Separation
Newsletter

Tous les événements

« Journalisme et politique : quelle déontologie pour quels enjeux ? »

L’association étudiante Débattre en Sorbonne vous invite à sa dernière conférence-débat de l’année universitaire sur le thème « Journalisme et politique : quelle déontologie pour quels enjeux ? ».

Interviendront lors de cet évènement :

- Christophe Barbier : directeur de la rédaction de l’Express.
- Bruno Jeudy : Rédacteur en chef au Journal du Dimanche.
- Ivan Rioufol : journaliste, éditorialiste et polémiste (RTL-Le Figaro).
- Michel Crépu : écrivain, critique littéraire et directeur de la Revue des deux Mondes.

Colloque : « Le best-seller dans la littérature française »


Partenariat entre l’Université Paris-Sorbonne et France Télévisions

Les Professeurs de l’Université Paris-Sorbonne revisitent les classiques de la littérature française


De l’acanthe à l’ogive L’art de Monsieur Plantar (1790-1879)

Aujourd’hui tombé dans l’oubli, Jean-Baptiste-Louis Plantar (1790-1879) a été l’un des ornemanistes les plus prolifiques de la première moitié du XIXe siècle. Dernier artiste à porter le titre de « sculpteur de Bâtiments du Roi », il a été formé sur les chantiers du Louvre de Louis XVIII, avant de devenir l’un des sculpteurs les plus en vue de la Restauration et de la Monarchie de Juillet, dont pas un chantier majeur ne lui aura échappé : Chapelle Expiatoire, musée Charles X, église Notre-Dame de Lorette, château de Fontainebleau, palais de la Bourse, musée Louis-Philippe de Versailles, travaux aux Tuileries, chapelle Saint-Ferdinand et enfin agrandissement de l’Hôtel-de-Ville, réalisation qui marque la fin de sa carrière. À cette impressionnante série s’ajoutent encore de nombreuses tombes réalisées au Père-Lachaise, où il a été associé aux plus grands sculpteurs de son temps.

La lettre de l’estampe, les formes de l’écrit et ses fonctions dans l’image imprimée en Europe au XVIe siècle

Mots, titres, légendes, commentaires, noms d’artistes, privilèges, beaux discours, adresses au « lecteur », voyantes dédicaces. Écritures cursives, typographiques, grands et petits caractères, ligatures, chiffres et mesures. Mots ajoutés, associés aux figures ou isolés par un cadre, mots que l’on remarque, que l’on suit du regard, que l’on découvre parfois dans l’image… Et si l’estampe était aussi une affaire de mots, de compositions écrites, de lectures croisées dans l’espace écrit et figuré d’une image ?
L’objectif du colloque est d’étudier la place de l’écrit, ses formes et ses fonctions dans l’estampe européenne au xvie siècle, de la production des matrices à la diffusion des images et leur utilisation par différents acteurs. Il réunira des spécialistes de la gravure, du livre imprimé, de la culture et des arts qui réfléchiront ensemble sur la typologie de la lettre, sur sa mise en oeuvre technique et artistique, sur la signification des inscriptions et le rôle de l’écrit dans les principales catégories d’estampes produites à cette époque. Longtemps négligée par les spécialistes de la gravure, l’étude de la lettre apparaît aujourd’hui comme une voie incontournable de l’analyse des images imprimées et de la réflexion sur les différentes pratiques de l’écrit dans la culture européenne au xvie siècle.

Le discours rapporté en latin

Il s’agit d’un colloque international organisé tous les 2 ans en juin par le Centre Alfred Ernout de « Linguistique latine  ». Cette année il est organisé par Michèle FRUYT (Paris IV), Frédérique FLECK (ENS-Ulm) et Lyliane SZNAJDER (Paris-Ouest-Nanterre).

Les cabinet paintings de Jacopo Zucchi pour Ferdinand de Médicis : un art de la miniature.

La connaissance que nous avons aujourd’hui de la collection amassée par le cardinal Ferdinand de Médicis ainsi que de son mécénat durant sa période romaine doit beaucoup à la publication des cinq volumes consacrés à la villa Médicis publiés par l’Académie de France à Rome, l’Ecole Française de Rome et l’Académie des beaux-arts. Jacopo Zucchi en est une figure incontournable puisqu’il devient le peintre officiel du cardinal dont il décore successivement les deux résidences romaines, le palazzo Firenze puis la villa du Pincio et pour lequel il réalise de nombreux tableaux, dont il sera question dans cette conférence, destinés à enrichir sa collection.

Parmi sa production, les petits panneaux parfois sur bois mais majoritairement sur cuivre, les cabinet paintings, occupent en effet une place particulière, tant du point de vue de leur fonction au sein de la collection du cardinal que du point de vue de leur iconographie. Leurs dimensions, très réduites, en font des objets entre la miniature et le tableau et, de ce fait, leur place dans les collections doit être définie avec beaucoup de précaution. Nous nous efforcerons au cours de cette conférence de présenter les problématiques liées à l’étude de cette production spécifique, en nous attachant plus particulièrement au cas des petites peintures sur cuivre réalisées par Jacopo Zucchi pour Ferdinand de Médicis, à Rome, dans les années 1570-1580.

 

 

Les grandes dates mémorielles des Slovènes par Pauline Fournier

Dans le cadre de son cycle “28 Histoires pour une Europe, introduction à l’histoire de nos voisins” (première partie de novembre 2013 à mai 2014) l’Association des Historiens propose le lundi 7 avril 2014 “Les grandes dates mémorielles des slovènes” .

Cette conférence sera donnée par Pauline Fournier, maître de conférence à l’Inalco, spécialiste de langues et littérature slovènes et se tiendra à la mairie du 7e, 116 rue de Grenelle, Paris à 18h30.

"Débattre en Sorbonne" : rencontre avec Jean Jouzel

Six mois après la mise au point de l’Accord de Paris et un mois après sa signature par 174 états A New York, l’heure est maintenant aux ratifications. Chaque pays doit faire appliquer le texte afin que les promesses faites en décembre ne soient pas vaines.

Si un espoir a été suscité par la conférence de Paris, tout reste encore à accomplir. Présenté comme ambitieux, le premier texte élaboré par l’ensemble des pays de la planète prévoit notamment de contenir le réchauffement climatique.

Alors le monde se donne-t-il les moyens de parvenir à cet objectif ? Une économie planétaire décarbonisée est-elle réellement possible ? Quelles populations seraient les plus menacées par les conséquences d’une hausse trop importante de la température ? Est-il trop tard ?

Pour répondre à toutes ces questions mais également aux vôtres, l’Association Débattre en Sorbonne aura le plaisir de recevoir le climatologue et glaciologue français Jean Jouzel, également expert du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) depuis 1994.

"Figures des décideurs en régime médiatique"

"Représenter la décision politique et économique : un défi communicationnel"

L’évolution du système médiatique semble modifier les formes prises par les représentations du pouvoir. Désormais, la figure du décideur se dessine aussi, et peut-être surtout, à l’aune de ses paroles, de ses faits et de ses gestes, posant le socle d’une nouvelle hiérarchie entre décision de faire et décision de dire.

Ce colloque propose d’analyser les tensions, crises et permanences qui traversent les figures de la décision et de l’autorité, dans la sphère politique comme dans le monde économique.

Il vient conclure le programme de recherche DÉFI (« Les décideurs : figures médiatiques de l’autorité ») coordonné par le GRIPIC en partenariat avec l’INSEAD et les Archives nationales, dans le cadre des projets Convergence de l’Idex Paris-Sorbonne (septembre 2014-octobre 2015).

"La Scordatura" : court-métrage d’une doctorante

Le court-métrage "La Scordatura" réalisé par Anne-Camille Charliat, doctorante à Paris-Sorbonne, sera projeté à Rome le 6 juin. Il s’inscrit dans le cadre d’une conférence dédiée à l’oeuvre de Verdi, suivie d’un concert. Ce projet avait obtenu une subvention du FSDIE de Paris-Sorbonne.

"Maîtres et élèves, de la Renaissance aux Lumières"

"Manger Russe"

Cet évènement fait partie du 25ème Salon de la Revue. Il s’agit de présenter le dernier numéro de La Revue russe dont le thème est "Manger russe".

"Oil Imperialism – Energy and Power from a Global Perspective"

Ce colloque se propose d’envisager la notion d’impérialisme pétrolier, sous des formes et des manifestations diverses et sur la longue durée, du XIXème siècle à nos jours. Plusieurs espaces seront abordés (Moyen-Orient, Asie, Afrique, Etats-Unis, Europe), ainsi que différents types d’acteurs, afin de renouveler les perspectives de recherches en histoire de l’énergie pétrolière et en croisant l’histoire des relations internationales, l’histoire économique, l’histoire impériale.

"Patrice Chéreau en son temps"

Patrice Chéreau, metteur en scène de théâtre et d’opéra, acteur, réalisateur, scénariste de cinéma et de télévision, est l’un des artistes majeurs du second XXe siècle et de la première décennie du XXIe.

Le colloque Patrice Chéreau en son temps a pour objet de tracer le portrait de ce créateur d’exception, de resituer son œuvre dans le temps d’une vie (scansions, tournants, influences, échanges, amitiés et réseaux), d’en comprendre l’ancrage et la portée dans la séquence culturelle et politique des années 1950-2010.
Son ambition est d’analyser la contemporanéité d’une œuvre et de mesurer son extension et sa portée, à la fois française, européenne et internationale.

À travers le parcours de Patrice Chéreau, c’est aussi le registre des sensibilités et des émotions, l’histoire des institutions culturelles et des scènes artistiques et les interprétations contemporaines qui seront explorées. 

"Règles et démocratie" : rencontre avec Gherardo Colombo

L’association Sorbonidea (culture italienne en sorbonne) et l’UFR d’études italiennes organisent une table ronde "Règles et démocratie" avec Gherardo Colombo, ancien Procureur de Milan. Membre du pool qui mena l’opération Mani Pulite/Mains propres dans les années 90, il enquêta également sur la loge Propaganda 2, la mafia, le terrorisme et d’autres procès célèbres. 

Gherardo Colombo est l’auteur de plusieurs publications concernant la légalité et le respect des règles et de nombreux ouvrages s’adressant à la jeunesse. Aujourd’hui, il est président de Garzanti, une des plus prestigieuses maisons d’éditions italiennes.

"Je pense que pour parler aux jeunes" a-t-il dit "il faut avant tout qu’ils se sentent protagonistes. Et pour ce faire, il est nécessaire d’instaurer un dialogue qui les pose sur le même niveau que les adultes. En ce qui concerne les contenus, il est essentiel de focaliser le sens et le vrai signifié des mots : par exemple, sur le mot "règle" il y a beaucoup de confusions. Les règles sont vues en tant qu’obligations, mais ce sont bien des règles que nos droits découlent”.

"Tempête sur les images" - Satire et censure

Table-ronde animée par les enseignants et les étudiants du Master d’Etudes slaves et d’Etudes germaniques et nordiques. Il s’agira d’explorer comment la pratique de la transgression par l’image s’est répandue voire institutionnalisée dans l’histoire moderne et contemporaine de l’Europe centrale, orientale et nordique.

"The Human Face and its Relationships with Identity in Ancient Egypt"
A lecture and Video-Conference by Youri Volokhine, Geneva University.

In Ancient Egypt, the human face appears to be particularly important for the discourse on the being or identity. The relationship of a person’s face (Egyptian her) with his perceptions (hearing, vision), his emotional states or his identity reflects a significant role of the human face (together with the heart-jb) in society. In the religious sphere, the notion of divine face is also central, especially in ritual and mythological texts. In this paper, I will deal with these two aspects of the face that I have bee investigating for years.

Adjectifs verbaux et participes dans les langues indo-européennes

Colloque de travail de la Société des Etudes indo-européennes / Arbeitstagung der Indogermanische Gesellschaft.

Alleux et alleutiers dans la France médiévale

Il s’agit de la deuxième journée d’études d’un groupe lyonnais et parisien codirigé par Nicolas Carrier (Lyon 3) et Dominique Barthélemy (Université de Paris Sorbonne).

ANALYSE ET INTERPRETATION. OEUVRES POUR PIANO

Antoni Tàpies et Paris

ANTONIJE DURIC : LUCIEN, MILUNKA ET VASILIJA parlent de la Grande Guerre dans les Balkans

UFR d’Études Slaves

ATELIER THÉÂTRE SERBO-CROATE

(bosniaque-croate-monténégrin-serbe)

Adaptation des livres d’Antonije Duric pour une lecture-spectacle – Sava ANDJELKOVIC

Arts du Vietnam, nouvelles approches : 4,5,6 septembre 2014

Ce colloque, organisé par le CREOPS – Université Paris Sorbonne est destiné à présenter l’avancée des connaissances dans le domaine des arts du Vietnam des périodes anciennes jusqu’à aujourd’hui. Cet événement rassemblera des spécialistes internationaux de ces questions (France et Vietnam, mais aussi Amérique du Nord et Asie) afin de stimuler des échanges interdisciplinaires tout en présentant la diversité et la richesse des arts vietnamiens d’une façon exigeante et accessible au grand public. Arts du Vietnam, Nouvelles approche est le premier colloque scientifique consacré conjointement aux arts et à l’archéologie du Vietnam organisé en dehors de ce pays.

This conference, organized but the CREOPS – University Paris Sorbonne, aims to present the advancement of knowledge in the field of Vietnamese arts, from antiquity until today. This event gathers international specialists (from France, Vietnam but also North America and Asia), and means to inspire interdisciplinary exchanges, and to present the diversity and richness of Vietnamese arts in a rigourous and accessible way to the general public. Arts du Vietnam, Nouvelles Approches is the first academic conference dedicated to both arts and archeology of Vietnam to be organized outside of this country.

Atelier-conférence de Sarah MONTIN et Romain NGUYEN VAN « “The pulse of the heart” : traduire “Still falls the rain” d’Edith Sitwell »

Dans le cadre du programme VALE « Ecriture et violence », le groupe ARP (Atelier de Recherche en Poésie) propose un atelier de traduction autour d’un poème d’Edith Sitwell.

Auguste en mots : le princeps au miroir de la littérature

Autour du Louvre Abu Dhabi : pour une histoire globale de l’art

En faisant appel à différentes disciplines (philosophie, histoire, histoire de l’art), cette journée propose d’aborder certains des enjeux méthodologiques que soulève une pensée à échelle mondiale de l’histoire de l’art. Peut-on et comment penser une histoire globale de l’art ?
En réunissant certains des grands penseurs de la globalisation culturelle, cette journée pose les jalons conceptuels et historiographiques d’une pensée de l’art et de l’institution muséale à échelle mondiale. Elle propose aussi une mise en perspective du projet du Louvre Abu Dhabi qui fonde son discours et sa muséographie sur le décloisonnement des départements patrimoniaux et la mise en regard d’œuvres d’origines culturelles et géographiques diverses.

À la découverte de Théra - Santorin 17 siècles avant J.C.

À l’occasion du cent cinquantenaire de la naissance de Maurice Barrès : BARRÈS CRITIQUE

​“L’Europe des crises : l’après Brexit”

L’Association du Master Affaires Européennes - Sorbonne organise une conférence-rencontre avec Alain-Gérard Slama sur le thème « L’Europe des crises : l’après Brexit ». 

"Le Brexit est un accident historique qui nous éclaire en profondeur sur les quatre grandes ruptures géostratégiques de notre temps : la tyrannie du court terme ; la contagion identitaire ; le renversement des rapports entre le droit et l’économie ; un système international de plus en plus aléatoire et de plus en plus interdépendant. L’avenir de la paix dépendra largement de la capacité des peuples européens et de leurs dirigeants de maîtriser cette nouvelle donne."
Alain-Gérard Slama 

“De Madrid al cielo” : verticalité urbaine dans les arts et la littérature hispaniques

Si l’expression populaire “De Madrid al cielo, y en el cielo, un agujerito para verlo” date du XVIIIe siècle, il faudra attendre, dans les années 1920, que Madrid se dote de ses premiers immeubles de grande hauteur, sur la Gran Vía, pour que la ville se rapproche du ciel castillan. Suivront les deux gratte-ciel de la Plaza de España dans les années 1950, Torres Blancas en 1969, puis à partir des années 1980, toute une série de constructions dans la zone commerciale AZCA (Torre Picasso), sur la Plaza de Castilla (Torres KIO) ou au nord de la Castellana, avec la nouvelle zone d’affaires CTBA.

Ces immeubles vus en contreplongée, ou bien la capitale contemplée du haut de leurs terrasses, ont particulièrement intéressé les cinéastes (Aménábar, Álex de la Iglesia, Jim Jarmusch…) ou les peintres (Antonio López). Mais déjà, ces édifices de verre et de béton avaient fasciné les avant-gardes poétiques du premier tiers du XXe siècle, avant que le lien à la verticalité ne prenne une autre tournure, durant la Guerre civile, lorsque le regard des Madrilènes se tourne avec angoisse vers un ciel d’où tombent des milliers et des milliers de bombes, ou bien lorsque le régime franquiste érige au Valle de los Caídos une croix de 150 mètres de hauteur pour célébrer sa victoire.

Si le point de vue des urbanistes et des historiens éclaire le rapport de Madrid à ces orgueilleuses tours de Babel, celui que nous apportent les fictions contemporaines nous permet de voir comment évolue, dans ces “villages verticaux”, toute une galerie de personnages en quête d’ascension sociale. De l’horizontalité rurale à la verticalité urbaine, le changement de paradigme a été déterminant pour comprendre la construction de notre espace contemporain — ou pour rester dans les limites d’une journée d’étude, celui de la capitale espagnole à travers ses représentations dans les arts visuels et la littérature.

Îles et Insulaires (XVIe-XVIIIe siècles)

Organisé par Frank LESTRINGANT et Alexandre TARRÊTE

Avec le soutien du CELLF 16-18 (UMR 8599, Paris-Sorbonne/CNRS), de l’École doctorale 3 de Paris-Sorbonne, de la Commission Recherche de l’Université Paris-Sorbonne et de l’Association V.L. Saulnier.

« Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900-1920) : figures, réseaux, et transferts »

L’anniversaire du déclenchement du premier conflit mondial a débouché sur des travaux d’importante sur l’Internationale et les internationalismes, notamment socialiste, avant 1914. En revanche, les milieux nationalistes ont été délaissés par la recherche, nonobstant les débats récurrents sur le "fascisme français" et sa "matrice préfasciste" ou des recherches collectives internationales et interdisciplinaires récemment conduites sur les principales figures du nationalisme français (Maurice Barrès, Charles Maurras) et articulées autour de leur influence et de leur rayonnement en Europe et aux Amériques. L’objectif de ce colloque, inscrit dans l’axe 2 du LABEX (EHNE : Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe), est de questionner une nouvelle histoire de l’Europe des nationalismes et des nationalistes de l’avant premier conflit mondial jusqu’au début des années vingt en s’attachant à l’étude des laboratoires du nationalisme du Nord (Paris, Berlin, Münich, Vienne) au sud de l’Europe (Italie, Espagne, Portugal, Roumanie).

« Camus, de l’autre côté du mur. » Réceptions de l’oeuvre camusienne en Europe médiane

« Face à la catastrophe : perspectives d’historiens et de juristes »

Cette journée d’études fait partie des manifestations scientifiques entrant dans le cadre du thème transversal du CRIMIC « Face à la catastrophe ». Il s’agira d’analyser la perception de la catastrophe dans l’aire hispanique (Mexique et Espagne), aux XIXème et XXème siècles, depuis une perspective historique et juridique à travers l’étude de divers cas d’espèce permettant de mettre en exergue les stratégies à l’œuvre.

« Générations » : mémoire et actualité de la recherche universitaire sur André Malraux

Journée organisée par Henri Godard (Université de la Sorbonne) et Jean-Louis Jeannelle (Université de Rouen-CEREdI), avec le soutien du CEREdI

Programme

13h. Introduction : Henri Godard : le tirage spécial des Œuvres d’André Malraux (collection « Bibliothèque de la Pléiade », 2016)

Essais récents :

13h15 Jacques Poirier : Sans oublier Malraux de Jean-Claude Larrat, Classiques Garnier, 2016.

13h45 Joël Loehr : Films sans images : une histoire des scénarios non réalisés de « La Condition humaine » de Jean-Louis Jeannelle, Éditions du Seuil, 2015.

14h15 Jean-Claude Larrat : Dostoïevski, le démon de Malraux de Sylvie Howlett, Classiques Garnier, 2015.

14h45 Jean-Louis Jeannelle : Malraux à contretemps : l’art à l’épreuve de l’essai de Dominique Vaugeois, Jean-Michel Place, 2016.


15h15 Questions


15h30 Pause

Dictionnaires, bibliographie, colloques, et édition critique :

16h Michel Lantelme : Les Dictionnaires André Malraux, dir. Charles-Louis Foulon, Janine Mossuz-Lavau et Michaël de Saint-Chéron (CNRS Éditions, 2011), et dir. Jean-Claude Larrat (Classiques Garnier, 2015).

16h20 Claude Travi : présentation de l’éd. revue et augmentée des Dits et écrits, Éditions universitaires de Dijon, 2003-2016.

16h40 Myriam Sunnen  : « Échapper à la biographie », Dits et écrits de Claude Travi et Jacques Chanussot (Éditions universitaires de Dijon, 2016), et Signés Malraux, dir. Martine Boyer-Weinmann et Jean-Louis Jeannelle (Classiques Garnier, 2016).

17h Sylvie Howlett : L’Homme précaire et la littérature, éd. Christiane Moatti, (Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2010 ; « Folio », 2014), François de Saint-Chéron, Malraux et les poètes (Hermann, 2016), et « Malraux, la littérature à l’essai », Revue André Malraux Review (vol. 42, 2015).

Thèses en cours :

17h20 Marine Dulucq (Université de Dijon) : « Des passages infernaux chez Malraux ».

17h40 Jonathan Barkate (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) : « L’écriture de l’histoire chez André Malraux ».

 

La journée d’étude sera suivie d’un pot qui se déroulera au Club des enseignants.

« Kultura » et ses réalisations. L’œuvre de Jerzy Giedroyc. Exposition et journée d’études.

Fondée en 1947 et active jusqu’à 2000, la maison d’édition « Kultura » fut le principal foyer de la pensée polonaise indépendante. Dans les conditions rudimentaires de l’après-guerre, Jerzy Giedroyc réussit à assembler autour de lui, dans un pavillon de Maisons-Laffitte en région parisienne, une équipe d’émigrés, intellectuels, écrivains, peintres qui, dans leur lieu de vie, publient non seulement le plus important mensuel politique (637 numéros) mais aussi des ouvrages politiques et littéraires (378 volumes). 

La production éditoriale de « Kultura » a éduqué, formé et accompagné plusieurs générations de Polonais, les prémunissant contre les dangers de l’idéologie communiste, mais aussi contre toute pensée extrémiste, totalitaire ou nationaliste. 

Le patrimoine documentaire de « Kultura » a été inscrit en 2009 sur la liste de la Mémoire du monde de l’UNESCO. 

« La double vie Kieslowski », colloque franco-polonais

Le 20ème anniversaire de la mort de Kieślowski sera l’occasion de confronter les travaux des chercheurs français et polonais sur la totalité de sa filmographie, de ses films documentaires qui nous plongent dans les failles de la société communiste polonaise, vers ses films de fiction, qui glissent progressivement vers un cinéma de l’intime ou du mystère incarné. Ce colloque franco-polonais tentera également de tracer les frontières de nouveaux territoires auxquels nous confronte aujourd’hui l’œuvre de Kieślowski, comme l’anthropologie du geste dans l’espace est-européen ou la qualité télévisuelle. Une table ronde professionnelle réunira ses anciens collaborateurs.

« Les représentations du livre aux époques carolingienne et ottonienne »

L’objectif du colloque est de faire dialoguer textes et images pour mieux comprendre les sens et les valeurs que l’on donne au livre, en tant qu’objet matériel et symbolique, aux époques carolingienne et ottonienne. Pour ce faire, on s’attachera à l’analyse de l’ensemble des sources disponibles : textes de diverses natures (lois, exégèse, liturgie, inventaires de bibliothèques…), enluminures des manuscrits, ivoires sculptés, arts monumentaux.

« Misère de la critique », colloque international

Colloque final du programme ANR / DFG CActuS (Critique, Actualité, Société). Organisation : M. Gérard RAULET (Paris IV Sorbonne, Groupe de recherche sur la culture de Weimar, Fondation Maison des Sciences de l’Homme), M. Axel HONNETH (Goethe Universität Frankfurt, Institut für Sozialforschung, Columbia University New York), avec le soutien du département de Philosophie de l’ENS Paris.

« NJEGOS, PRINCE-ÉVÊQUE ET POÈTE – DE LA MONTAGNE AU COSMOS »

Colloque international

« Paris sous le règne des Bourbons »

Chaque année, l’Institut d’études avancées de Paris organise des cycles de conférences animés par des spécialistes du domaine et dédiés à l’histoire de Paris : « Les Mardis de Lauzun ».

 

« Premiers résultats de l’exploration archéologique du tunnel de la Ciudadela, Teotihuacan » par M. Sergio Gómez

« Varchi e dintorni ». Journée d’études ELCI

9h45- 10h : Salvatore LORE, Introduzione

10h- 10h35 : Dario BRANCATO, (Concordia University),

Dalla letteratura alla storia e ritorno : La « Storia fiorentina »

10h35- 11h10 : Annalisa ANDREONI (Università di Milano), Varchi come letterato, indagine in merito alla poesia di Dante e di Petrarca e alla questione del classicismo

Pause

11h15-50 : Selene Maria VATTERONI (SNS Pisa), Il ruolo dei sonetti proemiali nei Sonetti

11h50-12h25 : Diletta GAMBERINI (Villa I Tatti Harvard University),

I colloqui poetici degli artisti della corte fiorentina con Benedetto Varchi.

12h25-13h : débat

Pause déjeuner

15h-15h35 : Olivier CHIQUET (Paris IV), Il ’Nano Morgante’ di Bronzino : solo una risposta a Varchi ? 

15h35-16h10 : Antonio GEREMICCA (Université de Liège), Il « cavaliere inesistente ». Benedetto Varchi, Leone Leoni e Filippo II di Spagna.

Pause

16h15-16h50 : Vittorio SCARDAMAGLIA (Paris IV), Benedetto Varchi e Michelangelo “scultore di versi”.

16h50-17h25 : Frédérique DUBARD DE GAILLARBOIS, (Paris IV),

Lo spago di Arianna, Varchi e Tullia d’Aragona nel labrinto dell’infinità di amore.

17h25-18h : Débat

Béla Bartók et la poésie hongroise, soirée littéraire et musicale

Cette soirée, organisée à l’initiative de l’Association des Amis de l’Institut hongrois en soutien au Prix Hungarica, et placée dans le contexte de l’année Béla Bartók (1881-1945), explorera les relations croisées entre le compositeur et la poésie hongroise du 20e siècle. Bartók n’a pas seulement mis en musique les poètes (E. Ady), mais inspiré nombre d’entre eux, d’A. József à S. Kányádi en passant par S. Weöres, G. Illyés, L. Kassák et tant d’autres.

Guillaume Métayer, chercheur et traducteur littéraire, présentera le dossier « Bartók et la poésie hongroise » paru en août 2016 dans la revue Po&Sie.

Les lectures seront accompagnées au piano par des improvisations de Karol Beffa, compositeur et musicologue, auteur d’une récente biographie intellectuelle et musicale de Ligeti (Fayard).

La soirée sera suivie d’un vin d’honneur.

 

Be the Future of Sport

Etudiant, chercheur, entrepreneur ou autre passionné de sport, vous avez un projet innovant dans le domaine du sport, ou vous souhaitez partager vos compétences en intégrant une équipe projet ?
Participez à l’événement « Be the Future of Sport », concours organisé par la SATT Lutech pour booster l’innovation, avec 70 000€ à la clé pour développer votre projet ! Le concours est ouvert à tous, participants avec ou sans projet.


INCRIPTIONS
Inscrivez-vous dès maintenant sur le site de l’appel à projets Be the Future of Sport
Date limite pour proposer votre projet : 30 mai 2016


SAVE THE DATES

  • 10 juin 2016  : Participez à la Pitch Session afin de soumettre votre innovation au vote d’un public composé d’entrepreneurs, de chercheurs, d’industriels, d’étudiants, etc…

    Recrutez ensuite votre équipe et trouvez les compétences complémentaires aux vôtres pour développer votre projet.

     

  • 1er et 2 juillet 2016 : Hackathon
    Avec votre équipe pluridisciplinaire, en 2 jours de travail, apportez la preuve de concept de votre innovation : existence d’un marché, faisabilité technique, propriété intellectuelle…

    Présentez vos résultats à un jury composé de professionnels du secteur et tentez de remporter un accompagnement et un investissement Lutech à hauteur de vos besoins.

Bernardin de Saint Pierre : Lettres et Sciences au XIXe siècle

Ce colloque du bicentenaire de Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814) est organisé par Guillaume Métayer avec le soutien des Commémorations nationales et du Centre d’étude de la langue et des littératures françaises (CELLF).

Bordelon, moraliste romancier

Polygraphe, traducteur et compilateur, à l’occasion plagiaire, journaliste et précepteur, l’Abbé Laurent Bordelon (1653-1730) écrivit, dans tous les genres, une quarantaine d’ouvrages : sa « fertile plume » pouvait, selon Boileau, « tous les mois, sans peine, enfanter un volume ». Comme ce facétieux chapelain disait que ses ouvrages, aujourd’hui presque tous tombés dans l’oubli, étaient ses « péchés mortels », on dit qu’un plaisant répliqua que « le public en faisait pénitence ». Le séminaire du Groupe d’Étude des Moralistes se penche sur cette singulière figure de moraliste romancier dans cette conviction que le second rayon abrite parfois des auteurs authentiquement originaux.

Bousculer les frontières. Autour de Diderot et du XVIIIe siècle.

Colloque international

Calligraphes d’Europe centrale et orientale

Après un premier accrochage en février dernier, et un voyage en Charente cet été, notre exposition de calligraphes d’Europe centrale et orientale est de retour à Malesherbes jusqu’au 18 décembre.

Elle réunit 36 œuvres de 24 calligraphes contemporains de 11 pays différents. Toutes les réalisations sont unies par un amour des mots et de l’écriture, une influence des arts urbains et des manuscrits classiques, des techniques assistées par ordinateur comme des procédés traditionnels.

N’hésitez pas à venir la découvrir ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre site : http://cimer-calligraphie.blogspot.fr

Marie Bellando, Anna Kasztelan, Bénédicte Marguillard et Lucile Redolfi, master CIMER (communication interculturelle et muséologie de l’Europe rénovée, UFR d’études germaniques / UFR d’études slaves).

Camps de réfugiés et enjeux de communication - Journées européennes

Cette manifestation s’inscrit dans une réflexion initiée dès 2005 à l’université de Paris X-Nanterre, puis au CNRS, sur les problèmes d’information et de communication qui se posent dans des milieux désorganisés par des catastrophes : comment obtenir des savoirs urgents pour faire face à une situation non prévue et comment le faire dans un milieu dont l’organisation a été mise à mal de façon inattendue ?

 

Le camp de réfugiés représente un milieu désorganisé spécifique : c’est un milieu « réorganisé » suivant des logiques propres, dans lequel l’espace et le temps sont bouleversés (oisiveté du temps de l’attente). Le camp présente trois caractéristiques constitutives définies par Michel Agier : l’extraterritorialité (le camp est un hors-lieu, souvent non identifié sur les cartes), l’exception (le camp est soumis à une autre loi que celle de l’État dans lequel il se trouve) et l’exclusion (le camp est la forme sensible d’une altérité).

Le camp de réfugiés sera appréhendé dans différentes dimensions. La première se nourrit de considérations géopolitiques. La deuxième interroge les défis auxquels sont confrontées les personnes réfugiées d’une part et les territoires d’accueil d’autre part, ainsi que les relations existantes entre ces deux mondes. La dernière dimension abordée concerne le traitement médiatique, au sens large, des camps de réfugiés.

 

Les quelques travaux sporadiques montrent un important besoin de communication de la part des réfugiés dans un contexte difficile et un environnement psychologique parfois lourd (insécurité, agression militaire, hantise du rapatriement forcé, stigmatisation de la solidarité, cohabitation avec les populations locales et harcèlement de tout ordre…). En croisant les points de vue de chercheurs (philosophie, sciences de l’information et de la communication, médecine, etc.), d’acteurs institutionnels et de terrain ainsi que d’artistes, l’enjeu est de répondre à un déficit de savoirs sur un sujet brûlant et d’ouvrir des pistes de recherche.

 

Journées organisées par Jacques Perriault, Claude G. Meyer, Jean-Louis Lhermitte, Edouard Kleinpeter, Romain Huet, Florine Garlot et Pascale Delille, avec le soutien de l’ISCC et du pôle Auvergne de l’ISCC.

