Civilisations et Littératures d’Espagne et d’Amérique du Moyen Age aux Lumières (CLEA)

Présentation Equipe Programme

Bien que les programmes des composantes soient divers et qu’une grande liberté de choix et de réalisation soit offerte aux chercheurs, il existe une ligne de cohérence générale dans les recherches de CLEA. Celle-ci tient à un intérêt commun pour la société et les mentalités –comme objet d’étude direct ou comme contexte de l’œuvre littéraire– notamment au titre des pratiques et des théories du pouvoir et, aussi bien pour les civilisationnistes que pour les littéraires, à une étude de l’écriture dans son rapport avec les contextes politiques.

C’est ainsi que CLEA 1, qui s’intéresse aux rapports du religieux et du politique, a travaillé sur les jésuites et l’écriture mais aussi sur les sermons (notamment les sermons d’autodafé). De son côté, CLEA 2 s’emploie à manifester les idéologies politiques et les modèles de gouvernement qui sous-tendent l’historiographie médiévale et ses évolutions. CLEA 3 suit l’écho littéraire de grands événements du règne de Charles Quint mais s’efforce aussi de décrire le réseau de poètes et d’écrivains qui tissèrent leur œuvre autour de la cour ou des cours impériales. CLEA 4, enfin, compte parmi ses principaux objets d’étude l’historiographie de la colonisation de l’Amérique à travers le traitement de divers thèmes historiques comme celui de la catastrophe, du cataclysme ou du naufrage.

Dans le détail, CLEA 1 conduit une réflexion sur quelques grands thèmes privilégiés : les jésuites et l’écriture, les premiers jésuites d’origine conversa, les préjugés de sang en Espagne (noblesse de sang, noblesse de vertu), les révoltes et les séditions dans la monarchie espagnole, savoirs et pouvoir en Amérique hispanique, les sermons de Carême au XVIIe siècle et les sermons d’auto da fe en Espagne et au Portugal. Une thématique novatrice en France : l’exploitation d’une source riche et originale conservée à Séville – les bienes de difuntos.

Outre une réflexion sur les pratiques de pouvoir (un colloque en 2010 sur le « conseil »), les recherches de CLEA 2 (SEMH-Sorbonne) suivent deux axes principaux : l’historiographie royale hispanique des XIIe-XIIIe siècles dans ses évolutions réscripturales et leurs ressorts, principalement politiques (cette recherche a donné lieu, depuis une dizaine d’années à sept rencontres internationales) ; l’histoire des femmes de pouvoir –rôle des reines, régentes, infantes et conseillères dans la genèse de l’Etat monarchique–, suivie, elle aussi régulièrement, à travers la documentation, l’historiographie et d’autres formes d’écriture plus littéraires.

CLEA 3 s’intéresse principalement à l’emprise de l’événement sur la littérature. Saisi dans son acception la plus large, l’événement exerce une emprise sur la littérature, une littérature qui, à son tour ou en retour, contribue à le faire exister et à laquelle on demande de lui donner un sens. Quelque chose qui intéresse le pouvoir ou la collectivité se produit qui a un retentissement plus ou moins intense et immédiat, et qui, pendant un temps plus ou moins court motive une masse d’écrits qui ont vocation à chanter, à célébrer, à déplorer et, à plus long terme, à raconter, à expliquer, à justifier ou parfois à dénier. Au cours de ces processus d’enregistrement de l’événement par des écrits qui relèvent de la littérature (une littérature qui, à l’époque qui nous intéresse, se partage dans les deux provinces, non entièrement disjointes, de l’éloquence et de la poésie), il se produit souvent quelque chose de significatif, parfois de décisif, dans le monde des lettres lui-même.

 

CLEA 4 poursuit une réflexion sur les représentations auxquelles donna lieu la colonisation américaine : bases technico-scientifiques, images du monde, idéologies politico-religieuses. Le thème orientant recherches, rencontres et séminaires est actuellement : « Catastrophe, cataclysmes et naufrages (XVe-XVIIIe siècles) »

 

Collaborations :

CLEA 1 avec la Fundación/Casa de Medina Sidonia (Sanlúcar de Barrameda).

CLEA 2 (SEMH-Sorbonne) : avec le CNRS, le CIHAM (UMR 5658), le CSIC-Madrid, l’Universidad Aurtónoma de Madrid, l’Universidad Complutense de Madrid, l’Universidad de Zaragoza et l’Universidade do Porto dans le cadre du GDRE 671 du CNRS (AILP).

CLEA 3 : avec la Casa de Velázquez (séminaire et colloque 2011) et avec la Deutsche Forschung Gemeinschaft dans le cadre du programme Eurolab (ANR) (http://eurolab.meshs.fr)

CLEA 4 : avec le MASCIPO (EHESS)

 

Séminaires :

CLEA 1 : mensuel, le lundi de 17h à 19h en salle Carlos Serrano de l’Institut d’études hispaniques (31 rue Gay-Lussac, 75005 Paris)

CLEA 2 : hebdomadaire (en alternance avec Bernard Darbord, Université Paris X, et Jean-Pierre Jardin, Université Paris III), le lundi de 14h 30 à 17h 30 au Colegio de España (7E Bd Jourdan, 75014 Paris)

CLEA 3 : mensuel, le vendredi de 17h à 19h en salle Carlos Serrano de l’Institut d’études hispaniques (31 rue Gay-Lussac, 75005 Paris)

CLEA 4 : mensuel (en alternance avec CLEA 1), le lundi de 17h à 19h en salle Carlos Serrano de l’Institut d’études hispaniques (31 rue Gay-Lussac, 75005 Paris)

 

Rencontres scientifiques prévues pour 2011 :

CLEA 1 :

-  « Le roi et son double. Le valimiento en Espagne au XVIIe siècle » (Sorbonne, 28 janvier 2011)

« Influencias y Transferencias. Bienes, hombres y saberes en Europa occidental (siglos XV-XVIII) » (Sanlúcar de Barrameda)

CLEA 2 :

-  « Historiographie royale léonaise, castillane et navarraise du XIIe siècle. 3 : l’Historia silensis » (Sorbonne, 1-3 décembre 2011)

CLEA 3 :

-  « Les poètes et l’Empereur. La cour de Charles-Quint dans le renouveau littéraire du XVIe siècle (1516-1556) » (Sorbonne, 2011)

CLEA 4 :

-  « Chroniques des Indes et construction de l’espace » (Sorbonne, 2011)

La recherche en chiffres

750 enseignants-chercheurs

230 professeurs

2300 doctorants

300 thèses par an 

Actualités

  • Colloque Du 3 au 5 juin 2013 À Sanlucar de Barrameda
    Utopies et rêves d’évasion dans la monarchie espagnole des XVIe et XVIIe siècles
  • Le numéro 14 de la revue e-Spania (Revue interdisciplinaire d’études hispaniques médiévales et modernes) vient de paraître. Il réunit deux dossiers, l’un médiéval – « Historia legionensis (olim silensis) » – et l’autre moderne – « Écriture de l’espace, écriture de l’histoire : mondes ibériques XVIe–XIXe siècles » – et un important ensemble de Varia.

A consulter sur : http://e-spania.revues.org/21568

Documents

Contacts

Maison de la Recherche
28, rue Serpente
75006 PARIS
Tel. 01 53 10 57 00

Suivez Paris-Sorbonne

Liens et partenaires Université Paris-Sorbonne