Etudes et édition de textes médiévaux

Présentation Programme Contact

Directrice : Mme Sylvie LEFEVRE

Directeur adjoint : M. Dominique BOUTET (jusqu’au 31 août 2017)

Ecole doctorale de rattachement : ED I « Mondes anciens et médiévaux »

 

Présentation de la formation

L’EA 4349 associe des chercheurs en littérature française, mais aussi en littérature italienne du Moyen Âge. Un conservateur de la BnF est membre de l’équipe et participe activement à ses travaux. Ses groupes de recherche et ses projets éditoriaux rassemblent, au-delà des membres officiels de l’équipe, des chercheurs venus de toute la France et de l’étranger. L’équipe entretient des liens particuliers, à Paris Sorbonne, avec l’EA 4509 (« Sens, texte, informatique, histoire », relevant de l’ED V), dont sont membres les collègues de langue médiévale, et avec l’EA 2578 (« Centre de Recherche sur la création littéraire en France au XVIe siècle » dit « Centre V.-L. Saulnier », relevant de l’ED III), avec lesquelles elle organise des colloques. D’autres collaborations avec les médiévistes de l’Université, spécialistes des langues européennes (Angleterre, Espagne, Portugal, Italie ou Allemagne en particulier), sont ponctuellement développées.

L’activité de cette formation couvre l’ensemble de ce champ chronologique pour une activité à double face : édition de textes d’un côté, commentaire littéraire et philologique de l’autre. Les grands projets éditoriaux qui ont été menés à bien dans un passé récent sont l’édition des deux versions du Tristan en prose (éditions Droz, TLF, 9 volumes, et Champion, CFMA, 5 volumes) et l’édition de la version française du Devisement du monde de Marco Polo (Droz, TLF, 6 volumes).

Les recherches portent plus spécialement sur l’épopée, la poétique, et les rapports entre littérature, histoire des idées et anthropologie.

Le Groupe de recherche sur l’épique (GREp, composante de l’EA), animé par D. Boutet, tient 6 réunions d’une matinée chaque année autour d’un conférencier qui présente une recherche en cours qui est soumise à la discussion. Le GREp organise aussi des colloques et des journées d’études ; il est également associé au REARE (Réseau euro-africain de recherches sur l’épopée), qu’il a contribué à fonder en 2000 avec des collègues africains et africanistes.

Un séminaire « Printemps des poètes », fondé par S. Lefèvre, Cl. Dauphant et J. Cerquiglini-Toulet se tient en Sorbonne depuis 2015 (5 à 6 séances au second semestre). Les deux premières années ont été consacrées à la forme du rondeau (2015-2016). Les années 2017-2018 porteront sur la question des Anthologies lyriques. Il est ouvert à tous, des étudiants de Master aux doctorants et aux collègues.

L’EA a récemment organisé ou co-organisé plusieurs colloques internationaux :

- le colloque « Saintuaire », aboutissement d’un projet ponctué par deux journées d’études (2012, 2013) (4-5 février 2015), en collaboration avec l’Université de Rouen
- le colloque « En français hors de France. Textes, livres, collections du Moyen Âge » (Sorbonne, 9-10 décembre 2016)
- le colloque « Le Manuscrit Paris, BnF, fonds français 794 » (9-10 juin 2017, en Sorbonne et à la BnF).

L’EA comprend aussi le groupe de jeunes chercheurs médiévistes « Questes », doté d’un bulletin (34 bulletins parus depuis 2001) et qui organise régulièrement des journées d’études et des colloques dont les actes sont publiés aux Presses de l’université Paris-Sorbonne (dernière parution en date, Ambedeus, 2016). Ce groupe a fêté ses quinze ans en 2016, et ses séances attirent depuis longtemps des doctorants venus d’autres universités de Paris et de province, ainsi que des doctorants étrangers de passage. Le site de l’association est désormais hébergé sur la plateforme hypotheses.org, tandis que le bulletin rebaptisé revue est désormais accessible sur revues.org (outre sa version papier).

L’EA 4349 est depuis 2007 membre de la Scuola di Dottorato Europea in Filologia Romanza/ Ecole doctorale européenne en philologie romane, dont le siège est à Sienne, et qui associe également les universités de Santiago de Compostela, de Zürich, de Heidelberg. A ce titre, des étudiants de ces universités viennent chaque année pour six mois à Paris et sont suivis dans leurs recherches par les professeurs de l’EA 4349, qui participent chaque année, en avril, à une session de soutenances de thèses à Sienne.

L’équipe est membre de la F.I.D.E.M. (Fédération internationale des Instituts d’Etudes Médiévales) et elle entretient un partenariat avec l’Observatoire européen du plurilinguisme (OEP) avec lequel elle a organisé en Sorbonne en 2010 un séminaire commun sur le plurilinguisme et le pluriculturalisme au Moyen Âge.

La recherche en chiffres

750 enseignants-chercheurs

230 professeurs

2300 doctorants

300 thèses par an 

Actualités

Contacts

Maison de la Recherche
28, rue Serpente
75006 PARIS
Tel. 01 53 10 57 00

Suivez Paris-Sorbonne

Liens et partenaires Université Paris-Sorbonne