Cap au Sud ! Musiques ibériques et latino-américaines.

Rendons hommage à la diversité musicale de la péninsule ibérique et de l’Amérique latine. Depuis des siècles, les traditions musicales s’y développent et s’entrecroisent en mêlant leurs diverses origines sans jamais opposer le savant et le populaire. Qu’elle soit orale ou écrite, la création musicale y est aussi élaborée qu’elle est inscrite en profondeur dans les racines populaires. Celles-ci ont imposé deux fils conducteurs dans ce programme qui va de la musique du siècle d’or espagnol à la création argentine et brésilienne de notre époque : la voix et la danse.

Cap au Sud, donc, en franchissant toutes les frontières : à commencer par celles qui cloisonnent artificiellement les différents genres de musique.

 

Caproni, le poète

Lectures et colloque international autour de la poésie de Giorgio Caproni (1912-1990), à l’occasion de la parution aux éditions Galaade de la traduction de l’intégralité de son œuvre poétique par Isabelle Lavergne et Jean-Yves Masson.

Carte postale et création. Usages, fonctions, enjeux de la carte postale dans le champ artistique, XIX-XXIe siècles

Colloque international

Cartographier les mondes possibles : les modalités à travers les catégories linguistiques

Le colloque junior Ciera / Paris Sorbonne réunira des jeunes chercheurs issus de domaines et d’horizons théoriques et méthodologiques différents reflétant la diversité des approches des modalités dans les espaces francophone et germanophone : sémantique formelle, théorie du langage et typologie des langues du monde.

Au-delà ou en-deçà des barrières disciplinaires, l’étude des modalités impose d’abord de franchir les limites catégorielles posées par la grammaire traditionnelle, à commencer par celles des parties du discours. Historiquement, l’étude des modalités a longtemps privilégié et privilégie encore deux classes de mots : les verbes dits modaux (p.ex. fr. pouvoir, devoir, all. können, müssen, sollen) et des marqueurs de type adverbial, particules modales (all. ja, doch...) ou modalisateurs (fr. sûrement, probablement, all. wahrscheinlich, sicher, bestimmt).
La recherche en linguistique a, dans ces dernières décennies, dépassé les frontières catégorielles et étudié la modalité telle qu’elle s’exprime dans d’autres classes de mots : les adjectifs ou les groupes nominaux, en lien notamment avec le problème de l’article. D’autres études récentes en linguistique française et germanique ont illustré la porosité des frontières de la notion de modalité sur le plan du signifié : la modalité semble parfois se caractériser comme un effet diffus voire un phénomène émergent étroitement corrélé aux valeurs aspectuelles ou temporelles des formes verbales, mais aussi aux présuppositions d’existence mise en jeu par les quantifieurs, voire, dans certaines langues, à des phénomènes de diathèse. Partant de cette reconsidération des signifiés modaux, la journée d’études en appellera aux contributions de tous les champs disciplinaires concernés par le domaine des modalités afin de permettre un tour d’horizon des perspectives théoriques de la recherche sur ce sujet.

 

Cartographier les nostalgies d’un lieu - Tchernivsti

Casanova / Rousseau : Lectures croisées, interprétations.

Organisées par Jean-Christophe IGALENS et Érik LEBORGNE avec le soutien du CELLF 16-18 (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises, UMR 8599 du CNRS et de l’Université Paris-Sorbonne) et du CERLAV-18 (EA 174, Sorbonne-Nouvelle).

Casanova : Nouvelles approches de la recherche

Cérémonie des docteurs de Sorbonne Universités

L’édition 2016 de la Cérémonie des docteurs promotion Georges Molinié se tiendra le samedi 11 juin 2016 au Grand Rex. Ce moment exceptionnel vise à promouvoir la qualité des travaux et la réussite de nos docteurs. Il honore l’ensemble des docteurs des universités Paris-Sorbonne, Pierre et Marie Curie ainsi que ceux du Muséum national d’Histoire naturelle, de l’UTC et de l’INSEAD.

Docteurs, venez célébrer, et ensuite fêter en famille, la fin de ce qui demeurera pour vous une véritable aventure scientifique, intellectuelle et humaine.

Le déroulé

  • 13h30 : Accueil des docteurs 
  • 14h00 : Accueil des invités
  • 15h30 – 18h30 : cérémonie 
  • 19h00 – 20h30 : cocktail

Chanson, voix, poésie

Il s’agit d’un séminaire de réflexion sur la chanson française des XX et XXIème siècles, menée par une étudiante de Paris IV et de l’ENS en littérature. Les liens entre la poésie et la chanson, le fait de donner de la voix à un texte, le phénomène de la scène, sont entre autre les questions qui nous intéresseront. Le thème de cette première séance sera : « Corps et souffle de la chanson française ».

Charisme et image politique. Pouvoirs et contrepouvoirs durant la transition démocratique

Il s’agira de mettre en évidence la manière dont la transition démocratique en Espagne, dont les aspects sociaux-politiques ont été amplement travaillés, s’est également jouée à travers une lutte pour l’image et une lutte des images autour des principales figures politiques du gouvernement et de l’opposition. La télévision, la presse, le cinéma, se sont mobilisés pour prendre part au processus de démocratisation (puis à la consolidation de la démocratie) de manière inédite dans l’histoire du pays depuis la guerre civile. Dans un pays qui faisait l’apprentissage de la démocratie et de ses moyens d’expression, les hommes politiques ont rapidement compris le rôle que l’image pouvait apporter pour influencer l’opinion publique

Coord. : Nancy BERTHIER (université Paris-Sorbonne), Vicente SÁNCHEZ BIOSCA (université Valencia, Espagne) Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université Paris Sorbonne Paris IV (CRIMIC EA 2561), Projet I+D "Carisma y transición" (HAR2012-32593), Projet Mérimée (Campus France)

Choisir sa langue : Les littératures du Moyen-Orient face au multilinguisme / Choosing one’s language : Middle-Eastern Literatures facing multilinguism

Christianisme et philosophie dans l’Antiquité

À partir du 26 mai et jusqu’au 30 juin 2016, le Mooc « Christianisme et philosophie dans l’Antiquité », par Sébastien Morlet, spécialiste de l’Antiquité tardive à l’Université Paris-Sorbonne, propose sur la plateforme edX une introduction au christianisme des origines et dévoile les liens et les polémiques qu’il a entretenus avec la philosophie. Une contribution à une interrogation de tous les temps : celle des rapports entre religion et rationalité.

 

Cinémas en résistance

Cinémas ibériques et ibéro-américains contemporains

Dans le cadre de la neuvième édition du festival de cinéma parisien Dífferent 9 ! L’autre cinéma espagnol, cette manifestation sera consacrée à des rencontres faisant dialoguer des professionnels et des universitaires autour des cinémas ibéro-américains contemporains « en résistance » dans un univers audiovisuel fortement concurrentiel où l’image filmique a perdu sa centralité : il s’agira de s’interroger tant sur les formes de résistance esthétique que dans les nouveaux modes de production ou stratégies de diffusion qui démentent, années après années, la chronique régulière d’une mort annoncée.

Circulación, transferencias e intercambios de ideas, personas, bienes y capitales en el espacio interamericano y caribeño contemporáneo

Colloque International

Colloque "La création en questions : discours et disputes"

Colloque "Les cycles de la vie"

La thématique « Les Cycles de la Vie » fait l’objet du quatrième programme Convergence de Sorbonne Universités.

Colloque "Timbre - Son - Musique / Klang - Ton - Musik" (Junge Akademie)

Colloque - Décrire, Imaginer, Construire l’espace : toponymie égyptienne de l’Antiquité au Moyen-Âge

Colloque : "Aitia juridique, aitia philosophique. Accusation, responsabilité, cause."

Colloque : "Contes et légendes slaves étiologiques dans l’espace européen"

Colloque : "INTELLIGENTSIA Un siècle de relations intellectuelles franco-russes à travers les archives (1917-1991)"

Colloque : "La science et son fondement : les dix premières années de la philosophie cartésienne 1619-1628"

Colloque : "Les maisons-tours en Égypte durant la Basse Époque, les périodes ptolémaïque et romaine"

Colloque : "Piano français des années 1870"

Colloque : « L’échange architectural : Europe et Extrême-Orient, 1550-1950 »

Colloque : « Lire en extraits. Une contribution à l’histoire de la lecture et de la littérature, de l’Antiquité à la fin du Moyen Âge »

Colloque : La Chronica Adefonsi Imperatoris et l’Historia Roderici : deux chroniques particulières espagnoles du XIIe siècle

Colloque : La Guerre Froide vue d’en bas

Sous la présidence de l’InSHS du CNRS et de la DGESCO du Ministère de l’Education Nationale

Colloque : Le FLE au crible de la grammaire

Colloque : Trends in Innovative Education

Journée internationale

Colloque : Trois journées sur l’écrivain catholique en France au XXe siècle

Colloque André Suarès

Université Paris-Sorbonne & École normale supérieure

Colloque annuel international de la Société Française d’Etudes Irlandaises (SOFEIR)

Colloque international sur les études irlandaises en civilisation et littérature.

Cet évènement est organisé par ETCHART Joana (Paris-Sorbonne), HAMAYON-ALFARO Hélène (UPEM), MASUREL-MURRAY Claire (Paris-Sorbonne), MOURLON Fabrice (Université Paris 13), SEBBANE Nathalie (Sorbonne Nouvelle Paris 3).

 

Colloque à la mémoire de Flora BLANCHON : "DE MAÎTRE À ÉLÈVE"

Colloque « Boccace, humaniste latin »

Colloque du Priteps (Programme de recherches interdisciplinaires sur le théâtre et les pratiques scéniques) : "La scène en version originale"

Colloque final du projet "Histoire de l’Histoire des idées politiques"

 

Programme de formation-recherche co-financé par le CIERA

L’histoire des idées politiques n’est pas une entreprise historiographique neutre. La façon dont ses représentants la mobilisent fait partie de leurs stratégies discursives et constitue la matière éminemment politique de l’« histoire des idées ». Un des acquis majeurs du projet consiste à mettre en lumière la construction idéologique du libéralisme.

Colloque franco-polonais : Enseigner le polonais langue étrangère.

Méthodes, contenus, pratiques.

COLLOQUE FREE-LEA : « Valeur/s et responsabilité/s face à la globalisation »

(Faire de la Recherche Ensemble en L.E.A.)

Colloque Henri Seyrig (1895-1973)

Colloque international "L’esthétique philosophique : du projet au dépassement"

 

LES 24 ET 25 FEVRIER 2011
A L’UNIVERSITE DE LAUSANNE (UNIL)
(UNITHEQUE SALLE 511
METRO M1, ARRET UNIL-MOULINE)

 

 

 

EN PARTENARIAT AVEC L’UNIVERSITE PARIS-SORBONNE (PARIS IV)
ET LE PROGRAMME ANR « FORMESTH »
(FORMALISMES ESTHETIQUES EN EUROPE CENTRALE, 19E-20E SIECLES)

 

L’esthétique semble encore pouvoir dire aujourd’hui beaucoup de choses sur l’art. Elle se montre sous des guises très diverses, se présentant tour à tour comme une discipline philosophique à part entière, comme une série de discours de type prescriptif, plus ou moins hétérogènes quant à leur teneur, ou encore comme un horizon conceptuel qui accompagne, que ce soit de manière affirmée ou non, le travail de l’historien de l’art, du musicographe ou du critique.

N’y a-t-il pas, dès l’origine, une certaine démesure dans ce projet de vouloir rendre raison de l’art ? La question de savoir si l’esthétique a encore quelque chose à nous apprendre sur l’art — si tant est qu’il s’agisse bien d’ « apprendre » quoi que ce soit de l’art — est aussi ancienne que l’invention de la discipline elle-même. Ce colloque entend interroger le caractère problématique de l’esthétique, de son origine à nos jours.

La matinée de la première journée sera dédiée à la naissance historique de l’esthétique philosophique et sa genèse conceptuelle. Sans vouloir préjuger de l’unicité de cette discipline, il importera de comprendre les différentes stratégies employées dans cette mise à l’épreuve de l’art par le concept. L’après-midi sera consacrée à des approches qui — bien que déviantes par rapport à la discipline — en conservent parfois le nom, tout en proposant des alternatives théoriques se présentant comme autant de tentatives de dépassement des apories avérées de l’esthétique philosophique. La seconde journée se donnera le défi d’inverser le propos et sera entièrement dévolue à l’étude de formes spécifiques de dépassement : les discours « esthétiques » propres à telle ou telle forme d’expression artistique (peinture, sculpture, architecture, musique, danse, cinéma ou encore les « installations » dans l’art contemporain) seront mis à l’épreuve des œuvres d’art. Entre puissance spéculative du concept ― au risque de la généralité ― et particularité spécifique de chaque forme d’art, il s’agira de réfléchir ensemble à de nouvelles perspectives. Autrement dit, nous nous attacherons non seulement à comprendre le projet initial de l’esthétique, mais tâcherons encore de contribuer à sa mise en œuvre.

Colloque international "Le regard de l’exilé"

Première partie : Paris-Sorbonne du 3 au 5 avril 2013
Deuxième partie : American University of Paris le 24 et 25 avril 2013

Colloque international, "Le regard de l’exilé", organisé du 3 au 5 avril 2013, à la Sorbonne (sites Sorbonne et Maison de la Recherche) et les 24 et 25 juin 2013, sur l’un des sites (encore à préciser) de l’American University of Paris.

Colloque international "Les arts du spectacle et la référence antique"

Colloque international : "Aluminium. Du métal de luxe au métal de masse. From luxury metal to mass commodity"

Colloque international : "Création, recréation et distorsion de l’image dans les littératures francophones"

ACLF et le CIEF ont le plaisir de vous inviter au Colloque International consacré à la « Création, recréation et distorsion de l’image dans les
littératures francophones ».

Colloque international : "Diderot et les arts"

Colloque international : "Friedrich Schiller en Europe. Réseaux et figures d’une instrumentalisation politique et idéologique dans l’espace européen du XVIIIe au XXe siècle"

Colloque international : "La Fontaine, la fable et l’image"

Colloque international : "La question du sens"

COLLOQUE INTERNATIONAL DES DOCTORANTS DE L’EA 4081.

A L’UNIVERSITE PARIS-SORBONNE

 

Organisé par Hélène Casanova-Robin et Carlos Lévy.

Avec le soutien de l’E.D. 1 « Mondes anciens et médiévaux » en collaboration avec Donatella Coppini et Mariangela Regoliosi de l’UNIVERSITA DEGLI STUDI DI FIRENZE.

 

Colloque international : "L’Unité du genre humain. Race et histoire à la Renaissance"

Colloque international : "Nouvelles perspectives sur l’oeuvre musicale et plastique de John Cage"

Colloque international : "Relire l’apologie Pascalienne"

Relire l’apologie pascalienne.

350e anniversaire de la mort de Blaise Pascal, colloque international.

Colloque international : « Extrême-Orient et Occident – Musique et Culture »

Colloque international et concert.

Colloque international : « Réflexions nationales et internationales dans le roman et la poésie (1880-1980) »

Colloque International : « Vladimir Nabokov et la France ». Les Chercheurs enchantés : Société Française Vladimir Nabokov.

Colloque international : Das ’Nachfeld’ im Deutschen zwischen Syntax, Informationsstruktur und Textkonstitution : Stand der Forschung und Perspektiven

Colloque international : Hostilité, réprobation, dépréciation. La représentation négative de l’autre dans les sources antiques, II

Colloque international : La Croatie et la France. La Croatie et l’Europe.

Colloque international : L’expérience de l’angoisse dans les symbolismes européens

Le but de ce colloque est de saisir la dimension créatrice du mal-être existentiel, lieu d’émergence de langages nouveaux, dans les symbolismes comme dans les processus artistiques et littéraires en amont et en aval de ce mouvement (deuxième moitié du XIXe – début XXe).

Colloque international : Le dramaturge sur un plateau. Le personnage de l’auteur dramatique au théâtre (XVIe-XXIe siècles)

Colloque international : Les arts du spectacle et la référence antique dans le théâtre européen 1760-1830

Colloque international : Propriétaires et citoyens dans l’Orient romain (de Sylla à la fin du IVe siècle)

Colloque international : Quand le West/ern rencontre le South/ern

The Great Train Robbery est souvent cité comme le premier western de l’histoire du cinéma, vu la manière dont ce film d’Edwin S. Porter met en place maints motifs et types westerniens que l’on retrouvera dans les westerns ultérieurs. Devant l’intérêt suscité par The Great Train Robbery, on se demande pourquoi Uncle Tom’s Cabin, un autre film de Porter, sorti également en 1903, et qui introduit le spectateur à un univers explicitement sudiste, a fait l’objet de beaucoup moins d’intérêt, au point d’être souvent « oublié » de la filmographie de Porter. Pourtant, cette première adaptation du roman de Harriet Beecher Stowe (1852) met déjà en évidence bon nombre des motifs, tropes et schémas scénaristiques fondateurs d’un genre « southern », terme proposé par Larry Langman et David Ebner dans Hollywood’s Image of the South : A Century of Southern Films (2001).

Colloque international : Quel "nouvel humanisme" francophone contemporain ?

Le colloque proposera un parcours vastes du champ des littératures francophones, en proposant d’y lire des reformulations nouvelles de ce courant de pensée qu’est l’humanisme.

Organisé par Romuald Fonkoua et Florian Alix avec le soutien du Centre International d’Etudes Francophones, le Centre d’Etude de la Langue et des Littératures Françaises et l’UMR 8599 du CNRS et de l’Université Paris-Sorbonne

COLLOQUE INTERNATIONAL : SURVIE, VIE DIGNE, QUALITE DE VIE DANS LES SITUATIONS EXTREMES D’INEGALISATION GLOBALE

 

Des philosophes, sociologues, économistes, politistes, géographes, historiens interrogeront sur leurs principes et leurs effets les réponses apportées par la communauté internationale aux situations de pauvreté, de violence et de risque extrêmes.




Mardi 14 octobre, 18h-20h : Conférence inaugurale, par Dominique Kerouedan, titulaire de la Chaire Savoirs contre Pauvreté au Collège de France 2012-2013 : La vocation altruiste dans un monde globalisé, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Amphithéâtre D035.

Mercredi 15 octobre, Sorbonne, Salle des Actes, 9-18 heures : L’approche par l’humanitaire.

Jeudi 16 octobre, Sorbonne, Salle J636, 9-18 heures : L’approche par l’aide au développement.

Colloque international : WAGNER : 1913 – 2013. SURVIVANCES ET CONTRASTES DANS L’EUROPE MUSICALE

Colloque international Autocéphalies : l’exercice de l’indépendance dans les Eglises slaves orientales (Xe-XXe siècle)

Pratiques de l’indépendance et rapports d’entités, entre unité(s), schismes et Églises sœurs.

 

Par définition, l’Église est « une ». Sous l’apparente simplicité de la qualification se loge une souplesse remarquable de pensées et de pratiques de l’unité, qui se sont déployées au cours de l’histoire dans diverses directions. L’autocéphalie est l’une d’elles et renvoie à l’origine, dans le cadre du christianisme oriental, aux archevêques et aux métropolites élus localement sans requérir l’intervention d’une instance supérieure. Toutefois, le terme a fini par désigner les Églises qui cherchent à faire reconnaître leur indépendance institutionnelle.

À côté des questions propres à la géographie ecclésiastique et à l’ecclésiologie, suscitées par la dialectique entre une légitimité fondée sur la validation extérieure et des aspirations centrifuges de la part des structures religieuses locales, l’autocéphalie renvoie également à des histoires politiques et culturelles spécifiques. Ainsi, apparue précocement avec l’archevêché chypriote, elle s’est surtout développée dans le monde slave, marqué à partir de l’époque médiévale par un fractionnement croissant des pouvoirs en place. Avec l’étude critique de ces évolutions sémantiques et pratiques, nous adopterons une démarche comparatiste pour analyser les relations entre Églises autocéphales et pouvoirs politiques dans l’Europe orientale et balkanique au cours des Xe-XXe siècles. Cette seconde session porte sur les enjeux ecclésiaux de l’autocéphalie : fonctionnement interne des Églises autocéphales, séparation d’avec le patriarcat de Constantinople, relations avec l’Église romaine et les Églises uniates.

Colloque international « Antoine Reicha, compositeur et théoricien »

Colloque international interuniversitaire "Schulz lu et interprété en Europe Centrale : entre modernisme et modernité. Poétique, réception, regards croisés"

Colloque international LANGARTS

Etude de l’expérience esthétique entre Asie et Occident.

Colloque international Peuple(s) et Pouvoir(s) en représentation dans les espaces germanique et nordique

À l’occasion de son bicentenaire, ce colloque propose de revenir sur les propagandes nationales et les représentations du pouvoir mises en œuvre à travers la construction et l’utilisation de « représentations » et images du « peuple » et du « pouvoir ». Il englobe la période allant du XIIIe siècle à 1814, qui vit la stabilisation des royaumes scandinaves, la formation du sentiment d’attachement à la patrie, au souverain et au pouvoir en place et qui s’acheva avec l’émergence des nationalismes. Différents domaines de recherches seront représentés : histoire médiévale et moderne (domaine principal), philosophie, linguistique, histoire des idées, littérature, histoire religieuse. Cette perspective internationale reflète l’approche choisie, une histoire transnationale des appartenances identitaires, qui s’intéressera à la porosité des frontières et portera un regard critique sur l’historiographie nationale scandinave, sans se centrer uniquement sur la figure des grands souverains, afin de mieux souligner la complexité de l’assise géographique, culturelle et populaire de leur pouvoir.

Colloque international Wallace Stevens en France

Wallace Stevens in France International Conference

Ce colloque international consacré au poète américain Wallace Stevens sous l’égide de la Wallace Stevens Society explorera les différentes modalités de la relation entre l’œuvre de ce poète majeur du XXe siècle et la France. Chercheurs, traducteurs et poètes seront invités à réfléchir ensemble à la place qu’occupe la culture française dans la poésie de Stevens, ainsi qu’à l’influence de son œuvre sur le paysage artistique français.

Représentation unique de la pièce Bowl, Cat and Broomstick (1917) mise en scène par Julie Vatain le mercredi 3 juin à 18h30 (amphithéâtre Michelet. Entrée : 46, rue Saint Jacques).

Colloque Jeunes Chercheurs ANTHEIA, Le changement : conceptions et représentations dans l’Antiquité gréco-romaine

 

La notion de changement est un des principaux outils conceptuels dont disposent l’historien, le philologue ou encore l’archéologue pour rendre intelligibles les données du passé, notamment en distinguant des périodes historiques pour délimiter chronologiquement un champ d’étude. J. Le Goff, dans son livre Faut-il vraiment découper l’Histoire en tranches ?, remet en cause la séparation traditionnelle entre Moyen Âge et Renaissance, en montrant qu’on ne peut pas parler de mutation en Histoire sans préciser les catégories socioprofessionnelles qu’elle affecte.

 

L’Antiquité, elle, reste corsetée par une périodisation rigide, confirmée par l’enseignement scolaire et universitaire : la Grèce archaïque, la Grèce classique des Ve et IVe siècles, la période hellénistique, la République romaine, le siècle d’Auguste, la Rome des Flaviens jusqu’à l’Antiquité tardive, dont le terme reste flou. Par conséquent, ce colloque interrogera la pertinence de notre vision des grands moments de changement dans l’Antiquité à la lumière des représentations des Anciens sur leur propre histoire.

D’autre part, l’Antiquité gréco-romaine inclut nécessairement des phases de transformations et de mutations, à divers niveaux. L’objectif de ce colloque interdisciplinaire est d’étudier la manière dont les Anciens concevaient la notion de changement (transformation ponctuelle, passage d’un état à un autre, apparition, renouvellement) au niveau personnel, social, culturel ou historique, et d’analyser les représentations qu’ils en proposaient.

On s’attachera essentiellement au monde gréco-romain, de l’époque archaïque grecque (VIIIe siècle avant J.-C.) à l’Antiquité tardive (jusqu’au VIe siècle). La notion de changement, en tant qu’événement positif ou négatif, sera comprise comme modification ponctuelle plutôt que comme évolution à long terme. En effet, contrairement à la notion de progrès, le changement ne sous-entend pas nécessairement la continuité, et peut se présenter comme une rupture, sans cohérence ni but précis. Cette question pourra être étudiée au niveau historique, social ou politique, mais aussi, dans un sens plus technique, en philosophie, en littérature ou en linguistique.

 

L’objectif de ces deux journées est d’offrir un panorama de ces questions, en couvrant des domaines et des époques variées, afin de permettre une véritable réflexion interdisciplinaire sur la notion de changement et sur ses représentations dans le monde antique.

Colloque La décision : processus et dynamiques

La thématique « La Décision, processus et dynamiques » fait l’objet du second programme Convergence de Sorbonne Universités.

Le Colloque de lancement de cette thématique se tiendra jeudi 16 janvier 2014 sur le Campus des Cordeliers.

Les inscriptions sont ouvertes et le programme disponible sur le site de Sorbonne Universités.

Colloque Maylis de Kerangal : une écriture nomade

Première manifestation universitaire entièrement consacrée à Maylis de Kerangal, ce colloque nomade se propose d’examiner la place qu’occupe l’auteur dans le paysage littéraire contemporain. Ses romans Naissance d’un pont et Réparer les vivants ont été plébiscités par la presse et récompensés par des prix littéraires, mais on s’intéressera à l’œuvre dans son entier – récits à la première personne, nouvelles, textes brefs, essais...

Colloquium SND, Conférence de David TEIRA

Disease-mongering through clinical trials

Our goal in this paper is to articulate a precise concept of at least a certain kind of disease-mongering, showing how pharmaceutical marketing can commercially exploit certain diseases when their best definition is given through the success of a treatment in a clinical trial. We distinguish two types of disease-mongering according to the way they exploit the definition of the trial population for marketing purposes. We argue that behind these two forms of disease-mongering, there are two well-known problems in the statistical methodology of clinical trials (the reference class problem and the distinction between statistical and clinical significance). Overcoming them is far from simple.

Comment devient-on classique ? (1680-1820)

Ces rencontres Sorbonne-Halle sont organisées par Michel Delon et Jean Christophe Abramovivi avec le soutien du Centre d’étude de la langue et des littératures françaises (CELLF).

 

Comment mobiliser la mémoire ?

Conférence de Marianne HIRSCH animée par Philippe Mesnard (CELIS/Fondation Auschwitz) et Luba Jurgenson (EUR’ORBEM)

Communication & langages fête ses 50 ans

Communication & langages, revue de référence en Sciences de l’information et de la communication, vous invite à fêter ses 50 ans autour d’un numéro spécial « Gérard Blanchard » (typographe & universitaire).

La présentation de la revue et du numéro spécial sera suivie d’un cocktail.

 

Depuis 1968, Communication & langages s’attache à décrypter les évolutions fondamentales de la communication, à l’articulation des signes, des objets et des pratiques. Trimestrielle, la revue publie les recherches et analyses des spécialistes de la communication sous toutes leurs formes – médias de masse, médias informatisés, édition, publicité, graphisme, design… – et tient compte de leurs différentes dimensions imaginaires, sociales, économiques, sémiotiques ou techniques.

Publiée par NecPlus depuis 2009 avec le soutien du Centre National du Livre et du Celsa - Université Paris-Sorbonne, Communication & langages associe édition papier et publication en réseau. Elle est hébergée par Cambridge Journals Online, plateforme technologique de Cambridge University Press.

Rédacteur en chef, Emmanuël Souchier, Professeur au Celsa Université Paris-Sorbonne.

Conceptions and experiences of the body in ancient Egypt

Cette conférence constitue la première séance mensuelle du séminaire interdisciplinaire de recherche « The Individual and his Body in the Ancient Mediterranean Basin » organisé par Alice Mouton.

 

This talk discusses dominant ancient Egyptian conceptions of the body with particular focus on the religious domain. An underlying idea of great importance is the conception of the human body as a vessel whose contents is ordinarily hidden, but can be revealed under particular circumstances. This idea plays a role in the social and administrative sphere, where especially persons of authority show a great interest in techniques for revealing the contents of the bodies of those they rule.

 

In religious practice, the model underlies widespread conceptions of the acquisition and use of ritual power, and in the funerary sphere, the transformation of the body and its contents becomes of key importance for the regeneration of life. The presentation also discusses the nature of bodily difference in ancient Egyptian thought, as well as attempting to tackle the difficult question of what we can mean with the notion of ’body’ when dealing with a culture without the notion of a separate physical domain usually serving as the backdrop of the notion.

Concert du Chœur et Orchestre Sorbonne Universités

Morten Lauridsen, O magnum Mysterium

Einojuhani Rautavaara, Suite de Lorca op. 72

Michael Praetorius | Jan Sandström, Det är en ros utsprungen

Jan Sandström, Gloria

Wilhelm Stenhammar, Tre Korvisor

Oskar Lindberg, Stjarntandningen

Slängpolska efter Byss-Kalle

Ariel Alonso, chef de chœur

Sofi Jeannin, direction

Un programme d’œuvres a cappella qui illustre brillamment l’essor et l’évolution de l’écriture pour chœurs dans les pays nordiques, et notamment son ancrage dans les chants traditionnels.

 

Conférence "Elles ont voulu garder leurs ailes compositrices…"

Conférence "Laïcité et liberté religieuse à l’époque napoléonienne"

Jacques-Olivier Boudon, professeur d’histoire de la Révolution et de l’Empire à l’université Paris-Sorbonne, donnera une conférence au Panthéon, entre les tombeaux de Voltaire et de Rousseau, le samedi 11 avril 2015 à 15h, sur "Laïcité et liberté religieuse à l’époque napoléonienne", dans le cadre d’un cycle de conférences sur "Tolérance et liberté religieuse".

À l’Empire de Napoléon est associé le sacre de 1804 qui montre la volonté du nouvel empereur de s’appuyer sur la religion catholique. En même temps, Napoléon Bonaparte a toujours été soucieux, depuis son arrivée au pouvoir, de préserver les acquis de la Révolution en matière de liberté religieuse et de favoriser l’établissement d’une société dans laquelle tout citoyen ait sa place quelle que soit sa religion pourvu qu’il respecte les principes du Code civil, texte fondateur de la société napoléonienne dans lequel il n’est du reste jamais fait référence à Dieu. Il confirme la laïcisation de l’état-civil, étendue à une partie de l’Europe sous domination française. Enfin l’armée, pilier du régime napoléonien, a aussi fonctionné comme un instrument de laïcisation de la société, la religion en étant totalement absente. En un sens, la période du Consulat et de l’Empire a bien contribué au processus de laïcisation de la société française.

Plus d’info

Conférence : "Fusion du temps"

Conférence : "L’Europe politique, oui, mais laquelle ?"

Conférence : Des capuches et des hommes : trajectoires de « jeunes de banlieue »

Conférences « Actualité des Sciences Sociales »

Université Paris-Sorbonne / Département de Sociologie

Conférence : Indignés : éducation, justice et démocratie en temps de crise

Conférences « Actualité des Sciences Sociales »

Université Paris-Sorbonne / Département de Sociologie

Conférence d’Agatha Ruiz de la Prada

Conférence d’Antonio Niño Rodriguez sur "La encrucijada del hispanismo francés durante la Gran Guerra europea"

La neutralité espagnole pendant la Grande Guerre européenne a créé une forte tension entre les élites politiques et l’opinion publique des deux pays. La polémique qui opposa les aliadophiles aux germanophiles en Espagne a offert l’occasion de débattre amplement du passé, du présent et du futur des relations avec la France. Les hispanistes français ont activement participé à ces débats et, par sens patriotique, ils ont volontairement contribué aux œuvres de propagande en Espagne. Cette intervention dans le débat public a mis en valeur leur importance en tant qu’experts dans un pays qui était à gagner à la cause alliée, et en tant que canal de communication avec les élites intellectuelles espagnoles. La guerre a servi à démontrer qu’un champ d’études comme l’hispanisme pouvait rendre de grands services à la nation dans cette situation critique. L’hispanisme français a tiré parti de cette position en obtenant l’appui de l’administration française pour consolider ses institutions et créer de nouveaux centres académiques, dont l’Institut d’Études Hispaniques de Paris.

 

La neutralidad española en la Gran Guerra europea creó una fuerte tensión entre las elites políticas y la opinión pública de los dos países. La polémica que enfrentó a aliadófilos y germanófilos en España ofreció la ocasión para debatir ampliamente sobre el pasado, el presente y el futuro de las relaciones con Francia. Los hispanistas franceses intervinieron activamente en esos debates y, por sentido patriótico, colaboraron voluntariamente en las labores de propaganda en España. Esa intervención en el debate público realzó su importancia como expertos en un país que debía conquistarse para la causa aliada, y como canal de comunicación con las elites intelectuales españolas. La guerra sirvió para demostrar que un área de estudios como el hispanismo podía rendir grandes servicios a la nación en aquella crítica situación. De todo ello obtuvo rentabilidad el hispanismo francés consiguiendo el apoyo de la administración francesa para afianzar sus instituciones y crear nuevos centros académicos, entre ellos el Institut d’Etudes Hispaniques de Paris.

