Separation
Newsletter
Partager sur : Facebook Twitter

Stéréotypes et processus de stéréotypisation dans la formation et la consolidation des identités nationales aux XIXème-XXIème siècles

16 & 17 mars 2017

Nous avons initié, en septembre 2015, un travail de recherche sur la construction des identités nationales en Espagne/Europe (XIXe-XXIe siècles), au sein de l’axe IBERHIS – Histoire et Culture des Mondes Ibériques – du laboratoire du CRIMIC, en collaboration avec des chercheurs d’autres universités françaises et espagnoles afin d’apporter de nouvelles analyses sur cette question qui fait débat. La perspective d’un nouveau regard nous a amenés à nous intéresser à la question des stéréotypes depuis une perspective transnationale. Il s’agit d’analyser les processus de construction et d’élaboration des stéréotypes, mais également les processus de réappropriation de ceux-ci (réception, incorporation et/ou instrumentalisation). De même, nous interrogerons la notion de fracture au sein de ces identités nationales. Le caractère global que nous souhaitons donner à nos recherches a pour objectif de mieux appréhender la question des stéréotypes dans son ensemble et depuis ses diverses manifestations puisqu’il s’agira, in fine, de participer à la théorisation de ce concept multiforme, ainsi qu’à l’étude de ses implications sur la construction des identités nationales. Le stéréotype est-il alors une solidification de la pensée, dans le sens d’immobilisation ? N’est-il finalement qu’un élément de confort identitaire pour les membres du groupe ou de la communauté qui l’utilisent ? Peut-il devenir un symbole identitaire et/ou participer à la construction d’une « communauté imaginée », pour reprendre la formule de Benedict Anderson ? Quelle est l’articulation entre stéréotypes et identité nationale ? Tous ces questionnements seront au cœur du colloque international que nous organisons les 16 et 17 mars 2017 et qui fait suite à la journée d’études que nous avions organisée, à l’Université de Paris-Sorbonne, le 19 février 2016, sur « Les stéréotypes dans la construction des identités nationales : nouveaux regards ».

Informations pratiques

Lieu : Le jeudi 16 mars salle des actes Université Paris-Sorbonne et le jeudi 17 mars salle J636 à l’Université Paris-Sorbonne (1 rue Victor Cousin 75005 Paris) 

Horaires : 09h30-18h00 et 10h00-18h00 (voir détail du programme)

Contact : geraldine.galeote@paris-sorbonne.fr et maitane.ostolaza@paris-sorbonne.fr

Le colloque est gratuit, ouvert à tous et sur réservation : geraldine.galeote@paris-sorbonne.fr et maitane.ostolaza@paris-sorbonne.fr