaire en études américaines
"Workshop in American History and Culture", organisé par Nathalie Caron
et Andrew Diamond. Le programme du séminaire est accessible à
http://maps.creativityjuice.com/seminaires-de-recherche/

 

Bureau : Olivier Frayssé (directeur) ; Adrien Lherm (directeur-adjoint)

L’objectif de cet axe est de rassembler des chercheurs désireux d’aborder la culture et la société des pays anglophones à partir de la question du travail, et / ou de rattacher les questions liées au travail (emploi, organisation du travail, chômage, exclusion, éducation et formation, etc.) au contexte social et culturel de ces sociétés.

TCS organise des séminaires mensuels ainsi que des colloques et journées d’étude.

 

 Jeudi 23 octobre 2014, Adrien Lherm, Université Paris Sorbonne : Halloween
« Trick or treat ! » : l’avertissement des petites hordes d’enfants costumés à la fin d’octobre est bien connu et à lui seul symbolise la fête de Halloween aux États-Unis, une des grandes scansions du calendrier juvénile outre-Atlantique. Pourtant, il ne saurait à présent résumer l’observance : ses acteurs, son espace, ses pratiques, et jusqu’à ses enjeux ont depuis peu évolué au point de marginaliser quelque peu la célébration établie, ou du moins de la reléguer à l’arrière-plan des usages suivis et de couvrir ses voix soi-disant traditionnelles par d’autres injonctions et messages plus sonores. Or, loin du discours dominant qui fait de la date un point fixe et immuable, héritage de coutumes aussi ancrées qu’incontestables, Halloween, au cours de son histoire récente, n’a cessé de se transformer – ou d’être reprise, adaptée, adoptée ou rejetée… Pour illustrer ces discontinuités et en comprendre les tenants, trois modèles de fête seront successivement présentés, dans un chassé-croisé entre l’espace socioculturel britannique originel et l’univers urbains américain contemporain.

Jeudi 20 novembre 2014, Adrien Lherm, Université Paris Sorbonne : Thanksgiving : une fête « américaine » ?
Dans la liste des fêtes américaines, Thanksgiving occupe une place particulière et privilégiée : elle émarge aux 10 (11 avec l’entrée en fonction présidentielle) scansions fériées fédérales, et parmi celles-ci, figure parmi les plus observées à l’échelle du pays – et notamment par les employeurs privés. En outre, la date fait office de marqueur identitaire en tant que célébration des origines présumées des États-Unis et, depuis, de tout ou partie de leur particularisme – pour ne pas dire de leur « exceptionnalisme ». Pourtant, l’histoire de son inscription dans le calendrier et de son association au récit national n’est pas sans faire apparaître toutes sortes de heurts, de hiatus, de variations et de paradoxes, qu’il importe de signaler ou de rappeler.

Jeudi 11 décembre 2014 : Marie Puyssegur, Université de Paris Sorbonne présentera une conférence sur le thème : « l’usine de Ford de Dagenham : ouvriers et syndicats face au fordisme, 1928-1964 ».
De nos jours surtout connue pour la grève de ses ouvrières ayant débouché, en 1968, sur une des premières loi du pays établissant l’égalité salariale, l’usine Ford de Dagenham, en Grande-Bretagne, a une longue histoire derrière elle. Fondée en 1928 et soumise par la direction américaine de la Ford Motor Company à un contrôle strict, l’usine de Dagenham pose la question du rôle du transfert de technologie, et de son adaptation aux conditions locales, dans le processus d’américanisation. L’imposition du fordisme - d’un mode de production mécanisé, standardisé, et de la gestion de la main d’œuvre qui en découle - ne s’est pas faite sans heurts dans un contexte britannique attaché aux notions traditionnelles de qualification et d’autonomie ouvrières.