Conférence d’ERIC FASSIN : LE VRAI GENRE - Herculine Barbin, du cas à l’auteur-e


Conférence donnée dans le cadre du séminaire "Genre et autorité" (Labex Obvil, CRLC, VALE - Paris-Sorbonne)

Conférence d’Alexandre Farnoux « Panorama de la recherche archéologique en Grèce »

Alexandre Farnoux présentera les derniers travaux archéologiques menés par l’Ecole française d’Athènes, remis en perspective dans un panorama des grands chantiers de ces dernières années. Seront ainsi évoquées les recherches des autres grandes écoles archéologiques étrangères en Grèce et du service archéologique grec. Cette actualité sur le terrain s’accompagne également de l’ouverture d’une trentaine de nouveaux musées et des aménagements de sites dont la conférence donnera un aperçu.

Conférence d’Àlex Mitrani : L’austeritat com a avantguarda al disseny català contemporani

Conférence d’Eloi Grasset

Séminaire d’Études Catalanes (Axe études catalanes), dirigé par Mònica Güell-Composante du CRIMIC (EA 2561)

Conférence d’Eloi Grasset (Universitat de Barcelona)

« Consideracions sobre la modernitat en la poesia de Pere Gimferrer »

Conférence d’Esther Fabrellas : "Miquel de Palol : seguint les passes oblidades"

Conférence démonstration : "Pierrots blancs, noirs, posthumes et décadents : la pantomime dans tous ses états"

par Claude Jamain, professeur d’esthétique à l’Université Lille III et comédien.

Conférence de Frédérique Woerther (CNRS) : « Editer les fragments et témoignages de Caecilius de Calè-Actè »

Cette conférence est organisée par l’Atelier de Philologie Ancienne, dirigé par le professeur Alexandre Grandazzi (Ufr de Latin), dans le cadre de l’E.A. 1491-EDITTA.

L’Atelier est un lieu de recherches et de dialogue pour tous les chercheurs engagés dans l’édition et le commentaire de textes antiques.

 

 

Conférence de Joan Peytaví : "Quan els cognoms refan la història i el món"

Conférence de Jon Elster : "Une théorie normative des décisions collectives"

Conférence de Margarida Casacuberta Rocarols : Jaume Sabartés, entre el Modernisme i el realisme hispanoamericà

Conférence de Mme Shonaleekha KAUL

19 juin 2014

Conférence de Montserrat Pagès Paretes : "Taüll i la pintura romànica catalana"

Conférence de Pascal Aquien : "L’atelier du peintre dans The Picture of Dorian Gray d’Oscar Wilde : les mots et les choses"

Dans le cadre du cycle de conférences "La représentation du peintre et de l’art pictural dans le roman du XVIIIe au XXIe siècle" organisé par Bernard Franco, CRLC de Paris-Sorbonne.

Conférence de Theo Kuipers (Université de Groningen)

Models and postulates, enabling a two–sided account of nomic truth approximation

Conférence organisée par l’équipe Sciences, normes, décision (SND,
Université Paris Sorbonne - CNRS)

 

Présentation :

The qualitative theory of nomic truth approximation, presented in my From Instrumentalism to Constructive Realism (2000), in which ‘the truth’ concerns the distinction between nomic, e.g. physical, possibilities and impossibilities, rests on a very restrictive assumption.

Fully recognizing two different functions of theories, viz. excluding and representing, this paper drops the restrictive assumption by conceiving theories as tuples of postulates and models, where the postulates claim to exclude nomic impossibilities and the models claim to represent nomic possibilities.

Revising theories becomes then a matter of adding or revising models and/or postulates in the light of increasing evidence, captured by a special kind of theories, viz. ‘data-theories’. Achieving empirical progress in this way, assuming the truth of the data-theory, provides good reasons for the abductive conclusion that truth approximation has been achieved as well.

In this account, the notions of truth approximation and empirical progress are formally direct generalizations of the earlier ones. However, truth approximation is now explicitly defined in terms of increasing truth-content and decreasing falsity-content of theories, while empirical progress is defined in terms of lasting increasing accepted and decreasing rejected content in the light of increasing evidence. These definitions are strongly inspired by a paper of Gustavo Cevolani, Vincenzo Crupi and Roberto Festa, viz., “Verisimilitude and belief change for conjunctive theories” (Erkenntnis, 2011).

Conférence EDUARDO MANET : Pourquoi une langue plutôt qu’une autre ?

Conférence donnée dans le cadre du séminaire interdisciplinaire « La valeur littéraire à l’épreuve de l’archipel : la littérature des Caraïbes et les études postcoloniales » (Labex Obvil, CRLC, CIEF, CRIMIC, VALE - Paris-Sorbonne).

Conférence en anglais : “The yoke of logic” in French and Dutch philosophy around the turn of the 20th century

Luc Bergmans

Conférence EUROPA : « Imaginons le futur, rendons-le possible »

Première édition de la Conférence EUROPA

Conférence inaugurale : "Voyage photographique et littéraire en Grèce du XIXe au XXe siècle" par Haris Yiakoumis

Conférence sur l’histoire et l’évolution de la calligraphie arabe

Conférence de M. Rany Rouabah qui présentera l’histoire et évolution de la calligraphie des débuts de l’écriture jusqu’à la période abbasside.

Conférence Victor Basch : "Foucault on Painting"

Conférence-débat : "Regards sur Velázquez"

Toute exposition propose un nouveau regard sur l’œuvre d’un artiste. Dans le cas de Velázquez, l’exposition qui se tient actuellement à Paris, au Grand Palais – première monographie qui lui est consacrée en France –, fait une proposition ambitieuse en multipliant les points de vue. Le débat entre le commissaire de l’exposition, Guillaume Kientz, et des spécialistes de la peinture et du Siècle d’or espagnol permettra de répondre à quelques-unes des interrogations que soulèvent le peintre et son œuvre.

 

Intervenants :

Guillaume Kientz (Louvre/RMNGP), Fátima Halcón (Université de Séville), Mercedes Blanco (Université Paris-Sorbonne/CLEA), Araceli Guillaume-Alonso, organisatrice, (Université Paris-Sorbonne/CLEA).

Conférences : Louis XIV à la Sorbonne

Louis XIV n’a peut-être pas visité la Sorbonne mais il a vu sa Cour désertée lorsqu’un fils de ministre soutenait ses thèses. De plus, la Sorbonne a joué un rôle non négligeable dans l’histoire de son règne.

Comme nombre d’enseignants-chercheurs de l’Université Paris-Sorbonne ont travaillé sur l’époque de Louis XIV dans des domaines très variés, il a paru intéressant de leur demander d’évoquer le roi tel qu’ils l’ont étudié ou aperçu dans leur propre recherche. Chacun donnera, avec une grande liberté, sa vision personnelle du monarque.

En réunissant des professeurs travaillant dans des champs multiples, cette journée aura une dimension pleinement interdisciplinaire.

Nullement réservée à des spécialistes et largement ouverte au grand public, elle est destinée à tous ceux qui s’intéressent à la figure de Louis XIV et à son temps.

Conférences d’été de l’université Inter-Âges

Conférences pour les Journées Nationales de l’Archéologie

Conférence et débat HCEAI : l’avenir de la Grèce dans l’Europe

L’Association Master HCEAI vous propose une conférence gratuite sur l’Europe et ses enjeux à dans la Salle des Actes. Europe et enjeux internationaux seront à l’honneur pendant cette rencontre.

Journaliste et rédacteur en chef adjoint au mensuel économique LExpansion.com, Franck Dedieu et Mme Sofia Fernandes, chercheuse sur les questions économiques et sociales à l’Institut Jacques Delors viendront nous parler de l’état et l’avenir de l’Europe actuelle, notamment sur la question de la Grèce, un sujet qui revient sur la scène médiatique. Il nous expliquera également la place du journaliste dans ce contexte et nous fera part de son expérience dans la profession.

Nous vous attendons nombreux pour une conférence et un débat exceptionnels au sein de la Sorbonne !

Congrès "Immersive Education"

L’équipe de recherche ’Cultures, Sociétés et Technologies de l’Information’ accueillera le congrès ’Immersive Education’ du 7 au 10 septembre.

Construction des avant-gardes : Georges Henein, le surréalisme et l’Égypte

À l’occasion du centenaire de la naissance de Georges Henein, cette journée d’étude « jeunes chercheurs » (doctorants et jeunes docteurs) sera consacrée à la découverte et à la redécouverte d’une œuvre méconnue mais fondamentale dans le champ francophone égyptien et à l’exploration de nouvelles perspectives de recherche.

Corporalité et spiritualité dans l’oeuvre de Sir Walter Scott

Corps, cognition et connaissance

Colloque International de clôture de l’IDEX :

« Les apports de la kinesthésie dans les enseignements littéraires et scientifiques »

CULTE DES SAINTS ET LITTÉRATURE HAGIOGRAPHIQUE : accords et désaccords

Cycle "La comédie dans les littératures européennes"

En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), l’université Paris-Sorbonne organise du 20 mars au 19 juin 2015 un cycle de conférences sur le thème "La comédie dans les littératures européennes".

Les pays concernés sont la Grèce antique, l’Italie, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Espagne et la Russie.

 

 

LE PROGRAMME

vendredi 20 mars 2015
12h30-13h30
Faites la comédie, pas la guerre ! Guerre et paix dans la comédie grecque ancienne

Par Paul Demont, professeur de langue et littérature grecques à l’université Paris-Sorbonne

vendredi 27 mars 2015
12h30-13h30
Carlo Goldoni et le renouveau de la dramaturgie italienne au XVIIIe siècle

Par Andrea Fabiano, professeur de Littérature et de Civilisation italiennes modernes à l’université Paris-Sorbonne

vendredi 10 avril 2015
12h30-13h30
La comédie allemande

Par Gérard Laudin, professeur de langue et civilisation allemandes à l’université Paris-Sorbonne

vendredi 17 avril 2015
12h30-13h30
Les comédies de société d’Oscar Wilde
Par Pascal Aquien, professeur de littérature anglaise à l’université Paris-Sorbonne

vendredi 22 mai 2015
12h30-13h30
La comédie espagnole

Par Yves Germain, maître de conférences en études ibériques et latino-américaines de l’université Paris-Sorbonne

vendredi 19 juin 2015
12h30-13h30
La comédie russe

Par Luba Jurgenson, maître de conférences en littérature russe à l’université Paris-Sorbonne

Cycle de conférences « 28 Histoires pour une Europe » Introduction à l’histoire de nos voisins

Un tour d’Europe comparatif des grandes dates autour desquelles chacun des 28 peuples membres de l’union européenne a écrit son histoire et construit son identité. 2ème partie à partir de septembre 2014. Chaque conférence présente un pays membre de l’UE.

Cycle de conférences « Actualités des Sciences Sociales »

Cycle de conférences en arabe par le Professeur Hayat KARA

L’UFR des Études Arabes et Hébraïques de Paris-Sorbonne

est heureuse de vous accueillir dans le cadre d’un cycle de conférences en arabe

présentées par le Professeur Hayat KARA, Responsable de Formation et de Recherche à l’Unité des Études andalouses et maghrébines, de l’Université Mohammed V de Rabat (Maroc).

 

Cycle de conférences : Paris, capitale de révolutions

20 octobre 2015 : Les salons parisiens, de l’Ancien Régime à la Révolution (1770-1791)

Antoine Lilti, EHESS

17 novembre 2015 : Paris révolté, Paris révolutionné, Paris républicanisé... (1789-1799)

Pierre Serna, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

15 décembre 2015 : Paris, capitale d’une civilisation européenne entre Grande Nation et Empire (1795-1815) : les savoirs au cœur de la cité

Jean-Luc Chappey, IHRF, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

19 janvier 2016 : La révolution de l’architecture ou l’invention de la capitale républicaine (1789-1799)

Annie Jourdan, IHRF, Université d’Amsterdam

16 février 2016 : Les révolutions littéraires de Paris (1815-1848)

Judith Lyon-Caen, EHESS

15 mars 2016 : Le Paris des révolutions scientifiques (1789-1840)

Bruno Belhoste, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

19 avril 2016 : Paris des émeutes, Paris des Révoltes (1830-1851)

Jean-Claude Caron, Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand

 

 

Cycle de rencontres scientifiques 2012-2013

Cycle de séminaires sur les enjeux, écueils et perspectives des processus de paix. Etude comparative entre l’Irlande du Nord et le Pays Basque

Le cycle de séminaires souhaite ouvrir un dialogue entre experts et acteurs issus des contextes nord-irlandais, français et basques afin de s’interroger sur les enjeux et les écueils liés aux différents processus de paix. Il tentera également d’identifier les perspectives qui se dessinent dans les deux situations en Irlande du Nord et au Pays Basque.

La première séance aura lieu le 27 janvier 2016, Amphithéatre Michelet, 17h-19h. Elle s’intéressera à la question des prisonniers dans le processus de paix, à leur statut et au rôle qu’ils peuvent jouer dans la transition du conflit à la paix.. L’intervenant principal sera Kieran McEVOY, Professeur de Droit de l’Université de Belfast (Queens University Belfast)

 

Cette séance fait partie d’un cycle de trois séminaires. Programme prévisionnel des autres séances :

Jeudi 19 mai : Le désarmement et le processus de paix (Invité : Kevin BEAN, University of Liverpool)

Jeudi 15 septembre : Auteurs et victimes dans le processus de paix

 

 

 

Cycle La literatura catalana en tots els accents : table ronde avec Julià de Jòdar

Cycle L’art médiéval catalan : conférence de Josefina Planas

D’Holbach et la littérature philosophique clandestine

Colloque international

Débattre en Sorbonne : "(D)écrire le monde "

Le Jeudi 6 Novembre à 20h00 Débattre en Sorbonne vous invite à une conférence-débat intitulée « (D)écrire le monde ».

Trois invités nous feront l’honneur d’être présents pour débattre de cette question :

-Dominique Fernandez de l’Académie Française : romancier (prix Goncourt 1982), critique littéraire et ancien professeur d’italien.

-Sir Michael Edward de l’Académie Française : poète et professeur au Collège de France.

 -Yann Moix : Polémiste, écrivain (prix Goncourt 1996 et Renaudot 2013), réalisateur et grand voyageur.

Débattre en Sorbonne : "Comment maîtriser sa vie ?"

Le mercredi 15 octobre à 18h00, Débattre en Sorbonne recevra Jean-Marie Rouart. Journaliste, essayiste, romancier et académicien depuis 1997, il profitera de la sortie de son dernier ouvrage (Ne pars pas avant moi, Gallimard) pour s’interroger sur : « comment maîtriser sa vie ? ».

Prix Interallié (1977), Prix Renaudot (1983), Prix de l’Essai de l’Académie française (1985), Prix Prince Pierre de Monaco (1991) et Prix Nouveau Cercle Interallié (1998), Jean-Marie Rouart a côtoyé la scène politique et intellectuelle française depuis son adolescence. Confident de Nicolas Sarkozy et passionné par l’épopée napoléonienne, il reviendra sur ses rencontres et ses expériences littéraires, journalistiques et personnelles.

L’évènement sera suivit d’une séance de dédicaces. 

Débattre en Sorbonne : "Conférence-débat avec Michel Butor"

Le mercredi 19 novembre à 18h00, Débattre en Sorbonne recevra Michel Butor.

Prix Renaudot 1957 pour La Modification, Michel Butor est un des grands auteurs rattaché au Nouveau Roman avec notamment Nathalie Sarraute, Claude Simon et Alain Robbe-Grillet.

Professeur en Egypte, en Angleterre, aux Etats-Unis et à Genève avant de revenir enseigner en France, Michel Butor est aujourd’hui l’un des écrivains francophones les plus renommé. Après avoir côtoyé les surréalistes et s’être détaché du Nouveau Roman, Michel Butor s’est consacré à des expérimentations donnant lieu à de nouvelles formes littéraires et de représentations du monde. Essayiste, il s’intéresse aussi bien à la peinture qu’à la littérature. Poète, il a collaboré avec des plasticiens pour créer des livres-objets. Romancier, il fait l’objet de dizaine d’études et de colloques partout dans le monde.

Décapitalisations : colloque international

Contestations, exils, transferts, bicéphalie…des villes capitales

Dans le cadre du projet Sorbonne Universités "Les Villes capitales, des nations à la mondialisation, XIXe-XXe siècle", le centre André Chastel et le centre d’histoire du XIXe siècle organisent le 16, 17 et 18 juin, le colloque international "Décapitalisations, contestations, exils, transferts, bicéphalie…des villes capitales".

Les expositions universelles et en particulier celles du XIXe siècle furent un acteur majeur de la « décapitalisation » ou d’internationalisation de la capitalité. Il s’agissait, pour les pays organisateurs, de rendre palpable l’attraction culturelle que provoquaient leurs productions artistiques et industrielles. Avec la création en 1985 du titre de Capitale européenne de la culture, la notion de « capitale culturelle » est redéfinie : ce n’est plus une instance nationale qui affirme sa propre « capitalité », mais une commission qui attribue et partage entre les pays d’Europe cette attractivité du lieu. Il convient d’interroger les formes de déterritorialisation et de dénationalisation, ainsi que la redéfinition du lien entre politique et culture.

Se pose aussi la question de la résilience des villes qui ont perdu leur statut, mais conservent une aura de capitale. Comment une ville survit-elle à sa dégradation politique et administrative ? Quel est l’impact culturel de la perte de la capitalité politique ? Quel rôle jouent les capitales historiques par rapport aux capitales affichant leur modernité ? Comment s’organisent concrètement les transferts ? Comment le corps diplomatique suit-il ces changements ? Comment la reconnaissance internationale pèse-t-elle sur la persistance, ou non, de la « capitalité ».

C’est au sort des capitales dépossédées temporairement ou définitivement de leur statut, des capitales alternatives ou provisoires, les formes d’itinérance de la souveraineté et la persistance de la capitalité, que seront consacrées les trois journées de ce colloque, du
point de vue de l’histoire et de l’histoire de l’art.

De la Courlande à Munich : Eduard Graf von Keyserling, narrateur et essayiste

De la matérialité à l’immatérialité – la reconstruction vicennale au sanctuaire d’Ise

En Occident, la ruine, le monument, la trace matérielle semblent nécessaires au culte du passé. En Chine c’est le message inscrit dans le bronze qui vaut comme preuve… Ailleurs, d’autres stratégies ont été imaginées. Le cas japonais semble extrême : tous les vingt ans, depuis le VIIe siècle, les pavillons du sanctuaire d’Ise servent de modèle pour bâtir les pavillons des nouveaux temples.

La leçon japonaise apparaît comme un passage à la limite : la trace matérielle est périssable, le meilleur moyen de la protéger est de la détruire de façon à ce que l’immatériel de la forme subsiste.

Cette conférence présente de nouveaux regards sur la reconstruction périodique au sanctuaire d’Ise, ceux de l’architecte et de l’ingénieur en chef qui ont travaillé sur ce chantier de restauration au cours des 40 dernières années, mais aussi celui de chercheurs japonais et français qui, à l’automne 2013, ont été invités à visiter le 62e chantier de reconstruction, depuis le cœur du sanctuaire jusqu’aux confinements des ateliers, pour interroger à nouveau ce phénomène. 

De l’intérêt. Enjeux d’une notion (XVIIe-XVIIIe siècles)

Journée d’études de jeunes chercheurs.

De l’open data à la sécurisation : quels droits d’accès aux données ?

Demi-journée d’information sur les opportunités pour la Coopération avec le Cône Sud Latino-Américain

Cette demi-journée thématique porte sur des retours d’expériences et des opportunités dans le cadre de la coopération en formation et en recherche avec l’Argentine et le Chili, pays du cône sud latino-américain.
Elle est ouverte aux enseignants-chercheurs et chercheurs des établissements membres de la Communauté d’universités et d’établissements Sorbonne Universités travaillant avec ou intéressés par cette zone géographique.

La réunion a pour objectifs :

• de présenter un aperçu de la qualité et de la diversité des projets conjoints passés et actuels des partenaires de Sorbonne Universités avec l’Argentine et le Chili

• d’informer sur les opportunités pour le développement de la recherche et de l’innovation conjointe

• de discuter des outils permettant de soutenir les projets en matière d’enseignement et de recherche

• d’évaluer la synergie entre les différents partenaires de SU dans la mise en place et la gestion de ces échanges.

 

Des écrivains face à la persécution, au massacre de masse et au génocide

La journée d’études Des écrivains face à la persécution, au massacre de masse et au génocide se donne pour objectif d’interroger les écrits des auteurs (fictions, carnets, témoignages, pièces de théâtre) d’une part dans leur rapport à la réalité historique précise, notamment celle des régimes totalitaires nazi et communiste, et d’autre part dans le sens où elles ouvrent l’espace du débat éthique. Ce n’est pourtant pas pour porter un jugement qu’une œuvre d’art affirme son appartenance à une certaine littérature « engagée », mais surtout par son « dégagement », au sens où Levinas l’entend lorsqu’il parle d’un dégagement « en deçà ».

Si les comportements de résistance, d’accommodement ou de collaboration en régime de terreur ont donné lieu à de nombreuses études en histoire sociale, il existe à ce jour peu de travaux sur les stratégies proprement littéraires face à la persécution. C’est cette face de la planète littéraire que nous voudrions interroger, dans un premier temps sur des corpus russe, français et géorgien, avant d’élargir cette réflexion, lors d’un colloque international à venir, à d’autres aires culturelles concernées par ces questions au XXe siècle, en tout premier lieu l’Europe centrale. Cette journée d’étude est conçue comme une introduction méthodologique à ce vaste thème.

 

Des images que l’on mange

Cette rencontre avec Jérémie Koering est proposée dans le cadre du cycle sur l’histoire de l’art médiéval, moderne et contemporain présenté par le Centre André Chastel.

Il fut un temps, pas si lointain, où les images n’étaient pas simplement regardées ou contemplées, mais ingérées. Produites pour être avalées (hosties, figures en massepain, sculptures alimentaires…) ou détournées de leur destination première pour être incorporées (icônes, fresques et images de dévotion), elles étaient « consommées » par la bouche et non par les yeux. Cette autre manière d’être aux images nous est à peu près incompréhensible aujourd’hui. Il convient, dès lors, d’y regarder de plus près en procédant d’abord à un inventaire. Les images peuvent, en effet, être en matière(s) comestible(s) ou non, bi ou tridimensionnelles, consommées entières ou en partie (grattées, broyées, mélangées ou diluées), elles peuvent être par ailleurs incorporées pour des raisons rituelles (hostie), dévotionnelles et apotropaïques (santini et talismani eduli, Schluckbildchen), ou encore culturelles (les mets « sculptés » des compagnies florentines). Leur variété de conception et d’emploi appelle donc un peu de distinction. Mais au-delà de ces spécificités, il importe également d’aborder ces images et ces pratiques de manière globale en conjuguant questionnements anthropologique et historique : quelle connaissance peut nous apporter ce « phénomène » sur le statut des images, leur matérialité, leur relation au corps ou encore la puissance dont elles ont parfois été investies ? Quels liens ces artefacts et leurs usages peuvent-ils entretenir, à l’époque moderne, avec le topos poétique de la dévoration métaphorique des images ?

Desanka Maksimovic, Je n’ai plus le temps (Nemam više vremena)

Adaptation pour la représentation bilingue et mise en scène par Sava ANDJELKOVIC.

L’ATELIER THÉÂTRE SERBO-CROATE s’est constitué il y a plus de vingt ans, comme groupe informel, à l’Université Paris Sorbonne, à l’initiative du professeur Paul-Louis Thomas, directeur du département de serbe-croatebosniaque-monténégrin de l’UFR d’Etudes slaves. Animé par Sava Andjelkovic, il s’est transformé en association loi 1901, également dénommée "Atelier théâtre serbo-croate", en janvier 2001.

Devenir chercheur.e

Les étudiant.e.s du Master 2 GAELE spécialité Culture, Politique, Patrimoine de l’Université Paris-Sorbonne organisent, le samedi 10 décembre 2016 à l’Institut de Géographie, un colloque intitulé « Devenir chercheur.e ». Cette journée, qui s’adresse aux étudiant.e.s intéressé.e.s par la recherche, a pour objectif d’aborder les différentes problématiques liées à la réalisation d’un mémoire de master. Les différentes interventions porteront sur les résultats obtenus, les analyses produites et les méthodes mises en œuvre lors de la réalisation de mémoires de master, ouvrant pour les étudiant.e.s de nouvelles perspectives sur leurs enquêtes à venir.

Dialectique de la Raison, 70 ans après. Critique sociale, politique, esthétique

Colloque organisé par Katia Genel (Paris 1 / ANR CActuS)

L’ouvrage de Max Horkheimer et Theodor W. Adorno, la Dialectique de la raison (Dialektik der Aufklärung), a été publié pour la première fois en 1944, avant de reparaître en 1947 à Amsterdam. Le colloque est l’occasion d’interroger l’actualité de la théorie critique, très vivace aujourd’hui.

La Dialectique de la raison, qui a été interprétée aussi bien comme un écrit conservateur que comme une critique sociale radicale, s’est formulée dans les années 1940 face au nazisme ; il lui fallait exprimer la réalité historique sous une forme esthétique nouvelle. Pourtant, la tradition dans laquelle s’inscrit cette œuvre, celle de l’Ecole de Francfort, se trouve aujourd’hui perpétuée et renouvelée.

Le colloque veut aborder les questions méthodologiques que pose la théorie critique (que faire de la dialectique, héritée de Hegel et de Marx, dans les conditions historiques nouvelles ?), qui sont indissociablement des questions politiques et sociales (quel diagnostic peut-on élaborer sur la société ?) et des questions esthétiques (comment peut-on écrire la critique ?).


Diderot. Théâtre. Musique.

Colloque international

Diplomates français en Europe médiane au XXe siècle : cultures, savoirs et circulations

Colloque international tenu dans le cadre de l’axe 3 du labex EHNE, avec le concours de l’UMR SorbonneIRICE et du Centre d’histoire de l’Europe centrale contemporaine (Université Panthéon-Sorbonne), avec le label du GDR Connaissance de l’Europe médiane (CNRS).

Diversité culturelle et conflits dans l’Union européenne

Ce colloque fait suite au Colloque International sur diversité culturelle et conflits dans l’Union européenne qui s’est tenu à l’Université de Valencia (Espagne) les 2 et 3 octobre 2014. Ces manifestations scientifiques font partie du projet de recherche mené par l’Institut des Droits de l’Homme de l’Université de Valencia « Droits de l’homme, sociétés multiculturelles et conflits », Il s’agit d’un travail portant sur les nouveaux enjeux politiques et sociaux de la diversité culturelle au sein de l’Union européenne à travers l’émergence de conflits. Ainsi, lors du premier colloque international nous avons pu identifier des processus d’exclusion sociale au sein de l’Union européenne, analyser l’impact des mesures législatives sur les conflits culturels en Espagne, en Italie, en France et au Royaume-Uni ainsi qu’étudier des expériences de gestion interculturelle visant à la promotion d’une « intégration sensible » entre les personnes immigrées et la société d’accueil. Ce second colloque international viendra compléter tous ces aspects en s’attachant plus spécifiquement à l’étude des conflits nés de la diversité culturelle dans l’espace privé mais aussi dans l’espace public, à l’analyse de l’émergence parfois conflictuelle d’identités collectives issues de la diversité culturelle ainsi qu’à l’étude des politiques discriminatoires menées dans les pays de l’Union européenne.

Dynamique et dialectique des littératures ‹noble› et ‹triviale› dans les pays germanophones aux XVIIIe et XIXe siècles

Dynamik und Dialektik von Hoch- und Trivialliteratur im deutschsprachigen Raum im 18. und 19. Jahrhundert

I. La production dramatique / Die Dramenproduktion

Organisation et responsabilité scientifique / Veranstaltung und wissenschaftliche Leitung

Pour désigner la production massive, romanesque et dramatique, qui marque l’évolution du marché du livre et de la vie littéraire et théâtrale dans les pays allemands à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, c’est le terme de Trivialliteratur qui s’est imposé dans les années soixante du XXe siècle.

La connotation (anciennement) dépréciative – d’un point de vue esthétique ou moral – de l’appellation allemande (Trivialliteratur) a été unanimement reconnue par la recherche comme étant problématique. Les entreprises de circonscription de l’étendue sémantique et du champ d’application de cette notion, le recours à d’autres concepts – Populärliteratur, Unterhaltungsliteratur… – tout comme les fluctuations et les glissements dans les tentatives de délimitation des frontières censées séparer la « haute » de la « basse » littérature illustrent avec éclat les difficultés d’établissement d’une typologie qui fasse l’unanimité.

Le projet propose précisément de mettre l’accent sur la fluctuation et la perméabilité des frontières que l’on a voulu ériger entre les littératures « noble » et « triviale » en mettant en lumière les processus d’échanges qui s’opèrent entre elles. 

Le projet – conçu en deux volets, le premier étant consacré aux genres dramatiques (2014), le second aux genres narratifs (2015) – devrait permettre de rendre compte des spécificités génériques de ces phénomènes de fécondation et/ou de dégénérescence.

Dynamique et dialectique des littératures ‹noble› et ‹triviale› dans les pays germanophones aux XVIIIe et XIXe siècles

Colloque international / International tagung

Dynamik und Dialektik von Hoch- und Trivialliteratur im deutschsprachigen Raum im 18. und 19. Jahrhundert

Pour désigner la production massive, romanesque et dramatique, qui marque l’évolution du marché du livre et de la vie littéraire et théâtrale dans les pays allemands à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, c’est le terme de Trivialliteratur qui s’est imposé dans les années soixante du XXe siècle au détriment de concepts concurrents tels que Kitsch, Schundliteratur, Afterliteratur, Vulgärschrifttum etc. Le français a pareillement recours à une profusion de dénominations (paralittérature, infralittérature, sous-littérature, littérature populaire, littérature éphémère etc.) pour dénommer une forme ‹basse› de l’expression littéraire que l’on oppose généralement à une littérature dite ‹haute› ou ‹noble›.

La connotation (anciennement) dépréciative – d’un point de vue esthétique ou moral – de l’appellation allemande (Trivialliteratur) a été unanimement reconnue par la recherche comme étant problématique. Les entreprises de circonscription de l’étendue sémantique et du champ d’application de la notion, le recours à d’autres concepts – Populärliteratur, Unterhaltungsliteratur… – tout comme les fluctuations et les glissements dans les tentatives de délimitation des frontières censées séparer la ‹haute› de la ‹basse› littérature illustrent avec éclat les difficultés d’établissement d’une typologie qui fasse l’unanimité.

Le projet propose précisément de mettre l’accent sur la fluctuation et la perméabilité des frontières que l’on a voulu ériger entre les littératures ‹noble› et ‹triviale› en mettant en lumière les processus d’échanges qui s’opèrent entre elles : par exemple, l’étude des emprunts, des phénomènes de ‹trivialisation› et d’‹ennoblissement› des matrices et des composantes, l’examen des champs d’intersection des produits et des genres des deux registres devraient clarifier la dette que les auteurs de renom et les polygraphes obscurs contractent les uns envers les autres.

Le projet est conçu en deux volets : le premier a été consacré aux genres dramatiques (2014), le second s’intéressera aux genres narratifs (2015) ; il devrait permettre de rendre compte des spécificités génériques de ces phénomènes de fécondation et/ou de dégénérescence.

 

 

 

Dynamique et dialectique des littératures ‹noble› et ‹triviale› dans les pays germanophones aux XVIIIe et XIXe siècles

Colloque international / Internationale Tagung

Dynamik und Dialektik von Hoch- und Trivialliteratur im deutschsprachigen Raum im 18. und 19. Jahrhundert

Pour désigner la production massive, romanesque et dramatique, qui marque l’évolution du marché du livre et de la vie littéraire et théâtrale dans les pays allemands à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, c’est le terme de Trivialliteratur qui s’est imposé dans les années soixante du XXe siècle au détriment de concepts concurrents tels que Kitsch, Schundliteratur, Afterliteratur, Vulgärschrifttum etc. Le français a pareillement recours à une profusion de dénominations (paralittérature, infralittérature, sous-littérature, littérature populaire, littérature éphémère etc.) pour dénommer une forme ‹basse› de l’expression littéraire que l’on oppose généralement à une littérature dite ‹haute› ou ‹noble›.

La connotation (anciennement) dépréciative – d’un point de vue esthétique ou moral – de l’appellation allemande (Trivialliteratur) a été unanimement reconnue par la recherche comme étant problématique. Les entreprises de circonscription de l’étendue sémantique et du champ d’application de la notion, le recours à d’autres concepts – Populärliteratur, Unterhaltungsliteratur… – tout comme les fluctuations et les glissements dans les tentatives de délimitation des frontières censées séparer la ‹haute› de la ‹basse› littérature illustrent avec éclat les difficultés d’établissement d’une typologie qui fasse l’unanimité.

