Separation
Newsletter

Pages de présentation des membres

Elisabeth ANGEL-PEREZ

eangelperez@wanadoo.fr

elisabeth.angel-perez@paris-sorbonne.fr

FONCTIONS ACTUELLES

  • Professeur à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)
  • Directrice adjointe de l’UFR
  • Directrice adjointe de VALE (EA 4085)
  • Membre du bureau de PRITEPS (UMS théâtre de Paris IV)
  •  Rédactrice en chef associée de la revue Études Anglaises
  • Codirectrice de la collection "Sillages critiques" (PUPS et revues.org)

 CURSUS UNIVERSITAIRE

1984 : entrée à l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses

1986 : agrégation d’anglais (option littérature).

DEA, Le Retour des formes médiévales dans le théâtre britannique contemporain, sous la direction de M. le professeur Bas, Université de Paris IV-Sorbonne. Mention Très Bien.

1986-1990 : thèse de doctorat (nouveau régime) : Le Retour des formes dramatiques médiévales dans le théâtre parallèle britannique contemporain. 478 pp. Préparée et présentée sous la direction de M. le professeur G. Bas ; soutenue le 25/01/1991, Université de Paris IV-Sorbonne. Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

1998 : Habilitation à diriger des recherches : « Du mystère à la Catastrophe : épiphanies et théâtralité ». Effectuée sous la direction de Mme le professeur Gisèle Venet et soutenue le 30 octobre 1998 devant l’Université de Paris-III Sorbonne-Nouvelle.

DOMAINES DE RECHERCHE & AFFILIATIONS

Théâtre – littérature contemporaine.

 PUBLICATIONS PRINCIPALES

Travaux

Ouvrages récents

 Voyages au bout du possible. Les Théâtres du traumatisme de Samuel Beckett à Sarah Kane. Paris : Klincksieck, 2006.

—. et Alexandra Poulain. Endgame ou le théâtre mis en pièce. Paris : PUPS-CNED, 2009.

« New British Dramaturgies » de The European Journal of English Studies  vol. 7 n° 1 (April 2003).

__. et Pierre Iselin, dir. La Lettre et le fantôme : le spectral dans la littérature et les arts (Angleterre, Etats-Unis). Paris : PUPS, 2006.

__. et Nicole Boireau, dir. Le Théâtre anglais contemporain (1985-2005). Paris : Klincksieck, 2007.

__. et Alexandra Poulain, eds. Hunger on the Stage. Newcastle : Cambridge Scholars Publishing, 2008.

__. et Alexandra Poulain, eds. Things in Contemporary English and Irish Theatre. Montpellier : EBC, 2008.

—. et Pierre Iselin, dir. :  ‘S’entregloser’ : commentaire et discours dans la littérature de langue anglaise. Paris : PUPS, 2009.

—. et Pierre Iselin, dir. L’Artifice. Sillages critiques 10 (2010), http://sillagescritiques.revues.org/

—, dir. Tennessee Williams. Études anglaises 64-1 (janv-mars 2011).

Ouvrages en préparation

—. et Alexandra Poulain, dir. Tombeau pour Beckett. Paris : Aden, 2011.

—. et Piere Iselin, dir. L’Ecart. Sillages critiques 11 (2011).

 Communications et articles scientifiques récents

  •  « Facing Defacement : Barker and Levinas » in Theatre of Catastrophe : new essays on Howard Barker. Eds. Caroline Gritzner and David Ian Rabey. London : Oberon, 2006, p.136-149.
  •  « Spectropoétique de la scène : modalités du spectral dans quelques pièces du théâtre anglais contemporain ». La Lettre et le fantôme, éds. E. Angel-Perez et P. Iselin. Paris : PUPS, 2006. 145-158.
  •  « La contrainte comme artifice sur la scène anglaise contemporaine : Caryl Churchill et Martin Crimp ». Colloque Artifice, Sorbonne, 29-30 septembre 2006, paru dans Sillages critiques, 10 | 2010, [En ligne], mis en ligne le 15 juin 2010. URL : http://sillagescritiques.revues.org/index1877.html.
  •  « Les 7 Lears de Barker : pour une Généalogie de la Catastrophe », avec Vanasay Khamphommala, in , Pascale Drouet, éd., « Réécritures de King Lear » La Licorne, Cahiers Shakespeare en devenir n°1 (oct. 2007), consultable sur : http://edel.univ-poitiers.fr/licorne/sommaire.php?id=3681
  • « Jeux de langages, systèmes et séries dans quelques pièces de Caryl Churchill »,journée d’études Caryl Churchill, Christine Khiel, dir. Lyon 14 mars 2008.
  • « Le corps du mort ou l’avoir-lieu du vivant sur la scène anglaise contemporaine », journée d’études La place du mort sur la scène théâtrale contemporaine (Equipe d’accueil EA 3208 Arts : pratiques et poétiques, Didier Plassard, dir.), Université de Rennes 2, le 12 juin 2008, paru dans Alternatives théâtrales 99 (4, 2008) : 18-22.
  • "Trauma and representation : the example of contemporary theatre", conférence invitée à l’Université Aristote de Thessalonique, Grèce, le 2. 12. 2008.
  • « La voix excentrée : autour de Into the Little Hill de Martin Crimp et George Benjamin. » (groupe théâtre de Paris IV,le 16 janvier 2009)
  • « Martin Crimp : Extérieur/Jour, Intérieur/nuit ». In No, Journal du centre dramatique régional de Tours, 2009.
  • « Je(ux) de voix : le théâtre de Martin Crimp », 14 mars 2009. Séminaire Tropisme. Paris-X Nanterre, à paraître dans Tropismes, 2011.
  • « Le corps souffrant dans le théâtre anglais contemporain ». Colloque ENS- Le corps souffrant, organisé par Christian Biet, 3 avril 2009. Publié en ligne sur http://www.diffusion.ens.fr/index.php?res=cycles&idcycle=427
  • "Deconstructing the nation ? British Theatre in the age of postmodernism", conférence invitée (colloque Théâtre et Nation, organisé par J. Hopes et H. Lecossois, Université du Maine, 4 et 5 Juin 2009, paru dans Hopes, Jeffrey et Hélène Lecossois. Théâtre et Nation. Rennes : PUR, 2011).
  • « Reinventing ‘grand narratives’ : Barker’s challenge to postmodernism ». Invited key-note speaker, Barker Conference, July 10-12, 2009, Aberystwyth, Wales (org. David Ian Rabey, Karoline Gritzner). À paraître à Manchester University Press, 2010.
  • "Ashes to Ashes  : Pinter’s Dibbuks", Viva Pinter : Harold Pinter’s spirit of Resistance, Brigitte Gauthier ed., European Connections, vol. 30, Oxford, Brussels : Peter Lang, 2009.139-160.
  • « Le Corps ou ce qu’il en reste sur la scène anglaise contemporaine », Colloque « Passions des corps », Lille 3, nov. 2009, à paraître, Alexandra Poulain, dir. 2011.
  • « "Ceux qui restent d’Auschwitz" étude sur la stase dans Endgame  », journée d’étude du 16 janvier 2010, Montpellier.
  • « Blasted (Anéantis) de Sarah Kane et le théâtre post-tragique », journée d’études à l’ENS-Ulm, sept. 2010, à paraître dans Théâtre et Violence, dir. François Lecercle, 2011.
  • « La violence radicale dans le théâtre anglais contemporain : rencontre avec Christian Benedetti », colloque « La Shoah : théâtre et cinéma aux limites de la représentation », 9 décembre 2010, à paraître, dir. Alain Kleinberger , Philippe Mesnard, Sara Harvey , Christian Biet.

 
ACTIVITÉS COMPLÉMENTAIRES

Direction de thèses

Thèses et HDR soutenues

Virginie Roche, « L’unité perdue : poétique du mythe dans le théâtre du dramaturge irlandais Brian Friel », 543 pp, soutenue le 17 janvier 2003 devant l’université de Paris IV.

Kerry Wallart, « Le théâtre de Derek Walcott », soutenue en octobre 20005 devant l’université de Paris IV.

Fabienne Maître, « La Figure sacrificielle dans le théâtre anglais contemporain », soutenue en novembre 2005, devant l’université de Paris IV.

Daniel Jean, L’Utopie du théâtre : le théâtre des poètes modernistes, soutenue en juin 2006, devant l’université de Paris IV.

Frédéric Davy, Poétique du cliché dans le théâtre américain contemporain, soutenue en novembre 2006

Liza Kharoubi, « L’Autre monde d’Harold Pinter et Emmanuel Lévinas », décembre 2007.

Pierre Longuenesse, Yeats et le théâtre de la voix,  octobre 2008.

Marie Pecorari, Le théâtre de Charles Ludlam, novembre 2008.

Julie Vatain, Traduire la lettre vive, novembre 2009.

Liliane Campos, « Le discours scientifique dans le théâtre anglais contemporain », doctorat européen, décembre 2009.

Emmanuelle Guedj, « Pour une dramaturgie de l’errance : les scènes anglaises et irlandaises du début du 20e siècle à nos jours », oct. 2010.

Aloysia Calleux-Rousseau, « Réhabilitation d’un genre : la comédie de menace de David Campton à Martin Crimp (1957-2008) », nov. 2010.

Vanasay Khamphommala, « Spectres de Shakespeare dans l’œuvre de Howard Barker », nov. 2010.

 John Bak, HDR / théâtre américain, soutenance prévue pour le 2 décembre 2006.

Sarah Hatchuel, HDR / Shakespeare et le cinéma, soutenance novembre 2007.

Thèses et HDR en cours

Magali de Block : réinventer la tragédie (2007)

Obis, Eléonore. Le corps dans le théâtre contemporain anglais (2006)

Anne Martina : La scène dans la comédie musicale américaine (2004-)

Laetitia Pasquet : Le rire de l’horreur sur la scène anglaise contemporaine (2008)

Solange Ayache : Théâtre de l’espace mental : La Femme et le traumatisme chez Sarah Kane et Martin Crimp (2010) en co-tutelle avec l’Université de Sheffield (UK)

Monica Romo : Sam Shepard (2010)

Jean Duverger : Le théâtre parodique de Tom Stoppard (2011)

Ophélie Cuvinot-Germain : Caryl Churchill (2011)

Amadou Gueye : Pinter politique (2011)

Florence March, HDR, (MCF Avignon)

 Traduction

Pièces et écrits théoriques de Martin Crimp, Howard Barker, Caryl Churchill et David Mamet.

Emanuele de Luca

emanet79@hotmail.com

Né à Lecce (Italie) le 20 décembre 1979.

 Il prépare actuellement une thèse de doctorat intitulée : Antoine-François-Valentin Riccoboni (1707-1772), auteur, acteur, danseur et théoricien de théâtre. Étude de la vie, de l’œuvre et du jeu théâtral. Édition des textes, sous la direction de Mme le professeur Maria Ines Aliverti (Università degli Studi di Pisa) et M. le professeur Andrea Fabiano (Université Paris-Sorbonne).

Il est membre de l’Équipe littérature et culture italiennes (ELCI), EA 1496, Université Paris-Sorbonne.

 

 DIPLÔMES

 - Inscrit pour l’année universitaire 2010/2011 à la troisième année au Corso di Dottorato in storia delle arti visive e dello spettacolo, université de Pise, Italie, et inscrit en cotutelle de thèse à la deuxième année à l’école doctorale IV « civilisations, cultures littératures et sociétés » /études romanes italiennes de l’Université Paris-Sorbonne.

