Separation
Newsletter

Ma thèse en 180 secondes 2016

Alexandre Jubelin, prix du public

Alexandre Jubelin, doctorant en histoire et archéologie marine à Paris-Sorbonne, a reçu le prix du public dans le cadre du concours ma thèse en 180 secondes de Sorbonne Universités qui a eu lieu le 4 avril.

 

Doctorant en histoire moderne et contemporaine à Paris Sorbonne, il a présenté les pratiques de l’abordage et du combat rapproché en mer au début de l’époque moderne en trois minutes chrono. Tel est le principe du concours ma thèse en 180 secondes. Des doctorants et des docteurs diplômés de l’année universitaire en cours doivent faire un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur leur projet de recherche. Le tout en n’utilisant qu’une seule diapositive non animée.

C’est Mathieu Buonafine, doctorant en Physiologie, physiopathologie et thérapeutique à l’UPMC, qui s’est brillamment distingué parmi les 16 candidats tous aussi talentueux les uns que les autres en présentant son sujet de thèse sur le récepteur minéralocorticoïde sous forme d’une enquête policière. Il représentera Sorbonne Universités lors des demie finale et finale nationales qui auront lieu les 30 et 31 mai à Bordeaux. Le jury sélectionnera les trois candidat(e)s qui auront ensuite le privilège de représenter la France lors de la finale internationale le 29 septembre 2016 à Rabat (Maroc).

Thèse d'Alexandre Jubelin

« Qui tire de loin ferait mieux d’économiser sa poudre » : pratiques de l’abordage et du combat rapproché en mer au début de l’époque moderne Avec la généralisation de l’artillerie à poudre à partir du XVIe siècle, les formes du combat en mer changent profondément, mais progressivement : il devient possible de décider d’un combat à distance, et des alternatives au combat au corps-à-corps apparaissent donc. L’imperfection durable de cette technologie naissante (jusqu’au milieu du XVIIesiècle au moins) crée néanmoins une longue période de transition, où diverses options de combat sont disponibles : les nouveaux outils que sont les armes à feu cohabitent avec les formes anciennes du combat rapproché, en premier lieu l’abordage, aussi efficace qu’incertain et dangereux.

Ma thèse vise donc à comprendre les formes du combat en mer à cette époque : dans quels cas et pour quelles raisons décide-t-on de prendre le risque d’aller se battre au corps-à-corps ? De quelle manière mène-t-on le combat, et comment s’y prend-on pour passer d’un pont à l’autre ? Que comprend-on, et comment s’oriente-t-on dans la mêlée du combat ?

Cette recherche pose donc des questions autour de l’intégration et de la mise en oeuvre d’une nouveauté technique (l’artillerie à poudre) dans un milieu connecté comme l’espace atlantique, où les pratiques circulent entre pays. Mais elle vise également à s’interroger sur l’anthropologie du combat et de la violence, et notamment sur les manières de se préparer à la mort, les armes à la main.

L'AGENDA CULTUREL

L’agenda culturel est disponible au service culturel et sur internet. 

Voir l’agenda culturel

PUBLIER UN EVENEMENT DANS L'AGENDA

Seuls les événements organisés par Paris-Sorbonne peuvent figurer dans l’agenda des colloques et conférences.

Pour publier un événement dans cet agenda, vous devez remplir ce formulaire et l’envoyer à : communication@paris-sorbonne.fr

Contacts

Actualités et colloques :


Agenda culturel :


Agenda des soutenances :