Le projet propose précisément de mettre l’accent sur la fluctuation et la perméabilité des frontières que l’on a voulu ériger entre les littératures ‹noble› et ‹triviale› en mettant en lumière les processus d’échanges qui s’opèrent entre elles : par exemple, l’étude des emprunts, des phénomènes de ‹trivialisation› et d’‹ennoblissement› des matrices et des composantes, l’examen des champs d’intersection des produits et des genres des deux registres devraient clarifier la dette que les auteurs de renom et les polygraphes obscurs contractent les uns envers les autres.

Le projet est conçu en deux volets : le premier a été consacré aux genres dramatiques (2014), le second s’intéressera aux genres narratifs (2015) ; il devrait permettre de rendre compte des spécificités génériques de ces phénomènes de fécondation et/ou de dégénérescence.

e-humanities twenty years on : Georgians online

Conférences et démonstrations sur les humanités numériques par des intervenants internationaux pour l’inauguration du site Georgian Cities - site sur les villes britanniques du XVIIIe siècle, réalisé par notre équipe « Cultures, Sociétés et Technologies de l’Information » pour le tricentenaire de l’ère georgienne.

Ecole d’été : Jérusalem antique et médiévale. Religions, textes et histoire.

Les conférences, consacrées à l’ étude littéraire et historique des trois grandes religions monothéistes (judaïsme, christianisme, islam) aux époques antique et médiévale, et assurées par les enseignants-chercheurs du CRFJ et les chercheurs associés des universités locales, israéliennes et palestiniennes, seront suivies de visites de sites à Jérusalem et dans sa région.

Ecole Internationale d’été

Edition scientifique de textes en langues latine et française du Moyen Âge à l’époque contemporaine

Dans le cadre de Sorbonne Universités, l’Université de Paris-Sorbonne et l’École nationale des chartes organisent, du 29 juin au 10 juillet 2015, une École d’été consacrée à l’édition scientifique de textes littéraires et historiques, en langues latine et française, du Moyen Âge à l’époque contemporaine. L’objectif est de former les participants aux règles de l’édition scientifique et de les initier à la publication électronique en XML/TEI.

Ecrire Voltaire

Lecture-débat autour de la figure de Voltaire aujourd’hui, animée par Pierre Frantz (Université Paris-Sorbonne) et Guillaume Métayer (CNRS-Paris-Sorbonne). Avec les écrivains Hédi Kaddour et Pierre Jourde.

Lecture de textes par Daniel Mesguich.

Organisée par la Société d’Études Voltairiennes et le Centre d’Études de la Langue et des Littératures françaises, CNRS/Université Paris-Sorbonne.

 

Ecritures plurielles : aux croisements de la littérature et du cinéma II

Colloque International

El Conde Lucanor de don Juan Manuel : construction rhétorique et pensée politique

El Conde Lucanor de don Juan Manuel construccón retórica y pensamiento político

Cette journée d’étude a pour ambition de revenir sur la construction rhétorique et la portée politique d’une des œuvres les plus célèbres du Moyen Âge hispanique, El conde Lucanor (1335) de Don Juan Manuel (1282-1348), neveu du roi Alphonse X de Castille, grand noble très impliqué dans les affaires politiques de son temps. Œuvre hétérogène, composée d’un recueil d’une cinquantaine d’exempla, de trois collections de sentences et d’un traité de doctrine politico-religieuse, El conde Lucanor se caractérise par son souci constant d’expérimentation formelle, posant des schémas répétitifs pour mieux les soumettre ensuite à variations et transgressions. Il s’agira principalement d’interroger le rapport entre les choix formels du texte et la pensée politique qu’ils produisent.

Enseignement et identités culturelles dans les pays d’Europe du Sud. Espagne, France, Italie, Portugal, XXe - XXIe s.

Colloque international.

Enseigner et apprendre le polonais, le russe, le tchèque

La didactique des langues slaves, suivant l’engouement pour l’apprentissage des langues étrangères, se trouve confrontée aux exigences des évolutions méthodologiques rapides et constantes. Les échanges européens accrus modifient le profil des publics, et les besoins exprimés par l’apprenant précèdent souvent, voire surprennent le praticien et le théoricien de l’enseignement. La multitude de supports numériques change le modèle classique du cours et met souvent les praticiens dans la posture de coach et de conseiller. 

Les deux journées d’études, que nous vous proposons, sont dédiées à la réflexion sur la didactique du polonais, du russe et du tchèque, mais les communications s’adressent plus généralement à tout public intéressé et concerné par les pratiques, les méthodes et les contenus de l’enseignement des langues étrangères.

Espace public européen : histoire et méthodologie

Au cours des soixante dernières années, l’Europe s’est construite comme espace politique, juridique et économique. Cependant, ce processus n’a pas été accompagné par la construction d’un espace public européen, en dépit de la volonté des ses pères fondateurs, qui voulaient créer en Europe un espace culturel commun, reconnu comme tel par ses citoyens. A l’heure actuelle où, à travers internet et les réseaux sociaux, l’espace public européen est en train de se reconfigurer, le moment paraît être venu pour une réflexion globale - à la fois historique et méthodologique - autour de cet espace. Ce colloque international et interdisciplinaire se propose d’explorer toutes les dimensions de cette problématique, dans une démarche à la croisée de l’histoire, de la sociologie, de l’anthropologie et de la philosophie.

Etats généraux de l’Antiquité : quels enjeux pour demain ?

Les associations de professeurs l’APLAES et la SOPHAU organisent samedi 28 février 2015 les « États généraux de l’Antiquité »

Pour aborder la question du riche héritage que constitue l’Antiquité pour l’Europe et la France, trois tables rondes seront organisées ayant pour thème « l’Antiquité et l’éducation » ; « l’Antiquité et la culture européenne au XXIèmes » ; et « l’Antiquité et la recherche ».

 

Exposition "De la censure et du Samizdat vers la liberté de la presse. URSS, 1917-1990"

Exposition organisée par l’association "Mémorial" et par la bibliothèque historique de Moscou avec le soutien du CERCEC (EHESS) et d’Eur’Orbem (Paris-Sorbonne).

Exposition « Joyaux tchèques »

L’exposition « Joyaux tchèque » est une initiative de l’Ambassade de la République tchèque en collaboration avec la Filière Europe centrale de l’UFR d’Études slaves de l’Université Paris-Sorbonne. Elle est constituée de 22 panneaux d’exposition qui nous présentent autant de facettes différentes du paysage tchèque que la littérature, l’histoire, l’art, l’architecture, la musique, l’industrie, la géographie, les sciences, etc. Venez vite découvrir ce pays au cœur de l’Europe !

Face à la catastrophe : thématiques et esthétiques dans le cinéma espagnol et ibéro-américain

Frente a la catástrofe : temas y estéticas en el cine español e iberoamericano reciente

VI Coloquio Internacional Cine Iberoamericano Contemporáneo

Vi Colloque International sur le Cinéma Ibéro-américain Contemporain

Dans un panorama médiatique saturé de catastrophes, ce colloque invite à réfléchir sur les modalités de la représentation de la catastrophe dans le cinéma espagnol et ibéro-américain contemporain. La réflexion portera sur plusieurs axes :

• reconstitution de la catastrophe ;

• le cinéma documentaire face à la catastrophe ;

• le cinéma de fiction face à la catastrophe.

En partenariat avec le Festival de cinéma espagnol Différent 8 ! (tables rondes aves des cinéastes et projections de films).

Organisateurs de l’évènement :

Julie Amiot-Guillouet et Nancy Berthier (UFR d’études ibériques et latino-américaines)

Fantastique et approches critiques de la société dans les littératures néerlandophones, germanophones et nordiques

Colloque international universitaire coorganisé par l’EA 3556 REIGENN (Université de Paris-Sorbonne) et l’EA 4028 Textes et Cultures (Université d’Artois) avec la collaboration de plusieurs instituts culturels européens.

Fête de la science 2016

Sorbonne Universités réunit ses chercheurs au cœur du campus de Jussieu pour y célébrer la Fête de la science au mois d’octobre. Cette manifestation permet à chacun et chacune de rencontrer les acteurs des sciences issus de tous les établissements membres de Sorbonne Universités.

Catalyseur de curiosités et de connaissances, cette rencontre unique entre les sciences naturelles, techniques, humaines et sociales, les arts et la société est l’occasion idéale pour découvrir et appréhender avec plus de raison le monde qui nous entoure.

En phase avec l’objectif d’excellence scientifique de Sorbonne Universités, son village des sciences a pour but de valoriser les problématiques scientifiques de sa communauté autour des enjeux de demain.

Le village des sciences accueille traditionnellement pendant trois jours des stands d’expérimentations, de réflexions et d’échanges autour de la science actuelle. Lors de cette période, des visites des laboratoires, des débats, des conférences sont également proposées.

Étudiant-e-s, éléves, familles et curieu-x-ses vous êtes toutes et tous les bienvenues.

Femmes européennes en voyage. Afrique, Orient : regards littéraires

Colloque international

Festival de cinéma basque

Ce festival de cinéma basque s’inscrit dans le cadre de l’ouverture du programme d’études basques développé par l’Université Paris-Sorbonne et l’Institut Etxepare du gouvernement basque.

Fragmentary Latin Grammarians (FLG) Rencontre II - 2014

Présentation des travaux d’édition des sources grammaticales antiques :

23/06/2014 
14h30 Julie Damaggio : Aurelius Opillus
15h30 Luca Martorelli : Didymus, Luranius, Vergilii obtrectatores
16h30 Marcos Pérez : Iulius Hyginus

24/06/2014
9h30 Ramón Gutiérrez González : Verrius Flaccus
10h30 Alessandro Garcea : Plinius Secundus
14h30 Javier Uría : Terentius Scaurus
15h30 Valeria Lomanto : Sulpicius Apollinaris
16h30 Julia Burghini : Vmbrius Primus

25/06/2014
9h30 Matinée réservée aux membres du projet

Fragmentary Latin Grammarians (FLG) is a project dedicated to gathering, for the first time, all Latin grammatical texts which are preserved exclusively in fragmentary form. Our primary purpose is to compile a complete list of the authors of such texts, be they grammarians, teachers, erudites or any other author who may have written works on grammar, regardless of their position in society or their literary activity. These authors have been frequently quoted by late Latin grammarians and their ideas contributed to the evolution of ancient linguistic thought. In recent years, there has been increasing interest in this field, but a complete corpus is not available and modern editors are confronted with the daunting task of locating the quotes within texts, delimitating them and only then analysing them.

 

France Culture Forum : L’année 2013 vue par ... la philosophie

TABLES RONDES ANIMÉES PAR ADELE VAN REETH (Les Nouveaux Chemins de la Connaissance) et MARTIN LEGROS (Philosophie Magazine)

Cinq grandes questions de l’année éclairées par l’analyse des meilleurs experts

9h-10h15  : Hommes/ femmes  : La parité nous met-elle à égalité ?

Avec Geneviève Fraisse, Blandine Kriegel, Hyacinthe Ravet

 

10h45-12h : Racisme : sommes-nous tous des singes ? 

Avec Jean-Claude Ameisen, Magali Bessone, Georges Chapouthier

 

12h30-13h45 : Euthanasie : la loi peut-elle s’affranchir de l’interdit moral ? * 

Avec Jean-Cassien Billier, André Comte-Sponville, Marie de Hennezel

 

14h15-15h30 : Elections, sondages : L’exercice du pouvoir rend-il forcément impopulaire ?
Avec Bruno Bernardi, Cynthia Fleury, Alain Renaut

 

16h-17h15 : Transparence et surveillance : l’intime est-il encore privé ? 

Avec Etienne Armand Amato, Michaël Foessel, Roseline Letteron

 

17h30-18h : Leçon de clôture par Luc Ferry


Diffusion du 27 au 31 janvier à 10h dans Les Nouveaux Chemins de la Connaissance
Diffusion de la Leçon de clôture à partir du 27 janvier sur francecultureplus.fr

en partenariat avec 

Franz Kafka and Yiddish : Yiddish traces in Kafka’s German and his reflections on "mauscheln"

Présentation en présence des auteurs de deux publications récentes : Conférence dans le cadre du Séminaire commun de l’UMR Eur’Orbem 2016-2017 « Révolutions et contre-révolutions politiques, esthétiques et culturelles en Europe orientale, centrale et balkanique »

 

FRIEDERIKE MAYRÖCKER ET LA FRANCE

GEORG BÜCHNER

Journée d’études

Gestualités / textualités en danse contemporaine

Ce colloque se situe à la croisée des pratiques et des recherches en danse contemporaine comme des études littéraires, théâtrales et de la performance. L’empan temporel choisi, des années 80 à nos jours, correspond à une période charnière pour l’émergence d’une nouvelle danse en même temps qu’un tournant esthétique dans les pratiques d’écriture. Gestualités et textualités, leurs relations, leurs tensions, délimitent un angle pour aborder la danse contemporaine : en effet, on voit se multiplier, et sous toutes leurs formes, les croisements du verbal et du kinétique, ainsi que les collaborations entre écrivains et chorégraphes.

Pourquoi ces rencontres du texte et du geste ont-elles lieu ? Peut-on penser qu’elles sont en quelque manière nécessaires ? Quels rapports entretiennent aujourd’hui corps et voix, gestes et mots, danse et parole, chorégraphie et écriture ? L’étude des productions les plus récentes permettra d’approcher autrement la question du "contemporain" : en quoi la danse contemporaine, et peut-être, de quoi est-elle contemporaine ?

Colloque organisé sous la direction de Stefano Genetti, Chantal Lapeyre-desmaison et Frédéric Pouillaude.
Avec le soutien de l’Université d’Artois, de l’Institut Universitaire de France, de l’Université Paris-Sorbonne, du Dipartimento di Lingue e letterature straniere (Università degli Studi di Verona) et du CCN de Caen (direction : Alban Richard)

Gloses bibliques et para-bibliques du haut Moyen Âge : Gloses à l’encre et glose à la pointe sèche

La rencontre portera sur les gloses savantes, souvent linguistiques avant d’être spirituelles, inscrites dans les manuscrits bibliques ou dont le contenu se rapproche du texte biblique.
Il s’agira de définir ce qui distingue la note de la glose, de déterminer si les gloses effectuées à la pointe sèche, donc difficilement visibles au premier coup d’oeil, ont un usage différent des gloses à l’encre : informent-elles sur une intimité de la lecture, sont-elles destinées à un lecteur, à un possesseur de manuscrit, plutôt qu’à une école, une communauté ? Souhaite-t-on éviter leur copie ? Si oui, pour quelles raisons ? Que disent-elles des lecteurs et de la lecture, plutôt que des scribes ?
La confrontation entre gloses à l’encre et gloses à la pointe sèche, gloses en latin et gloses en langues vernaculaires, gloses d’écriture standardisée et gloses cryptographiques ou tachygraphiques, apportera des éléments de réponses à ces questions.
L’atelier de recherches contribuera ainsi à l’approfondissement des connaissances sur les pratiques savantes et sur la « genèse culturelle de l’Europe » durant le haut Moyen Âge.

GOMBROWICZ INTIME, Soirée débat autour de Kronos, à l’occasion de sa parution aux éditions Stock, en présence de Rita Gombrowicz.

« Il y avait encore un inédit de Witold Gombrowicz - et pas n’importe lequel. L’écrivain (…) avait indiqué dès 1957, en tête de l’édition polonaise de son Journal, dans une phrase ignorée par l’édition française : « Il me reste encore en réserve un manuscrit - quelque chose de beaucoup plus privé - que je préfère ne pas publier. Je ne voudrais pas m’attirer des ennuis. Peut-être un jour… Plus tard. » Ce jour arrive en France, trois ans après qu’il est survenu en Pologne. Ce texte « beaucoup plus privé » que le Journal, c’est Kronos », (Mathieu Lindon, « Libération »).

Le débat, animé par Pawel Rodak (Paris-Sorbonne), réunira Manuel Carcassonne (directeur des éd. Stock), Michel Crépu (rédacteur en chef de la NRF), Jean-Pierre Salgas (ENSAD) et Malgorzata Smorag-Goldberg (traductrice de l’ouvrage, Paris-Sorbonne).

Hablemos de Cervantes

Rencontre dans le cadre du 25e Festival Don Quijote.

À l’occasion de la commémoration du 400e anniversaire de la mort de Cervantes et de la célébration du centenaire de l‘Institut d’études hispaniques, les hispanistes Mercedes Blanco (Professeur à l’Université Paris-Sorbonne) et Maria Zerari-Penin (Maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne), les dramaturges espagnols Laila Ripoll et Alberto Conejero, évoqueront l’influence de la littérature du siècle d’Or sur l’écriture dramatique contemporaine espagnole.

Rencontre organisée par Luis Jiménez (Directeur du festival Don Quijote).

Coordonnée par Isabelle Cabrol, Corinne Cristini et Renaud Malavialle (Maîtres de Conférences à l’Université Paris-Sorbonne).

Henryk Wujec

Rencontre-débat

Heurs et malheurs des comédiens-auteurs en Europe (Angleterre, Espagne, Italie, France)

2e journée d’étude
(18e-19e siècles)

Histoire aujourd’hui, statistiques demain : regards croisés sur la production et l’usage des statistiques

Melchior Simioni, doctorant à Paris-Sorbonne en sociologie, sera l’un des intervenants du colloque Histoire aujourd’hui, statistiques demain : regards croisés sur la production et l’usage des statistiques organisé par l’INSEE sur le thème "La statistique pénitentiaire : gouverner (par) les marges ?".

Histoire de la couleur dans le dessin d’architecture, XVIè - XIXè siècles

Les historiens de l’architecture se sont penchés principalement sur l’histoire du dessin comme outil de conception du projet. En appliquant les méthodes de l’histoire de l’art, nous nous proposons ici de traiter de la place et de l’utilisation de la couleur dans le dessin d’architecture en Europe entre les XVIe et XIXe siècles. Alors que le dessin de la Renaissance italienne est largement monochrome et développe ses propres conventions sous la pression des graveurs, la situation au XVIIe siècle est bien plus contrastée entre un monde germanique et hollandais coloré et une Italie restant fidèle à l’encre brune, quand l’Angleterre adopte le lavis gris. La France, par l’entremise des ingénieurs militaires, finit, dans les dernières années du règne de Louis XIV, par fixer les règles d’utilisation de la couleur à des fins informatives. Au milieu du XVIIIe siècle, se développent cependant, dans le cadre du rapprochement entre peinture et architecture, des couleurs qui ne se limitent plus à informer l’ouvrier, mais sont destinées à séduire jurys et commanditaires, dans une veine rhétorique. Cette voie typiquement française donne naissance au dessin Beaux-Arts, au moment où l’Angleterre développe sa propre gamme colorée en absorbant le dessin d’architecture dans le mouvement aquarelliste. C’est cette longue histoire de rivalités et d’échanges européens que nous nous proposons de retracer dans cette conférence.

Hommage à Henri Dutilleux

Un an après la disparition du compositeur français Henri Dutilleux (1916-2013), des compositeurs, des musiciens et des musicologues se réunissent pour évoquer la figure de l’homme et de l’artiste.

La journée d’étude comprend un concert de musique de chambre assuré par les étudiants de l’UFR de Musique & Musicologie, intitulé « Autour d’Henri Dutilleux ».

Par ailleurs, le mardi 11 et le jeudi 13 mars, le COSU donnera deux concerts dans lesquels on pourra entendre un œuvre rare de Dutilleux, puisqu’il s’agit des mélodies avec orchestre sur Jean Cassou.

Hommage à Zbyněk Hejda

Zbyněk Hejda, un des poètes tchèques les plus importants de notre temps, est décédé le 16 novembre dernier. Lecture d’extraits du recueil Abord de la mort, traduit par Erika Abrams et publiés aux éditions Fissile comme premier volume de la collection háček, entièrement dédiée à la poésie tchèque.

Xavier Galmiche, professeur de littérature tchèque à l’Université Paris-Sorbonne, resituera le poète et son œuvre. Cédric Demangeot, directeur des éditions Fissile, présentera la collection háček.

HumaN’Doc 2015

Mes humanités numériques en pratique : comment, avec qui, pourquoi faire ?

Etudiant à partir du Master II et doctorant en humanités : vous élaborez ou vous avez engagé votre projet de recherche et sa dimension numérique vous apparaît plus nettement : concrètement, comment se servir des humanités numériques ? Construire son réseau d’informations et de contacts ? Comprendre et anticiper les évolutions, imaginer les applications pour la société civile ?

Chercheurs, doctorants, ingénieurs de recherche, documentalistes dévoilent leur parcours, livrent leurs conseils.

Mini salon attenant Réseau et outils : Venez échanger avec les intervenants, assistez aux démonstrations de projets et services documentaires et éditoriaux incontournables, tissez votre réseau de contacts.

HumaN’Doc 2015 est organisé par le service commun de la documentation de l’Université Paris-Sorbonne, et la Bibliothèque nationale de France (direction des Collections)

Coordination scientifique : Olivier Forcade, Denis Bruckmann

Humour dans la peinture zen

Le rire et l’humour sont très présents dans la peinture Zen et partculièrement à l’époque d’Edo. Ainsi, les œuvres des moines Zen et peintres Hakuin Ekaku (1685–1768) et Sengai Gibon (1750–1837) sont-elles partculièrement remarquables pour l’espièglerie et l’humour qui transparaissent tant dans leurs dessins que dans leurs textes.

Si l’on considère les œuvres de Hakuin et Sengai au sein de la tradition picturale Zen, il est essentiel de s’interroger sur la place de l’humour dans leurs peintures. Est-ce un procédé artistique ? Est-ce utilisé pour le plaisir de rire ? Ou existe-t-il une connexion religieuse ou philosophique entre le Zen et l’humour ?

Ces questions seront abordées lors des différentes présentations de cette conférence. L’accent sera mis sur les peintures Zen de l’époque d’Edo, mais pourra être étendu aux traditions antérieures.

Humour en Europe centrale et orientale

Journée d’études organisée par Kristyna Matysova, Xavier Galmiche et Serge Rolet.

ICT and Work : the United States at the Origin of the Dissemination of Digital Capitalism

Inextinguible Rabelais

Les amateurs les plus fervents de maître François Rabelais, et des plus illustres, de l’ancien et du nouveau monde, se réuniront en bons Pantagruélistes en Sorbonne et au château d’Ecouen pour, à nouveau, fleurer, sentir et estimer [s]es beaulx livres de haulte gresse, […] interpréter tous [s]es faictz et [s]es dictz en la perfectissime partie […] et, à [leur] pouvoir, le tenir tousjours joyeux*.

* Gargantua, « Prologue de l’autheur »

INTELLIGENTSIA : Entre France et Russie, archives inédites du XXe siècle

Véronique JOBERT et Lorraine de MEAUX, spécialistes de la Russie contemporaine présentent le catalogue de l’Exposition

Interactions religieuses dans l’Arménie ancienne

À distance de plus d’un quart de siècle de la publication de la thèse de James Russell, « Zoroastrianism in Armenia », ce colloque propose de faire une première mise à point de la situation à la lumière de l’avancement de la recherche, des nouvelles découvertes et des nouvelles perspectives interdisciplinaires, permettant de voir le cas arménien dans un cadre plus complexe.

Italie Porte d’Europe : Quelles solutions pour les migrants ?

L’Association Sorbonidea de l’Ufr d’Études italiennes, en partenariat avec l’Association MAES du Master Affaires Européennes, a le plaisir d’accueillir Madame Cécile Kyenge, députée européenne, pour une conférence-débat autour de la thématique : Italie porte d’Europe : Quelles solutions pour les migrants ?

Madame Kyenge, ancienne ministre italienne pour l’intégration et membre de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen, discutera de L’approche holistique au phénomène migratoire.

La rencontre organisée par Natacha Da Rocha de l’Association MAES ainsi que par Lise Bossi, Riccardo Antoniani et Emanuele De Luca de l’UFR d’Études italiennes sera animée par Lise Bossi, maître de conférences à l’Ufr d’Études italiennes ; Alberto Toscano, journaliste et président du Club de la Presse Européenne ; Fodey Janneh, membre de l’association SINGA ; Stefano Collizzolli, réalisateur et membre fondateur de l’Association ZALEB.

 

À la découverte de la magie arabe

Conférence organisée par l’association SAMAH (Sorbonne association Monde Arabe et Hébraïque) et l’UFR d’Études Arabes et Hébraïques.

Colloque international : Discriminés - exterminés - oubliés. Patients psychiatriques et handicapés en URSS durant l’occupation nazie

Colloque international organisé par Rainer Hudemann, Université Paris-Sorbonne, et Marie-Pierre Rey, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

 

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, un très grand nombre d’handicapés, patients psychiques, adultes et enfants en Union soviétique ont été assassinés, ou sont morts dans d’autres circonstances violentes. Autour d’un groupe germano-biélorusse de jeunes chercheurs dont les travaux (à paraître en janvier 2016) ont permis de cerner le contexte, les modalités et l’impact de ces meurtres de masse, le colloque réunira des chercheurs biélorusses, ukrainiens, russes, suédois, israéliens, suisses, allemands et français. Seront également analysées les conditions sociétales et médicales de l’entre-deux-guerres, l’influence du débat international sur l’eugénisme et l’« euthanasie » - y compris dans les républiques socialistes baltes -, la condition des handicapés en Union soviétique ainsi que la propagande contemporaine et enfin, l’oubli dans lequel ces victimes sont tombées après 1945. Le colloque se situe donc à la croisée de plusieurs champs d’histoire : l’histoire de l’URSS sous occupation nazie, l’histoire sociale de la guerre, l’histoire de la science et de la médecine, l’histoire des handicapés au XXe siècle.

 

Hippocrate et les hippocratismes : médecine, religion, société

Jean Giono : le discours du roman et ses figures

Théorie et esthétique des relations entre fiction et diction à partir du corpus de l’œuvre romanesque de Giono, actualisation de l’étude de ce domaine d’investigation grâce au développement des connaissances dans ces 25 dernières années en tropologie et analyse du discours.

Jean-Marie Rouart de l’Académie française « Napoléon ou la destinée »

Joseph Joubert. Mémoire et culture

Colloque international organisé par Laurence PLAZENET (Université Paris-Sorbonne, CELLF 16-18,IUF) et Emmanuelle TABET (CNRS, CELLF 16-18) avec le soutien du Centre d’étude de la langue et des littératures françaises (CELLF 16-18) et l’ Institut Universitaire de France (IUF).

Journée « Styles, genres, auteurs » consacrée aux auteurs du programme des agrégations de lettres

Journée organisée par Karine Germoni et Christine Silvi, pour l’UFR de Langue française

Cette journée s’adresse en premier lieu à tous les étudiants préparant l’agrégation de Lettres. Les interventions porteront sur le programme de la session 2016 des épreuves de grammaire et stylistique françaises : Le Roman de la Rose ou de Guillaume de Dole de Jean Renart, Les Amours de Ronsard, les Pensées de Pascal, Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, La Fortune des Rougon de Zola, et enfin Du mouvement et de l’immobilité de Douve de Bonnefoy. En appuyant leurs analyses sur des aspects linguistiques, génériques ou poétiques, les contributeurs illustreront l’apport de la lecture stylistique à l’interprétation des textes.

 

 

Journée Camus : « l’histoire d’un style »

Journée d’agrégation : "LIRE, ÉCRIRE, DIRE. Le livre X de l’Institutio oratoria de Quintilien."

Journée d’agrégation organisée par Sylvie Franchet d’Espèrey (Paris-Sorbonne) et Charles Guérin (UPEC).

Journée d’étude "Norme et changement : satire et polémique"

Journée d’étude (1ère partie) : La question de la propriété dans la philosophie politique de Rousseau

Journée d’étude : "Croyance / incroyance au temps de Tristan L’Hermite"

Journée d’étude : "Lectures de La Marche de Radetzky"

Journée d’étude : "Lire Derrida ?"

 

Journée d’étude organisée par Dominique Maingueneau (Paris-Sorbonne) et Mathilde Vallespir (Paris-Sorbonne).
Ecole doctorale 5, équipe d’accueil "Sens, texte, Informatique, Histoire".

Journée d’étude : Bossuet au XXè siècle

Journée d’étude : Le traité Des Spectacles de Tertullien

Journée d’étude : styles, genres, auteurs

UFR de Langue française

E.A 4095 « Sens, Texte, Informatique, Histoire »

 

Journée d’étude : THE HEALTH OF ONE-PARENT FAMILIES IN THE UK FROM THE BLACK REPORT (1980) TO THE MARMOT REVIEW (2010)

Journée d’étude organisée par Monde anglophone : politiques et sociétés (MAPS), Université Paris Sorbonne, Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, salle D035

Responsable : Fabienne Portier-Le Cocq

Journée d’étude : Vauvenargues après Vauvenargues

Des moralistes du XVIIIe siècle la postérité et les historiens retiennent deux noms : Vauvenargues, Chamfort. Pourquoi ceux-là ? Sont-ils des figures intellectuelles si radicalement différentes, si diversement représentatives ? Chacun d’eux pourrait prétendre incarner son siècle, mais serait-ce au nom des mêmes Lumières ? Vauvenargues se trouve, et par les mêmes parfois, tour à tour admiré et déprisé. Il suscite d’étranges disciples, des pasticheurs habiles à le trahir d’intéressante manière. À lire les jugements contradictoires qui lui font un sillage de trois siècles, on s’étonne moins de voir si excessivement incompatibles les interprétations que lui réservent les critiques. Pourtant, il nous semble qu’en dépit et au travers des regards divergents posés sur les écrits et la vie de l’aimable penseur provençal, nous avons vu se dessiner, sinon plus vrai, au moins très vraisemblable, le portrait que nul peintre ou dessinateur du temps n’a songé à nous léguer.

Programme du colloque Vauvenargues
Affiche du colloque Vauvenargues

Journée d’étude « Edmond Becquerel et la naissance de la photographie couleur »

Une journée d’études « Edmond Becquerel et la naissance de la photographie couleur » se tiendra le jeudi 10 décembre 2015 à l’auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au MNHN. Elle réunira historiens de l’art, philosophes, chimistes et physiciens qui s’intéressent aux débuts de la photographie couleur, et particulièrement à Edmond Becquerel et son invention de l’image photochromatique. Cette journée est organisée avec le soutien financier de la COMUE Sorbonne-Universités dans le cadre du programme PHOTOCHROMA (http://crc.mnhn.fr/PHOTOCHROMA-Naissance-de-la.html).

Journée d’étude interdisciplinaire sur le genre

Journée d’étude internationale : "Des grains et du vin dans l’Antiquité : entre aliments et médicaments"

Journée d’études : "L’émergence en questions"

Journée d’études : "Roman et identité : la question du cosmopolitisme (1870-1939)"

Journée d’études : du signe à la performance

Réflexion interartistique (musique, danse, théâtre) et intercontinentale (Europe-Asie) sur la relation existant entre la notation et l’interprétation créatrice.

Journée d’études internationale : "Salvatore Quasimodo : poésie et poétique"

Journée d’études sur les débuts de la République de Weimar

Allemagne 1917-1923

Le difficile passage de l’Empire à la République

 

 

 

Journée d’agrégation organisée par l’UFR de Langue française sur les auteurs au programme de la session 2017

Organisée par l’UFR de Langue française et portant sur les auteurs au programme de la session 2017 des épreuves de grammaire et de stylistique françaises, cette journée s’adresse en premier lieu à tous les étudiants préparant les agrégations de lettres et de grammaire. 

Journée d’étude (sur le programme de l’Agrégation) : « La novel·la policiaca catalana »

Journée d’étude : L’Histoire ecclésiastique d’Eusèbe de Césarée

Journée d’étude : Les élections de second ordre dans les îles britanniques

Journée d’étude de l’école doctorale 1 « Mondes anciens et médiévaux »

L’Anatolie : de l’époque archaïque à Byzance.

Journée d’étude sur l’art et le patrimoine du Népal

L’UMR-AUSser (CNRS), l’IPRAUS (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville), le CREOPS (Université Paris-Sorbonne) & la Maison culturelle du Népal vous invitent à une Journée d’étude sur l’Art et le Patrimoine du Népal à l’Auditorium de l’Institut National d’Histoire de l’Art.

Journée d’études "Photographier la violence extrême"

En regroupant des questionnements sur ces différents usages de l’image photographique, nous souhaitons faire le point sur la représentation des violences dans notre culture et ce, en décloisonnant résolument les approches disciplinaires. Comprendre la généalogie de ces images ainsi que l’économie de la mise en représentation du réel dans les situations paroxystiques nous semble une étape nécessaire pour analyser les mécanismes de la terreur. Se pencher sur l’usage mémoriel de la photographie permettra d’interroger les liens spéculaires entre les événements et leur postérité ainsi que les façons de les déjouer.

