Separation
Newsletter

Florian Besson

Doctorant en histoire médiévale au centre Roland Mousnier, Florian Besson s’intéresse aux seigneurs chrétiens dans les États latins d’Orient et notamment à la question de leurs pratiques du pouvoir.

Thèse sous la direction d’Elisabeth Crouzet-Pavan, professeur des universités, Paris-Sorbonne.
Crédits : Florian Besson, Israël

Jérusalem

Vue depuis la citadelle de David

"Dans le cadre de ma thèse, je travaille sur le royaume latin de Jérusalem, entre la première croisade (1095-1099) et l’arrivée en Orient de Frédéric II Hohenstaufen (1228-1229). Dans ce cadre, je me suis rendu plusieurs fois en Israël, accueilli par le Centre de Recherche Français à Jérusalem (CRFJ)."

Château de Montfort

"Construit à la fin du XIIe siècle par le comte Josselin de Courtenay, le château est vendu en 1220 à l’ordre des Chevaliers Teutoniques. Sa position élevée lui permet de contrôler aisément la route qui passe en contrebas. Comme j’essaye de le montrer dans ma thèse, les châteaux sont à la fois des lieux de gestion économique et administrative, des symboles du pouvoir seigneurial et des fortifications permettant de mailler et de contrôler le territoire. Pour mieux saisir cette dernière dimension, je réalise un grand nombre de cartes, à différentes échelles."

Canyon de Mitzpe Ramon

"Au cœur du désert du Néguev, le canyon de Mitzpe Ramon n’a pas ou peu changé depuis l’époque médiévale. Pendant ma période, cet espace fait partie de la seigneurie d’Outre-Jourdain, l’une des plus importantes du royaume. L’un des axes de mon travail de thèse est de chercher à comprendre le rapport à l’espace des seigneurs latins, à la fois théorique (comment pense-t-on le désert ?) et pratique (comment maîtriser cet espace ?). Comme le signalait bien Georges Duby, voir le paysage de ses propres yeux est indispensable pour essayer de le voir à travers les yeux des médiévaux."

Cloître de l’église de Bethléem

"La Basilique de la Nativité, à Bethléem, est l’un des lieux les plus saints de la chrétienté. Pendant les premières années du XIIe siècle, c’est là que le roi de Jérusalem est couronné. L’un des axes importants de ma thèse est de réfléchir au lien entre les seigneurs et l’espace sacré, et notamment à la façon dont les premiers savent mettre en valeur, pour mieux légitimer leur domination, leur rôle de protecteur des lieux saints."

Dôme du Rocher

"Le Dôme du Rocher, construit en 692 sur l’Esplanade du Temple, domine Jérusalem de sa belle coupole dorée. Pendant la période des États latins, les Latins en font le « Temple du Seigneur », une église catholique, mais continuent à permettre aux musulmans de venir y prier. Cette cohabitation de différentes pratiques religieuses autour d’un même sanctuaire, et, plus largement, la question de la place des non-Latins dans le royaume de Jérusalem sont également des aspects importants de mes recherches."

Mosquée d’Acre

"Acre est la plus grande ville du royaume latin et son port le plus important. Après la prise de Jérusalem, en 1187, elle devient la capitale du royaume. Lorsque les Mamelouks reprennent la ville, en 1291, ils font construire une grande mosquée sur les ruines de la cathédrale Saint-Jean. Ces superpositions de bâtiments religieux invitent à s’interroger sur la façon dont se construisent les mémoires au fil du temps et des changements de domination politique."

Crédit illustration : Amélie Compain