 - Maîtrise de lettres, Université de Florence, Italie. Titre du mémoire préparé sous la direction de M. le professeur Renzo Guardenti : « Io rinasco », storia e repertorio della Nouvelle Comédie Italienne (1716-1762), 2 vol., 2008.

 Principaux axes de recherche 

 - Reconstitution de l’histoire et du répertoire de la Comédie-Italienne de Paris entre 1716 et 1762. Analyse de l’évolution du répertoire en rapport avec les débuts des acteurs et des auteurs dans la période concernée.

- Recherche autour des acteurs italiens en France entre le XVIIe et le XVIIIe siècle.

- Reconstitution de la vie, de l’œuvre et du jeu théâtral de François Riccoboni en tant que paradigme de la rencontre entre la tradition théâtrale des comici dell’Arte et le spectacle français du XVIIIe siècle.

- Analyse du traité L’Art du Théâtre de François Riccoboni dans le contexte de la production pédagogique de son époque. 

 ACTIVITÉ SCIENTIFIQUE

 Publications

 La Commedia dell’Arte in Francia. Bibliografia, dans Fortuna Europea della Commedia dell’Arte, atti del XXXII Convegno Internazionale (Roma, 2-5 ottobre 2008), a cura di M. Chiabò e F. Doglio, Centro Studi sul Teatro Medioevale e Rinascimentale, 2008, p. 399-437.

Fortuna Europea della Commedia dell’Arte, compte rendu du XXXIIe Colloque International : Fortuna Europea della Commedia dell’Arte (Roma, 2-5 ottobre 2008) sous la direction de M Chiabò et F. Doglio, dans « Ariel », XXIII, 3 (settembre-dicembre 2008), p. 8-12, 2008.

 

 Giorgio Cosmacini, Il medico saltimbanco. Vita e avventure di Buonafede Vitali, giramondo instancabile, chimico di talento, istrione di buona creanza, Bari, Laterza, 2008, compte rendu de l’ouvrage de Giorgio Cosmacini dans Maria Ines Aliverti, Giulia Filacanapa, Gli studi italiani sulla Commedia dell’Arte dal 1996 a oggi, dans Fortuna Europea della Commedia dell’Arte, atti del XXXII Convegno Internazionale (Roma, 2-5 ottobre 2008), a cura di M. Chiabò e F. Doglio, Centro Studi sul Teatro Medioevale e Rinascimentale, 2008, p. 357-358.

 

 À paraître

 - Le répertoire de la nouvelle Comédie-Italienne de Paris (1716-1762) (titre provisoire), à paraître dans la collection numérique « Les savoirs des acteurs italiens » dirigé par Andrea Fabiano, Paris, IRPMF.

 - La circulation des acteurs italiens et des genres dramatiques dans la première moitié du XVIIIe siècle : un lien entre les théâtres parisiens, à paraitre dans les actes du Colloque international et Interdisciplinaire « L’Opéra de Paris, la Comédie-Française et l’Opéra-Comique (1672-2010) : approches comparées », organisé par l’Institut de recherche sur le patrimoine musical en France (IRPMF), l’École nationale des Chartes et CESAR (Oxford Brooks University) avec le concours de l’Opéra-Comique, Paris, 2, 3 e 4 décembre 2010.

 

Communications scientifiques

 - La circulation des acteurs italiens et des genres dramatiques dans la première moitié du XVIIIe siècle : un lien entre les théâtres parisiens, Colloque international et interdisciplinaire « L’Opéra de Paris, la Comédie-Française et l’Opéra-Comique (1672-2010) : approches comparées », organisé par l’Institut de recherche sur le patrimoine musical en France (IRPMF), l’École nationale des Chartes et CESAR (Oxford Brooks University) avec le concours de l’Opéra-Comique, Paris, 2, 3 e 4 décembre 2010.

 

Flore Garcin-Marrou

Après des études de philosophie de la religion à Paris-I Panthéon-Sorbonne, de théâtre à Paris-III Sorbonne Nouvelle et au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris-Sorbonne, Flore Garcin-Marrou rejoint le Centre de recherche sur l’histoire du théâtre à Paris-Sorbonne. Elle y poursuit une thèse sous la direction de Denis Guénoun, sur la relation entre le théâtre et la philosophie chez Gilles Deleuze et Félix Guattari. Chargée de cours pendant deux ans à la Faculté des Sciences Humaines de Lille, elle est aujourd’hui ATER à l’université de Toulouse-le-Mirail. Elle se consacre parallèlement à plusieurs activités de recherche : le Laboratoire des pratiques scéniques de la philosophie (LPSP) qu’elle a co-fondé à Paris-Sorbonne et plusieurs colloques sur le théâtre inédit de Félix Guattari qu’elle espère faire éditer très prochainement. Elle mène parallèlement d’autres réflexions sur le théâtre mystique, sur la dramaturgie allemande, sur la relation de l’auteur dramatique aux nouveaux réseaux sociaux du net et conçoit des performances autour de l’œuvre littéraire de Félix Guattari.

Contact : flore.gm[at]gmail.com Site internet : http://floreblog.com/

Il se trouve également à cette adresse :

http://floreblog.com/bio-bibliographie/

La liste des activités scientifiques concernant le théâtre dans lesquelles je suis engagée, à Paris-Sorbonne ou ailleurs

Organisation de manifestations scientifiques

  •  Co-organisation administrative et co-direction artistique du Workshop du Laboratoire des Pratiques Scéniques de la Philosophie, IUFM - Paris IV (janvier-avril 2011).
  • Membre fondateur du Laboratoire des Pratiques Scéniques de la Philosophie (LPSP), Paris-Sorbonne (janvier 2010).
  • Membre du comité organisateur de la Journée des doctorants de Denis Guénoun, « Idées de théâtre : pratiques en théorie », du Centre de Recherche sur l’Histoire du théâtre, Paris IV-Sorbonne, (mai 2009).

Communications

2011

18 octobre : « André de Lorde et Alfred Binet : quand le théâtre du Grand-Guignol passionne les scientifiques », organisé par Bernard Andrieu, Centenaire Alfred Binet, Faculté de médecine, Paris Descartes.

19 mai : Présentation du Laboratoire des Pratiques scéniques de la philosophie, avec F. Aufort et I. Jude, lors d’une réunion du Programme de recherche interdisciplinaire sur le théâtre et les pratiques scéniques (PRITEPS), dir. Denis Guénoun, Université Paris-Sorbonne.

2010

17 novembre : « Gilles Deleuze et Félix Guattari : théâtre et pensée », colloque jeunes chercheurs « Arts et connaissances », organisé par Benjamin Renaud, Eugénie Zvonkine, Université Paris 8.

12-14 juillet : « Gilles Deleuze and theatre, or philosophy and its “other” », Third International Deleuze Studies, Panel de la revue Trahir, dir. René Lemieux, Amsterdam, Pays-Bas. Communication en langue anglaise.

2 juillet : « L’écrivain sur Facebook. Constructions imaginaires de la figure d’un auteur dramatique à partir des réseaux sociaux », colloque international « L’auteur en réseau, les réseaux de l’auteur. Du livre à internet », organisé par Sylvie Ducas, Pôle des métiers du Livre de Saint-Cloud, Université Paris-Ouest La Défense.

26 mai : « Être ouvreuse dans un théâtre privé parisien : velours rouge et précarité », colloque « La Sortie au spectacle », organisé par Pascale Goetschel et Jean-Claude Yon, Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, Centre d’Histoire sociale, Paris.

6-7 mai : « Le théâtre de Félix Guattari en position d’irrespect face à sa philosophie ? », colloque « Dynamiques de l’irrespect, entre idéalisme et nihilisme », organisé par Julien Roumette, Département de Lettres modernes, Université de Toulouse le Mirail.

 2009

10 décembre : « Le théâtre de Félix Guattari : une genèse dramatique à partir de son œuvre philosophique », colloque international « Parcours de génétique théâtrale : du laboratoire d’écriture à la scène », Université de Lisbonne, Portugal.

16 mai : « Félix Guattari : théâtre et clinique ». Journée d’études des doctorants du Centre de Recherche sur l’Histoire du théâtre, Paris IV-Sorbonne.

15 mai : « Lecture quantique de Heiner Müller : machine, fragment et chaos ». Colloque international sur le théâtre quantique, organisé par Monique Martinez-Thomas, Université Toulouse Le Mirail.

2007

21 juin : « Pourquoi écrire et mettre en scène une pièce injouable : le cas Heiner Müller et son Hamlet-Machine ». Journée d’études des doctorants du Centre de Recherche sur l’Histoire du Théâtre, Paris-Sorbonne.

Publications récentes

Articles dans revues à comité de lecture

  • Socrates. Traduction d’une pièce de Félix Guattari en anglais par Solène Nicolas, introduction de Flore Garcin-Marrou, “Félix Guattari in the Age of Semiocapitalism : Twenty Years After”, n° spécial des Deleuze Studies, juin 2012.
  • L’influence du théâtre japonais sur la pensée et le théâtre de Félix Guattari, revue de théâtre Coulisses n°41, « Le dialogue Orient-Occident. Ou comment se dépaysent les écritures théâtrales ? », Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté, Presses universitaires de Franche-Comté, automne 2010. ISBN 978-2-84867-302-8 ISSN 1150-594X.
  • André de Lorde et Alfred Binet : quand le théâtre du Grand-Guignol passionne les scientifiques, revue Recherches & Éducations (dir. Laurent Gutierrez), numéro spécial « Centenaire Alfred Binet », parution septembre 2011. ISSN 1760-7760.

Actes de colloques

  •  « Gilles Deleuze and theatre, or philosophy and its “other” », revue en ligne Trahir, René Lemieux (dir.). Article en langue anglaise. http://www.revuetrahir.net/
  • L’écrivain sur Facebook. Constructions imaginaires de la figure d’un auteur dramatique à partir des réseaux sociaux, colloque international « L’auteur en réseau, les réseaux de l’auteur. Du livre à internet », organisé par Sylvie Ducas, Pôle des métiers du Livre de Saint-Cloud, Université Paris-Ouest La Défense, 2010. Texte rendu.
  • Le théâtre de Félix Guattari en position d’irrespect face à sa philosophie ?, Actes du colloque « Dynamiques de l’irrespect, entre idéalisme et nihilisme », organisé par Julien Roumette, Presses universitaires du Mirail. Texte rendu.
  •  Lecture quantique de Heiner Müller : machine, fragment et chaos. Actes du colloque international sur le théâtre quantique, organisé par Monique Martinez-Thomas, Université Toulouse Le Mirail, 2009. Texte rendu.
  • Félix Guattari : théâtre et clinique. Actes du colloque « Idées de théâtre : pratiques en théorie », 2009. Parution en ligne sur le site du Centre de Recherche sur l’Histoire du théâtre. http://www.crht.paris-sorbonne.fr/matrice/wp-content/uploads/2009/10/garcinmarrou_mep.pdf

Florence Naugrette

 

  • Professeur à l’Université Paris-Sorbonne
  • UFR de littérature française et comparée
  • Histoire et théories du théâtre (XIXe-XXIe siècles)

 

Champs de recherche

Esthétique théâtrale. Histoire du théâtre. Mise en scène contemporaine des classiques. Romantisme. Correspondance de Juliette Drouet à Victor Hugo.