Journée d’études : Témoigner par l’image

Cette journée d’étude propose une réflexion autour d’oeuvres d’artistes appelées à documenter une expérience historique traumatique, réalisées en détention et/ou en déportation.

Journée d’études : Trains, gares et chemins de fer en Europe centrale

Vendredi 14 février 2014
de 9h à 12h30


UFR D’ETUDES GERMANIQUES UFR D’ETUDES SLAVES

Dans le cadre du CIRCE / CRECOB / ORBEM

 

 

Daniel Baric, « L’irruption de la modernité au rythme du train : la k. und k. Bosna-Bahn, instrument et illusion de la modernisation. Voyages ferroviaires austro-allemands en Bosnie au tournant du XXe siècle »

Delphine Bechtel, « La gare endormie et les trains qui ne vont nulle part : géographie imaginaire autour des gares chez Sholem-Aleykhem, Dovid Bergelson et Joseph Roth » 

Luba Jurgenson, « Le train, vecteur d’une existence de témoin : entre le récit de la déportation et les mythologies du shtetl »

 

Malgosia Smorag-Goldberg, « Train de nuit de Jerzy Kawalerowicz (1959), retour à une poétique de la normalité ou scène idéale pour la résurgence des fantômes du passé »

 

Xavier Galmiche, « Transport / Le convoi. Exploitation d’un mythe ferroviaire dans la

culture tchèque, du roman (Bohumil Hrabal) à la B.D. (Alois Nebel) »

Journée de l’Association "Les Amis de Léon Tolstoï"

Le monde des objets dans l’œuvre de Léon Tolstoï

 

Journée question d’agrégation d’italien : Tommaso Campanella

Journée d’études consacrée à la question d’agrégation d’italien

Tommaso CAMPANELLA, magicien des mots, philosophe du monde, prophète de la Cité

Journées doctorales franco-tchèques : L’Europe centrale aux carrefours.

Organisées par le laboratoire junior Passage.

Avec le soutien de l’UMR Eur’Orbem et de l’École doctorale IV (Université Paris-Sorbonne), de l’Université Charles de Prague (Filozofická fakulta Univerzity Karlové) et du CEFRES.

Ces journées ont pour ambition de proposer un panorama de l’Europe centrale à travers les transferts culturels et l’intertextualité, en considérant les liens que les pays de cette région ont entretenu avec le reste de l’Europe, aussi bien à l’Ouest qu’à l’Est : ils assurent ainsi un rôle pivot dans l’organisation de l’espace géopolitique, mais aussi littéraire et culturel européen. Il s’agira d’envisager les conditions de la rencontre qui s’y joue, d’une part dans la perspective des échanges qui construisent l’aspect transnational de cet espace de diffusion, d’autre part dans la perspective de l’affrontement et de la frontière, qui ont largement déterminé les caractères géopolitiques que nous lui connaissons aujourd’hui.

 

Journées Doctorales SND 2014

Pendant cette journée différents doctorants membres de SND auront l’occasion de présenter formellement des sujets de leur recherche et d’en discuter avec d’autres membres. Les thèses encadrées au sein de SND reflètent l’esprit interdisciplinaire ainsi que l’excellence et l’ambition de reconfigurer la recherche scientifique qui caractérisent l’équipe.

Journées Voltaire 2012 : Voltaire et la Musique.

Journées Voltaire 2016 : Autour de l’affaire La Barre

L’été 2016 verra le triste anniversaire de l’exécution du chevalier de La Barre au terme d’une procédure judiciaire à la fois hâtive et complexe, dont Voltaire ne prit la mesure qu’une fois l’irréparable accompli. Les Journées Voltaire 2016 souhaitent revenir sur le contexte large de cette affaire et sur ses répercussions dans l’œuvre de Voltaire, à un moment où les questions non seulement de justice mais aussi et surtout de fanatisme religieux se trouvent au centre de ses préoccupations et de ses actions. Il s’agira ainsi de comprendre comment a pu se construire une nouvelle figure de martyr de l’Infâme, aux côtés de Calas, Sirven et Lally, mais qui paraît cette fois avoir engagé plus personnellement encore le philosophe de Ferney.

Jusqu’où va la littérature ? Construire et déconstruire les frontières de la littérature en France et en Allemagne (XVIIIe – XXIe siècles)

Ce colloque junior organisé avec le soutien du Ciera, de l’Université Paris Sorbonne et de l’Ecole des Chartes réunit des jeunes chercheurs issus de domaines et d’horizons théoriques et méthodologiques différents, reflétant la diversité des approches de l’objet-littérature dans les espaces francophone et germanophone.

 L’émergence de la littérature en tant que champ autonome et différencié correspond à une problématique essentielle pour les hommes de lettres français et allemands. Elle est le fruit d’une affirmation progressive qui est particulièrement sensible à partir du XVIIIème siècle et qui retrouve aujourd’hui une actualité nouvelle.

Mais si la littérature a pu se constituer en tant que champ différencié du savoir, c’est aussi parce que ses frontières, fondamentalement fluctuantes, n’ont jamais cessé d’être mises en tension et mises à l’épreuve par le contact avec d’autres disciplines voisines.

Philosophie, histoire, arts ou encore sociologie dialoguent ainsi constamment avec la littérature, partageant ou délimitant des frontières souvent fragiles mais toujours riches de possibilités créatrices. C’est à une approche résolument décentrée et interdisciplinaire de ces frontières de la littérature, telles qu’elles sont élaborées et expérimentées au sein de l’espace franco-allemand entre le XVIIIème et le XXIème siècle, que nous souhaitons nous intéresser, en nous plaçant délibérément aux limites de la littérature franco-allemande, et en considérant ces limites comme autant de lieux féconds pour nourrir une réflexion au sujet de l’objet-littérature.

 

KANTOR, AU CROISEMENT DE L’ART ET DE L’HISTOIRE, colloque franco-polonais.

Lors de ce colloque, organisé à l’occasion du centenaire de la naissance de Tadeusz Kantor, trois axes thématiques seront privilégiés :

- l’impact de l’oeuvre de Kantor sur les grandes mutations dans les arts aujourd’hui et, plus particulièrement, les arts de la performance et visuels ;

- le théâtre de Kantor et le discours théorique engendré par sa pratique inédite ;

- la relation de Kantor à la question de la mémoire et ses deux supports : la photographie et les archives. Le rôle des objets dans ses spectacles et la persistance de la relation photographie/mémoire/réalisations.

 Photo de Kantor : © Caroline Rose

L’esthétique en Allemagne au XVIIIe siècle

Journée d’études organisée par Nicolas Rialland : "L’esthétique en Allemagne au XVIIIe siècle", avec Stefanie Buchenau, Daniel Dumouchel, Jean-François Goubet, Danièle Cohn, Charlotte Morel, et Jacques-Oliver Bégot.

La Catalogne dans la péninsule ibérique : mille ans d’interfaces, influences et dissensions

Colloque interdisciplinaire et transpériodes
Osséja – Puigcerdà
14 et 15 septembre 2016







Sous la direction de

  • Marie-Claire ZIMMERMANN, Université de Paris-Sorbonne, directrice du Centre d’Etudes Catalanes de Paris-Sorbonne (1991-2002), Institut d’Estudis Catalans
  • Michel ZIMMERMANN, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Institut d’Estudis Catalans

Comité d’organisation
Monique Greiner et l’Association des Amis de Mathias Delcor.
Études Roussillonnaises, revue d’Histoire et d’Archéologie Méditerranéennes

14 septembre

La Catalogne et la construction de l’Espagne

Contacts et échanges artistiques et culturels

15 septembre

Contacts et échanges artistiques et culturels

Territoires et sociétés catalanes avant et après la Renaixença

La céramique entre Orient et Occident

Ce colloque international porte sur la comparaison entre la céramique orientale et la céramique occidentale, depuis le Moyen-Âge jusqu’à l’époque contemporaine.

Parallèlement au colloque aura lieu une exposition et un atelier de céramique Bizen.

La culture du divertissement à l’époque de l’Age d’argent (1908-1918)

Colloque international

Organisé par Nora Buhks

La démocratie alimentaire, une urgence pour piloter l’alimentation

L’institut des sciences de la communication présente la quatrième séance du séminaire 2015-2016 de l’ISCC sur la démocratie alimentaire, une urgence pour piloter l’alimentation de François Collart-Dutilleul. Cette séance a été organisée et sera animée par Gilles Fumey.

Penser une démocratie alimentaire, c’est établir juridiquement une « exception alimentaire » à la manière de « l’exception culturelle » : en préservant l’accès des paysans à la terre, à l’eau, aux ressources de la biodiversité face au développement de l’agro-industrie, en ménageant des territoires de souveraineté pour la mise en oeuvre de politiques publiques dans un contexte de mondialisation du commerce, en garantissant les besoins fondamentauxdes personnes dans un droit du marché encadré, en assurant le respect des droits humains dans un monde gouverné par les libertés économiques, en définissant un nouveau contrat social pour préserver les ressources naturelles en coordonnant les enjeux climatiques, écologiques, alimentaires et démographiques de l’exploitation des ressources naturelles, en reconnaissant aux « mangeurs » des pouvoirs de citoyens.

Car lorsque l’on dialogue avec la société civile, on voit bien la nécessité de concevoir un droit « out of the box », un droit qui sort d’un cadre centré sur l’ajustement de l’offre et de la demande. Peut-on penser une « loi d’ajustement des ressources naturelles et des besoins humains » ? 

Dès lors, quelles sont les conditions juridiques d’une telle démocratie ? Quels verrous faut-il ouvrir ? Quels principes doit-on forger ?

Intervenants

- François Collart-Dutilleul est professeur de droit à l’université de Nantes. Il a dirigé le programme LASCAUX financé par l’Union européenne. Ce programme a porté sur les questions juridiques qui se posent en matière agro-alimentaire. Cela recouvre un champ très vaste, en visant la sécurité alimentaire (approvisionnements, suffisance, qualité sanitaire) comme objectif principal et en utilisant le droit comme moyen.

- Discutant : Gilles Fumey, professeur des universités en géographie, Université Paris Sorbonne, coordinateur scientifique du pôle de recherche Alimentation, risques et santé

La diversité des langues comme atout : enseignement, stages et débouchés

Réunion d’information destinée à tout étudiant en langues s’intéressant aux échanges internationaux et aux perspectives multilingues.

La Figure de Boileau : représentations, institutions, méthodes (XVIIe-XXIe siècles)

Pour les historiens de la littérature, Boileau a longtemps représenté une certaine idée de ce que la littérature française se doit d’être, notamment dans son rapport à la constitution d’un patrimoine national.

L’objet de ce colloque ne sera pas d’écrire l’histoire de la fortune ni de la réception de Boileau mais de reconstituer les représentations dont Boileau a été le support depuis son entrée fracassante dans l’espace de la République des Lettres en 1666, et de comprendre la logique, à la fois intellectuelle et institutionnelle, de telles constructions depuis le XVIIe jusqu’au XXIe siècle.

Il s’agit d’explorer l’hypothèse selon laquelle certaines approches méthodologiques ont eu besoin, pour garantir leur cohérence épistémologique, de construire en regard leur objet. Au travers de la figure de Boileau, ce sont les scénarios de l’histoire littéraire que nous voulons questionner, qu’ils soient élaborés par les instances académiques ou universitaires, ou par les écrivains eux-mêmes.

La Fontaine, fils de Champagne : échos d’une inspiration natale

Les Rencontres de Psyché, ainsi nommées par allusion à la conversation des quatre amis qui ouvre les Amours de Psyché et de Cupidon de La Fontaine, visent à resserrer les liens entre la Société des Amis du poète et sa ville natale de Château-Thierry, et mieux faire partager à ses concitoyens l’actualité des recherches, des découvertes et des lectures suscitées par l’œuvre de La Fontaine.

Ces premières Rencontres proposent de redécouvrir l’inspiration que le poète a puisée dans sa province d’origine, puis déployée dans l’ensemble de son œuvre.

La géographie de l’accueil chez les auteurs grecs de l’Orient romain.

Conférence de Bernadette Cabouret sur le thème "La géographie de l’accueil (théorie et réalités) chez les auteurs grecs de l’Orient romain."

Cette conférence s’inscrit dans le cadre du Projet transversal «  L’écriture de l’histoire à l’époque impériale » (UMR 8167 - Antiquité classique et tardive).

Organisation : Michèle Coltelloni-Trannoy / Sébastien Morlet.

 


 

La genèse des corpus littéraires à l’âge classique

La Grande Famineen Ukraine – Holodomor : Connaissance et Reconnaissance

Colloque international

La Haine de Shakespeare

Colloque international organisé par le Priteps (programme de recherches interdisciplinaires sur le théâtre et les pratiques scéniques)

Shakespeare a le rare privilège de n’avoir jamais quitté la scène, d’avoir été très vite proposé comme un modèle du théâtre universel, parlant à toutes les époques et toutes les cultures. Mais l’admiration n’est pas sans partage. Après les célébrations du tricentenaire, c’est le revers de la médaille qu’il convient de considérer : toutes les formes d’insatisfaction, voire de désaveu, qui poussent à réécrire, transformer, manipuler, massacrer le grand homme. Il s’agit de s’intéresser aux réutilisations de toutes sortes en réfléchissant aux formes de refus qui leur sont inhérentes, pour cerner ce qui, jusque dans l’hommage, se glisse de réticence, de résistance, voire de rejet profond. Entre le sauvage ivre (Voltaire) et l’éternel contemporain (Jan Kott), où situer Shakespeare ?

La haine du théâtre : débats et polémiques (Antiquité-XIXe siècle)

L’hostilité à l’égard du théâtre s’est traduite, à partir du milieu du XVIe siècle, par une série de crises à travers l’Europe, entretenues par une ample production de traités et de pamphlets qui, très vivace jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, a eu des prolongements jusqu’au milieu du XIXe siècle. Ce colloque a pour visée de revenir sur une histoire qui a été très inégalement explorée, pour réfléchir sur les circonstances qui ont donné lieu à des polémiques et pour analyser les argumentations développées.

Il s’articulera autour de trois questions :

  • à quoi tient cette hostilité au théâtre : qui sont les adversaires du théâtre et à quels groupes sont-ils liés ? quels intérêts sont en jeu ? quelles sont les origines historiques de cette hostilité ? La haine du théâtre s’est surtout déployée sur des bases religieuses et morales ; il s’agit de s’interroger sur les autres facteurs possibles (sociaux, politiques, économiques).
  • quels sont les arguments développés, et les déplacements de l’argumentation, d’une aire culturelle à une autre ?
  • quels sont les objectifs poursuivis : interdiction du théâtre, fermeture partielle, renforcement du contrôle et de la censure ? Quelles sont les revendications explicites et les objectifs tacites ? Quels rapports entre la polémique et les procédures de contrôle déjà en place ? 

La littérature philosophique clandestine dans les correspondances

Colloque international du CELLF 16e-18e siècles. 

La littérature philosophique clandestine lue par le XIXè siècle

Le Centre d’étude de la langue et des littératures françaises présente une journée d’étude organisée par Pierre-François Moreau et Maria Susana Seguin.

La Marine et les marins : 1914-1918, une autre histoire de la France en guerre

La France a gardé de la guerre 1914-18 l’image d’une guerre
terrestre. Le rôle qu’y joua la Marine nationale est demeuré mal connu,
voire ignoré par nos concitoyens dès le lendemain de la guerre. Il
importait que notre Marine ait sa place au sein des manifestations
commémoratives du centenaire du conflit.

La mémoire à Port-Royal : connaître et penser l’oeuvre des religieuses

La mobilité en Europe : quelles opportunités pour les jeunes Européens ?

Conférence annuelle du Master Affaires Européennes – Paris IV Sorbonne

Alors que de nombreux pays européens connaissent une crise économique majeure et que le chômage des jeunes atteint des sommets, la mobilité s’impose pour de nombreux Européens. Des thématiques variées seront ainsi abordées, qui permettront à tout un chacun d’obtenir des informations sur les opportunités qu’offre l’Union européenne : la mobilité en Europe peut-elle être une réponse sérieuse au problème du chômage des jeunes en Europe ? Est-elle un tremplin ou au contraire une contrainte ?
Une réflexion plus poussée sur les enjeux qu’englobe l’expression « Génération Erasmus » sera en outre menée.

Cette conférence se déroulera sous la bienveillance de la Marraine de la promotion 2015, Mme Viviane Reding, ancienne commissaire européenne et actuellement députée au Parlement européen.

LA MORT DES GRANDS. Arts, textes et rites (mondes ibériques, XIe-XVIIIe siècle)

La muséographie des violences en Europe centrale et ex-URSS

L’espace muséographique dévolu, en Europe centrale et en ex-URSS, à la mémoire collective des violences de masse – génocides, camps, déportations, famines, persécutions – a connu, depuis la chute du Mur, un remaniement radical.

De nouveaux enjeux politiques, sociaux, culturels, scientifiques, l’accès à des documents jusque-là inaccessibles, la circulation des idées et des savoirs à travers des frontières désormais ouvertes ont permis à la fois de créer des façons inédites de documenter le passé traumatique et d’initier une réflexion à l’échelle européenne, voire mondiale sur cette mise en mémoire du passé.

La musique à Paris en 1880 : l’aube d’un renouveau ?

Université Paris-Sorbonne - Institut de recherche en musicologie (IReMus – UMR 8223)

La musique de scène en France (1870-1940)

L’institut de Recherche en Musicologie (IReMus) et l’Université Paris-Sorbonne présentent leur septième Petite Biennale de Musique Française consacrée à la musique de scène en France entre 1870 et 1940.

Cette journée d’études abordera des musiques originales interprétées lors de représentations théâtrales sous la IIIe République. Destinée à accompagner le théâtre, la musique de scène entretient, avec le texte dramatique, des rapports complexes qui feront l’objet de cette journée. Parallèlement, l’étude de la réception par la critique de l’époque mettra en lumière l’influence du contexte historique et musical, et celle des archives permettra d’aborder les conditions de création et de réalisation de ces musiques.

Enfin, cette journée qui croisera études d’œuvres particulières et travaux plus généraux sera clôturée dans la convivialité par un concert donné par les étudiants en Musicologie de l’Université Paris-Sorbonne qui interpréteront des œuvres de Bizet, Saint-Saëns et bien d’autres.

La Paix des Dames. Femmes, paix et pacification en péninsule ibérique au moyen âge (Xe-XVe siècle)

La pensée européenne et l’ailleurs de l’Europe

Croisements contemporains entre l’Europe centrale et orientale et l’Europe occidentale

La photographie de vue d’exposition. Source de l’histoire de l’art contemporain.

L’exposition a fait l’objet de nombreuses analyses et pourtant son rapport à la photographie (son "devenir-image" et sa photogénie) est rarement évoqué. Considérée comme un procédé, elle développe de nombreux liens avec celui de la photographie. Toutes les deux consistent à "montrer". L’objectif de cette recherche est d’analyser les spécificités de la photographie de vue d’exposition dans le contexte du développement récent, mais en pleine expansion, de l’histoire des expositions d’une part, et de la numérisation/patrimonialisation des fonds documentaires conservés (et parfois produits) par les institutions muséales ou productrices d’expositions d’autre part.

La popularisation du divertissement des Lumières au modernisme : un transfert culturel d’ouest en est ?

Ce colloque a pour but d’évaluer la part qu’a occupée le divertissement dans les cultures d’une Europe moderne et contemporaine souvent absorbée par des interrogations graves. Dans quelle mesure constituent-elles l’envers de la grande histoire, et des grands récits que l’on en fait ?

On s’intéressera surtout à la circulation des figures de la culture du divertissement d’Ouest en Est, depuis le XVIIIe siècle jusqu’aux Guerres mondiales : le succès et les reprises de la culture comique diffusées jusque dans les cultures d’Europe centrale et orientale – pour en saisir non seulement la cohérence historique mais aussi les trajets de sa diffusion européenne.

La pratique et la théorie du dessin : XVe-XIXe siècle

Cours d’initiation à l’histoire des arts
à l’auditorium du Louvre.

La Première Guerre mondiale et la langue. Approches croisées.

Le colloque international « La première guerre mondiale et la langue », à vocation interdisciplinaire (histoire et linguistique), se propose d’interroger la Première Guerre mondiale comme un « événement de langage » en faisant le point sur le devenir des langues européennes et des parlers pendant le conflit.

Il s’inscrit dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale et a reçu le label de la Mission du Centenaire.

La Réforme : quel héritage pour l’Europe ?

Le 20 octobre se tiendra une journée d’étude sous la forme d’un bilan historiographique sur la Réforme. Elle sera suivie le 21 octobre par une table ronde réunissant des jeunes chercheurs.

 

La Russie : champ d’expérimentation ?

Les investissements scientifiques, technologiques ou financiers en Russie et les intéractions des puissances européennes pendant les décennies précédant la Grande Guerre.

La Simplicité, Manifestations et enjeux culturels du simple en art

La notion de simplicité concerne l’ensemble des sciences humaines (philosophie, psychologie, sociologie, linguistique, sémiotique…), infuse la spiritualité et la vie religieuse (ascèse, dépouillement) ou politique (décroissance, écologie…), mais aussi tous les arts (littérature, musique, sculpture, architecture, peinture, danse…), et jouit d’une actualité particulière dans la pensée contemporaine.

L’objectif de ce colloque est d’évaluer le pouvoir configurant de la simplicité dans les arts verbaux et non verbaux, à partir des pratiques où se cristallisent, à certains moments de l’histoire, des enjeux éthiques, esthétiques, philosophiques, spirituels ou politiques. Il s’agit ainsi de réunir stylisticiens et rhétoriciens, littéraires et linguistes, philosophes et sémioticiens, mais également spécialistes des arts non verbaux pour tenter de dégager les facteurs par lesquels la simplicité devient un enjeu culturel.

Lancement de l’association Altruisme Efficace France

L’UFR de philosophie de Paris-Sorbonne organise une conférence à l’occasion du lancement de l’association Altruisme Efficace France le 5 juillet à 17h30 dans l’amphithéatre Descartes.

avec la participation de :

Peter SINGER, Professeur de Philosophie à l’université de Princeton, qui exposera les fondements de l’altruisme efficace,

Hélène GIACOBINO, Directrice Générale de J-PAL Europe, qui présentera de quelle manière il est possible d’évaluer les programmes de lutte contre la pauvreté.

L’altruisme efficace est une démarche visant à réfléchir de manière rationnelle aux meilleurs moyens d’aider les autres, humains et animaux (non humains), et à mettre ces moyens en œuvre de manière concrète.
Étroitement lié à des problématiques de philosophie morale et politique, l’altruisme efficace est une invitation à repenser les formes d’engagement du philosophe dans la société.

Lancement du livre "La France des inégalités, réalités et perceptions"

Les PUPS et le GEMASS ont le plaisir de vous inviter au lancement du livre"La France des inégalités, réalités et perceptions".

Dirigé par Olivier Galland, le livre issu du projet de recherche DYNEGAL, conjointement mené par le GEMASS, le CMH et PACTE, et soutenu par l’ANR ainsi que par le Ministère de la Culture et de la Communication et l’INJEP.

Lancement du recueil "À l’article" de Vladimír Holan

Soirée de lancement de la traduction française du recueil publié aux éditions Fissile dans le cadre de la collection Háček, dédiée à la littérature et la poésie tchèques.
Le livre sera présenté par son traducteur Xavier Galmiche, professeur de littérature tchèque à l’Université Paris-Sorbonne, et Cédric Demangeot, directeur des éditions Fissile.

L’ « Italian Theory » existe-t-elle ?

L’expression « Italian Theory », ainsi que les formulations « The Italian Difference » et « Radical Thought » sont de plus en plus utilisées dans le débat philosophique international comme dans les milieux universitaires, notamment nord-américains, pour désigner un ensemble de philosophes italiens contemporains (de Gramsci à Cacciari, en passant par Agamben, Esposito, Negri etc.) ainsi que des traditions et des courants de pensée (de l’opéraïsme à la biopolitique) qui, tout en présentant des différences non négligeables, auraient en commun une attention spécifique aux conflits, aux luttes, à la radicalité politique, à la « diversité ».

Ainsi, après la « French Theory », qui a dominé la scène philosophique des décennies qui viennent de s’écouler, c’est l’ « Italian Theory » qui semble actuellement proposer des catégories conceptuelles à la hauteur des enjeux de l’époque actuelle profondément marquée par la globalisation. Toutefois, sous cette “étiquette” sont réunis des penseurs et des tendances philosophiques et littéraires souvent disparates.

Il s’agira dans ce colloque, qui verra la participation des protagonistes et des exégètes les plus significatifs de l’Italian Theory, de mettre en question la pertinence de cette définition, en explorant ses origines, sa circulation, ses détournements, ses usages.

Le colloque réunira des spécialistes de plusieurs disciplines (philosophes, sociologues, politistes, italianistes et anglicistes) provenant d’universités françaises, italiennes, et nord-américaines.
Il est organisé par Silvia Contarini (CRIX-EA 369), Davide Luglio (ELCI, EA 1496 Université Paris-Sorbonne) et Federico Luisetti (University of Chapel Hill, North Caroline).

L’ALIMENTATION ET LE TEMPS QU’IL FAIT / ESSEN UND WETTER (Food and Weather)

Colloque franco-allemand organisé par le laboratoire ENeC en partenariat avec l’IEHCA (http://www.iehca.eu) et le Réseau Perception du climat (EHESS : http://www.perceptionclimat.net) et avec le soutien de la Sorbonne, de l’Institut Goethe, du DAAD et de l’ambassade d’Allemagne.

 

Ce colloque vise à combler une lacune dans la recherche, en étudiant les nombreuses interdépendances qui existent entre les conditions atmosphériques et les différents aspects de l’alimentation humaine. Les deux champs de recherche – l’alimentation et la météorologie – sont deux facteurs primaires de la condition humaine, relevant à la fois d’une expérience corporelle, de facteurs émotionnels et d’un apprentissage socio-culturel.
Dans les deux cas, il importe de surmonter la dichotomie nature / culture, car l’homme est toujours un être biologique et un être social qui cherche à régler, par des normes collectives, l’interaction entre les individus et leur environnement, entre l’intérieur et l’extérieur, dans une visée de contrôle, de prévision et de protection.

Une étude du rapport étroit qui existe entre « food and weather » se présente comme un sujet d’actualité, étant donné que depuis l’émergence du mouvement écologique et du discours politique et idéologique correspondant, les consommateurs ont, du moins dans le monde occidental, de plus en plus tendance à chercher une nourriture en harmonie avec la « nature », produite selon le rythme élémentaire des saisons. Les questions de la sécurité alimentaire et du réchauffement climatique ont commencé à interpeller un plus large public, qui attend des chercheurs justement des réponses plus « holistiques ».

L’analogie. Regards croisés de la philosophie, de la grammaire antique et de la linguistique

L’analogie joue un rôle essentiel en linguistique, en particulier en linguistique historique, au point d’avoir été considérée par les Néo-Grammairiens au XIXe siècle comme l’un des deux principaux facteurs de l’évolution linguistique au même titre que la loi phonétique (Lautgesetz und Analogie).
Après avoir été négligée par la linguistique d’inspiration chomskyienne dans les années 1970, l’analogie a repris récemment une place de premier plan dans les études linguistiques. Mais le concept d’analogie a une très longue histoire, puisqu’il remonte à la philosophie et à la grammaire de l’Antiquité grecque.

L’idée de cette journée d’études est de suivre le concept d’analogie depuis ses débuts, en donnant la parole à des philosophes spécialistes de l’Antiquité, à des philologues spécialistes de la grammaire antique et à des linguistes spécialistes de linguistique indo-européenne et de linguistique générale. Nous souhaitons que les échanges suscités par cette journée d’études permettent de mettre en lumière les traits communs et les divergences dans l’emploi du terme d’analogie par les différentes disciplines qui se l’ont approprié.

L’archive sensible : mémoires intimes et écriture de l’histoire des dictatures et du colonialisme dans les espaces (ex)impériaux des mondes ibériques contemporains

Colloque International

L’argent des dieux. Religions et richesses en Méditerranée dans l’Antiquité et au Moyen Âge

Colloque scientifique international sur les liens entre économie et religions en Méditerranée, depuis l’Égypte pharaonique jusqu’à la fin de l’époque médiévale. Les religions étudiées sont les différents polythéismes antiques, le judaïsme, le christianisme et l’islam.

L’art au service du prince. La politique monumentale, artistique et culturelle des États princiers et seigneuriaux : paradigme italien, expérience européenne (vers 1250-vers 1550).

L’association des géographes présente le colloque "Climats, territoires, environnements"

À quelques jours de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris (COP21), le laboratoire ENeC (Espaces, nature et culture) et l’UFR de géographie et aménagement de l’Université Paris-Sorbonne organisent le samedi 21 novembre 2015 une séance de l’Association des Géographes français intitulée « Climats, territoires, environnements », avec le soutien de l’opération « Demain le climat » de Sorbonne Universités.

 

Des chercheurs issus de disciplines variées (géographie, climatologie, hydrologie, biogéographie, palynologie, anthracologie, archéologie…) présenteront des travaux portant sur l’influence des changements climatiques, actuels et passés, sur les composantes biophysiques et l’occupation humaine des territoires. Les approches pluridisciplinaires à différentes échelles temporelles (de l’évolution quaternaire aux dynamiques actuelles ou récentes) et spatiales (de l’échelle du globe à celle d’une vallée) permettront de mettre en perspective les interactions entre les changements climatiques et les composantes biophysiques et humaines des géosystèmes.

 

 

L’héritage politique de la zadruga dans l’espace sud-slave et les Balkans

Un colloque organisé par Paris-Sorbonne (UMR Eur’Orbem) et l’Université de Belgrade (Faculté de Philosophie, département d’histoire).

L’histoire du temps présent et ses défis au XXIe siècle

3e atelier franco-allemand de jeunes chercheurs

L’humanité m’est chère – Die Menschheit liebe ich. Rencontres à l’occasion du centenaire de la mort de Bertha von Suttner, Prix Nobel de la Paix 1905

Colloque universitaire international et programme culturel consacrés à la première femme lauréate du Prix Nobel de la Paix, à son parcours biographique, à son œuvre écrite, à son action et à son engagement pacifistes.

L’idée d’architecture médiévale en Europe et au Japon

Ce colloque franco-japonais se tiendra à l’Institut français du Japon - Kansai / Kyoto.

L’idée d’architecture est aujourd’hui universellement partagée. Qu’en était-il au Moyen Age au Japon et en Europe ? Comment percevait-on alors les abbatiales romanes et les cathédrales gothiques, les temples Zen et le style Grand Bouddha ? Et, de nos jours, quelle perception de l’architecture médiévale ont les historiens de l’art en Europe et au Japon ?

Le XIXe siècle a insisté sur les convergences entre les cultures japonaises et européennes. Ne faut-il pas réévaluer les différences, qui sont aussi des signatures culturelles ?

Ces questions, qui trouvent une application concrète dans la conservation du patrimoine médiéval, toujours vivant, engagent profondément notre présent.

Dans l’Europe médiévale, l’architecture exprime une culture esthétique et une identité religieuse. Elle connaît un progrès continu, mêlé de retour à la grande tradition antique (Renaissance carolingienne, du XIIe, du XVe en Italie ...) et un moment de création radicalement neuve : l’architecture gothique. À son tour, cet art gothique inspirera le renouveau néogothique qui, du XVIIe au début du XXe siècle, sera la source de la légitimité religieuse et, en partie, politique. En est-il de même au Japon ?

Aujourd’hui, le style éclectique du Pavillon d’Or et du Pavillon d’Argent résument dix siècles d’évolution architecturale, de l’importation de l’architecture bouddhique à l’architecture moderne.

Si, aux XVIIIe et XIXe siècles, les historiens de l’art se sont interrogés d’abord sur les fondements philosophiques du beau, dont l’architecture n’est qu’une manifestation matérielle, aujourd’hui, ils s’intéressent non seulement à la stylistique, mais aussi aux techniques de construction, partie intégrante de l’esthétique. C’est peut-être dans cette évolution que le Japon et l’Europe retrouvent l’idée d’architecture médiévale.

 

L’identification et la délimitation des textes fragmentaires : l’exemple des sources grammaticales

Conférence du professeur Alessandro GARCEA (Paris-Sorbonne) 

Cette conférence se déroulera dans le cadre de l’Atelier de Philologie Ancienne, dirigé par Alexandre Grandazzi, séminaire de l’équipe « EDITTA-E.A.1491 ».

L’objectif de cet Atelier est de réunir, autour d’un spécialiste lui-même auteur d’une édition récente, le public intéressé par les problématiques scientifiques liées à l’édition et au commentaire des textes antiques, grecs et latins.

Cette conférence, qui sera suivie d’un débat avec les participants, est particulièrement adressée aux jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants, qu’ils soient eux-mêmes en train de préparer une édition, ou qu’ils soient confrontés, dans leurs travaux, à l’interprétation de textes antiques.

