Separation
Newsletter

Histoire et dynamique des espaces anglophones (HDEA)

Présentation Equipe Activités scientifiques 2016-2017

Trois groupes de recherche composent HDEA

Les chercheurs d’Histoire et dynamique des espaces anglophones sont des spécialistes d’histoire, de sociologie, de science politique dont les travaux portent sur la Grande-Bretagne, l’Irlande, les Etats-Unis. Trois groupes composent l’équipe (voir ci-dessous). Un colloque commun est organisé tous les deux ans ; un séminaire collectif est en cours de préparation. Chaque groupe organise des activités — séminaires, journées d’études et colloques — qui lui sont propres.

Un conseil de laboratoire décisionnaire, présidé par le directeur d’HDEA, Andrew Diamond, se réunit régulièrement. Les membres titulaires et associés sont conviés à une assemblée générale une fois dans l’année.


Groupes de recherche :

Arts, Sociétés et Humanités numériques (CSTI)

Bureau : Laurent Châtel (directeur) ; Claire Dutriaux (directrice-adjointe) ; Danièle Agostini (doctorant référent)
L’objet de CSTI est l’étude des sociétés britanniques et américaines dans leur rapport aux représentations, avec un intérêt tout particulier pour les cultures visuelles, les images et les nouvelles technologies. Au-delà de l’histoire de l’art, les chercheurs de CSTI se veulent à la fois interdisciplinaires et transdisciplinaires : ils travaillent sur l’esthétique, les arts visuels, la performance, l’économie de marché et les questions de marketing ; ils appartiennent à la fois aux UFRs d’Etudes anglophones et de Langues étrangères appliquées, ce qui indique la transversalité de leurs intérêts, à l’intersection de la « société » et de la « création visuelle ».

Mondes Anglophones : Politique et Société (MAPS)

Bureau : Claire Charlot et Andrew Diamond (directeurs) ; Yves Figueiredo (directeur-adjoint) ; Nathalie Caron (responsable du site)
Créé en 2012, le centre de recherche MAPS fédère des enseignants-chercheurs spécialisés dans l’étude des civilisations des pays anglophones (civilisation nord-américaine, civilisation britannique et civilisation des pays du Commonwealth). Il associe à ses travaux des chercheurs étrangers et des enseignants-chercheurs d’autres universités françaises.
L’objectif du centre consiste à mener des recherches spécifiques et transversales, dans cinq directions : études environnementales ; études politiques ; études sociales ; études religieuses ; études urbaines.
MAPS organise des conférences-débats (contact : Claire Charlot) ainsi que le Workshop in American History and Culture (contacts : Nathalie Caron et Andrew Diamond).

Travail, Culture et Société (TCS)

Bureau : Olivier Frayssé (directeur) ; Adrien Lherm (directeur-adjoint)
L’objectif de cet axe est de rassembler des chercheurs désireux d’aborder la culture et la société des pays anglophones à partir de la question du travail, et / ou de rattacher les questions liées au travail (emploi, organisation du travail, chômage, exclusion, éducation et formation, etc.) au contexte social et culturel de ces sociétés.
TCS organise des séminaires mensuels ainsi que des colloques et journées d’étude.

 

 

Documents