 

Parcours

Ancienne élève de l’ENS Sèvres (1982), agrégée de Lettres Modernes (1985)

Thèse : La Mise en scène contemporaine du théâtre de Hugo (directrice Anne Ubersfeld)

2002 : HDR - Essais de dramaturgie romantique, hugolienne et contemporaine (garant Guy Rosa).

1988-1989 : "Ancien normalien doctorant" à l’Institut d’études théâtrales de Paris 3 (1986-1988), et à l’Université de Stanford.

1990-1995 : professeur au lycée de Plaisir puis au Lycée international de Saint-Germain-en-Laye.

1995-2004 : maître de conférences.

2004-2013 : professeur à l’Université de Rouen, titulaire depuis 2013 de la chaire d’Histoire et théories du théâtre (XIXe-XXIe siècles) à l’UFR de littérature française et comparée de l’Université Paris-Sorbonne.

 

 Sélection de publications

Ouvrages

Florence Naugrette, Le Théâtre romantique. Histoire, écriture, mise en scène, Seuil, « Points Essais », 2001 [rééd. 2012].

Florence Naugrette, Le Plaisir du spectateur de théâtre, Bréal, « Le plaisir partagé », 2002.

Victor Hugo et la langue, actes du colloque de Cerisy (2002), textes réunis par F. Naugrette et Guy Rosa, Bréal, 2005.

Corneille des romantiques, actes du colloque de Rouen (2004), textes réunis par Myriam Dufour-Maître et F. Naugrette, PURH, 2006.

Un siècle de spectacles à Rouen, actes du colloque de Rouen (2003), textes réunis par F. Naugrette et Patrick Taïeb, site du CEREdI (2009).

Le Public de théâtre en province au XIXe siècle, actes de la journée d’études d’Arras (2007), textes réunis par F. Naugrette et Sophie-Anne Leterrier, site du CEREdI (2009).

Choses vues depuis Hugo. Hommage à Guy Rosa, textes réunis par Claude Millet, F. Naugrette et Agnès Spiquel, Presses Universitaires de Valenciennes, 2008.

Le Théâtre français du XIXe siècle, sous la direction de Hélène Laplace-Claverie, Sylvain Ledda et F. Naugrette, Anthologie de l’Avant-Scène Théâtre, 2008.

Le Théâtre et l’exil, Cahiers Hugo, n° 7, F. Naugrette (dir.), Minard / Lettres Modernes, 2009.

Le Texte de théâtre et ses publics, actes du colloque de Rouen (2007) réunis par Ariane Ferry et F. Naugrette, Revue d’Histoire du Théâtre, 1er trimestre 2010.

Casimir Delavigne en son temps, actes du colloque de Rouen 2011, sous la direction de Sylvain Ledda et F. Naugrette, Eurédit, 2012.

Impressionnisme et littérature, actes du colloque de Rouen 2010, sous la direction d’Yvan Leclerc, Gérard Gengembre et F. Naugrette, PURH, 2012.

 

Articles

« La relève du rideau », Art Press. Le théâtre, art du présent, art du passé, 1989. Réédité dans Degrés, revue de sémiotique, 1990.

« Jany Gastaldi en Doña Sol, Nada Strancar en Lucrèce Borgia : les rayons et les ombres d’Antoine Vitez », Revue des Lettres Modernes. Cahiers Hugo, Danièle Gasiglia-Laster (dir.), Minard, n° 3, 1991.

« Petits arrangements avec le diable. Figures de Faust dans Hernani et Ruy Blas  », Le Diable, Alain Niderst (dir.), Nizet, 1997.

« Vitez metteur en scène de Hugo », Romantisme, Sur les scènes du XXe siècle, Jean-Claude Lieber (dir.), n° 102, 1998, 4e trimestre.

« Comment jouer le théâtre de Hugo ? », Le Drame romantique,Yoland Simon (dir.), Éditions des Quatre Vents, 1999.

« Le coup de théâtre dans la dramaturgie hugolienne », Dramaturgies romantiques, Georges Zaragoza (dir.), Presses universitaires de Dijon, 1999.

« Un faubourg de Paris ? Le théâtre à Rouen sous la Monarchie de Juillet », en collaboration avec Claude Millet, Province-Paris. Une topographie littéraire du XIXe siècle, Yvan Leclerc et Amélie Djourachkovitch (dir.), PU de Rouen, 2000.

« Chutes et pointes dans Les Petites Epopées  », La Légende des Siècles de Victor Hugo, « Les sombres assonances de l’Histoire, Romantisme, José-Luis Diaz (dir.), 2001.

« Étude littéraire du Mariage de Roland », Méthode !, n°1, 2001.

« Le soldat dans le théâtre de Hugo », Hugo et la guerre, Guy Rosa et Claude Millet (dir.), Maisonneuve et Larose, 2003.

« Marges de l’héroïsme dans Hernani », Bulletin de la Société Française de Littérature générale et comparée, 2003.

« Le devenir des emplois tragiques et comiques dans le théâtre de Hugo », Jeux et enjeux du théâtre classique aux XIXe et XXe siècles, Georges Forestier (dir.), Littératures classiques, n°48, 2003.

« La province à l’école : les acteurs parisiens en excursion à Rouen (1800-1851) », Romantisme, « Maîtres et disciples », Yvan Leclerc (dir.), 4e trimestre 2003.

« Publier Cromwell et sa Préface : une provocation fondatrice », Impossibles Théâtres, Jean-François Louette et Bertrand Vibert (dir.), Chambéry, Editions Comp’Act, 2004.

« La vie est un roman : le travail du romanesque dans Victor Hugo raconté par un témoin de sa vie », Agnès Spiquel (dir.), Minard, série Etudes Romanesques, 2004.

« Pantomime et tableau dans le théâtre de Hugo », Hugo et la langue, Guy Rosa et F. Naugrette (dir.), Bréal, 2004.

« L’écriture dramatique de l’Histoire dans La Tour Saint-Jacques de Dumas », Dumas et le théâtre, Pierre-Louis Rey, Claude Aziza et Daniel Compère (dir.), Revue d’Histoire Littéraire de la France, octobre-novembre 2004, n°4.

« Hugo romantique ou brechtien ? Le XXe siècle découvre le Théâtre en Liberté  », Œuvres majeures, œuvres mineures, Catherine Volpilhac (dir.), Lyon, ENS Editions, 2005.

« Le théâtre de Hugo au xxe siècle », Fortunes de Victor Hugo, Naoki Inagaki et Patrick Rebollar (dir.), Maisonneuve et Larose, 2005.

« Les premiers souvenirs de théâtre des romantiques », Orages, Littérature et culture (1760-1830), n° 4, « Boulevard du crime. Le temps du spectacle oculaire ? », Olivier Bara (dir.), 2005.

« La distanciation dans le Théâtre de Clara Gazul  », Littératures, n° Mérimée, Antonia Fonyi (dir.), 2005.

« La vie théâtrale en province, parent pauvre de l’histoire du théâtre. Nouvelles recherches sur le théâtre à Rouen au XIXe siècle », colloque Théâtre et Histoire, Société québécoise d’études théâtrales, Université du Québec à Montréal (2004), L’Annuaire théâtral, n° 39, Histoire du théâtre et théâtre de l’histoire, 2006.

« Renaut de Montauban ou les Quatre fils Aymon : de la Bibliothèque bleue aux scènes populaires parisiennes du XIXe siècle » (en collaboration avec Jean Maurice), Luc Bonenfant (dir.), Etudes Littéraires, vol. 37, n° 2, Canada, Université Laval, 2006.

« Le Moyen Âge dans le drame romantique », La Fabrique du Moyen Âge au XIXe siècle, S. Bernard Griffiths, P. Glaudes, et B. Vibert (dir.), Champion, 2006.

« Le ‘toi’ de Médée et le Code Civil », Magia, gelosia, vendetta, Il mito di Medea nelle lettere francesi, Liana Nissim e Alessandra Preda (dir.), Quaderni di Acme 78, Milano, Cisalpino, Istituto Editoriale Universitario, 2006.

« Posture et fonctions du critique de province : l’exemple de Rouen », Le Miel et le fiel. La Critique dramatique au XIXe siècle, actes du colloque de Paris IV-Sorbonne (2006), Mariane Bury et Hélène Laplace-Claverie (dir.), PUPS, 2008.

« Physiologies de spectateurs provinciaux », Le Public de théâtre en province au XIXe siècle, actes de la journée d’études d’Arras (2007), Sophie-Anne Leterrier et F. Naugrette (dir.), publiés le 31 janvier 2008 sur le site ceredi.labos.univ-rouen.fr

« Juliette Drouet écrit à Victor Hugo à l’époque des Misérables (1861-1862) », site du Groupe Hugo, roupugo.div.jussieu.fr, janvier 2008.

« L’instant photographique : Mes deux filles », Choses vues à travers Victor Hugo. Hommage à Guy Rosa, Claude Millet, F. Naugrette, Agnès Spiquel (dir.), Presses universitaires de Valenciennes, 2008.

« Une Vénus bourgeoise : la Belle Hélène d’Offenbach », Hélène de Troie, Liana Nissim et Alessandra Preda (dir.), Milano, Cisalpino, Istituto Editoriale Universitario, 2008.

« La cachette dans le portrait : symbolisme de l’espace machiné dans Hernani », Hugo sous les feux de la rampe, Arnaud Laster et Bertrand Marchal (dir.), PUPS, 2008.

« Dumas adaptateur de sa Reine Margot  », D’un genre littéraire à l’autre, Michèle Guéret-Laferté et Daniel Mortier (dir.), PURH, 2008.

« Jean Cocteau adaptateur de Ruy Blas », Minard, Revue des Lettres Modernes, Cahiers Jean Cocteau, n° Cocteau adaptateur, Serge Linarès (dir.), 2008.

« Meurice adaptateur de Shakespeare », L’Echo Hugo, hors-série Victor Hugo et Paul Meurice allumeurs d’étoiles, Société des Amis de Victor Hugo, 2009.

« La théorie des trois publics dans la préface de Ruy Blas  : à chacun son genre, et le drame à tous », actes de la journée d’agrégation organisée par Olivier Bara à l’Université Lyon II sur Hernani et Ruy Blas, publiés en ligne sur Fabula (www.fabula.org), 2009.

« Besson metteur en scène de Hugo : le Théâtre en liberté est-il un théâtre épique ? », Revue d’Histoire du Théâtre, Benno Besson, Martial Poirson (dir.), 2009, n° 1-2.

« Le retour du refoulé dans le théâtre de Victor Hugo », Nuovi Quaderni del CRIER, Franco Piva (dir.), Verona, Edizioni Fiorini, 2009.

« Le drame romantique : un contre-modèle ? Sa place dans les manuels de la IIIe République », L’idée de littérature dans l’enseignement sous la IIIe République, Didier Alexandre et Martine Jey (dir.), Paris-Sorbonne / IUFM de Paris, 2010, à paraître. Pré-publication sur le site du groupe Hugo de Paris 7.

« La mise en scène en province au XIXe siècle : le cas de Rouen », La Fabrique du théâtre. Avant la mise en scène (1650-1880), Pierre Franz et Mara Fazio (dir.), Université de Paris IV-Sorbonne et Rome-La Sapienza, Desjonquères, 2010.