L’industrie française dans la Grande Guerre

La Première Guerre mondiale a été la première guerre dont l’issue a dépendu de la mobilisation et de l’expansion de l’industrie, et par conséquent des destructions que celle-ci peut subir. Ce colloque, labellisé par la Mission du Centenaire 14-18, mettra l’accent les 15 et 16 novembre prochains, sur quatre grandes questions : savoirs et institutions, combattre, vivre, et enfin les flux à travers les questions de transports et d’énergie.

La session « savoirs et institutions » s’intéressera aux acteurs institutionnels qui dans l’État travaillent aux relations entre les Alliés, mais aussi au rôle des scientifiques dans la politique des inventions, de la propriété intellectuelle et de la mobilisation industrielle, tout en traitant les questions internationales comme le blocus et les conférences économiques interalliées.

La session « combattre » sera consacrée d’une part à la coopération entre ministères chargés à différents titres d’armer les Français et au rôle élargi des organisations patronales, et d’autre part aux productions dans le domaine de l’armement, de la chimie et de l’aluminium en cernant la place des PME.

La session « vivre » abordera les questions d’alimentation, d’habillement, de communication et de logistique, de standards, ainsi que les questions des matériaux nécessaires à la vie quotidienne.

La session « flux : transports et énergies » cernera les nouvelles conditions des mobilités des personnes et des biens, de l’approvisionnement et de la conjonction d’énergies différentes.

Ce colloque montre les nouvelles articulations dont la guerre a été le lieu en France entre science, politique, économie et société ainsi qu’entre public et privé. Il étudie également la relation entre industriels, administrations et militaires avec son lot d’innovations, de reconfigurations, de bricolages tant dans la production que dans les échanges et les lieux de décisions. Il permet aussi d’interroger la place de ce moment particulier dans l’histoire industrielle du pays au siècle dernier et d’en saisir la complexité. Il souligne enfin comment les différents territoires de la France ont été affectés par les destructions, les reconversions et les nouvelles spécialisations. Il apporte ainsi des thématiques essentielles pour comprendre comment une guerre mondiale mobilisant science, organisation, industrie et multipliant les pertes et destructions a durablement contribué à la réorientation de l’Europe.

Colloque, labellisé par la Mission du Centenaire 14-18, sous la direction de Patrick Fridenson et Pascal Griset
Ce colloque est organisé par l’Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) et le Comité pour l’histoire économique et financière de la France en partenariat avec le LabEx EHNE (Écrire une histoire nouvelle de l’Europe).

L’Italie et l’Orient. Enjeux, échanges, regards croisés (Xe-XVIIe siècle)

Ce colloque, international et interdisciplinaire, sera l’occasion d’examiner selon une perspective pluridisciplinaire la question des échanges culturels et commerciaux qui s’opèrent entre l’Italie et l’Orient depuis le Moyen Âge jusqu’à l’époque moderne.

Du point de vue scientifique il se propose de parvenir à une définition et à une caractérisation des spécificités du rapport complexe des relations intenses, fructueuses et parfois conflictuelles que l’Italie et l’Orient bâtissent entre le Xe et le XVIIe siècle.

Sa spécificité tient au fait que ces relations seront étudiées selon diverses approches et sur une durée chronologique importante ; elles s’appuieront également sur une extension géographique très élargie (Byzance, le monde ottoman, le monde musulman…). La collaboration entre des historiens spécialistes de l’Italie et de l’Orient et des spécialistes de la littérature et de la civilisation italienne du Moyen Âge et de la période humaniste permettra d’ancrer la réflexion littéraire à l’événement historique et politique, essentiel pour la compréhension de ces phénomènes en Italie.

Le Carrefour culturel parisien au tournant de 1500

Colloque organisé par Olivier MILLET et Luigi-Alberto SANCHI avec le soutien de l’Association V.L.Saulnier, de l’Institut d’histoire du droit UMR 7184 du CNRS et de l’Université Panthéon-Assas et du CELLF 16-18, UMR 8599 du CNRS et de l’Université Paris-Sorbonne.

Le Christ à Port-Royal

Le comparatisme comme approche critique ? / Comparative Literature as a Critical Approach ?

Le corps dans les écritures francophones : Incarner et décharner les mots

Dans les lignes d’écriture, le corps écrivant s’encre et se fait mots. Le saisissement de la voix dans la scripturalité enchaîne en même temps qu’il ancre la chair d’une langue. Dans les contextes mouvants de la francophonie, l’écriture du corps, tout comme l’organicité du texte, traduisent la faille qui se déroule sous le poids de paroles données au lecteur. « Nous lisons », explique Philippe Haeck, « avec notre corps », tandis que la chair des personnages, la densité organique de certains néologismes, nous agrippent aux jambes du texte. La voix, pont entre le corps et le langage, murmure dans un texte calibré qui semble fixe. Pour autant, la page demeure fissurée, comme prête à expulser les mots, les corps et décors en même temps qu’elle aspire le lecteur dans le vertige de ses représentations.

    Ces corporalités textuelles rencontrent l’autre lisant, l’altérité écrivante, dans un séisme, instant de rupture symbiotique au sein du « théâtre intérieur », celui qui rassemble le décharnement d’écriture au « rapaillement » du texte (Gaston Miron, L’homme rapaillé). Ces thématiques entraînent les questionnements de la francophonie autour de la « corpographèse », définie par Marie-Anne Paveau comme « l’inscription du sens sur le corps autant que l’inscription du corps comme sens ».

Le démon de la catégorie : retour sur la qualification en droit et littérature

La réflexion portant sur les catégories, en droit et en littérature, a produit des résultats antagonistes. Pour mieux proclamer son autonomie et pour s’affranchir du positivisme, la théorie littéraire a depuis longtemps déconstruit ses catégories phares, l’auteur, le lecteur, la valeur, le style, etc, qu’elle a dénoncées comme une série d’illusions. À l’inverse, les juristes, qui ont besoin de catégories positives stables pour faire produire des effets prévisibles, y ont sans cesse recours lorsqu’ils doivent rendre des jugements concernant les textes littéraires. On comprend dès lors que le dialogue entre les deux disciplines puisse être nourri de malentendus. À l’heure où tout le monde s’accorde à remarquer la judiciarisation du monde de l’édition, il appa-raît pourtant urgent de réfléchir aux conditions de possibilité de ce dialogue.

Le DEVENIR des CONNECTEURS : du LATIN à l’ESPAGNOL

Le droit à la ville dans une ère d’austérité (1973-2014)

30-31 mai, 2014

Ce colloque international co-organisé par le centre de recherche Monde Anglophone : Politiques et Sociétés (MAPS) de HDEA (EA 4086) de l’université Paris Sorbonne et le groupe de recherche Politiques américaines de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense (CREA/EA 370) cherche à développer une réflexion interdisciplinaire sur les histoires, les formes, les possibilités et les conditions de la démocratie urbaine aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne dans une ère d’urbanisation intensifiée.


Le formalisme russe cent ans après : interprétation, réception, perspectives

Comité scientifique : Michel Aucouturier, Natalia Avtonomova, Caryl Emerson, Tomáš Glanc, Jean-Marie Schaeffer, Wolf Schmid

Organisateurs : Catherine Depretto (Eur’Orbem, Paris-Sorbonne/CNRS), John Pier (Université de Tours et CRAL), Philippe Roussin (CNRS, MFO et Wadham College, Oxford)

Le genre de l’intégration euopéenne

Le groupe de recherche “Genre et Europe” organise les 19 et 20 novembre un colloque international sur le genre de l’intégration européenne.

L’ambition du colloque est d’observer au prisme du genre l’histoire de l’intégration européenne, pour en mieux comprendre les origines, le fonctionnement et les effets.

 

Le journalisme et ses outils, technicités de la production d’information

Comment penser le rapport entre maîtrise des dispositifs techniques et fabrication de l’information ? L’information elle-même ne doit-elle pas être envisagée comme une de ces « technologies intellectuelles » évoquées par l’ethnologue Jack Goody ?

Le colloque organisé par le GIS Journalisme entend susciter des réponses pluridisciplinaires à ces questions.

 

Le LabEx EHNE aux Rendez-vous de l’Histoire à Blois

Le LabEx EHNE est présent aux Rendez-vous de l’histoire de Blois du 6 au 9 octobre 2016 (stand n ° 158). Le LabEx participe aux conférences suivantes :


Partir faire la guerre froide à l’Ouest : des Soviétiques entre collaboration, compétition et défection ?

Au XIXe siècle, les Européens font appel à des travailleurs étrangers sous contrat d’engagement pour satisfaire les besoins de leur économie coloniale. Il s’agira d’analyser les différents facteurs de départ et de débattre sur la liberté de l’engagement.

 

Partir pour les colonies européennes au temps de l’engagisme : un départ forcé ?

Au XIXe siècle, les Européens font appel à des travailleurs étrangers sous contrat d’engagement pour satisfaire les besoins de leur économie coloniale. Il s’agira d’analyser les différents facteurs de départ et de débattre sur la liberté de l’engagement.

 

Partir ou rester après une défaite

 Cette table ronde est l’occasion de présenter deux ouvrages récents sur les défaites, l’un à l’époque moderne, l’autre à l’époque contemporaine : La défaite à la Renaissance (Droz, 2016) et Vaincus ! Histoires de défaites en Europe (Nouveau Monde éditions, octobre 2016). Les défaites occupent une place singulière dans l’histoire européenne, notamment dans l’élaboration des récits nationaux. Les étudier permet de décentrer le regard, d’écrire véritablement une autre histoire de l’Europe.

 

 

 

Le latin à Byzance

"Le latin à Byzance" est un projet sur la compétence linguistique, sur l’identité culturelle et sur la transmission des textes latins dans la "noua Roma", entre les IVe‰ et IXe siècles. L’étude de différents domaines (le droit, la grammaire, la religion, la tactique, etc.) et d’une multiplicité de formes d’écriture (paléographiques, épigraphiques et papyrologiques) donnera pour la première fois une connaissance approfondie des milieux latinophones à Byzance et des contextes d’emploi du latin. La prise en compte des facteurs politiques et sociologiques permettra de replacer les sources anciennes dans le cadre d’une problématique plus large, transdisciplinaire, dépassant les frontières entre textes littéraires et non-littéraires, entre histoire et philologie.

Le Louvre monde, un lieu, des territoires

Ce colloque international, fruit d’une réflexion conjointe entre l’Université Paris-Sorbonne et le musée du Louvre, porte sur la place et les enjeux du musée dans nos sociétés urbaines contemporaines.

Les liens entre Paris et le Louvre illustrent non seulement un dialogue dans le temps, mais aussi un dialogue dans l’espace, la ville servant d’écrin au Louvre. Que doit la ville au Louvre ? Que doit le Louvre à Paris ? Inscrit dans le Palais des rois de France, au cœur du centre historique et politique de Paris, le musée du Louvre s’est transformé au fil des siècles sous les effets consécutifs d’une urbanisation et métropolisation grandissantes et d’une fréquentation touristique mondialisée auxquelles s’est jointe la forte attente culturelle généralisée des citadins pour les musées.

Le colloque, co-organisé avec le musée du Louvre, propose d’interroger les « territoires » respectifs de la ville et du Louvre, dans leur dialogue, leur confrontation ou leurs conflits, jusqu’aux phénomènes de déterritorialisation et/ou reterritorialisation contemporains, afin de rendre compte de l’articulation entre patrimoine et modernité, espace urbain et architectural, et espaces sociaux. Historiens de l’architecture, historiens de l’art, sociologues, géographes, architectes, urbanistes, sont conviés à envisager ces questions dans une démarche innovante.

Les deux jours de colloque seront articulés en quatre sessions : « le Louvre et son territoire : architecture et pouvoirs  » ; « le Louvre dans la cité : usages sociaux  » ; « le Louvre, image et représentations » ; « le Louvre dans un monde global ». 

Deux tables-rondes, ouvertes à discussion, termineront chacune des deux journées, l’une portera plus spécifiquement sur les perspectives et évolutions du Louvre et de ses territoires proches, la deuxième ouvrira sur la question du musée-monde dans le contexte de la ville de demain. 

L’Ensemble Phénix vous propose une visite dans son « Musée imaginaire ». Un musée musical qui traverse des mers et des montagnes pour parcourir l’Europe. Un musée où l’on doit tendre l’oreille pour mieux voir, où l’on renverse les barrières du Temps, où la jeunesse se réapproprie le passé, le connu et l’oublié.

Le Maître Bâtisseur Hayruddin II

Pièce de Ljubica OSTOJIĆ représentée par l’Atelier théâtre Serbo-croate bosniaque-croate-monténégrin (UFR d’Etudes slaves).

 

 

 

Le numérique pour le jeune chercheur et enseignant en humanités : environnement, enjeux, outils documentaires.

Séminaire pour les doctorants de l’Université Paris Sorbonne

Le parallèle des arts : de l’idée à la sensation

Dans le cadre d’un partenariat avec l’université Paris-Sorbonne, le musée d’Osay initie, sous la direction de Jacqueline Lichtenstein, un cycle de conférences.

Liées aux collections du musée d’Orsay, ces conférences se proposent d’aborder, en se fondant sur l’analyse des oeuvres, un certain nombre de questions théoriques, propres à la réflexion sur l’art.

Le partage photographique

Avec le développement des smartphones, la photographie mobile est partout. Aller sur Internet, consulter, poster des clichés sur Facebook, Instagram et autres réseaux sociaux est devenu un geste quotidien pour les amateurs et les professionnels de la photographie. Le numérique a démocratisé la « photo », qui est devenue davantage sociale et participative. Face à ce déferlement numérique, les professionnels ont dû repenser leurs pratiques et les traitements médiatiques des clichés.

La journée d’étude réunira ainsi chercheurs, journalistes, photographes et responsables éditoriaux afin de débattre de ces transformations.

 

Journée d’étude organisée par le GRIPIC, en partenariat avec Paris Match et le soutien de l’École doctorale V « Concepts et langages » de l’université Paris-Sorbonne.

Le pouvoir au féminin. Modèles et anti-modèles bibliques, de l’exégèse à la tragédie

Les jeux de pouvoir sont souvent connus par des écrits partisans, qui s’employèrent à en justifier ou au contraire à en dénoncer l’exercice. Parmi les procédés de justification, l’allégorie biblique détint une place importante tout au long des siècles où le christianisme imprégna les discours. Comparer un souverain à David, évoquer la figure de Salomon dans l’entourage royal revenait à faire l’éloge du roi – ou de la reine, restée plus longtemps dans l’ombre de l’historiographie. La Bible fournit cependant autant d’anti-modèles que de modèles. L’objet de cette rencontre est de mieux cerner la dialectique entre modèles et anti-modèles bibliques du pouvoir au féminin, qu’il s’agisse de son exercice ou de ses représentations, et ce dans plusieurs types de discours : exégétiques, historiques, épiques, polémiques, hagiographiques, poétiques, didactiques, épistolaires… ou dans l’iconographie. En s’attachant aux figures bibliques des femmes de pouvoir dans ces différents discours, de l’Antiquité tardive au XVIIIe siècle, on examinera l’évolution des usages de ces modèles et anti-modèles.

L’étude, diachronique, portera sur le recours à des modèles et/ou à des anti-modèles bibliques de femmes qui exercent elles-mêmes le pouvoir, y compris en s’en emparant ponctuellement (Athalie, Déborah, Jaël, Jézabel, Judith, la reine de Saba) et de femmes qui le détiennent par leur influence sur des hommes puissants (Abigaïl, Bethsabée, Esther, la femme de Putiphar, les femmes de Salomon, la mère de Salomon dans le Cantique des Cantiques [3, 9-11], la fille de Pharaon, la fille du roi dans le Psaume 44, Hérodiade, Mikhal, Rébecca, Vashti).

L’une ou l’autre de ces catégories a-t-elle été privilégiée ? Quelle est l’importance relative de ces figures, au sein du corpus considéré ? Dans quel contexte, voire dans quel type de discours, dans quel « genre » littéraire sont-elles mises en avant ? Quel aspect de la figure est alors souligné ?

Le premier Voltaire (1714-1726)

Colloque international co-organisé par Sylvain MENANT et Laurence MACÉ, par le Centre d’Étude de la Langue et des Littératures Française, l’Université Paris-Sorbonne, le CEREdI (Université de Rouen) et la Société des Études Voltairiennes.

Le Prince est mort. Autour de la mort d’Auguste : célébrations, discours, images et monuments

Colloque organisé par Gilles Sauron et Emmanuelle Rosso.

Dans la continuité des manifestations dédiées à la célébration du bimillénaire de la mort d’Auguste, cette rencontre a pour objectif de saisir la mort du premier Princeps comme tournant historique, comme événement ponctuel et comme thème.
Seront donc envisagés les différents aspects et enjeux de l’événement – institutionnels, littéraires, religieux, artistiques – tels qu’ils furent exprimés à travers la littérature, l’épigraphie, la numismatique, l’architecture, la peinture ou la sculpture.


Le regard de l’exilé - Deuxième partie

Colloque international

LE ROLE DE LA COMMUNICATION POUR L’ORGANISATION DES SECOURS EN MILIEU DESORGANISE

La journée du 2 février organisée conjointement par l’ISCC, la SFMC et StratAdviser Ltd, consacrera ses travaux à un milieu désorganisé spécifique : celui résultant d’une lutte armée visant des civils de façon aveugle.

Le rôle de l’information et de la communication, interpersonnelle ou à l’aide des TIC, sera finement analysé en prenant soin de bien différencier information et communication.

L’attentat ayant une forte valeur symbolique, il s’agira aussi d’examiner le rôle que les TIC, notamment Twitter, sont amenées à jouer dans la société civile dès que l’attentat est connu et comment elles sont de nature à influencer les représentations, les comportements et les pratiques des internautes.

 

Journée préparée par le professeur Jacques PERRIAULT, le Dr Jan-Cédric HANSEN et le Pr Claude G.MEYER et avec le soutien de StratAdviser Ltd société de conseil en pilotage de crise dans le domaine de la santé.

Le secret de l’État

L’étude du renseignement en France (xviie-xxie siècle) : recherches récentes et nouvelles perspectives

Lors d’une exposition tenue à Paris, les Archives nationales ont présenté au public un ensemble considérable de pièces d’archives (textes réglementaires, dépêches secrètes, relevés de surveillance, lettres d’espions, messages codés, transcriptions d’écoutes, organigrammes de services, etc.), de machines de chiffrage ou d’instruments d’espionnage qui ont révélé l’action secrète de l’état depuis la fin de l’Ancien Régime. Ce colloque s’attache, quant à lui, à faire le bilan d’une décennie d’avancées historiographiques de la recherche française. Comment faire l’histoire d’une activité protégée par le secret ? Quelles voies et quelles méthodes les historiens ontils empruntées ? Des administrations du secret aux missions de renseignement et de guerre clandestine, quels nouveaux contours tracent les études françaises sur le renseignement, du xviie au xxe siècle ? Dans une perspective comparative, quelles innovations apportent les études françaises face aux Intelligence Studies ?

Le territoire face au réseau

Journée des jeunes chercheurs de l’Institut de géographie de Paris

Les géographes sont familiers de la dialectique territoire-réseau. L’articulation entre logiques territoriales et logiques réticulaires apparaît aujourd’hui comme une des clés centrales pour analyser l’espace, à bien des échelles, qu’il s’agisse de relations d’interdépendance, de confrontation ou de construction mutuelle. La géographie française s’est largement intéressée à la question tout au long du XXe siècle, notamment sous la plume de Jean Gottmann pour qui le territoire est avant tout l’unité politique du monde cloisonné de la géographie, que le réseau décloisonne. A bien des égards la question territoriale a également été au cœur de travaux remarqués de la décennie 1990 : de la « fin de la géographie » de Richard O’Brien à la « fin des territoires » de Bertrand Badie, en passant par le « piège territorial » de John Agnew. Supplantant ou complétant celui du territoire, le réseau s’impose-t-il alors comme un paradigme pour comprendre l’espace au XXIe siècle ?

Programme de la journée

9h15-9h30 : Ouverture par Olivier Sevin, professeur des universités (Paris-Sorbonne), directeur de l’École Doctorale de Géographie de Paris, et le comité d’organisation.

9h30-10h15 : Introduction de l’invité d’honneur, Guy Di Méo, professeur émérite, Université de Bordeaux 3.

10h15-11h05 : Session 1. Réseaux intellectuels et virtuels à l’échelle de la ville

  • Barbara De Vivo (doctorante, Université Paris-Sorbonne – UMR ENeC) « Le réseau d’ « intellectuels organiques » dans le quartier du Pigneto à Rome »
  • Gerardo Perfors-Barradas (Master Erasmus Mundus MITRA – Médiation Interculturelle (Anthropologie) – Université Lille 3 – KU Leuven – Université Fédérale de Rio de Janeiro) « Inégalités, réseaux virtuels et migration homosexuelle : contacts entre Brésiliens et étrangers à Rio de Janeiro »

11h15-12h30 : Session 2. Territoire et transport : dynamiques spatiales et nouveaux outils techniques

  • Anaïs Volin (doctorante, Université Lumière Lyon 2 – UMR 5600 EVS) « Relecture géographique du projet Stuttgart 21 à travers le couple échelle territoriale et échelle réticulaire »
  • Teddy Delaunay (doctorant, École Nationale des Ponts et Chaussées, UMR Laboratoire Ville Mobilité Transport) « Du numérique au territoire, l’évolution des dispositifs de covoiturage courtes distances et leur appropriation par les acteurs territoriaux. Le cas de l’expérimentation « covoit’ici » au regard de la notion de réseau de projets transactionnels »
  • Fernando Barragán-Ochoa (doctorant, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – UMR Prodig) « Les réseaux de ravitaillement alimentaire : le cas des produits laitiers en Equateur »

14h-15h15 : Session 3. Ville et réseau, ville en réseau

  • Julien Gingembre (doctorant, Université de Lorraine – LOTERR) « Le Sillon Lorrain : « faire métropole » dans la discontinuité territoriale »
  • Natalia Zdanowska (doctorante, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – UMR Géographie-cités) « Villes d’Europe centrale et orientale au prisme des réseaux d’entreprises et aériens »
  • Olivier Finance (doctorant, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – UMR Géographie-cités) « Des villes françaises inégalement investies par les firmes transnationales étrangères »

15h30-16h45 : Session 4. Urbanisme et aménagement du territoire : nouveaux concepts et pratiques alternatives

  • Benoît Dugua (docteur en Urbanisme et Aménagement de l’espace, Université de Lausanne – Institut de Géographie et Durabilité) « Entre territoires et réseaux : des lieux pour agir sur l’espace »
  • Clara Hercule (doctorante, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – UMR Géographie-cités) « Quels cadres d’analyse mobiliser pour observer les réseaux de l’entrepreneuriat dans les quartiers en difficulté ? »
  • Elisabeth Lehec (doctorante, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – UMR Géographie-cités), Fanny Rassat (doctorante, Université Paris Diderot – UMR LADYSS) « Compostage de proximité et réemploi en Île-de-France : la remise en cause des grands réseaux techniques urbains transforme-t-elle le territoire urbain ? Un dialogue entre géographie et urbanisme »

16h45-17h : Clôture par Georges Prévélakis, professeur des universités (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), président du comité scientifique de la journée des jeunes chercheurs.

17h : Cocktail.

Le théâtre de Sedaine : une oeuvre en dialogue. Sources, diffusion, rayonnement.

Colloque international, organisé par Judith LE BLANC, Raphaëlle LEGRAND

et Marie - Cécile SCHANG.

Le Traité des trois imposteurs et la littérature philosophique clandestine

Journée d’études organisée par Pierre-François Moreau et Maria Susana Seguin dans le cadre du programme « L’inventaire des manuscrits philosophiques clandestins » du CELLF en collaboration avec l’Institut d’histoire de la Pensée classique.

Le violon en France du XIXe siècle à nos jours

Ce colloque ouvre les journées du violon, dont le programme est disponible ici.

Le vitrail dans la demeure, des origines à nos jours

Le XXVIIIe colloque international du Corpus Vitrearum se consacre au Vitrail dans la demeure. Organisé par Michel Hérold et Karine Boulanger du Centre André Chastel, il aura lieu à Troyes.

Le décor vitré de la demeure (maison, hôtel particulier, demeure princière) est un domaine de la recherche souvent considéré comme secondaire, voire marginal. Pourtant, les documents qui mentionnent le vitrage et le décor vitré des demeures sont abondants, et les œuvres recensées pour le Moyen Âge et la Renaissance, comme pour les XIXè et XXè siècles méritent une étude attentive, à l’égal des verrières monumentales religieuses.

L’histoire du renouveau et de l’épanouissement du vitrail civil au XIXè siècle et de ses manifestations jusqu’au temps de l’Art déco appartient pleinement au thème du colloque.

Le rôle social du vitrail dans l’espace privé, souvent déterminant pour en comprendre l’existence et le sens, est l’un des points qui sera aussi abordé.

Les sujets traités, souvent d’une iconographie complexe, ont-ils une valeur ostentatoire ou spirituelle particulière ? Composent-ils de véritables programmes ? Au XIXè siècle, quels liens établir entre l’éclectisme des sujets, la fonction et la hiérarchie des espaces ? Pour répondre à ces questions, les historiens du vitrail, parfois associés à des historiens issus d’autres disciplines, présenteront leurs travaux sur trois jours et demi, par le biais de communications et de posters. Pour la première fois, le Corpus Vitrearum accordera une large place au XIXè et au XXè siècle.

Lecture – débat avec Radka Denemarková

Lecture – débat avec Radka Denemarková autour de son nouveau roman :

Příspěvek k dějinám radosti [Contribution à l’histoire de la joie]

Animation et interprétation par Jean Boutan

Les 13èmes Journées de l’Histoire de l’Europe

Les Journées de l’Histoire de l’Europe sont une manifestation annuelle qui se déroule à Paris depuis 2004.

Ces Journées proposent une grande synthèse d’histoire européenne, avec un vaste programme de conférences, d’histoire, d’histoire des arts, d’histoire de la musique et de géopolitique, durant deux jours.

A partir d’un thème lié à une préoccupation actuelle des Européens, ce programme englobant plus de 10 siècles d’histoire, offre un panorama complet de l’histoire des peuples et des civilisations que l’Europe a abrités.

Un salon européen du livre d’histoire, des séances de dédicaces, des projections de documentaires, des extraits musicaux et le Prix du livre d’histoire de l’Europe complètent les conférences.

 

Les alexandres après Alexandre : histoire d’une monnaie commune

La monnaie introduite par Alexandre dans l’ensemble de son empire a continué d’être utilisée pendant toute l’époque hellénistique, où elle joue le rôle d’une monnaie internationale, ou plus précisément d’une « monnaie commune », utilisée par différents États parallèlement à des monnayages à leurs propres types.

Par l’analyse de la production, de l’organisation de la frappe, de la circulation, le but du colloque est de préciser la fonction de cette monnaie et son rapport avec les autres monnayages contemporains, à travers des approches régionales, thématiques et méthodologiques.

Les approches féministes de la bioéthique : perspectives américaines et françaises

Ce colloque bilingue vise à forger un dialogue entre les chercheuses françaises et américaines concernant la nécessité d’un discours féministe dans l’arène de la bioéthique.

Que signifie une bioéthique féministe ? Il n’existe pas de définition convenue de ce qu’est une perspective féministe de la bioéthique ; pourtant, il existe un consensus général selon lequel les hommes et les femmes ont un rapport différent aux nouvelles technologies génétiques, à la procréation médicalement assistée, à l’implémentation de la législation bioéthique et aux questions concernant l’éthique des soins (care) et l’autonomie.

L’approche féministe de la bioéthique évoque les problèmes philosophiques et légaux de la naissance jusqu’à la fin de la vie humaine, cherchant à comprendre la nature « genrée » de la science, des technologies et des principes de la bioéthique.

Les archives sonores de la poésie

L’une des ambitions de ce colloque est de précipiter une prise de conscience de la part des institutions françaises quant à la nécessité de préserver et de valoriser ce patrimoine oral de poésie, et d’encourager à un travail d’identification et de recension des collections, de dépouillement et de numérisation. Le colloque voudrait aussi être l’occasion de réfléchir de façon pratique à ce chantier.

Les artisans du texte : ce que les papyrus de miscellanées nous disent des scribes en Égypte ancienne au Nouvel Empire (v. 1539-1075 av. JC)

À travers une véritable enquête dans les manuscrits de miscellanées, recueils où se mêlent des textes de genres divers conçus par et pour des scribes, Chloé Ragazzoli nous dresse le portrait d’une société de lettrés. Elle nous invite à comprendre ce milieu professionnel, ses valeurs et l’image que cet acteur, au rôle crucial dans l’Égypte pharaonique, se projette de lui-même. Elle nous conduit ainsi au cœur du rapport que les anciens Égyptiens entretenaient avec leur patrimoine écrit.

Cette conférence est organisée dans le cadre d’un cycle « Archéologie de l’Egypte : de la fouille à l’écriture de l’Histoire » par la Bibliothèque nationale de France en partenariat avec l’Université Paris-Sorbonne.

Les Îles Baléares : littérature, langue, histoire, arts

VIe Congrès international de l’Association Française des
Catalanistes (AFC)

Les élites juives parisiennes à la fin du XIXe siècle

Conférence de Cyril Grange (CNRS/Université Paris-Sorbonne) donnée dans le cadre du cycle de conférences "Paris, de la Restauration à la Grande Guerre"

 

Au début du XIXe siècle, le nombre de juifs parisiens, devenus « français de confession israélite » depuis peu, ne dépasse pas 1000 personnes. Un siècle plus tard, leur nombre atteint 40 000 individus. Les élites au « sommet » de cette société juive ont comme caractéristique d’être cosmopolites dans le sens où l’origine géographique de leurs membres est très diversifiée. Elle rassemble des familles originaires des départements de l’est, du sud, du sud-ouest, mais aussi des pays allemands, d’Autriche-Hongrie, de l’Empire ottoman ou encore de Russie. Cette haute société juive parisienne de la fin du XIXe siècle est une véritable micro-société aux contours bien dessinés. Le poids des secteurs financiers et du négoce est important, mais on observe une diversification vers l’industrie, les professions juridiques, médicales et intellectuelles. Son empreinte s’affirme aussi par un phénomène d’acculturation dans les domaines social et artistique qui marqueront l’histoire de la capitale.

 

Cyril Grange est directeur de recherche au CNRS, UMR 8596, Centre Roland Mousnier. Ses travaux portent essentiellement sur l’histoire sociale des élites dans la France des XIXe et XXe siècles. Il a publié en 1996 Les gens du Bottin Mondain. Y être c’est en être (Fayard) et en 2016 Une élite parisienne, les familles de la bourgeoisie juive 1870-1939 (Éditions du CNRS).

 

Le cycle de conférences "Paris, de la Restauration à la Grande Guerre" présente l’évolution politique, sociale et culturelle de Paris, des années 1830-1914.

Les états anciens des langues à l’heure du numérique

Les études sur les états anciens des langues ont bénéficié, comme beaucoup d’autres disciplines, de l’apport des outils et méthodes issus du numérique. Il existe maintenant de nombreux corpus, lexiques, outils d’aide à l’édition, outils d’analyse, ... adaptés à ces problématiques. Le programme ANR Créalscience s’inscrit dans cette perspective. Associant méthodologies dictionnairiques et informatiques avec pour cadre le français médiéval (XIIe-XVe siècle), ce projet a pour ambition de donner un inventaire des créations terminologiques. La rencontre internationale que nous organisons a pour objectif de réunir des chercheurs autour de ce type de projet. Il s’agit aussi de croiser les connaissances et de favoriser les échanges interdisciplinaires entre chercheurs de communautés scientifiques différentes.

Les Blessures psychiques de guerre dans l’histoire, de l’antiquité à nos jours

Ces journées d’étude ont pour ambition de rappeler que les blessures psychiques de guerre n’ont pas commencé avec la Première Guerre mondiale, pas plus que leur prise en compte. C’est depuis l’Antiquité que de tels phénomènes doivent être examinés. Pour la première fois, historiens, médecins et militaires se retrouvent pour livrer au public les résultats de leurs travaux interdisciplinaires, effectués au sein des quinze ateliers de recherche organisés à l’IRSEM, sur les mots, les sources, les appro-ches et surtout ces troubles qui réduisent l’efficacité opérationnelle quand ils ne marquent pas à vie.

Sous le haut-patronnage de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’état auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.