Jeudi 5 février, Richard Farnetti, Université de Paris Nord : « L’œuvre de Bernard Maris, de Keynes ou l’économiste citoyen à Oncle Bernard de Charlie Hebdo ».
Richard Farnetti, Professeur à l’université de Paris Nord, membre de TCS-HDEA, spécialiste de l’économie britannique, est notamment l’auteur de L’économie britannique de 1873 à nos jours (Amand Colin), Le déclin de l’économie britannique de Victoria à Thatcher (Editions de l’Espace européen) et Le modèle anglo-saxon en question (Economica) (en collaboration avec Ibrahim Warde). Pendant plusieurs années, il a animé avec Bernard Maris un séminaire de master à l’Institut d’études européennes de l’université Paris-VIII. Dans sa communication, Richard Farnetti mettra notamment en évidence l’apport des travaux de Bernard Maris à notre compréhension de la question du travail dans les mondes anglophones.

 

Actualités

  • Le laboratoire HDEA organise un colloque international, à
    Paris-Sorbonne, les 6 et 7 novembre 2015 : "Cultures et politiques du
    loisir dans les Iles Britanniques et aux Etats-Unis".
  • Le jeudi 11 juin 2015, Elsa Devienne (université Paris Ouest
    Nanterre/EHESS), interviendra dans le cadre du Workshop in American
    History and Culture le jeudi 11 juin, 18h-19h45, G358, bibliothèque de
    l’UFR d’anglais, sur « “There’s Law at the Beach !” : Laws and Policing
    Tactics on Los Angeles’ Beaches, 1920s-1970s ».
  • Olivier Frayssé a publié : “Work and Labour as Metonymy and Metaphor”, TripleC, Vol 12, No 2 (2014), disponible à l’adresse http://www.triple-c.at/index.php/tripleC/article/view/546

  • L’équipe CSTI organise un atelier d’image numérique le lundi 2 mars de 10h30 à 12h30, à Serpente salle D219.

  • Les parcours interactifs comme exploration des espaces urbains – des ordres d’architecture aux lieux complexes des villes » au séminaire de recherche sur les Iles Britanniques à l’Université d’Aix-en-Provence le 1e décembre 2014 “ dans le cadre du programme "dire, vivre, penser l’espace : ordres et désordres de l’architecture".

  • Le séminaire ‘Oxford Garden and Landscape History dirigé par Laurent Châtel à la Maison Française d’Oxford a tenu une session le 1e novembre 2014 ‘Debating eighteenth-century French Gardens and Landscapes’.

  • Le site Georgian Cities sur les villes britanniques du XVIIIe siècle est publié

  • Atelier organisé par l’équipe ’Cultures anglophones et technologies de l’information / Cultures, sociétés et technologies de l’information’ le mercredi 26 novembre 2014 de 13h à 15h, à Serpente (atelier informatique D220).

  • L’équipe Cultures, Sociétés et Technologies de l’Information organise une journée ’E-humanities twenty years on - Georgians Online’ le samedi 22 novembre 2014 à Serpente, salle 40. Inscriptions : Marie-Madeleine.Martinet@paris-sorbonne.fr

 

· Le site Georgian Cities sur les villes britanniques du XVIIIe siècle est publié 
 
lien sur ‘Georgian Cities’ vers http://www.18thc-cities.paris-sorbonne.fr/
    Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable mso-style-name :"Tableau Normal" ; mso-tstyle-rowband-size:0 ; mso-tstyle-colband-size:0 ; mso-style-noshow:yes ; mso-style-priority:99 ; mso-style-parent :"" ; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt ; mso-para-margin-top:0cm ; mso-para-margin-right:0cm ; mso-para-margin-bottom:10.0pt ; mso-para-margin-left:0cm ; line-height:115% ; mso-pagination:widow-orphan ; font-size:11.0pt ; font-family :"Calibri","sans-serif" ; mso-ascii-font-family:Calibri ; mso-ascii-theme-font:minor-latin ; mso-hansi-font-family:Calibri ; mso-hansi-theme-font:minor-latin ; mso-fareast-language:EN-US ;

Documents