« L’héritage dramatique de Victorien Sardou », Victorien Sardou et les arts, Isabelle Moindrot (dir.), PUR, 2011.

« La périodisation du romantisme théâtral », Les Arts de la scène à l’épreuve de l’histoire, Roxane Martin et Marina Nordera (dir.), Honoré Champion, 2011.

« Le mélange des genres dans le théâtre romantique français : une dramaturgie du désordre historique », Revue Internationale de Philosophie, PUF, n° 255, 2011-1.

« Les lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo : correspondance ou journal intime ? », en collaboration avec Bénédicte Duthion, Anne Kieffer, Jeanne Stranart, site du groupe Hugo, groupugo.div.jussieu.fr, 21 mai 2011.

« Morales de l’émotion forte : la catharsis dans le drame et le mélodrame romantiques », Littérature et thérapeutique des passions. La Catharsis en question, Jean-Charles Darmon (dir.), Hermann, 2011.

« Peut-on parler de contresens de mise en scène ? », Le Contresens, Hélène Merlin-Kajman (dir.), site du Mouvement Transitions, janvier 2012.

« La réception du théâtre de Hugo à la scène, de 1867 à nos jours : histoire d’une redéfinition continue du romantisme théâtral », Cahiers de l’association internationale des études françaises, Hélène Laplace-Claverie (dir.), n° 64, Les Belles Lettres, 2012.

« Une lettre de Juliette Drouet, source du poème des Contemplations “Paroles dans l’ombre” », Revue d’histoire littéraire de la France, 2012-4.

« La biographie non-autorisée de Jean-Baptiste dans La Vie de Jésus de Renan : portrait d’un sectaire par un rationaliste », Saint Jean-Baptiste dans les lettres françaises, Alessandra Preda et Liana Nissim (dir.), Quaderni di Acme, Milano, Cisalpino, Istituto Editoriale Universitario, 2012.

« Rôles, emplois, types : le personnel dramatique », Musset : un trio de proverbes, Frank Lestringant, Bertrand Marchal et Henri Scepi (dir.), Garnier, 2012.

« Anthropologie et politique dans la mise en scène de Marie Tudor de Hugo par Daniel Mesguich », Reprise et transmission. Sur Daniel Mesguich, Gilles Declercq, Mireille Calle-Grüber et Stella Spriet (dir.), Presses Universitaires de la Sorbonne Nouvelle, 2012.

« Le plaisir du spectateur de théâtre romantique », L’Autre théâtre romantique, Revue d’Histoire du Théâtre, Olivier Bara et Barbara Cooper (dir.), 2013-1.

 « Cura et l’éthique du jardinier : soin et souci de soi, des autres et du monde. Une lecture de Jardins de Robert Harrison », Le Renouveau des jardins. Clés pour un monde durable ?, Edith Heurgon, Sylvain Allemand, Sophie de Paillette (dir.), Hermann, 2013.

« Le jardin, espace dramatique dans le théâtre de Musset », Poétiques de Musset, Sylvain Ledda, Frank Lestringant, Gisèle Séginger (dir.), PURH, 2013.

« Le public idéal des romantiques : peuple, foule, masse ? De l’utopie au malentendu », Théâtres de masse et théâtres populaires. Les Expériences italiennes face à des suggestions esthétiques européennes, Paola Ranzini (dir.), PUR, 2013.

 

Éditions de textes

Victor Hugo, Les Châtiments, « La Bibliothèque Gallimard », 1998.

Alfred de Musset, Lorenzaccio, « GF dossier », 1999 ; rééd. augmentée 2012.

Victor Hugo, Mangeront-ils ?, en collaboration avec Jean Maurice, Le Livre de Poche, 2004.

Anne Ubersfeld, Galions engloutis, articles réunis par Pierre Frantz, Isabelle Moindrot, F. Naugrette, avant-propos de Michel Vinaver et de Jean-Marie Villégier, PUR, « Le Spectaculaire », 2011.

Victor Hugo, Hernani, Garnier-Flammarion, 2012.

Victor Hugo, L’Intervention, Gallimard, « Folioplus », 2012.

Alfred de Musset, Les Caprices de Marianne, Le Livre de Poche, 2012.

Juliette Drouet, Lettres à Victor Hugo, www.juliettedrouet.org. Édition intégrale en cours sur le site du CÉRÉdI (ouverture septembre 2012), Université de Rouen / Université Paris-Sorbonne), dirigée par F. Naugrette. Comité scientifique : Guy Rosa (Université Paris 7), Jean-Marc Hovasse (CNRS / ITEM), Gérard Pouchain (Université de Rouen), Chantal Brière (Université Paris 7), Françoise Simonet-Tenant (Université de Rouen).

 

Traductions de l’américain

Robert Harrison, Forêts. Essai sur l’imaginaire occidental, Flammarion, 1992. Réédition collection « Champs », 1994.

Robert Harrison, Rome la pluie, Flammarion, 1994.

Robert Harrison, Les Morts, traduit en collaboration avec Guillaume Maurice, Le Pommier, 2003.

Robert Harrison, Jardins. Réflexions sur la condition humaine, Le Pommier, 2007. Rééd. en format poche 2010.

Georges Forestier

Professeur à l’université Paris-Sorbonne
Chaire d’études théâtrales du XVIIe siècle

Membre senior de l’Institut universitaire de France (promotion 2011)

 

 

 

 

 

TITRES UNIVERSITAIRES

  • 1975 - Agrégation de lettres classiques.
  • 1980 - Doctorat en littérature française (université de Nice).
  • 1987 - Doctorat d’État ès Lettres (équivalent de l’HDR) (université Paris-III Sorbonne-Nouvelle).

ACTIVITÉS D’ENSEIGNEMENT

  • 1975-1976-> Professeur agrégé dans un collège d’enseignement secondaire (La-Seyne-sur-mer).
  • 1976-1978-> Lecteur de français à la Faculté des Lettres de Coïmbra (Portugal)
  • 1979-1987-> Professeur de français à l’IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) de Rouen
  • 1987-1989-> Maître de conférences de littérature française à l’université de Reims.
  • 1989-1991-> Professeur de littérature française du XVIIe siècle à l’université de Reims
  • 1991-1995-> Professeur de littérature française du XVIIe siècle à l’université de la Sorbonne Nouvelle (Paris-III)
  • 1995– Professeur de littérature française du XVIIe siècle (chaire « Études théâtrales du XVIIe siècle ») à l’université Paris-Sorbonne (Paris-IV)

RESPONSABILITÉS UNIVERSITAIRES

  • 1997-2007 Directeur du Centre de Recherches sur l’histoire du théâtre (CRHT, université Paris-Sorbonne)
  • 2006-2008 Directeur de l’École doctorale de littératures françaises et comparée de l’université Paris-Sorbonne
  • 2005—> Membre du Conseil scientifique de l’université Paris-Sorbonne
  • 2008—> 2014 Directeur du Centre d’études de la langue et des littératures françaises (UMR 8599), université Paris-Sorbonne-CNRS

RECHERCHE

♦ Recherches portant depuis plus de trente ans sur le théâtre des XVIe et XVIIe siècles, ainsi que sur la théorie littéraire de la même époque : une trentaine d’ouvrages personnels et d’éditions critiques publiés ; une soixantaine d’articles scientifiques et de communications (ayant fait l’objet de publication).

♦ Nommé membre senior de l’Institut universitaire de France en 2011 pour un projet de recherche intitulé : « Paternité littéraire et auctorialité, processus d’élaboration de la valeur et de la légitimation littéraires, de l’époque classique à aujourd’hui »

♦ Direction de thèses : près de quarante thèses soutenues ; une quinzaine de thèses en cours.


PUBLICATIONS SIGNIFICATIVES
(ouvrages exclusivement)

- Le Théâtre dans le théâtre sur la scène française du XVIIe siècle, Genève, Droz, 1981 - 2e éd : Droz (coll. “Titre courant”), 1996.
- Esthétique de l’identité dans le théâtre français (1550-1680) : le déguisement et ses avatars, Genève, Droz, 1988.
- Molière, Paris, Bordas, coll. « En toutes lettres », 1990.
- Essai de génétique théâtrale. Corneille à l’œuvre, Paris, Klincksieck, 1996 (rééd. Genève, Droz, 2004).
- Racine, Œuvres complètes, vol. I (Théâtre et poésies), Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1999.
- Passions tragiques et règles classiques. Essai sur la tragédie française, Paris, PUF, 2003 - nouvelle éd. : La Tragédie française. Passions tragiques et règles classiques, Paris, Armand Colin (coll. U), 2010.
- Jean Racine, Paris, Gallimard (coll. Nrf/Biographies), 2006 (942pages).
- Molière, Œuvres complètes, 2 vol., Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2010
En préparation : Molière, Paris, Gallimard (coll. Nrf/Biographies).

Ismaël Jude

Chercheur - Auteur - Metteur en scène   

ismaeljude@yahoo.fr

 Formation universitaire 

• Doctorat de littérature sur « Le rapport entre théâtre et philosophie : la dramatisation chez Gilles Deleuze  » sous la direction de Denis Guénoun, Paris-Sorbonne. Dépôt prévu en septembre 2011.

• DEA « Théâtre et arts du spectacle », obtenu en juin 2001, sur « Le désir de fuite dans le théâtre de Bernard-Marie Koltès  », sous la direction de Jean-Louis Besson, Université de Paris-X-Nanterre (mention très bien).

 Expérience professionnelle

• Auteur-metteur en scène de Maraichers, créé le 8 octobre 2010 à La Comédie de l’Aa, Saint-Omer, en partenariat avec le Département du Pas-de-Calais, commande du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale.

• Co-auteur de Soda, avec Denis Baronnet et Nicolas Kerszenbaum, créé le 8 avril 2010 à La Générale Nord-Est, Paris (mise en voix Nicolas Kerszenbaum).

• Auteur-metteur en scène de Lègres (Parcelles), créé le 17 avril 2010 à la Bibliothèque de la Communauté d’Agglomération de Saint-Omer, en partenariat avec le Département du Pas-de-Calais.

• Auteur-metteur en scène d’Ombres sous un ciel d’or, créé le 17 septembre 2010 à la Cathédrale de Saint-Omer, en partenariat avec le département du Pas-de-Calais.

• Auteur de Figures de l’envol amoureux, créé en langue bulgare le 12 janvier 2005 au Théâtre-Sfumato, Sofia, Bulgarie (mise en scène Vladimir Petkov) ; repris en mars 2008 dans le cadre d’un atelier de création, à la Comédie de Béthune, CDN du Nord-Pas-de-Calais (mise en scène Vladimir Petkov) ; version française, créée le 6 juillet 2009, « Théâtre Notre Dame », Avignon, Festival off 2009 (mise en scène Antoine Bourseiller). 

• Auteur-metteur en scène de Petites filles nues, créé le 25 juin 2005, à l’Espace Jemmapes, Paris.

Autres informations

Directeur artistique de la Compagnie Zavod Théâtre, Pas-de-Calais.

Co-fondateur du Laboratoire des Pratiques scéniques de la philosophie, université Paris-Sorbonne.