Les Carracci, l’autre voie de la modernité

Après tant de colloques et d’expositions consacrés à la personnalité de Caravage il est temps de célébrer le rôle d’Annibale Carracci dans l’évolution de l’art moderne. La publication des catalogues récents des dessins du musée du Louvre par Catherine Loisel offre l’opportunité de reposer la question de l’actualité de l’art bolonais dans son ensemble.
Avec le décor, actuellement en cours de restauration, de la Galerie du Palais Farnese, aujourd’hui siège de l’Ambassade de France à Rome, Annibale a ouvert la voie à un nouveau type de décor monumental. Peintre, dessinateur, graveur, il appartient à la grande école bolonaise avec son cousin Ludovico et son frère Agostino. Dans le cadre de l’Accademia degli Incamminati, leur enseignement fondé sur l’étude du naturel, a formé les grands artistes qui occupent le devant de la scène en Italie dans la première moitié du XVIIe siècle, tels Guido Reni, Domenichino et Lanfranco. Par leur influence directe et la fascination qu’ils ont exercée sur les créateurs et les mécènes de leur temps, ces maîtres bolonais ont marqué définitivement le goût de l’Europe.

Les Céréales dans le monde antique

Colloque organisé par l’UMR 8167 (Équipe Mondes Pharaoniques)
et le Centre de Recherches Égyptologiques de l’Université Paris-Sorbonne.

Les comédiens-auteurs au XXe et au XXIe siècles

Journée d’étude co-organisée par Florence Naugrette (Université Paris-Sorbonne, CELLF/PRITEPS) et Sophie Proust (Université Lille 3, APC/CEAC) dans le cadre du programme de recherche de l’Institut Universitaire de France dirigé par Georges Forestier (Université Paris-Sorbonne, CELLF/PRITEPS/IUF).

 

Les Contemplations de Victor Hugo

Colloque d’agrégation en Sorbonne le vendredi 4 novembre de 16h à 19h avec Jean-Marc Hovasse, Florence Naugrette, Jean-Michel Maulpoix et 18h Ludmilla Charles-Wurtz.

Retrouvez Henri Scepi, Benoît de Cornulier, Guillaume Peynet, Yvon Le Scanff, Judith Wulf, Guillaume Cuchet, Esther Pinon, Florence Naugrette, Aurélie Foglia, Claude Millet le lendemain en Sorbonne Nouvelle de 9h à 17h.

Les contributions d’écrivains à la presse musicale (XXe – XXIe siècles)

Les Estivales : conférences d’été de l’université Inter-Âges

Les identités nationales au miroir des émotions : la Catalogne et le Pays Basque en perspective comparée

Ce colloque propose d’analyser de manière comparative le rôle des émotions dans la formation et le développement des identités nationales catalane et basque. 

Les Invités des Palabres

Séance spéciale des consacrée à la traduction en France de la poésie centre-européenne. Une table ronde réunira les traducteurs qui présenteront l’actualité éditoriale dans ce domaine et débattront de la situation de la poésie centre-européenne sur le marché français.

Les journalistes face aux vaccins

La France est l’un des pays où l’on doute le plus des vaccins. Près de 40 % des français se disent plutôt ou tout à fait défavorables à la vaccination. Quant aux médecins, un quart d’entre eux expriment des doutes à l’égard des risques et de l’utilité de certains vaccins. Face à cette véritable épidémie de défiance, le gouvernement mène pour la première fois une grande concertation citoyenne sur la vaccination.

L’objectif de ce colloque est certes de faire un point sur ces questions complexes des vaccins et sur les raisons des réticences françaises, mais il vise aussi à analyser la manière dont les journalistes traitent ce sujet, à mieux comprendre leur place dans les différentes controverses vaccinales. Le regard croisé de chercheurs, de sociologues, d’industriels et de journalistes doit permettre non seulement d’éclairer les débats en cours mais également de mieux cerner le rôle spécifique des journalistes dans ce contexte. 

Les Journées des Femmes 2014 : "Points de vue sur le genre"

Journée d’étude interdisciplinaire des étudiants de Master sur les femmes et le genre.

----

Sorbonne Universités rend hommage à celles et ceux qui luttent pour les droits des femmes et réfléchissent sur le genre, en organisant rencontres, journées d’études et manifestations culturelles sur les sites des universités Paris-Sorbonne et UPMC.

Les leçons de Ténèbres In memoriam
Hommage aux victimes du 13 novembre 2015

La Direction de la vie étudiante et le Service Culturel de l’Université Paris-Sorbonne proposent une méditation visuelle et musicale en Sorbonne dans l’amphithéâtre Richelieu pour célébrer la mémoire des victimes du 13 novembre 2015.

Il s’agit d’une œuvre créée par deux universitaires et artistes – le compositeur Jean-Baptiste Médard et le photographe Jean-Pierre Bertin-Maghit – réunis par le musicologue Frédéric Billiet pour donner une version contemporaine de la Deuxième Leçon de ténèbres de François Couperin (1668-1733). Sur le texte des Lamentations de Jérémie, introduites par les lettres hébraïques (Vau, Zain, Heth, Teth), les cierges étaient alors éteints un par un pour plonger l’élise dans l’obscurité. La lumière et les ténèbres, comme la vie et la mort, dialoguent dans les photographies de Jean-Pierre Bertin-Maghit comme dans cette suite de pièces musicales baroques et contemporaines que servent la luminosité des aigus de la voix de Luanda Sequeira et le timbre sombre des graves de la viole de gambe de Ronald Alonso.

Ce moment de partage des images, des sons et des silences sera dédié aux victimes et à leurs proches.

 

Les Mots du désir, la langue de l’érotisme arabe et ses traductions.

Au premier degré de l’opération de communication, le désir humain se traduit en actes mais aussi en mots. La littérature érotique se saisit de ces mots, les rapporte à ces actes, ou du moins à certains, qu’elle sélectionne dans l’infini des pratiques humaines, en fixant des normes à la sexualité (le licite, le légitime, le transgressif, l’interdit, l’impensé). La littérature combine ces mots du corps, les dissimule parfois, par le jeu des euphémismes, des métaphores et des métonymies, ou les expose dans leur crudité avec gourmandise et ostentation ; elle en invente d’autres, aussi, de sorte que tous ces mots se traduisent, à leur tour, en désir ou en excitation chez le récepteur. L’objectif de ce colloque est d’interroger la langue du désir en arabe depuis les contes des Mille et une nuits, le Jardin Parfumé de Nafzāwī, le Délice des Coeurs de Tīfāšī, jusqu’aux expressions contemporaines de l’érotisme.

Les mythes romains et les dangers de la connaissance dans l’Antiquité et dans leur tradition

Journée d’étude internationale organisée par Hélène Casanova-Robin et Hélène Vial.

Les nouvelles technologies appliquées au patrimoine : perspectives et enjeux. Colloque international

Le musée du quai Branly en partenariat avec l’Université Paris‐Sorbonne (Paris IV) et l’UMR 8167 « Orient et Méditerranée » organise deux journées de colloque sur le thème des nouvelles technologies appliquées aux collections ethnographiques et archéologiques. Nous proposons d’établir un état des lieux des perspectives offertes par l’émergence de ces nouvelles technologies (orientations de recherche, développement de nouveaux outils, réflexion autour de la perception et la compréhension des objets et des images) dans les domaines du patrimoine (conservation, muséographie, restauration), de la recherche et de l’enseignement à partir de quatre axes de réflexion : miniaturisation des outils, visualisation et manipulation à distance, bases de données et nouvelles pratiques collaboratives et, enfin, reproduction et diffusion auprès des publics.

Les oppositions religieuses à la dissection médicale

Le regard du médecin arabe Ibn Abī Uṣaybiʿa sur ses prédécesseurs grecs, alexandrins et arabes.

Les outils de la critique - JOURNEE D’ETUDES SUR WALTER BENJAMIN

Projet ANR / DFG CActuS (Actualité de la critique -Théorie de la société, sociologie et critique sociale en France et en Allemagne).

La journée d’études sera consacrée à un bilan de l’apport de Walter Benjamin à une Théorie critique de l’histoire.


Les Palabres de l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français

Les patients dans l’écosystème de santé : enjeux d’information et questions de communication

Actif, impliqué, informé, éduqué, mobilisé, concerné, autonomisé : ainsi apparaît aujourd’hui la figure idéal-typique du patient, de l’usager, du consommateur et du citoyen dans le secteur de la santé. De la recherche fondamentale ou clinique, à l’exercice de la médecine, en passant par la politique, le droit, le journalisme, l’information ou encore la communication de la santé, sans oublier l’innovation technologique et les médicaments, le patient n’est plus considéré comme le récipiendaire passif des soins, mais comme un acteur incontournable et omniprésent de l’écosystème de santé. Ce mouvement est traversé de diverses manières par des enjeux d’information et de communication qui concernent tout à la fois l’identité des parties prenantes, l’ordre des relations de défiance ou de confiance qui s’établissent entre les acteurs profanes et professionnels, la nature des informations possédées, échangées et distribuées par et entre les parties prenantes, les outils d’information et de communication mobilisés, etc.

Les ports de la monarchie espagnole variété des modèles (XVIe-XVIIIe siècles)

Circulations des hommes, des marchandises et des savoirs

La thématique des ports − dans cette ouverture que constitue ce deuxième volet de l’étude entreprise sur les ports de la monarchie espagnole – oriente la réflexion vers l’Amérique, en incluant ses avant-ports atlantiques comme ses prolongements asiatiques. La réflexion, cette fois, sera davantage tournée vers les échanges compris dans un sens ample. Ceux-ci s’entendent pour les marchandises autant que pour les savoirs et les hommes. L’analyse ira du commerce aux migrations, du transfert des savoirs à la constitution d’une culture portuaire propre, inscrite dans des paysages, dans l’interface entre espace maritime et espace terrestre et des identités recomposées dans
ces zones de frontière et de contact. La réflexion inclut la perspective de l’histoire culturelle autour de la construction de l’image des ports et de leur représentation dans les sources espagnoles comme portugaises. L’étude des ports permet de repenser le rapport des Ibériques avec le monde sur différentes échelles. Les sources, dans cette perspective américaine et mondialisée, s’ouvrent à des supports variés : archives,
chroniques, textes de missionnaires, papiers et rapports des administrateurs, récits de voyageurs, etc.

Les ports de la monarchie espagnole : variété des modèles péninsulaires (XVe-XVIIe siècle)

Les Rencontres de Psyché : Rire avec La Fontaine

Les Rencontres de Psyché, ainsi nommées par allusion à la conversation des quatre amis qui ouvre les Amours de Psyché et de Cupidon de La Fontaine, visent à resserrer les liens entre la Société des Amis du poète et sa ville natale de Château-Thierry, et mieux faire partager à ses concitoyens l’actualité des recherches, des découvertes et des lectures suscitées par l’œuvre de La Fontaine. Ces deuxièmes Rencontres proposent de découvrir, à travers les œuvres connues et méconnues de l’écrivain, les nuances subtiles du rire lafontainien.

Les Sorbonnales

Pour sa huitième édition, le rallye des Sorbonnales voyage dans tout Paris. De la Sorbonne (5e) au Centre Universitaire Malesherbes (17e) en passant par Jussieu (5e), relevez les défis des épreuves culturelles et sportives. A l’issue du rallye et d’une épreuve finale collective, tous les participants sont invités à se retrouver autour d’un cocktail pour la remise des prix. Pour être vainqueur de l’édition 2016, quelques conseils : révisez vos classiques et couchez vous tôt la veille !

Tous les participants recevront une entrée gratuite pour la soirée des Sorbonnales qui aura lieu le 21 octobre au Chalet de la Porte Jaune.

Le rallye est ouvert aux étudiants, personnels administratifs, enseignants, et associations des universités membres de la communauté Sorbonne Universités. La participation est gratuite dans la limite de places disponibles.

L’inscription est individuelle — chaque membre d’une équipe doit effectuer la démarche lui même et renseigner obligatoirement les champs de téléphone et d’e-mail — et obligatoire. Une confirmation d’inscription par retour de mail incluant l’acceptation du règlement sera indispensable pour valider l’inscription. La date limite d’inscription est fixée au mercredi 12 octobre 2016.

Les stéréotypes dans la construction de l’identité nationale : nouveaux regards

Nous aurons l’honneur d’accueillir lors de cette journée d’études sur « Les stéréotypes dans la construction de l’identité nationale : nouveaux regards », les Professeurs Joep Leerssen de l’Université d’Amsterdam (spécialiste de l’imagologie), Benjamín Tejerina de l’Université du Pays Basque (Espagne) et Ferrán Archilés de l’Université de Valencia (Espagne). Leurs interventions visent à interroger le concept même de « stéréotype » afin de jeter les bases d’une réflexion commune autour du nouvel objet d’études que nous avons souhaité développer au sein d’IBERHIS sur le phénomène de stéréotypage dans la construction des identités nationales depuis une perspective transnationale.

Les trois Républiques : Platon, Diogène de Sinope et Zénon de Citium

Les villes de Joseph Roth, images et impressions

Un parcours des villes de Joseph Roth à l’occasion des 75 ans de la mort de l’écrivain autrichien à Paris : colloque, lectures, promenades

Lesage 2015

Ce colloque international est organisé par Christophe Martin de l’Université Paris-Sorbonne et Christelle Bahier-Porte de l’Université de Saint-Étienne, avec le soutien de l’IEA de Paris. 

Lettres de femmes dans l’europe médiévale (XIe – XVe siècle)

Consacrées aux documents de la pratique mais aussi aux lettres fictives que l’on trouve dans l’historiographie et la littérature, les communications présentées lors de ce colloque examineront les spécificités de ces divers écrits. La réflexion portera, notamment, sur la fonction de ces lettres, sur leur caractère informatif et performatif, ou sur les modèles et registres qui y sont convoqués. On s’intéressera, par exemple, aux rôles d’informatrices et de médiatrices que ces femmes purent jouer et aux modalités de leur intervention dans les domaines politique, administratif, juridique ou encore religieux, mais on pourra aussi tenter de distinguer ce qui, dans ces écrits, peut être considéré comme typiquement féminin.

Libéraux et Libéralisme en Europe de l’époque moderne à nos jours

Le libéralisme, comme idéologie, comme courant politique, voire comme « moment » dans l’évolution politique et intellectuelle de certains pays, n’a jusqu’ici fait l’objet que de peu de tentatives de synthèse dans une perspective historique globale, c’est-à-dire centrée à la fois sur son évolution intellectuelle sur le temps long des fondateurs (Hobbes) à nos jours et sur la volonté de proposer une vue aussi complète que possible du courant idéologique, de son incarnation politique (partis, clubs, think tanks, organes de presse), de sa capacité à se rénover et à évoluer en fonction du contexte social et économique ainsi que de sa contribution aux choix de politiques publiques.
Ce colloque, organisé dans le cadre de l’axe 2 du Labex EHNE (Ecrire une nouvelle histoire de l’Europe), « Epistémologie du politique », se propose d’aborder ces questions dans une perspective européenne qui permettra de distinguer des voies libérales différentes et parfois antagonistes. 

Libre arbitre et philosophie de l’esprit

Journée d’études autour de Derk Pereboom.

Derk Pereboom, professeur de philosophie à la Cornell University (Etats-Unis), est connu surtout pour sa défense d’une forme de scepticisme à l’égard du libre arbitre et de la responsabilité morale qui développe les positions de Spinoza.

Le but de cette journée d’études, organisée par Sciences, Normes, Décision (Paris-Sorbonne & CNRS) et par le Centre Atlantique de Philosophie (Université de Nantes), est d’explorer ses idées sur le libre arbitre ainsi que ses conceptions dans le cadre de la philosophie de l’esprit.

Littérature brésilienne contemporaine : espaces, traductions et médiations culturelles

Littérature et vie privée

Journée d’étude organisée par Pascal Aquien, professeur, vice-président de la recherche de l’université Paris-Sorbonne, en collaboration avec Olivier Barrot, journaliste littéraire, France Télévisions (France 3).

LOGIQUES de la FORME : colloque international en hommage à Fernando Gil

Colloque international en hommage à Fernando Gil, autour de la notion de forme.

LOUIS XIV ET PORT ROYAL

Ce colloque international est organisé par Olivier Chaline (Paris-Sorbonne), Sylvio De Franceschi (EPHE) et Laurence Plazenet (Paris-Sorbonne).

Louisiane. La théâtralité comme force de vie

Rencontre, récit et débat avec Cécilia Camoin :

« Du ventre du bayou au lit d’écriture. Étude d’une littérature francophone en Louisiane »

Lucien de Samosate et le mélange des genres

Ce colloque international portera sur un des principes fondamentaux de l’écriture lucianesque. La problématique de la mixis chez Lucien sera abordée à la fois dans ses dimensions théoriques et dans ses dimensions pratiques. La notion de « mélange des genres » est entendue de manière polysémique et comprend aussi bien le mélange des genres de discours, des genres littéraires, que le mélange des styles ou des registres linguistiques, c’est-à dire l’association dans l’écriture d’éléments disparates. Il s’agit d’éclairer à la fois l’héritage littéraire de Lucien et sa pratique personnelle de l’écriture, en examinant la manière dont il joue avec les codes et les subvertit.

LUPERCALIA : MYTHES, TOPOGRAPHIE, LITTERATURE

Les Lupercales sont une des fêtes les plus fascinantes, mais aussi les plus mystérieuses du férial religieux de l’ancienne Rome : lors de cette table-ronde, qui associera chercheurs expérimentés et jeunes docteurs de notre université, seront présentés et discutés avec les auditeurs les résultats de recherches récentes et prometteuses.

 


Ma thèse en 180 secondes 2016

Pour la troisième année consécutive, Sorbonne Universités sélectionne le 4 avril son ou sa candidate qui participera à la finale nationale.

Placer les écoles doctorales sous le feu des projecteurs, former les doctorants aux bases de la communication et à ses outils, afficher le dynamisme de la recherche française à travers ses plus jeunes chercheurs… Telle est l’essence même du concours « Ma thèse en 180 secondes », co-organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU).

À l’issue des sélections locales, au niveau des Comue donc de Sorbonne Universités, les meilleurs candidats s’affronteront au cours de la finale nationale. Les trois gagnants auront ensuite le privilège de concourir à la finale internationale.

Le principe ? En trois minutes chrono, et pas une seconde de plus, des doctorants et des docteurs diplômés de l’année universitaire en cours doivent faire un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur leur projet de recherche. Le tout en n’utilisant qu’une seule diapositive non animée. Que ce soit pour la finale Sorbonne Universités ou pour la finale nationale. 

Le défi a cette année encore tenté de nombreux candidats à Sorbonne Universités. 16 ont été retenus à l’issue d’une sélection parmi la quarantaine de doctorants préinscrits. Ces candidats retenus suivent actuellement une préparation pour la compétition.


Candidats de Paris-Sorbonne

Photo d'Alexandre Jubelin

Alexandre Jubelin

"Qui tire de loin ferait mieux d’économiser sa poudre" : pratiques de l’abordage à l’époque moderne.

En savoir plus

 

 

Photo de Shijueshan Wu

Shijueshan Wu

La fiction sur la fiction, un jeu de mot ?

En savoir plus

 

 

Crédit photo : UPMC – Pierre Kitmacher

Majoritarian Interculturalism and Multicultural Nationalism

Invité : Monsieur le Professeur Tariq Modood, Professeur de Sociologie, Politique et Politiques publiques à l’Université de Bristol, Directeur/fondateur du Centre pour l’étude de l’ethnicité et de la citoyenneté.

Discutante : Madame le Professeur Riva Kastoryano, Directrice de Recherche au CNRS (CERI).

Cycle de conférences-débats organisé par le Centre de recherches HDEA (Espace et dynamique des espaces anglophones, EA 4086), axe MAPS (2016-2017)

"Majoritarian Interculturalism & Multicultural Nationalism"

Interculturalism, in its two forms, critiques multiculturalism. A European version emphasises cultural encounter and novelty, and is relatively apolitical except for its disavowal of the national in preference for the local and the transnational. In contrast, its Quebecan counterpart gives significance to the idea of the right of a national community to use state power to reproduce itself.

Whilst the former is a recognisably cosmopolitan vision I ask if the latter represents a distinctive mode of integration. The core of the talk is a textual examination of two recent publications by leading public intellectual scholars in Quebec, Gerard Bouchard and Charles Taylor, respectively,including a lengthy discussion of the former’s concept of ‘majority precedence’. I conclude that while such thinkers rightly press multiculturalists to think about the normative significance of the majority, the arguments for ‘majority precedence’ are flawed. Moreover, multicultural nationalism is well placed to balance the normative identity claims of the majority and the minorities that these authors seek when they emphasise the importance of mutual recognition, reciprocity and balance,though they tend to go astray when they express this as ‘majority precedence’.

Tariq Modood est Professeur de sociologie, sciences politiques et politiques publiques à l’Université de Bristol. Il dirige actuellement le centre de recherches qu’il a créé, le Centre de recherches pour l’étude de l’ethnicité et de la citoyenneté (Université de Bristol). Il est le co-fondateur de la revue scientifique internationale, Ethnicities. Il a été décoré par la Reine (MBE) en 2001 pour sa contribution scientifique aux sciences sociales et aux relations entre groupes ethniques et a été élu membre de l’Académie des sciences sociales au Royaume-Uni en 2004. Il a été membre de plusieurs commissions : la Commission sur l’avenir d’un Royaume-Uni multi-ethnique, le Panel pour l’égalité et la Commission sur religions et croyances dans la vie publique britannique. Ses derniers ouvrages :

Multiculturalism : A Civic Idea (2e edition, 2013) ; et a co-dirigé Multiculturalism Rethought (2015) et Multiculturalism and Interculturalism : Debating the Dividing Lines (2016).

Marcel Beyer en résidence à l’Université Paris-Sorbonne de mi-mars à mi-avril 2015

Dans le cadre du programme « Écrivains en Sorbonne » (Paris-Sorbonne Paris IV), rendu possible par le concours de Paris-Sorbonne (Service d’action culturelle, EA REIGENN, UFR d’études germaniques et nordiques) et du Goethe Institut. Marcel BEYER sera présent à Paris de mi-mars à mi-avril 2015. Outre la présence de Marcel Beyer dans des cours et séminaires où des œuvres seront abordées, notamment son roman Kaltenburg, de nombreuses manifestations seront publiques.

Master Class - Emmanuel Carrère

L’Association Effervescence Sorbonne (anciens étudiants du Master 2 Edition/ Audiovisuel de Paris-Sorbonne) organise le 14 mars prochain une Master class avec Emmanuel Carrère.

Master class Alex de la Iglesia

De passage à Paris pour l’avant-première de son dernier film, Les Sorcières de Zugarramurdi, dont la sortie en France est prévue pour le 8 janvier 2014, le cinéaste espagnol Alex de la Iglesia, invité par le CRIMIC, viendra exposer les grands traits de son cinéma dans une Master class en Sorbonne.

Master class – La Web radio

Comment le web a-t-il changé la radio ? Qu’est-ce que ces deux médias s’apportent mutuellement ? Quels sont les avantages pour un média de développer une radio web ? A quel public s’adresse-t-elle et dans quelles conditions peut-on la réaliser ?

Sous la direction de Stéphanie Fromentin et Florent Maurin, la dernière master class de la promotion 2014/2015 du master Édition et Audiovisuel de Paris IV-Sorbonne aura pour objectif de répondre aux problématiques qui touchent la radio et les nouveaux supports médiatiques.

Seront parmi nous pour l’occasion :

 

- Sylvain Gire, responsable éditorial d’Arte Radio ;

- Sylvain Quément, compositeur du duo Gangpol & Mit ;

- Florent Chatain, rédacteur en chef de Libéradio. 

 

Master-class organisée par Effervescence, Association des étudiants et anciens élèves du master Edition et Audiovisuel Paris IV-Sorbonne.

Master-class avec Douglas Kennedy et Sydney Gallonde

L’association Effervescence Sorbonne, association des étudiants et anciens du master « Métiers de l’édition et de l’audiovisuel » de Paris-Sorbonne, organise une table ronde autour de l’adaptation littéraire et audiovisuelle.

Nous avons invité pour l’occasion deux grandes personnalités : le célèbre auteur de polars américain Douglas Kennedy et le scénariste et producteur français Sydney Gallonde (lequel a produit les adaptations de deux romans de Kennedy, à savoir La Poursuite du bonheur et Une Relation dangereuse).

Tous deux nous parleront des spécificités de leurs métiers, de leurs projets communs, mais aussi de la place de l’auteur dans l’adaptation de ses œuvres.

 

Maurice Scève. Le poète en quête d’un langage

Colloque international organisé par Vân Dung Le Flanchec (Paris-Sorbonne), Michèle Clément (Lyon 2), Anne-Pascale Pouey-Mounou (Paris-Sorbonne)

 

Réputée difficile, et toujours rebelle à l’interprétation malgré les considérables avancées de la critique, l’œuvre de Scève fascine par l’absolue singularité de son langage. L’auteur lui-même, reconnu pour son rôle pionnier dans la poésie du XVI e siècle, ne s’est guère soucié d’expliciter son projet poétique : ce n’est pas par des écrits théoriques qu’il a participé aux débats littéraires de son temps, mais par ses créations elles-mêmes, qui surprennent, intriguent, interrogent et retiennent.

 

Ce colloque se centre sur son travail de la forme – de toutes les formes – en quête d’un langage, à travers une pluralité d’approches. Il rassemble ceux qui souhaitent saisir dans son dynamisme la recherche scévienne d’un langage poétique, des signes donnés par les divers codes ‒ verbaux, iconiques, ceux de la culture commune, ceux des langues qu’il maîtrisait, ceux des philosophes et ceux des théologiens dont il se nourrissait et qu’il méditait… ‒ à leur nouvelle réorganisation par le poète en réseaux signifiants : avec l’espoir d’expliciter, au moins en partie, ce que Scève lui-même n’a jamais formulé, sa poétique.

Mécénats et patronages féminins en péninsule Ibérique au moyen âge (Xe-XVe siècle)

La rencontre, organisée dans le cadre des activités de l’EA CLEA et de la réflexion que les membres de cette équipe mènent sur le rapport des femmes aux pouvoirs dans l’Espagne médiévale, pourra permettre de contribuer à une meilleure connaissance du rôle qu’ont pu jouer les femmes dans le développement de la culture et des savoirs.
Elle réunira des spécialistes d’histoire, d’histoire de l’art et de littérature dont les études aborderont un large moyen âge – du IXe au XVe siècle –, et diverses aires politiques – royaumes de León, d’Aragon, de Castille, ainsi que le royaume du Portugal.

Médiatisation du climat, climatisation des médias

Dans le cadre du projet Climacop, une séance de travail est organisée par l’institut des sciences de la communication (ISCC) et l’association des journalistes scientifiques de la presse d’information (AJSPI) le 17 décembre 2015 à 9h sur le thème "médiatisation du climat, climatisation des médias". 

La COP21 qui se déroule à Paris doit marquer la relance des négociations climatiques et du multilatéralisme environnemental enlisés depuis l’échec de Copenhague en 2009. Ce méga-événement transnational est chargé d’enjeux environnementaux, politiques, scientifiques et économiques. Comme tel, il bénéficiera d’une attention médiatique globale et très probablement intense. Si cette médiatisation de la question climatique est évidemment loin d‘être nouvelle, il sera intéressant de voir en détail quelles formes concrètes très diverses elle peut prendre lors d’un événement de cet ampleur, annoncé comme historique. Symétriquement, on doit aussi s’interroger sur la « climatisation des médias », à savoir comment la problématique climatique contribue à reconfigurer l’espace journalistique. Cette dialogie entre médiatisation du climat et climatisation du monde sera au coeur de cette demi-journée, avec une attention particulière pour les liens entre chercheurs et journalistes.

Comment les médias nationaux et internationaux ont traité la COP21 ? Autour de quels dispositifs, avec quelle intensité et surtout, selon quelles lignes ? Voit-on émerger de nouveaux cadrages de la question climatique ? Dans quelle mesure les journalistes se sont-ils engagés dans le débat climatique autour de la COP21 ? Est-ce que le changement climatique reconfigure les liens au sein des rédactions ? Assiste-t-on à de nouvelles stratégies médiatiques des chercheurs ?

Mérimée et le théâtre

Journée d’étude co-organisée par Florence Naugrette (Université Paris-Sorbonne, CELLF/PRITEPS) et Xavier Bourdenet (ESPE de Paris / Université de Paris-Sorbonne / CELLF) avec le soutien de l’Université de Rouen (CÉRÉdI), de l’Université Sorbonne-Nouvelle (CRP19) et de la Société Mérimée.

Mélanges de littérature française : de la Renaissance aux Lumières

Cette journée d’étude est organisée dans le cadre du master "Littérature française : de la Renaissance aux Lumières" cohabilité par l’ENS, l’université Sorbonne Nouvelle (Paris III) et l’université Paris-Sorbonne (Paris IV), avec le soutien du labex TransferS et du département LiLa de l’École Normale Supérieure. Elle aura pour but de donner un aperçu des travaux de recherche actuels de quelques-­‐uns des étudiants et anciens étudiants du master, qu’ils pourront présenter et enrichir à l’occasion d’un dialogue constructif avec le public.

Les interventions seront présentées en cinq groupes thématiques
successifs : Poésie (XVIe siècle) -­‐ Théâtre (XVIe et XVIIe siècles) -­‐ Moralistes (XVIe et XVIIe siècles) -­‐ Libertins (XVIe et XVIIe siècles) -­‐ Perspectives sur le XVIIIe siècle.

Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Élaborer une interface novatrice, condensant l’histoire de l’édition de la Bible, qui soit tout à la fois rouleau, comme les Écritures juives, glose, arca, voire dictionnaire, en une application numérique, afin d’offrir une édition des Écritures adaptée à l’état actuel des sciences et à un public contemporain : tel est l’objectif du Projet La Bible en ses traditions (dit « BEST ») porté par l’École biblique et archéologique française de Jérusalem. C’est également l’occasion du Colloque international de Paris.

Molière des romantiques

Colloque international organisé par Olivier Bara, Georges Forestier, Florence Naugrette, Agathe Sanjuan, Université Paris-Sorbonne (CELLF, OBVIL, PRITEPS), Comédie Française, UMR LIRE/IHRIM, Université Lyon 2, Institut universitaire de France.

À la lumière des recherches les plus récentes en histoire du théâtre des XVIIe-XIXe siècles, on fera le point sur la réception de Molière au XIXe siècle, en répondant aux questions suivantes : Quelles pièces de Molière avaient les honneurs de la programmation, tout particulièrement à la Comédie-Française, « Maison de Molière » associée à l’organisation de ce colloque ? Quels étaient les enjeux du choix de tel ou tel répertoire moliéresque sur telle scène ou à telle époque, à Paris, en province, à l’étranger ? Quel était l’état des textes joués, au prix de quels effacements, de quelles déformations ?

Morts héroïques, morts infâmes

Deuxièmes rencontres franco-catalanes sur l’Antiquité classique.

Musique et poésie française au XVIe siècle

Colloque international

Norme et changement : codes et histoire du plaisir

Norme et changement : modèles et contre-modèles orientaux

Après avoir étudié les modifications de la norme dans le temps, c’est à la confrontation de la norme à l’altérité, géographique et culturelle, que s’intéressera le « Groupe d’étude des moralistes » lors de cette journée consacrée aux « modèles et contre-modèles orientaux ». On s’interrogera sur ce que devient la norme européenne quand elle rencontre la réalité orientale, et sur la (les) signification(s) que peut revêtir l’Orient pour la pensée morale aux XVIIe et XVIIIe siècles. On se penchera aussi sur la manière dont est appréhendé le changement (reconnu pour tel dans sa différence, ou bien adapté, et donc réduit, à ce qui est perçu comme une norme), ainsi que sur la façon dont il peut être exploité dans la polémique contre la (les) norme(s) de l’Occident chrétien.

 

Cette journée clôturera la réflexion sur « Norme et changement » qu’a menée depuis 2010 le « Groupe d’étude des moralistes », et dont les actes sont à paraître dans la collection « Moralia » chez Champion.

Norwid, notre contemporain

Colloque international

Objets insignes, objets infâmes de la littérature

Le colloque, organisé par le Gripic (Celsa, université Paris-Sorbonne) et Rirra21 (université Montpellier III), s’inscrit dans la lignée des journées d’études sur l’écrivain comme marque et de la réflexion sur les pratiques et usages médiatiques de la littérature conduite par ces deux équipes.

Il se propose d’analyser les pratiques d’objectivation du littéraire, d’en faire l’histoire, et de tenter d’en dégager les significations. Ces « objets insignes et objets infâmes » de la littérature témoignent d’une évolution constante du régime de matérialité du littéraire, où se trouve toujours interrogée la valeur de la littérature, entre singularité et standardisation culturelle.

Palabres

Le Centre tchèque vous invite à la séance animée par Xavier Galmiche.

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des oeuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

PALABRES CENTRE-EUROPÉENNES

Panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des oeuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parus en français.

PALABRES CENTRE-EUROPÉENNES

 

Les Palabres solidaires : séance dédiée à l’Ukraine.

Lecture de la lettre ouverte de l’écrivain Yuri Andrukhovych.

 

 

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

PALABRES CENTRE-EUROPÉENNES

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des livres ayant trait à l’Europe centrale (Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parus en français.

