Separation
Newsletter

Groupe de Recherches Interdisciplinaires sur les Processus d’Information et de Communication (GRIPIC)

Présentation Equipe Programme

Le GRIPIC (EA 1498)

 

Le questionnement en communication au sein des sciences sociales

Les problématiques de communication travaillent l’ensemble du monde contemporain : ainsi du déplacement des rôles entre les politiques et leurs publics, de la production d’un objet marchand, de l’émergence de l’exigence environnementale, d’une interaction en entreprise, des manières de parcourir une ville et de donner un sens à cette pratique, des transformations du texte et de l’écrit à l’âge des réseaux… Issus de processus concrets de médiatisation, de la rencontre d’une pluralité d’acteurs, de la mise en œuvre de techniques et de stratégies complexes, ces différents objets réclament une approche fine de l’émergence et de la transformation des représentations et des pratiques sociales.
C’est le propos des Sciences de l’information et de la communication que d’interroger les rencontres entre acteurs, processus et dispositifs dans les phénomènes de communication.

Le Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication (GRIPIC) se donne pour objet de comprendre le rôle structurant des processus communicationnels dans la société et d’analyser leurs dimensions sociales, sémiotiques et politiques.

Une perspective large sur un monde en transformation

L’approche du Gripic est interdisciplinaire par le statut et l’origine des chercheurs qu’elle rassemble. Pour aborder les objets sociaux par leurs circulations, leur historicité, leurs médiations concrètes, leur dimension à la fois technique, culturelle et politique, les chercheurs du GRIPIC déploient des méthodologies variées ancrées dans l’analyse des signes et dans la considération des rapports entre les acteurs. La complexité des processus de communication exige une perspective large sur le monde contemporain et sur les transformations de la culture. Ainsi ancré dans la matérialité des processus de communication, le travail du GRIPIC peut se consacrer tant à des questions épistémologiques qu’à des recherches pratiques.

De même, ses travaux peuvent se déployer dans le cadre de problématiques de recherche individuelles ou collectives, de contrats de recherche ou d’études avec des partenaires institutionnels publics ou privés. La démarche d’analyse y est systématiquement complétée par une approche réflexive mettant en perspective la pratique de recherche elle-même. Il s’agit de contribuer à la construction épistémologique des Sciences de l’information et de la communication et de ses liens avec les disciplines voisines.

Un observatoire de la communication

L’apport de tous les acteurs du CELSA est constitutif de l’identité et de la culture du GRIPIC. L’ensemble des travaux de recherche produits par les chercheurs du GRIPIC et par les étudiants du CELSA (rapports, mémoires de recherche, thèses…) constitue en effet un observatoire multipolaire sur la circulation des savoirs en information et communication, sur les pratiques et les usages informationnels et communicationnels, sur les mutations socio-économiques ainsi que sur les métamorphoses médiatiques.

Directrice du GRIPIC
Adeline Wrona

Directrice adjointe
Pauline Escande-Gauquié

 

La recherche en chiffres

750 enseignants-chercheurs

230 professeurs

2300 doctorants

300 thèses par an 

Actualités

Contacts

Maison de la Recherche
28, rue Serpente
75006 PARIS
Tel. 01 53 10 57 00