 

Communications, participation à des colloques et séminaires

  • « La Philosophie et son double, le théâtre », intervention sur le « renversement du platonisme » et la figure de « l’épreuve des prétendants » mise à jour par Gilles Deleuze, sous la forme d’une discussion avec Denis Guénoun dans le cadre du séminaire « Philosophie et esthétique du dédoublement », 6 et 7 mars 2009, Maison populaire de Montreuil, dans le cadre du forum organisé par Jean-Yves Heurtebise sur "Le Double" au Collège international de Philosophie (CIPH). Séminaire audible sur : http://www.maisonpop.net/spip.php?article1082
  • « La méthode dramatique de Roland Barthes pour l’écriture de Fragments d’un discours amoureux » dans le cadre du colloque franco-allemand de jeunes chercheurs « Figures de l’absence », 20 et 21 mars 2009, Maison Heinrich Heine, Paris.
  •  « Qu’est-ce qui suppose ? », intervention dans le colloque international « La lettre en corps. Lectures de Suppôts et supliciations d’Artaud. », 17, 18 et 19 juin 2010, université de Barcelone, Groupe de recherche sur les écritures subversives, à paraître.

Julie Vatain

Julie.vatain@paris-sorbonne.fr

Maître de conférences à l’UFR d’anglais, Université Paris-Sorbonne

 

CURSUS UNIVERSITAIRE

  •  2009-2010 : Recherches postdoctorales à l’université d’Oxford (Lincoln College, bourse Besse) et à l’université de New York (NYU, bourse Fulbright)
  • 2005-2009 : Doctorat d’études anglophones, université Paris-Sorbonne
  • 2004-2005 : DEA d’études anglophones, université Paris-Sorbonne
  • Magistère d’anglais de spécialité, ENS Cachan & université Paris VII
  • 2003-2004 : Agrégation d’anglais, option linguistique
  • 2001-2005 : Élève à l’Ecole normale supérieure de Cachan (département d’anglais)

 

DOMAINE DE RECHERCHE

 Le théâtre anglophone et sa traduction en langue française : recherches sur les rythmes du dialogue, sa sonorité en scène, et le texte comme matière première du jeu. Etude théorique et pratique de la traduction abordée sous l’angle du genre littéraire (corpus britannique, puis américain).

Traductrice française de deux dramaturges américains : Thornton Wilder (Our Town/Notre petite ville, ainsi qu’un ensemble de pièces en un acte et pièces « en trois minutes ») et Tina Howe (Painting Churches/Danse à Boston : huile sur toile).

Membre des sociétés savantes : SAES, SEPTET, Thornton Wilder Society.

 PRINCIPAUX TRAVAUX ET PUBLICATIONS

 Thèse de doctorat : « Traduire la lettre vive. Vers une approche théorique de la traduction théâtrale : l’exemple du duo dans le répertoire britannique », sous la direction du Professeur Elisabeth Angel-Perez (21 novembre 2009, mention Très honorable avec Félicitations). A paraître aux éditions Peter Lang, dans la collection « Dramaturgies ».

  • Lectures d’une œuvre : Arcadia de Tom Stoppard, ouvrage collectif co-dirigé avec Liliane Campos. A paraître aux Presses Universitaires de Rennes (2011).
  • Contribution à l’Histoire des traductions en langue française, volume XIXe siècle, chapitre sur le théâtre (Projet ANR sous la direction d’Yves Chevrel & Jean-Yves Masson ; à paraître).
  • « It’s been the dream of my life to see Paris : Pleasures and challenges of translating Our Town into French », Wilder in the Twenty-First Century, éd. L. Konkle & J. Bryer. A paraître chez Northwestern University Press (2012).
  • « Face to face on the foreign stage : translating contrast and symmetry in two scenes by Wilde and Shaw », Etudes Irlandaises, n° 33.2, 2008.
  • « T. S. Eliot et la résurgence poétique d’une légende : étude et traduction d’un face à face », Coup de Théâtre n° 22, 2008.
  • « ‘Who is coming to tea ?’ Aspects of hunger in three Victorian plays ». Hunger on the Stage, éd. A. Poulain & E. Angel-Perez, Cambridge : Cambridge Scholars, 2008.

 

ACTIVITÉ THÉÂTRALE

 Ancienne élève du cours Jean-Laurent Cochet, ancienne membre de l’Oxford University Drama Society.

Pratique théâtrale en français et en anglais :

  • jeu : « Masterclasses » dédiées à Corneille, Marivaux, Molière et Giraudoux au Théâtre de la Pépinière, The Importance of Being Earnest (ENSC), The Jew of Malta, No Exit, The N-Town Passion Plays (Oxford), Thirteen Objects/Treize Objets (Sorbonne)
  • mise en scène : Les Précieuses ridicules (Christ Church, Oxford)
  • adaptation et composition de spectacles : Double Vision, comédie bilingue, (O’Reilly Theatre), Emma, adaptation scénique du roman de Jane Austen (Old Fire Station Theatre)

Metteuse en scène d’un atelier de théâtre bilingue à l’UFR d’anglais de Paris-Sorbonne.

Lucie Comparini

 muracciole.comparini@wanadoo.fr

épouse Muracciole

née en 1964

nationalité : française et italienne

 

Rattachement CNU : section 14 (langues et littératures romanes)

Rattachement pédagogique : UFR d’italien et de roumain de l’Université Paris-Sorbonne

Rattachement scientifique : EA 1496 Littératures et cultures italiennes, École doctorale IV : Civilisations, cultures et sociétés, Paris-Sorbonne


TITRES

 Maître de conférences en italien

Docteur en langue et littérature italiennes (1997).

Agrégée d’italien (1988)

Ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, ancienne élève invitée à la Scuola Normale de Pise.

PUBLICATION D’OUVRAGES

 Pamela européenne, parcours d’un mythe moderne (dir. ouvrage collectif), Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2009.

Montrer / cacher : la représentation et se ellipses dans le théâtre des XVIIe et XVIIIe siècles (dir. actes de colloque avec Marc Vuillermoz), Chambéry, Presses universitaires de Savoie, 2008.

-  Carlo Gozzi, Ecrits sur le théâtre. Dramaturgie de l’acteur et poétique théâtrale (avec Eurydice El-Etr), Paris, Actes Sud-Papiers, 2010.

 TRADUCTIONS PUBLIÉES

-  Carlo Goldoni, Les Amants timides ou la Confusion des deux portraits, traduction et introduction de Lucie Comparini, in Carlo Goldoni, Les années françaises, vol. III, Paris, Imprimerie Nationale, 1993, p. 7-103. Mise en scène des Amants timides par Claudia Morin, Théâtre Cassiopée, juin-juillet 1997 ; tournée programmée par Paul Bordes, Capucines Productions, saison 1998-1999 ; spectacle enregistré sur DVD, Alexandre Goldfarb, KVP, Mémoire du Théâtre, 2005.

-  Rocco D’Onghia, Dans l’obscurité qui grogne, in Nouveaux désordres européens, vol. 7, Lansman Editeur, 2009 (mise en scène par Jean-Claude Berutti, La Comédie de Saint-Etienne, 2009).

-  Carlo Gozzi, Mémoires inutiles, traduction collective dirigée par Françoise Decroisette, Paris, Alain Baudry, 2010.

 

PUBLICATION D’ARTICLES

 

1) Carlo Goldoni. La servante et le maître : un mariage impossible ?, in « Chroniques Italiennes », n° 27, 1991, p. 21-42.

 2) Pamela sur la scène italienne : Goldoni, Chiari, Cerlone, in « Langues Néo-Latines », n° 279, déc. 1991, p. 53-74.

 3) Le Maggio : une forme dramatique de la tradition populaire, in « Chroniques italiennes », n° 31/32, 1992, p. 27-48.

 4) Conditions subalternes et ascensions sociales au théâtre : les choix de Goldoni, in Actes du Colloque Goldoni et l’Europe, 13-14 mai 1993, Université Stendhal-Grenoble III, Filigrana, 1995, p. 213-235.

 5) De Goldoni à Gaetano Rossi : le chaînon manquant de « Pamela », in Actes du Colloque Musiques goldoniennes, 27-29 mai 1993, Université de Paris VIII-Saint-Denis, Outre-Monts, Etudes Italiennes, Circé, 1995, p. 53-62.

 6) Entre ville et campagne, l’exception de la servante maîtresse : « La Gastalda », « La Castalda » et « La Cameriera brillante », in La Venise de Goldoni, Actes du Colloque L’image de la cité vénitienne dans l’œuvre de Carlo Goldoni, 9-10 décembre 1993, Université de Provence, Centre Aixois de Recherches Italiennes, Circé, 1998, p. 203-225.

 7) L’amour sous contrat : alliances et mésalliances dans le théâtre de Carlo Goldoni, in « Revue des Etudes Italiennes », n° 1-4, 1994, p. 107-124.

 8) Des mouchoirs et des larmes. Pathétique et passion de la page à la scène, in Actes du Colloque Goldoni, le livre, la scène, l’image, 6-7 décembre 1993, Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle, « Chroniques Italiennes », n° 38, 1994, p. 121-133.

 9) Le Vicende della « parvenue » a teatro, tra romanzo e libretto, in Carlo Goldoni (1793-1993), Atti del Convegno del Bicentenario, a c. di Carmelo Alberti e Gilberto Pizzamiglio, 11-13 aprile 1994, Venezia, Regione del Veneto, 1995, p. 297-306.

 10) Les voyages de Marianne, du roman de Marivaux au théâtre de Pietro Chiari, in « Revue de littérature comparée », janvier-mars 1996, n° 1, p. 37-51.

 11) L’épouse dans le théâtre de Carlo Goldoni : un kaléidoscope moral, in Actes du Colloque L’un(e) miroir de l’autre, 8-10 octobre 1997, Etudes réunies par M. Vega-Ritter et A. Montandon, Centre de Recherches sur les Littératures Modernes et Contemporaines, Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, 1998, p. 67-78.

 12) Égalitarisme et mariage dans le théâtre vénitien du XVIIIe siècle, in Actes du Colloque Soulèvements et ruptures : L’Italie en quête de sa révolution. Echos littéraires et artistiques, 4-5 décembre 1997, Université de Nancy II, C.S.L.I., P.R.I.S.M.I., n° 2, 1998, p. 103-119.

 13) « Un si beau passage », ou les serviteurs de Goldoni, in Le valet passé maître. Arlequin et Figaro, ouvrage dirigé par Elisabeth Rallo, Paris, Ellipses, Capes-Agrégation Lettres, 1998, p. 25-44.

 14) Carlo Goldoni et « le goût des nations » : les dernières expérimentations théâtrales d’un Italien en France, Actes du Colloque Repousser les frontières dans l’Europe des LumièresExpanding Boundaries in Enleightenment Europe, Université de Newcastle, Grande Bretagne, 20-23 juin 2001, coll. Le Spectateur européen, 6, textes recueillis par Allan Ingram, Université Paul-Valéry Montpellier III, p. 81-105.

 15) Une philosophie en situation dans « Le Philosophe vénitien » de Pietro Chiari, in Le philosophe sur les planches. L’image du philosophe dans le théâtre des Lumières : 1680-1815, Université de Strasbourg, Centre d’Etude des Lumières (CELUS), textes réunis par Pierre Hartmann, Presses Universitaires de Strasbourg, 2003, p. 225-235.

