Separation
Newsletter

Orient & Méditerranée

Présentation Equipe Programme

Des programmes iconographiques, des études prosopographiques et lexicographiques, des éditions d’archives documentaires, et de textes magiques funéraires et religieux sont menés par l’équipe Mondes Pharaoniques. Elle s’intéresse également aux rapports de ces institutions avec celles de pays voisins de l’Égypte, notamment au Proche-Orient et en Nubie. Sa forte implication dans l’organisation chaque année d’une dizaine de chantiers archéologiques, dirigés ou codirigés par des membres de l’équipe en Égypte comme au Soudan, lui permet d’accéder à une documentation en constant renouvellement et constitue l’un des points forts de son approche dans ces différents axes de recherche.

 

Dans le champ d’études des peuples de l’Antiquité, l’histoire, la culture, la langue et la religion des populations du monde sémitique sont étudiées par l’équipe Mondes sémitiques. L’équipe prête une grande attention à toutes les questions d’échanges culturels, aux relations avec les civilisations environnantes, privilégiant l’étude et la publication des inscriptions, la constitution de corpus ou de recueils (inscriptions sud-arabiques, syriaques), l’étude des manuscrits et la recherche archéologique.

 

Les textes du judaïsme de langue grecque et ceux de l’exégèse chrétienne ainsi que les conditions historiques et les témoignages archéologiques du christianisme ancien forment le socle de l’équipe Antiquité classique et tardive. Toutefois, l’arrivée de spécialistes du monde classique (épigraphie, archéologie, numismatique et histoire) a considérablement élargi le spectre et permis d’envisager les phénomènes de l’Antiquité sur la longue durée.

 

Les recherches sur les textes médicaux grecs conduites par l’équipe Médecine grecque se déploient dans plusieurs directions : Ecdotiquedes textes médicaux (Hippocrate, Galien, Oribase et les encyclopédistesbyzantins) ; médecine, philosophie et histoire : modèles etreprésentation ; étude du lexique médical et de son évolution en sontles principaux axes. L’équipe poursuit également l’entreprise de numérisationet de catalogage du corpus des médecins antiques (grecs, latinset arabes) en collaboration avec la Bibliothèque de la BIU Santé.

 

Les recherches de l’équipe Monde byzantin couvrent non seulement le champ d’études byzantines proprement dit mais aussi l’Antiquité tardive et les civilisations proches de Byzance (Arménie, Géorgie, Russie ou Serbie médiévales) ainsi que les rapports entre l’Empire et ses voisins occidentaux. Les liens étroits développés avec la Grèce et l’Italie sont au cœur de plusieurs programmes de recherche.

 

Les recherches de l’équipe Islam médiéval portent sur un vaste champ géographique (de la péninsule Ibérique à l’Inde) et chronologique (du VIIe au XVIe siècle). Les archéologues, les historiens et historiens de l’art contribuent à renouveler l’historiographie de ces mondes. Ainsi, ils explorent les processus d’islamisation à partir de la conquête islamique au VIIe siècle, repèrent les réseaux économiques (commerce maritime, routes stratégiques), font porter leur réflexion sur les systèmes politiques (gouverner en Islam est au programme de l’agrégation d’histoire des deux prochaines années) et les modèles culturels (L’humanisme en Méditerranée), et étudient les productions de la culture matérielle (céramiques et arts du livre).

La recherche en chiffres

750 enseignants-chercheurs

230 professeurs

2300 doctorants

300 thèses par an 

Actualités

LE SITE DE L'UMR ORIENT ET MEDITERRANEE

Contacts

Maison de la Recherche
28, rue Serpente
75006 PARIS
Tel. 01 53 10 57 00