 17) Récurrences de Pamela en France  : Goldoni traduit et adapté, in Perspectives franco-italiennes – Prospettive italo-francesi, études réunies et publiées par Luca Badini Confalonieri, Roma, Aracne, 2005, p. 43-64.

 18) L’argent dans le théâtre de Carlo Goldoni et les bons comptes de “La Bottega del caffè”, in « Theatralia », Revista de Poética del Teatro, VIII, Carlo Goldoni y Carlo Gozzi. Evoluciòn e involuciòn de la dramaturgia italiana del siglo XVIII : de Venecia a Europa, Mirabel Editorial, 2006, p. 53-65

 19) Les divertissements de la Venise goldonienne entre théâtre et gravure in S’amuser en Europe au siècle des Lumières, études, textes et gravures réunis par Elisabeth Détis et Françoise Knopper, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2007, p. 111-152.

 21) « Cela est trop commode pour être séant » : Carlo Gozzi traducteur de tragédies françaises dans la polémique théâtrale de son temps, in « Problemi di critica goldoniana », XIII, Numero speciale Carlo Gozzi entre dramaturgie de l’auteur et dramaturgie de l’acteur : un carrefour artistique européen, a cura di Andrea Fabiano, Ravenna, Longo Editore, 2007, p. 209-222.

 22) “Malgrado quelli che non vorrebbero” : L’Avare fastueux, L’Avaro fastoso, Son extrait (Mémoires) , in « Esperienze letterarie  », a cura di Franco Fido e Marco Santoro, Roma, 2007, n.3-4, p. 41-68.

 23) “L’auteur se méfia lui-même de son entreprise” : Goldoni choisi et traduit, du « Théâtre d’un inconnu » au « Choix des meilleures pièces du théâtre italien moderne », in « Revue des études littéraires », numéro spécial Carlo Goldoni et la France : un dialogue dramaturgique de la modernité, textes réunis par Andrea Fabiano, II, juillet-décembre 2007, p. 163-175.

 24) Montrer davantage et cacher l’essentiel : les voies nouvelles empruntées par Carlo Goldoni dans La Putta onorata, in Montrer / cacher : la représentation et se ellipses dans le théâtre des XVIIe et XVIIIe siècles, Chambéry, Presses Universitaires de Savoie, 2008, p. 97-116.

 25) Adoption et naturalisation de Pamela mariée. De Goldoni à Mercier, in La reprise littéraire (La naturalisation théâtrale), journées du CECILLE, Université de Lille 3, à paraître, 2011.

 26) Tradurre e mettere in scena Goldoni per gli studenti francesi, Actes du colloque international sur la traduction, Naples 2011, à paraître.

 
 

ANIMATION D’ATELIERS THÉATRAUX

 

  • Animation de l’atelier théâtral Scena à l’Université de Savoie : mise en scène de Le Mariage sur concours (2005), La Bonne mère (2006) de Carlo Goldoni.
  •  Animation de l’atelier théâtral étudiant « La Mascareta » en lien avec les traductions théâtrales inédites dirigées au sein de groupes étudiants.
  •  Mises en scène (Centre Malesherbes, Paris-Sorbonne) :

« Caro Goldoni » d’après Il Matrimonio per concorso et La Jeune Intendante de Carlo Goldoni (mai 2007), en collaboration avec I. Montersino.

Le Mariage de Maria de Rossana Campo (mai 2008), en collaboration avec Isabella Montersino.

L’ultimo viaggio di Sindbad, de Erri de Luca (novembre 2009), en collaboration avec Isabella Montersino, surtitrage français.

Couples versus Coppie, florilège de courtes pièces françaises et italiennes (mai 2010), en collaboration avec Isabella Montersino.

Couple ouvert, presque à deux battants, de Dario Fo et Franca Rame (mai 2011), nouvelle traduction française.

Solange Ayache

Solange Ayache

 solange.ayache@gmail.com

 

Fonction actuelle

2011-2012 : ATER à l’Université Paris-Sorbonne (Paris-IV) – UFR d’anglais

 Fonctions antérieures 

 2010-2011 : ATER à l’Université Sorbonne-Nouvelle (Paris-III)

UFR Langues, Littératures, Civilisations et Sociétés étrangères

Départements du Monde anglophone et de Langues étrangères appliquées.

 2009-2010 : agent temporaire vacataire

Université Sorbonne-Nouvelle (Paris-III)
- Langues étrangères appliquées

Université de Marne-la-Vallée (Paris-Est) - UFR de LLCE.

2007-2008 : lectrice de français à Reed College, Portland, Oregon, États-Unis.

Cursus universitaire

 En cours

Doctorat d’études anglophones en cotutelle internationale de thèse à Paris-Sorbonne et à l’Université de Sheffield, Royaume-Uni, sous la direction conjointe de Mme le professeur Elisabeth Angel-Perez, UFR d’anglais, Paris-Sorbonne, et du Dr. Brendan Stone, School of English Literature, Language and Linguistics, Sheffield.

 2010-2011 : Master 2 de Littérature française sous la direction de M. le professeur Denis Guénoun, Université Paris-Sorbonne.

 2007-2008 : Master 2 d’Etudes Anglophones sous la direction de Mme le professeur E. Angel-Perez, Université Paris-Sorbonne, mention Très Bien.

Séminaires de littérature dramatique et d’histoire et pratique du théâtre (American Theatre, Theatre Department, et European Drama, English Department), Reed College, Portland, Oregon, Etats-Unis.

 2006-2007 : Master 1 d’Etudes Anglophones sous la direction de Mme le professeur E. Angel-Perez, Université Paris-Sorbonne, mention Très Bien.

 2005-2006 : Master 1 de Littérature française sous la direction de Mme le professeur Dominique Millet-Gérard, Université Paris-Sorbonne, mention Bien.

Licence d’Anglais, Université Paris-Sorbonne.

 2004-2005 : Licence de Lettres Modernes, Université Paris-Sorbonne.

 2002-2004 : CPGE Littéraires A/L, Lycée Louis-le-Grand, Paris.

 Domaines de recherche et affiliations

Recherches doctorales sur les représentations de la femme et du traumatisme dans le théâtre anglophone contemporain depuis la fin des années 1980.

 Domaines de recherche

Théâtre anglophone contemporain. Études de genre. Écritures dramatiques féminines. Le sujet féminin au théâtre. Postmodernisme. Phénoménologie. Théâtre du traumatisme. Représentations de l’espace mental sur scène. Théâtre et discours médical. Psychiatrie, psychologie et psychanalyse en scène. Théâtre et utopie. Théâtre de la voix. Autres centres d’intérêt : théâtres contemporains français, allemand, italien, slave. 

 Membre de la Société des anglicistes de l’enseignement supérieur (SAES).

Membre du centre de recherche Voix Anglophones : Littérature et Esthétique (VALE - UE 4085) 

- Groupe Théâtre (E. Angel-Perez et A. Poulain)

- ARTE : Atelier de Recherches sur le Trauma et ses Ecritures (M. Amfreville)

Membre du Programme de Recherche Interdisciplinaire sur le Théâtre et les Pratiques Scéniques (PRITEPS), Paris-Sorbonne.

 Publications

 Articles

- « Utopie et pathologie : le théâtre contemporain à la conquête de l’"espace mental". F. Volchitza Cabrini, Sarah Kane, Martin Crimp, Gildas Milin », Agôn, Dossiers, n°3 : « Utopies de la scène, scènes de l’utopie. Représenter l’utopie sur les scènes contemporaines », mise à jour 20 janvier 2011, en ligne à <http://agon.ens-lyon.fr/index.php?id=1306&gt ;.

- « Theatre and Psychoanalysis : or Jung on Martin Crimp’s Stage : “100 Words” », Sillages critiques, n°10 : dossier « Artifice », mise à jour 15 juin 2010, en ligne sur Revues.org <http://sillagescritiques.revues.org/index1838.html.&gt ;

 

Communications

Décembre 2011 - communication pour le laboratoire junior OVALE, Paris-Sorbonne.

17-18-19 novembre 2011 - « "Il suffirait de voir qui je suis, ce que je suis : Corps et Voix" : Si tu me regardes, j’existe de Volchitza Cabrini », communication pour le colloque «  Corps et voix dans les écritures théâtrales, 1900-2000 (textes et scènes) », organisé par Sandrine Le Pors et Pierre Longuenesse, centre de recherche "Textes et Cultures" (EA 4028), Université d’Artois, Pôle Arras et Théâtre d’Arras.

16 juin 2011 - « De la mise en silence à la prise de parole : la voix féminine de Martin Crimp à Sarah Kane », communication pour le colloque « Les métamorphoses de la voix sur la scène anglophone », organisé par Elisabeth Angel-Perez, Pierre Iselin et Marie Pecorari, centre de Recherche « Voix Anglophones : Littérature et Esthétique - VALE (EA4085), Université Paris-Sorbonne, Institut National d’Histoire de l’Art.

21 mai 2011 - « Théâtre et science médicale : le discours psychiatrique / psychanalytique sur la scène anglophone contemporaine », communication pour le 51e congrès de la Société des anglicistes de l’enseignement supérieur (SAES), Atelier 28 - Scènes anglophones : histoire et théorie, "Le théâtre et son autre", dirigé par Elisabeth Angel-Perez et Liliane Campos, Université Sorbonne-Nouvelle (Paris III) et Université Paris-Diderot (Paris VII).

9 avril 2011 - « Le théâtre anglais aux frontières de l’intime : Martin Crimp et Sarah Kane, entre l’ombre et la scène », communication pour le colloque « L’intime à ses frontières » organisé par Sylvie Crinquand et Paloma Bravo, centre de recherche « Interlangues – Texte, Image, Langage » (EA 4182), Université de Bourgogne.

28 mai 2010 - « Théâtres de l’espace mental : psychiatrie, psychanalyse et psychothérapie en scène », communication pour le colloque « Théâtre et Médecine de l’antiquité à nos jours. De l’exhibition spectaculaire de la médecine à l’analyse clinique du théâtre », organisé par Christian Biet et Florence Filippi, centre de recherche « Représentation – Recherches théâtrales et cinématographiques » (EA 3458), Université Paris-Ouest Nanterre-la Défense, Université Paris Descartes.

 

Sophie Marchand

Sophie.Marchand@paris-sorbonne.fr

  • Maître de conférence en Littérature française (théâtre des XVIIe et XVIIIe siècles)
  • Qualifiée par les 9e et 18e sections du CNU
  • Agrégée de Lettres modernes (1998)
  • Docteur en Littérature française de l’Université Paris-Sorbonne (2003)
  • Ancienne pensionnaire de la Fondation Thiers (2006-2009)

 Spécialités 

Théâtre du XVIIIe siècle

Esthétique et théorie dramatique à l’époque classique

Théâtre de la révolution

Vie théâtrale

Historiographie du théâtre et anecdotes dramatiques

Littérature et sensibilité

 

Activités de recherche

 Engagement dans des équipes de recherche

  •  Membre permanent du CELLF 17-18 (UMR 8589) 
  • Membre du PRITEPS (programme de recherches interdisciplinaire sur le théâtre et les pratiques scéniques), anciennement Centre de Recherches sur l’Histoire du Théâtre (CRHT), dirigé par le Professeur Denis Guénoun (UMS de l’université Paris IV). Responsable scientifique du site internet.
  • Membre du projet Phœnix. Patrimoine dramatique du XVIIIe siècle, dirigé par Pierre Frantz (CRHT –Paris IV) et Thomas Wynn (Université d’Exeter), consacré à l’édition critique (aux éditions MHRA) de textes de théâtre du XVIIIe siècle, accompagnés de documents concernant leurs représentations et leur réception.
  • Membre du conseil d’administration et du bureau exécutif (secrétaire générale adjointe) de la revue Orages (littérature et culture, 1760-1830).
  • Membre du projet Registres de la Comédie-Française, associant les Universités Paris IV, Paris 10, le département d’histoire du MIT (Boston), le laboratoire Hyperstudio et la Comédie-Française. Numérisation des registres journaliers de la Comédie-Française (de la fondation de l’Institution à 1793) ; élaboration d’une base de données ; manifestations scientifiques et artistiques autour des résultats de l’enquête. 
  • Membre du programme ANR THEREPSICORE (Le Théâtre sous la Révolution et l’Empire en province : salles et itinérance, construction des carrières, réception des répertoires – 1791-1813). Projet mené par une équipe pluridisciplinaire constituée d’historiens de la Révolution et de l’Empire rattachés au CHEC (Clermont-Ferrand) et de littéraires spécialistes des théâtres français et étrangers de la période rattachés au CELIS (Clermont-Ferrand) et au CELLF 17e-18e siècles (Paris IV). Dépouillement des archives, mise en place d’une base de données, organisation d’événements scientifiques.
  • Membre du Comité de lecture de la revue Fabula-LHT.
  • Membre du Groupe d’Étude sur les Moralistes, dirigé par le Professeur Jean Dagen (Centre d’Étude de la Langue et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, Université Paris IV-Sorbonne et C.N.R.S. –U.M.R. 8599).
  • Membre du Groupe de Recherches sur les littératures de l’Antiquité aux Lumières (GRAL), dirigé par le Professeur François Lecercle à l’Université Paris-Sorbonne, dans le cadre du Centre de Recherches en Littérature Comparée.

Organisation de colloques et de journées d’études

  • Membre du comité d’organisation du colloque international Nivelle de La Chaussée, Destouches et la comédie nouvelle, organisé par le Centre d’Étude de la Langue et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles (CELLF 17-18) de l’UMR 8589 du CNRS et de l’Université Paris -Sorbonne, avec la collaboration du Bureau des Commémorations nationales et de la Comédie-Française, du 11 au 13 mars 2004, à Paris, en Sorbonne et au Studio-Théâtre de la Comédie-Française.
  • Organisation, en compagnie de Laurence Marie et sous le patronage du Centre de recherches sur l’histoire du théâtre, d’une journée d’études de doctorants consacrée aux modalités et enjeux de l’inscription du spectateur dans les textes de théâtre, du XVIe siècle à nos jours, en Sorbonne le 22 juin 2004. Publication en ligne sur le site internet du CRHT (crht.org).
  • Membre du comité d’organisation du colloque international Scène, salle et coulisses au XVIIIe siècle, organisé par Pierre Frantz (Paris IV) et Thomas Wynn (Université d’Exeter) à l’Université Paris IV-Sorbonne, les 26 et 27 avril 2007.
  • En collaboration avec François Lecercle et Zoé Schweitzer, organisation du colloque La théorie subreptice : usages de l’anecdote dans la théorie dramatique de la Renaissance aux Lumières, dans le cadre des activités du GRAL à l’Université Paris-Sorbonne, les 14 et 15 mars 2008.
  • Participation à l’organisation du colloque international La mise en scène avant la mise en scène, organisé à Paris et à Rome les 24 et 25 octobre 2008 et les 21 et 22 novembre 2008 sous la direction de Pierre Frantz (Paris Sorbonne) et Mara Fazio (La Sapienza).
  • Membre du comité d’organisation du colloque international Diderot. Théâtre, Musique, organisé à l’Université Paris IV-Sorbonne en 2013 dans le cadre des commémorations du tricentenaire de la naissance de Diderot.
  • Avec Pierre Frantz, organisation du colloque international de l’équipe Phœnix, consacré au Métathéâtre au XVIIIe siècle en France et en Italie, à Paris, les 4 et 5  novembre 2011.

Publications

  • Théâtre et pathétique au XVIIIe siècle : pour une esthétique de l’effet dramatique, Paris, Honoré Champion, 2009.
  • S. Marchand et F. Boissiéras, Marivaux. Le Jeu de l’amour et du hasard, La Surprise de l’amour, La Seconde Surprise de l’amour, Atlande, collection « clef concours », 2009.
  • Anthologie du théâtre français du XVIIIe siècle, sous la direction de Pierre Frantz et Sophie Marchand, Paris, L’avant-scène théâtre, 2009. Coordination. Rédaction de l’introduction générale (avec Pierre Frantz), des chapitres « Comédies française et italienne » (avec Magali Soulatges), « Les idées sur la scène : théâtre historique et politique » et « La naissance du mélodrame ».
  • En collaboration avec Jean-Christophe Igalens, coordination d’un numéro de la revue Orages : Devenir un « grand écrivain ». Métamorphoses de la reconnaissance entre Lumières et Romantisme, mars 2010.
  • En collaboration avec Jean Dagen et Catherine Giappiconni, publication, aux Presses de l’Université Paris-Sorbonne des Actes du colloque Nivelle de La Chaussée, Destouches et la comédie nouvelle. Parution prévue en  octobre 2011.
  • En collaboration avec François Lecercle et Zoé Schweitzer, publication aux Presses de l’Université Paris-Sorbonne de La Théorie subreptices. : usages de l’anecdote dans la théorie dramatique de la Renaissance aux Lumières, à paraître en 2011.
  •  Participation à l’édition de La Fabrique du théâtre : avant la mise en scène (1650-1880), sous la direction de P. Frantz et M. Fazio, Paris, Desjonquères, 2010.

Éditions critiques

  • Monvel, Les Victimes cloîtrées, drame en quatre actes (1791), MHRA, « Phœnix », 2011.
  • Lesage, Turcaret, comédie en cinq actes (1709), dans Œuvres complètes de Lesage. Théâtre français, sous la direction de Christelle Bahier-Porte, Paris, Champion, à paraître en 2012.
  • Louis-Sébastien Mercier, Zoé, drame en trois actes et en prose (1782). Édition critique à paraître aux éditions Honoré Champion dans le Théâtre complet de Louis-Sébastien Mercier, sous la direction de Jean-Claude Bonnet.
  • Louis-Sébastien Mercier  Jenneval ou le Barnevelt français, drame en cinq actes et en prose (1769), dans le cadre de l’édition du théâtre complet de cet auteur, aux éditions Honoré Champion, sous la direction de J.-Cl. Bonnet
  • Louis-Sébastien Mercier Molière, drame en cinq actes et en prose, imité de Goldoni (1776), dans le cadre de l’édition du théâtre complet de cet auteur, aux éditions Honoré Champion, sous la direction de J.-Cl. Bonnet.
  • Louis-Sébastien Mercier La Maison de Molière, comédie en cinq actes et en prose (1787), dans le cadre de l’édition du théâtre complet de cet auteur, aux éditions Honoré Champion, sous la direction de J.-Cl. Bonnet.
  • Louis-Sébastien Mercier  Le Déserteur, drame en cinq actes et en prose (1770), dans le cadre de l’édition du théâtre complet de cet auteur, aux éditions Honoré Champion, sous la direction de J.-Cl. Bonnet.

Sélection d’articles et communications

Publiés

  • « Du rieur au philosophe : Molière au XVIIIe siècle, sous la plume de Grimarest, Goldoni et Mercier », dans Le rire ou le modèle ? Le dilemme du moraliste, textes réunis par Jean Dagen et Anne-Sophie Barrovecchio, Paris, Champion, 2010, p. 463-485.
  •   « Voltaire critique des disconvenances du style cornélien : du style tragique dans les Commentaires », XVIIe siècle, 225, 2004, p. 625-636.
  • « Éthique et politique des larmes dans Virginie de Campistron », Littératures classiques, 52, 2004, p. 193-206.
  • « Jouer les pleurs : spectacle des larmes et statut de l’interprète dans la seconde moitié du XVIIIe siècle », Revue d’histoire du théâtre, 2e trimestre 2007, p. 163-176.
  • « Le dialogue théâtral à l’épreuve du pathétique : autour de Diderot ». Article publié dans les Studies on Voltaire and the Eighteenth-century, n°2005-07, p. 231-241.
  • « Les Lumières et la nostalgie des grands crimes : à propos de quelques adaptations françaises de la domestic tragedy ». Réécritures du crime : l’acte sanglant sur la scène (XVIe-XVIIIe siècles), sous la direction de F. Lecercle, L. Marie et Zoé Schweitzer, Littératures classiques, 67, 2009, p. 187-200.
  • « Sur la scène comme au parterre : relais fictionnels de la réception dans la dramaturgie pathétique des Lumières » Participation à la journée d’études de doctorants Modalités et enjeux de l’inscription du spectateur dans les textes dramatiques, organisée sous la tutelle du CRHT à l’Université Paris IV le 22 juin 2004. Actes publiés sur le site internet du CRHT (crht.org).
  • « Beaumarchais et le pathétique », article publié dans Méthodes, décembre 2004, Presses de l’Université de Pau, p. 153-161.
  • « Variations sur un "sentiment informe" : dramaturgies de l’inceste sur les scènes françaises de la seconde moitié du XVIIIe siècle », article publié dans Orages, 5, mars 2006, p. 123-142.
  •  « D’une autre reconnaissance : l’efficacité du cliché des scènes de reconnaissances familiales dans le drame de la seconde moitié du XVIIIe siècle ». La Reconnaissance sur la scène française, sous la direction de Lise Michel et Françoise Heulot-Petit, Arras, Artois Presses Université, 2009, p. 185-199.
  • « Régénérer le théâtre à la source romanesque : le modèle richardsonien dans la théorie dramatique de la seconde moitié du XVIIIe siècle ». Jeux d’influences. Théâtre et roman de la Renaissance aux Lumières, sous la direction de Véronique Lochert et Clotilde Thouret, Paris, PUPS, 2010, p. 75-88.
  • « Mademoiselle Clairon et Sophie Arnould vues par les Goncourt ou le théâtre intime des actrices du XVIIIe siècle », article publié dans les Cahiers Goncourt, n°13, 2006, p. 23-35.
  • « Mythologies de l’effet pathétique au XVIIIe siècle : nature et enjeux de l’efficacité dramatique dans le discours commun », Littératures classiques, n°62, 2007, p. 259-271.
  • « D’une historiographie des querelles à une mythographie de la crise : enjeux de la querelle dans les anecdotes dramatiques du XVIIIe siècle », dans Les Querelles dramatiques en France à l’âge classique (XVIIe-XVIIIe siècles) sous la direction d’Emmanuelle Hénin, éditions Peeters, 2010, p. 317-330.
  • « Les esquisses dramatiques de Diderot : pour une "esthétique de l’inchoatif" » , dans F. Ogée et P. Wagner, The ruin and the sketch in the eighteenth-century, Wissenschaftlicher Verlag Trier, Landau, 2008, p. 71-82.
  • « L’édition, laboratoire ou purgatoire ? La place de la publication dans la pensée, la pratique et la réception dramatiques de Louis-Sébastien Mercier », dans Le Texte de théâtre et ses publics, sous la direction de Florence Naugrette et Ariane Ferry, Revue d’Histoire du Théâtre, 2010, 1-2, p. 109-118.
  • « Représenter la claustration : les décors de couvents dans le théâtre de la Révolution, entre idéologie et scénographie », dans Costumes, décors et accessoires dans le théâtre de la Révolution et de l’Empire, sous la direction de Philippe Bourdin et Françoise Le Borgne, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2010, p. 41-55.
  • « Le métier d’anecdotier : l’inscription des recueils d’anecdotes dans le champ littéraire ». Article publié dans Écrire en mineur au XVIIIe siècle : un art de la tension ? sous la direction de Christelle Bahier-Porte et Régine Jomand-Baudry, Paris, Desjonquères, 2009, p. 264-276.
  • « Pour une approche culturelle du répertoire : la lorgnette anecdotique ». Article publié dans Le Théâtre sous la Révolution. Politique du répertoire, sous la direction de Martial Poirson, éditions Desjonquères, 2008, p. 213-223. 
  • «  Voltaire et son théâtre au miroir des anecdotes dramatiques », article publié dans Œuvres et critiques, XXXIII, 2 (2008), numéro dirigé par Russell Goulbourne, consacré à la réception du théâtre de Voltaire, p. 47-60.
  • (Avec Jean-Christophe Igalens), Introduction du numéro de la revue Orages : Devenir un « grand écrivain ». Métamorphoses de la reconnaissance entre Lumières et Romantisme, mars 2010, p. 11-22.
  • « La mise en scène est-elle nécessaire ? L’éclairage anecdotique (XVIIIe siècle) », dans La Fabrique du théâtre , sous la direction de P. Frantz et M. Fazio, paris, Desjonquères, 2010, p. 40-50.
  • « Anecdotes dramatiques et historiographie du théâtre au XVIIIe siècle », dans Les Arts de la scène à l’épreuve de l’histoire : les objets et les méthodes de l’historiographie, sous la direction de Roxane Martin et Marina Nordera, Paris, Honoré Champion, 2011, p. 127-137.

À paraître

  • « Formes sensibles de la Providence : la voix de la nature (autour de quelques drames de Sade) ». Participation à la journée d’études sur La Providence : aspects de la dramaturgie française et allemande de 1785 à 1813, organisée le samedi 17 janvier 2004 en Sorbonne par le Groupe de recherches sur les mutations dramatiques en France et en Allemagne de 1785 à 1813, dirigé par Pierre Frantz et Bernard Franco à l’Université Paris IV (CRHT et CRLC). Texte à paraître aux éditions Honoré Champion, dans la collection « Histoire culturelle de la France », dans un volume collectif intitulé Histoire, destin, Providence. Formes du tragique dans les dramaturgies allemande et française de 1785 à 1813.
  • « Les jeux de l’ordre et du désordre : réflexion sur la nature des intrigues de La Fausse Antipathie et de Mélanide de Nivelle de La Chaussée », à paraître en octobre 2011 aux Presses de l’Université Paris-Sorbonne dans Destouches, La Chaussée et la comédie nouvelle, sous la direction de Jean Dagen, Catherine Giappiconi et Sophie Marchand.
  • « L’espace de l’événement ou le théâtre des anecdotes dramatiques ». Participation au colloque international Scène, salle et coulisses au XVIIIe siècle, organisé par Pierre Frantz (Paris IV) et Thomas Wynn (Université d’Exeter) à l’Université Paris IV-Sorbonne, les 26 et 27 avril 2007. Actes à paraître aux Presses de l’Université Paris-Sorbonne à l’automne 2011.
  • « Le sens de l’anecdote », participation au colloque La théorie subreptice : usages de l’anecdote dans la théorie dramatique de la Renaissance aux Lumières, organisé les 14 et 15 mars 2008 à l’Université Paris IV sous l’égide du GRAL. Actes à paraître aux Presses de l’Université Paris-Sorbonne à l’automne 2011.
  • Postface du volume La théorie subreptice : usages de l’anecdote dans la théorie dramatique de la Renaissance aux Lumières, à paraître aux Presses de l’Université Paris-Sorbonne à l’automne 2011.
  • « "Tous les genres sont bons, hors le genre ennuyeux" : pensée du pathétique et théorie des genres à l’époque des Lumières ». À paraître dans B. Franco et P. Frantz (dir.), Théorie du théâtre et des genres dramatiques en France et en Allemagne (1770-1830) aux éditions Champion.
  • « Voltaire et la pensée du public : du poète dramatique à l’homme de théâtre », participation au colloque Voltaire homme de théâtre, organisé du 29 au 31 janvier 2009 par Martial Poirson et Christophe Cave (Grenoble III) à Genève.
  • «  Un théâtre de l’effraction : images scéniques et imaginaire du spectateur dans Les Victimes cloîtrées de Monvel (1791) ». Participation au colloque Frontières de l’imaginaire théâtral : images de la scène et pratiques de la lecture (XVIe - XVIIIe siècles), organisé à l’Université de Haute-Alsace les 25 et 26 novembre 2009 par Jean de Guardia, Véronique Lochert et Frédérique Toudoire-Surlapierre. Actes à paraître.
  • « Mercier et la réforme goldonienne, à travers Molière (1776) », participation à la journée d’études du cycle « Formes et stratégies de la reprise littéraire », La naturalisation du théâtre italien en France au XVIIIe siècle, organisée à l’université de Lille 3 par Camilla Cederna le 8 décembre 2009. Actes à paraître.
  • « "Une pièce de théâtre est une expérience sur le cœur humain" : empathie spectatrice et théorie du théâtre à l’époque des Lumières », participation au colloque L’Empathie organisé, du 10 au 12 mai 2010 à l’Université de Bordeaux III par Alexandre Gefen. Actes à paraître chez Hermann.
  • « Peut-il y avoir une comédie du sentiment moral ? Les réflexions sur la comédie sentimentale au XVIIIe siècle ». Participation à la journée d’études du Groupe d’étude des moralistes sur Cynisme et conscience morale dans la comédie du XVIIIe siècle, organisée à l’université Paris-Sorbonne le 5 juin 2010 sous la direction de Pierre Frantz. A paraître aux éditions Honoré Champion, dans la collection « Moralia ».
  • « Corps du public et « électricité du théâtre » : Pensées du parterre (des années 1770 aux premières années de la Révolution française) », participation au colloque Corps et interprétation organisé les 13 et 14 septembre 2010 à l’Université Paris VII et à l’université Paris-Sorbonne par Lise Wajeman et Clotilde Thouret, dans le cadre du programme ANR « Hermes ». Actes à paraître.
  • « Quelques hypothèses sur la ruse marivaudienne », participation au séminaire la Ruse en scène organisé, à l’Université Paris IV par Clotilde Thouret et Anne Duprat.
  • Avec Sarah Nancy, « La voix du public au théâtre et à l’opéra en France - XVIIe-XVIIIe siècles », participation au colloque La voix de l’acteur et du chanteur en Grande-Bretagne et en France de la Renaissance aux Lumières, organisé les 9 et 10 juin 2011 à l’université de Montpellier par Bénédicte Louvat.
  • « Le théâtre comme art visuel et la question de l’auctorialité théâtrale voltairienne », participation à la table ronde « la mise en scène : l’art visuel par excellence) (avec Pierre Frantz et Renaud Bret-Vitoz) dans le cadre des Journées Voltaire (Sorbonne, 17-18 juin 2011). À paraître dans la Revue voltaire en 2012, numéro sur Voltaire et les arts visuels.

Travaux en cours

Communications

  •  « L’auteur ! l’auteur !  ou quand l’auteur se donne en spectacle : rites de reconnaissance, évolution du rapport de force et définition du fait théâtral dans la seconde moitié du XVIIIe siècle », participation au colloque Diversité et modernité du théâtre du XVIIIe siècle, organisé du 19 au 21 octobre 2011 à l’université Laval, à Québec.
  •  « Diderot et l’histoire du théâtre : passé, présent(s) et avenir des spectacles dans la théorie diderotienne », article à paraître en 2011 dans les Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, numéro sur « Diderot dans l’univers des spectacles », dirigé par Marc Buffat et Franck Salaün.
  • « Donner la comédie  : la conscience métathéâtrale des héros marivaudiens ». Participation au colloque sur Le Métathéâtre au XVIIIe siècle, organisé par Pierre Frantz et Sophie Marchand à l’université Paris-Sorbonne les 4 et 5 novembre 2011.
  • « Le censeur dramatique de Grimod de la Reynière, témoignage sur le jeu de l’époque révolutionnaire », à paraître début 2012 dans un numéro de Studi francesi consacré au théâtre de la Révolution, sous la direction de Franco Piva, Pierre Frantz et Paola Perazzolo.
  • « Savoir finir un drame : les dénouements du Déserteur de Louis-Sébastien Mercier, entre enjeux idéologiques et enjeux esthétiques ». Participation au colloque Changements de dénouement et réécritures de la fin dans le théâtre européen des XVIIIe et XIXe siècles : causes, modalités, enjeux, Colloque international organisé à l’Université d’Uppsala (Suède), Département des langues modernes / Langues romanes, en collaboration avec l’Université de Rouen (CÉRÉdI), les 12, 13 et 14 juin 2013.

Livre

  • Penser par anecdotes : les anecdotes dramatiques, entre théorie, historiographie et mythographie du théâtre (XVIIIe siècle), ouvrage en préparation. 

Éditions critiques

  • Louis-Sébastien Mercier, Natalie, drame en quatre actes (1775), dans le cadre de l’édition du théâtre complet de cet auteur, aux éditions Honoré Champion, sous la direction de J.-Cl. Bonnet.
  • Participation à l’édition critique du Théâtre complet de Voltaire. Édition collective sous la direction de Pierre Frantz, aux éditions Garnier.
    Catilina ou Rome sauvée,
    Adélaïde du Guesclin, Amélie et Le Duc d’Alençon
    Héraclius
    Les Pélopides
  • Participation à l’édition critique du Théâtre complet de Sedaine. Édition collective sous la direction de Judith Le Blanc aux éditions Garnier.
    Le Philosophe sans le savoir
    La Gageure imprévue
    Le Comte d’Albert (avec Benjamin Pintiaux)
    La suite du Comte d’Albert (avec Benjamin Pintiaux)
    Raymond V, comte de Toulouse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colloque 28-29 avril 2017

Le spectacle théâtral, l’audible et le visible

Colloque international du PRITEPS

Vendredi 28 et samedi 29 avril 2017

Université Paris-Sorbonne / Maison de la Recherche, 28, rue Serpente, Paris 6e

Le programme

 

Actualités

Séminaire du PRITEPS

 Année 2016-2017 : Rire, hors de soi, hors d’Europe

Prochaine séance : lundi 24 avril 2017

Intervenants :

  • François PICARD (professeur d’ethnomusicologie à l’Université Paris-Sorbonne) : Masques, clowns, marionnettes : les Macloma et les arts chinois
  • Anitha SAVITHRI HERR (doctorante en ethnomusicologie à l’Université Paris-Sorbonne) : Vidūṣaka, Hanumanāyaka et Kōḍaṅgi, les personnages de clowns dans le théâtre indien

 (Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, salle D040, 17h30-19h30)

Programme détaillé des séances

 

 

 

 

 


Documents