L’Institut hongrois vous invite à la séance animée par Jean-François Laplénie, UFR d’Études germaniques et nordiques de l’Université Paris-Sorbonne

Palabres centre-européennes

Panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des livres ayant trait à l’Europe centrale (Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Croatie, etc.) récemment parus en français.

Palabres centre-européennes

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

 

Palabres centre-européennes - Panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

Palabres Centre-Européennes : Panorama des livres sur l’Europe Centrale

Palabres centre-européennes : panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

Palabres centre-européennes : Panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

Palabres centre-européennes – Panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français

Palabres centre-européennes – Panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

Palabres centre-européennes – Panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

Palabres centre-européennes, panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent l’actualité éditoriale de l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parue en français.

Palabres Centre-Européennes. Panorama des livres sur l’Europe Centrale.

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des livres ayant trait à l’Europe centrale (Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parus en français.

 

Palabres Centre-Européennes. Panorama des livres sur l’Europe Centrale.

Palabres centre-européennes. Panorama des livres sur l’Europe centrale.

 

Séance spéciale des Invités des Palabres : rencontre avec András Imreh.

 

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

Né en 1966 à Budapest, András Imreh est poète et traducteur de littérature anglaise, espagnole et française. Son recueil Ce qui a deux noms (Budapest, 1998), a reçu plusieurs récompenses, dont le prestigieux prix Attila József. En 2009, une sélection de ses poèmes, traduits en français, a été́ publiée dans le volume Trois poètes hongrois par les Éditions du Murmure, à Dijon. De nouvelles traductions françaises de ses poèmes, ont été réalisées, notamment par A. Barna et T. Loisel, dans le cadre du Printemps des Poètes et du Festival de Querbes.

Rencontre animée par Guillaume Métayer, chercheur au CNRS, traducteur, spécialiste de littérature française et centre-européenne.

Lecture de poème par le comédien Axel Bry.

Palabres : panorama de la littérature sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des œuvres ayant trait à l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français

Panorama des livres sur l’Europe centrale

Palabres centre-européennes 

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des livres ayant trait à l’Europe centrale (Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Croatie, etc.) récemment parus en français.

Parcours de création singuliers pluriElles : femmes artistes, femmes entrepreneures

Sorbonne Universités s’associe pour la 4ème année consécutive à 100 000 entrepreneurs pour la Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin.
Cette année, en partenariat avec le 104factory, l’incubateur du CENTQUATRE-PARIS, une soirée est organisée vendredi 11 mars 2016 à 17h. Les arts et la culture sont le fil rouge de cet événement. Des entrepreneures de ces secteurs, diplômées des établissements de Sorbonne Universités sont attendues.

Programme
17h-19h : Speed meeting entre étudiants et entrepreneures, en présence de plusieurs créatrices d’entreprises notamment issues de Paris-Sorbonne, de l’UPMC (membres de Sorbonne Universités) et d’incubées au 104factory.

19h15-19h30 : Extrait du spectacle « Les secrets de Camille » rendant hommage à Camille Claudel et créé par la chorégraphe Lia Rives, diplômée du Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt (Sorbonne Universités).

19h30-20h30 : Table-ronde sur le thème « Parcours de création singuliers pluriElles : femmes artistes, femmes entrepreneures »
Présence entre autres d’Alice Mulliez, artiste associée du CENTQUATRE-PARIS et de deux entrepreneures issues de Paris-Sorbonne : Marie-Charlotte Belle, conseillère en ingénierie culturelle et touristique et Lucie Brux, monteuse vidéo.

20h30 : Cocktail

Paris 1713 : l’année des Illustres Françaises

Colloque international du tricentenaire des Illustres Françaises de Robert Challe (1659-1721)

Paris-Pise 2014

Recherches doctorales en littérature grecque et latine.

Paris-Sorbonne à Orsay : "Du Beau classique au Beau moderne"

Penser les injustices : entre cinéma et philosophie politique

La philosophie ne pense pas sans images. Le cinéma pense ses images. Le pari de la journée est de faire se croiser ces deux dynamiques autour des injustices extrêmes. Quel rôle reconnaître aux images, une fois établi leur statut de preuve lors des procès de l’horreur, quand il s’agit de penser quelques unes des pires catastrophes dont l’humanité a été et demeure la victime et l’acteur ?

Peuples conquérants, peuple conquis. Perceptions identitaires au Moyen Âge en Europe (IXe-XVe siècle)

Ce premier colloque transdisciplinaire placé sous l’égide du CEMA (Centre d’Études Médiévales Anglaises de Paris-Sorbonne) vise à promouvoir l’échange d’idées par des spécialistes de tous horizons sur l’influence qu’ont pu avoir les différents types de domination d’un peuple par un autre sur leurs perceptions identitaires respectives.

Ce sujet, d’un intérêt particulier pour les îles britanniques - envahies de nombreuses fois depuis les Âges Sombres jusqu’à la fin de la domination scandinave en Irlande et en Écosse -, a concerné nombre de pays d’Europe à un moment ou un autre de ce très long pan de l’histoire qu’est le Moyen Âge.

Quel que soit le mode d’expansion choisi (attaques saisonnières des Vikings dans les îles britanniques suivies de périodes de colonisation, brigandages des Normands en Italie méridionale au XIe siècle, croisades des princes germaniques et polonais vers les territoires slaves au XIIIe siècle, etc), si l’agression brute cède le pas à des formes de colonisation moins violentes, au moins en partie, des rapports se nouent entre dominants et dominés, rapports d’autant plus complexes que les conquérants n’ont pas toujours fait qu’apporter ruine et désolation : on pense par exemple à l’adoption en pays conquis de techniques agricoles plus efficaces (par exemple dans les territoires slaves précités ou encore au pays de Galles), ou en Irlande à la création de villes portuaires par les Vikings.

Ce colloque ne s’intéressera pas tant à la grande histoire des conquêtes, largement connue et étudiée, celle des seigneurs de guerre et des rois, qu’à la manière dont celles-ci furent vécues par ceux qui ne pouvaient que les subir : le petit peuple des villes et des campagnes.
Nous tenterons aussi de voir l’influence que ces conquêtes eurent sur les idées que se faisaient tant les peuples soumis que leurs nouveaux maîtres sur leur identité, particulièrement dans les cas d’assimilation progressive comme ce fut le cas en Angleterre avec les Normands ou, à plus petite échelle, pour les Hohenstaufen en Italie par exemple. 

Pier Paolo Pasolini entre régression et échec

Colloque international organisé par l’Equipe Littérature et Culture Italiennes (ELCI, EA 1496) de l’Université Paris-Sorbonne, l’ICI Berlin Institute for Cultural Inquiry et l’Università degli Studi Guglielmo Marconi, avec le soutien de l’École doctorale IV et du Conseil Scientifique de l’Université Paris-Sorbonne.

Responsables scientifiques : Sara Fortuna (Rome), Manuele Gragnolati (Oxford/Berlin), Christoph Holzhey (Berlin), Davide Luglio (Paris)

Plurilinguisme et auto-traduction : langue perdue, « langue sauvée »

Le colloque se propose d’interroger, dans une optique interdisciplinaire, les différents enjeux qu’implique le phénomène d’auto-traduction qui, en tant que pratique et domaine de recherche, installe au centre de la réflexion la question du sujet. À la fois auteur et traducteur, l’auto-traducteur occupe une position double qui modifie fondamentalement son rapport à l’écriture, instituant simultanément un point de vue intérieur et extérieur. Aussi la réflexion sera-t-elle menée sur un double front, en intégrant les approches tautologique, linguistique et sociologique d’une part et identitaires de l’autre.

Poétiques de Dany Laferrière

Sous le Haut patronage de l’Académie française, un colloque international est consacré à Dany Laferrière. Pour la première fois, venus d’Italie, du Québec, des USA et d’Europe, de nombreux spécialistes se penchent ensemble sur les poétiques de ce nouvel académicien venu des îles dont l’œuvre littéraire est l’une des plus importantes au début de notre XXIe siècle.

Poétiques de Paul Zumthor (1915-2015)

Dans la carrière et dans l’œuvre de Paul Zumthor, l’étude du Moyen Âge est fondatrice, même si elle n’est pas exclusive. De 1943 à 1987, les recherches de Paul Zumthor ont contribué à un renouvellement profond des études médiévistes au XXe siècle. Elles ont servi d’inspiration et parfois de modèles à bien d’autres.

 

 

Politien humaniste : aux sources de la modernité (poésie, philologie, histoire, philosophie)

L’œuvre latine d’Ange Politien (XVe siècle) a contribué de manière exceptionnelle à l’étude des textes de l’Antiquité et à leur diffusion à travers toute l’Europe. Plus encore, par l’originalité de sa production et le caractère novateur de ses méthodes d’analyse, cet humaniste a fondé une véritable poétique, posé les critères de la philologie moderne, apporté une contribution immense à la réflexion sur les théories littéraires, les modalités d’édition des textes. En témoin majeur de son temps, au sein de la Florence des Médicis, Politien rend compte également des débats majeurs dans le champ politique et philosophique. Le colloque vise à rendre compte de cette diversité et à ouvrir sur la fécondité d’une telle réflexion pour la postérité.

Politique et diplomatie de la cuisine et de l’hospitalité

La cuisine, les manières de table, comportements des invités et des hôtes : tout est politique dans l’alimentation et les réceptions qui sont des modèles réduits de la politique planétaire. Est politique ce qui conduit à choisir d’inclure ou d’exclure des personnes du cercle de celles avec lesquelles on déjeune ou on dîne, d’apaiser ou d’attiser leurs différends, d’accepter et de rendre des invitations, d’empêcher quiconque d’accumuler du pouvoir sur autrui tout en donnant à certains la possibilité d’exprimer leurs talents de cuisinier ou d’orateur, puis de convertir ces mérites en leadership. Ceci vaut en famille, dans les banquets publics, et dans les grandes réceptions qui accompagnent les conférences multilatérales et les visites d’État.

Le séminaire de l’ISCC est axé sur les sciences de la communication, les industries et l’ingénierie des connaissances, le développement des controverses et le rôle de l’expertise scientifique, l’épistémologie comparée et, plus largement, les rapports entre sciences, technologie et société. Cette rencontre est ouverte aux chercheurs, enseignants, étudiants, journalistes et professionnels que motivent les enjeux de la communication et vise à affûter les problématiques, à susciter le débat et à développer les échanges interdisciplinaires entre personnalités de formations et d’horizons différents.

Intervenant : Yves Schemeil, membre honoraire de l’Institut universitaire de France (chaire de politique globale et comparée), professeur visiteur au centre de géopolitique de Grenoble École de Management et à l’École hôtelière de Lausanne, et professeur émérite de science politique à Sciences Po Grenoble.

Discutant : Gilles Fumey, professeur de géographie culturelle de l’alimentation à l’université Paris-Sorbonne, responsable du pôle de recherche Alimentation, risques et santé de l’ISCC. 

Précarité, instabilité, fragilité au Moyen Âge

Journées d’études du groupe Questes

Présentation de la collection ART’HIST

Présentation de la nouvelle édition bilingue des extraits de La Chabraque. Les rêves de Maria Dunin de Karol Irzykowski

Soirée de promotion de la nouvelle édition bilingue des extraits de La Chabraque. Les rêves de Maria Dunin de Karol Irzykowski, traduits par Mateusz Chmurski, Patrick Rozborski et Kinga Siatkowska-Callebat, Paris, Institut d’études slaves, revue Cultures d’Europe centrale, hors-série. n° 5, 2e édition revue et complétée, 2013.

Présentation du livre Amour chrétien, amour musulman

Adrien Leites présentera son livre "Amour chrétien, amour musulman", le samedi 9 janvier à l’amphithéâtre Descartes à partir de 14h.

 







Intervenants

 - Ghaleb Bencheikh, essayiste
 - Dominique De Courcelles, directrice de recherche au CNRS- ENS ULM
 - Mouhamadou Dia, journaliste-écrivain
 - Beddy Ebnou, directeur de l’IESE
 - Adrien Leites, maître de conférences à Paris-Sorbonne
 - Pierre Lory, directeur d’études à l’EPHE


Présentation du livre

Dans le débat contemporain sur l’amour, les références chrétiennes sont courantes, bien que souvent confuses. L’islam est absent du débat, ou assimilé au christianisme. Cette dernière tendance touche le « dialogue interreligieux », qui se nourrit de l’usage quasi exclusif de sources normatives. En alternative au monologue et au dialogue assimilateur sur l’amour, et en opposition aux fondamentalismes, l’auteur propose un dialogue des traditions chrétienne et musulmane. Il fait entendre deux voix, celle d’Augustin (354-430) et celle de Ghazzâlî (m. 1111). Il fait apparaître les visions singulières qui s’y expriment, et l’écho qu’elles trouvent dans certaines voix contemporaines. Les textes des deux auteurs sont donnés dans leur langue, le latin et l’arabe, et traduits. Un glossaire permet d’appuyer le dialogue des traditions sur un dialogue des mots. Le lecteur, qui peut mener son propre débat sur l’amour, sera ainsi mieux à même d’envisager, dans le contexte européen, une coexistence des chrétiens et des musulmans fondée sur la reconnaissance de leurs différences.

Adrien Leites enseigne la pensée musulmane à l’Université Paris-Sorbonne.

Princesse de Clèves 2014 : anatomie d’une fascination

Colloque international

 

La Princesse de Clèves fait partie d’un petit nombre de romans français qui, pour quelque raison, sont toujours d’actualité. Cela ne signifie pas seulement que son histoire, que ses personnages, que sa morale, nous parlent toujours et qu’ils sont susceptibles de susciter en nous passions et émotions ; ni que ce roman rencontre régulièrement, depuis plus de trois siècles, un public, même peu nombreux, à qui il importe, parfois même déraisonnablement ; cela signifie aussi, plus curieusement, que pour chaque époque il a été, comme il le fut dès sa publication, une sorte d’enjeu.

Procesos de americanización. Ciencias y saberes, siglos XVI-XIX

Processus d’américanisation. Sciences et savoirs, XVIe-XIXe siècles

Projection de film : Pouta / Walking too fast de Radim Spacek, suivi d’un débat avec Petr Placak

Festival OFF THE WALL : Vingt-cinq ans après de la chute du Mur de Berlin

A l’occasion du 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, le Festival « A l’Est du nouveau » propose un cycle de projections et de débats.

Projection de trois films de Laurent Brégeat sur trois artistes contemporains indiens : Krishen Khanna, Krishna Reddy, Rajendra Dhawan

A l’heure où l’art indien contemporain s’expose dans le monde entier, atteint des records inédits dans les salles de vente et fait l’objet d’expositions dans galeries privées et musées, le réalisateur Laurent Brégeat poursuit le travail qu’il a entrepris il y a cinq ans de filmer les artistes qui ont érigés les fondations de l’art contemporain indien.

En donnant la parole aux artistes et à leur proches, il construit une fresque passionnante où en pénétrant dans l’intimité de l’artiste, au plus proche du mystère de la création, on découvre progressivement son univers plastique.

Les portraits des artistes avec leurs doutes, leurs réminiscences, leurs espoirs, leurs succès et leurs combats sonnent juste.

Projection/ débat "Aux sources du Nil"

Projection/ débat organisée par le Ciné-club d’Histoire du XIXe siècle de Paris-Sorbonne et de Panthéon-Sorbonne.

Invitées : Armelle Enders, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne, spécialiste d’histoire coloniale et Anne Hugon, maître de conférences à l’Université Paris 1, spécialiste d’histoire coloniale.

Soirée présentée par Corinne Doria, chercheure associée au Centre d’histoire du XIXe siècle.

Prophétie et Histoire dans la Synopse de la Sainte Écriture attribuée à Jean Chrysostome.

Conférence de Francesca Barone sur le thème « Prophétie et Histoire dans la Synopse de la Sainte Écriture attribuée à Jean Chrysostome ».

Ces deux conférences s’inscrivent dans le cadre du Projet transversal « L’écriture de l’histoire à l’époque impériale  » (UMR 8167 - Antiquité classique et tardive). Organisation : Michèle Coltelloni-Trannoy / Sébastien Morlet.

 

Psychanalyse freudienne et cercles littéraires en Europe centrale. Circulations transnationales et cadres nationaux (1895-1939)

Colloque international organisé par l’UMR 8224 EUR’ORBEM Europe orientale, balkanique et médiane et le REIGENN de l’Université Paris-Sorbonne.

Publier autrement. Petits éditeurs, journalistes indépendants et blogueurs en Russie

Depuis le début des années 2000, la question de la transformation de l’espace public est au coeur des réflexions sur les évolutions politiques et sociales en Russie. Dans un contexte marqué à la fois par un resserrement autoritaire du pouvoir et un élargissement des possibilités de publication (notamment en ligne), des tensions et des conflits permanents, parfois violents, traversent le monde médiatique russe. Les transformations politiques et économiques en Russie œuvrent en faveur d’une concentration des ressources éditoriales et médiatiques entre quelques grands groupes (principales chaînes de télévision, organes de presse écrite, grandes maisons d’éditions) liés directement ou indirectement au pouvoir. Face à eux, pourtant, des médias alternatifs existent, qu’il s’agisse du journalisme (radios et journaux indépendants), du développement sur Internet de publications et blogs en ligne ou des maisons d’édition, petites et moyennes, qui animent le paysage éditorial. Notre colloque se donne pour objectif d’analyser ces pratiques de publication indépendantes et critiques. Qui sont les acteurs de cette production différente ? Quelles sont les alternatives civiques et politiques qu’ils portent ? Pour quel public agissent-ils ? Quels sont les conflits et les compromis qu’ils élaborent avec les producteurs dominants ? L’enjeu est ici d’analyser les reconfigurations de l’espace public en Russie, et, au delà, de réfléchir aux transformations des pratiques de publication / publicité dans le monde contemporain.

Quand la guitare [s]’électrise !

Instrument de désir » – en référence à l’ouvrage du musicologue américain Steve Waksman –, la guitare électrique est l’une des révolutions majeures de la musique du XXe siècle. Symbole de modernité dans les années 1950, cette reine du rock’n’roll et du blues a bousculé les modes de vie et de pensées. Dès ses premiers larsens, elle a su réunir mélomanes et musiciens autour de pratiques et de procédés compositionnels renouvelés grâce à l’amplification électrique. Cet instrument a depuis conquis le monde et trouvé par-delà les frontières géographiques et culturelles des identités musicales très diversifiées. Il a de plus acquis un statut d’icône et accompagné de profondes mutations, dont certaines en marge de tout cadre artistique. La guitare électrique intéresse aujourd’hui de nombreuses communautés (fabricants, guitaristes, collectionneurs, chercheurs, compositeurs, interprètes) qui enrichissent de leurs points de vue complémentaires les connaissances et la compréhension d’un instrument résolument complexe.

Les communications contribueront à la réflexion autour de quatre thèmes : Facture instrumentale, Répertoires et pratiques, Pédagogie, Lieux et milieux.

Communications, table-rondes, concerts, etc.

Événement organisé par le Collegium Musicæ, l’IReMus (CNRS, Université Paris-Sorbonne, BnF, ministère de la Culture), le Centre Georges Chevrier (Université de Bourgogne), le Musée de la musique, Cité de la musique - Philharmonie de Paris, l’équipe LAM de l’Institut Jean Le Rond d’Alembert (Université Pierre et Marie Curie) et l’Ircam.

Avec le soutien du Groupe Spécialisé d’Acoustique Musicale (GSAM), de la Société Française d’Acoustique (SFA) et du MuPop.
Dans le cadre de Mani-Feste-2016, festival de l’Ircam.

Quand les données nous donnent à voir notre environnement !

Sciences à Coeur Sorbonne Universités - Saison 8

Quand les données nous donnent à voir notre environnement !
Mesurer et visualiser l’espace, étudier le climat : de la géomatique aux analyses statistiques des variabilités climatiques, les données sont au cœur des enjeux de connaissance de notre environnement. Dialogue entre une géographe et une informaticienne climatologue.

Avec Florence Huguenin-Richard, Laboratoire ENEC – Espaces, Nature et Culture (Paris-Sorbonne/CNRS)
et Julie Leloup, LOCEAN – Laboratoire d’Océanographie et du Climat : Expérimentations et Approches Numériques (UPMC/CNRS/IRD).

Une rencontre animée par Fabienne Chauvière, journaliste scientifique.

Quelle diplomatie pour le monde arabe ?

On peut comprendre la diplomatie comme une politique (« étrangère »), ou la réduire à la seule fonction d’instrument bureaucratique, auquel cas elle est notamment une sociologie d’agents publics. Dans l’une ou l’autre de ces deux acceptions, et dans la mesure où le monde arabe présente une identité forte sur la scène internationale, se pose la question de savoir si la diplomatie exercée à son égard doit faire preuve d’une compréhension particulière ou être menée par des experts spécialisés. De fait, l’approche culturaliste, orientaliste, est aujourd’hui vivement remise en cause dans nombre d’appareils diplomatiques occidentaux, que ce soit sous l’impulsion des décideurs politiques, de la composante « néo-conservatrice » des diplomates, ou de l’irruption d’un « droit-de-l’hommisme » initialement développé dans la société civile et les ONG. En outre, l’approche arabisante peut sembler porteuse de biais du fait de la présence d’acteurs étatiques non arabes dans la zone Afrique du Nord Moyen-Orient, comme de la nécessité de traiter certains grands dossiers récents dans le cadre d’un « Grand Moyen-Orient ».

Pierre Thénard, actuellement directeur des relations internationales de l’Ecole Nationale d’Administration, en discutera sur la base de son expérience professionnelle. Historien de formation (Ecole Normale Supérieure, Paris I) et arabisant (INALCO), il a choisi de devenir diplomate de carrière après une expérience de professeur à l’université égyptienne puis de conseiller culturel à Jérusalem. Précédemment consul général à Tanger, il a occupé divers postes à Alger, Washington, ainsi qu’au Quai d’Orsay et à l’Institut du Monde Arabe.

NB : Les vues qu’il développera seront personnelles et n’engageront pas le Ministère des affaires étrangères et du développement international.

 

 

Répertoires traditionnels et répertoire nouveau, formes anciennes et formes nouvelles dans le théâtre sous la Révolution et l’Empire

Cette journée d’étude a été organisée par Pierre Frantz et Thibaut Julian avec le soutien du Centre d’étude de la langue et des littératures françaises (CELLF). 
Plusieurs intervenants aborderont tout au long de la matinée le thème des révolutions et des continuités parisiennes, ainsi que celui de l’Empire de Melpomène. 
L’après-midi sera quant à elle consacrée à la question de jeu avec le présent et à celle des voies de diffusion dans les territoires. 

Recherches sur la presse musicale française / Research on French music journalism

Regards d’artistes sur la Grande Guerre / Der Erste Weltkrieg im Medium der Künste

Journée d’étude consacrée à la réception de la Première Guerre mondiale par les différents langages artistiques dans le domaine allemand et autrichien.

 

 


Religion & Interdits Alimentaires. Archéozoologie et sources littéraires

Les interdits alimentaires et les restrictions sur la commensalité permettent à différents groupes religieux d’établir une frontière entre « eux » et « nous ». Les autres sont ceux qui mangent des aliments interdits et des mets réputés dégoûtants. Il existe donc un corpus de textes normatifs appartenant aux droits religieux et civils interdisant la consommation d’aliments particuliers. Cet aspect a été souvent étudié pour le judaïsme ou l’islam, moins souvent pour les polythéismes, le zoroastrisme ou le christianisme.

Ce colloque se penche plus particulièrement sur la question du respect des interdits alimentaires, ce qui est plus difficile à évaluer pour l’historien avec les seules sources littéraires. Il y a des mentions éparses ici et là dans les textes qui prouvent le décalage entre les normes religieuses et les pratiques réelles : consommation de vin en terre d’Islam, viandes non saignées en terre byzantine…

L’archéozoologie peut fournir des données sur le décalage entre norme et pratique. Cependant, ces données sur les animaux consommés dont les os sont retrouvés sont parfois difficiles à interpréter. La présence d’os de porc en terre d’Islam peut ainsi démontrer soit la présence de populations non musulmanes et non sujettes à l’interdit du porc en un lieu précis, soit le non respect par des populations musulmanes de cet interdit particulier.

La confrontation des sources littéraires et des données archéologiques s’avère donc importante pour essayer de comprendre tout à la fois la mise en place des interdits alimentaires particuliers à une religion, les limites de la mise en pratique des interdits alimentaires et leur évolution dans le temps. Nous espérons à la fois présenter la littérature normative et faire réfléchir sur les limites de sa mise en application.

Religions et fiscalité dans le monde méditerranéen de l’Antiquité à nos jours – I

Dans le cadre du programme « L’argent des dieux » du labex Resmed.

Religions et sensorialité : Antiquité et Moyen Age

Ce colloque interdisciplinaire, organisé par le Labex RESMED, s’interesse au rôle des sens dans les religions de l’Antiquité et du Moyen Age.

Sept thèmes seront développés en autant de sessions par les intervenants :

-La sensorialité et les rituels en Grèce ancienne et dans le judaïsme
-Le sens, le corps et la philosophie
-Le visuel et l’esthétique
-l’expérience du divin
-Le monde des trouble des sens
-Le toucher et la piété tactile
-La musique et la danse.

Religious Aspirations, Political Goals and Economic Concerns, Monastic Journeys from Late Antiquity to the Middle Ages

Third International Conference.

 

This conference is the result of a cooperation between the Wittgenstein-Prize Project ‘Mobility, Microstructes and Personal Agency’ of the FWF (Austrian National Research Foundation), acting as the local host, and the Laboratoire d’Excellence RESMED (Religions et sociétés dans le monde méditerranéen, University of Paris-Sorbonne), the Centre national de la recherche scientifique (CNRS, UMR 8167, Paris), as well as the Institut français d’archéologie orientale (IFAO, Cairo), the École française de Rome (EfR) and the University of Nantes (CRHIA), who have organized the previous two conferences in this series in Rome.

Remise des prix Edouard Bonnefous 2015

La Fondation Édouard Bonnefous - Institut de France remet ses Prix dans la Grande salle des séances de l’Institut de France, lundi 18 janvier 2016 à 17h30.

Le Prix sur proposition de la section Histoire et Géographie a été décerné à l’écrivain géographe et économiste Sylvie Brunel.
Professeur des Universités à Paris-Sorbonne, Sylvie Brunel a commencé sa carrière dans l’humanitaire et a publié de nombreux ouvrages remarqués sur le développement durable, les famines, la coopération internationale, les conditions du développement, nourris de son expérience de terrain, ainsi que des romans.

  • La fondation Edouard Bonnefous

La politique de l’humain, la défense de la nature et des espaces verts, l’évolution du monde et des techniques, les grands problèmes mondiaux contemporains, la défense de l’enfance martyrisée, l’histoire politique et parlementaire, ont toujours guidé la vie et l’oeuvre d’Édouard Bonnefous (1907-2007).

Pour poursuivre des actions ambitieuses dans tous ces domaines, l’ancien chancelier de l’Institut de France (de 1978 à 1994) a créé une Fondation en 1989 sous l’égide de l’Institut de France.

Rencontre autour du livre Les décors de Molière 1658-1674 de Philippe Cornuaille

 Philippe Cornuaille, ancien comédien et décorateur de théâtre, présentera son très beau livre sur les décors de Molière, première véritable étude sur un aspect méconnu du célèbre auteur : la scénographie et la mise en scène. La rencontre sera suivie d’un verre à la librairie des PUPS.

Rencontre avec l’écrivain Jonathan Coe

L’université Paris-Sorbonne, les PUPS et l’équipe VALE recevront le romancier britannique Jonathan Coe lundi 22 juin à 18h30, à la Maison de la Recherche, salle D 035.

 

 

Jonathan Coe sera entouré de Laurent Mellet (Toulouse 2), auteur d’une monographie tout juste parue aux PUPS (Jonathan Coe : les politiques de l’intime), de Vanessa Guignery (ENS Lyon) et d’Alexis Tadié (Paris-Sorbonne).

Rencontre avec l’écrivain Kazuo Ishiguro

Le romancier Kazuo Ishiguro est invité par l’UFR d’anglais de l’université Paris-Sorbonne à l’occasion de la sortie de son nouvel ouvrage Le géant enfoui aux éditions des deux terres.

 

Kazuo Ishiguro, né à Nagasaki, est arrivé en Grande-Bretagne à l’âge de cinq ans. Il est l’auteur de sept romans traduits dans plus de quarante langues, Lumière pâle sur les collines, Un artiste du monde flottant (Whitbread Award), Les Vestiges du jour (Booker Prize), L’Inconsolé, Quand nous étions orphelins, Auprès de moi toujours, Le Géant enfoui, et d’un recueil de nouvelles, Nocturnes, élu meilleur livre catégorie nouvelles 2006 par le magazine Lire.
En 1995, Kazuo Ishiguro a été décoré de l’Ordre de l’Empire britannique pour services rendus à la littérature, et, en 1998, la France l’a fait chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
Deux de ses livres ont été adaptés au cinéma : Les Vestiges du jour et, plus récemment, Auprès de moi toujours. Il vit à Londres avec son épouse.

 

Crédit photo : © Isabelle Boccon-Gibod

Rencontre avec le jeune écrivain et poète autrichien Andreas Unterweger

Né à Graz (Autriche) en 1978, Andreas Unterweger a terminé en 2004 des études d’allemand et de français. Tout à la fois écrivain, musicien et rédacteur de la légendaire revue manuskripte, il a publié quatre livres, tous parus chez Droschl : Wie im Siebenten (Comme dans le septième, 2009), Du bist mein Meer (Tu es ma mer, 2011), Das kostbarste aller Geschenke (Le plus précieux de tous les cadeaux, 2013), Das gelbe Buch (Le Livre jaune, 2015). Il a reçu le Prix manuskripte en 2016 et en 2009 le Prix de l’Académie de Graz.

Rencontre débat autour des MOOCs

À l’occasion du lancement du Mooc Christianisme et philosophie dans l’Antiquité, Sorbonne Universités et Paris-Sorbonne, en partenariat avec Philosophie Magazine, vous convient à la rencontre-débat :

Philosophie et religion : quel dialogue possible ?

Les débats dans les trois monothéismes, de l’Antiquité à nos jours.

Rencontre du Centre André Chastel : « Henry Caro-Delvaille (1876-1928). Une gloire déboulonnée », par Christine Gouzi.

Peintre de scènes de genre intimistes, portraitiste et décorateur, Henry Caro-Delvaille eut un succès fulgurant à Paris de 1900 à 1914, puis aux États-Unis, où il séjourna dès 1913 et où il s’installa définitivement en 1916. Il fut une figure des cercles picturaux, littéraires, musicaux et théâtraux de Paris et de New York, jusqu’à sa mort, survenue en 1928.

L’art de Caro-Delvaille est donc intéressant à plusieurs titres. L’artiste appartint à des mouvements picturaux de la Belle Époque essentiels pour comprendre la transition de l’Art nouveau à l’Art déco. De plus, son œuvre américain est un exemple précoce d’acculturation de l’art européen et révèle les ramifications artistiques complexes qui existaient entre les deux pays dès le début du XXe siècle. À New York, Caro-Delvaille joua également un rôle diplomatique non négligeable pendant la guerre de 1914-1918 en contribuant au rapprochement de la France et des États-Unis par des actions culturelles. Enfin, son entourage proche est un sujet d’étude en soi : il était en effet le beau-frère du peintre Gabriel Roby (1878-1917), mais aussi celui du peintre Raymond Lévi-Strauss (1881-1953), père de l’ethnologue Claude Lévi-Strauss, qui se forma dans ce milieu artistique familial.

À l’occasion de la parution du livre Henry Caro-Delvaille (1876-1928), peintre de la Belle Époque, de Paris à New York aux éditions Faton, précédé d’entretiens avec son neveu Claude Lévi-Strauss, on peut ainsi s’interroger sur l’oubli total dans lequel est tombé aujourd’hui Henry Caro-Delvaille. Son nom n’apparaît plus dans aucune étude sur la peinture du début du XXe siècle, alors qu’il fut un artiste reconnu sur deux continents de son vivant. Cet oubli est certainement révélateur de l’évolution des styles et touche à l’histoire du goût. Mais il intéresse aussi les méthodologies de l’histoire de l’art et particulièrement le problème de la mémoire, du choix et de l’interprétation dans l’analyse historique des mouvements artistiques

 

Rencontre du centre André Chastel : Les vitraux du Languedoc-Roussillon.

Le recensement des vitraux anciens de la France, commencé au cours des années 1970, atteint désormais sa phase d’achèvement, marquée par la préparation des Xe et XIe volumes de cette collection du Corpus vitrearum. Ils révéleront au public l’ensemble des vitraux conservés dans cinq régions méridionales, de Poitou-Charentes à Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Les œuvres recensés en Languedoc-Roussillon forment un catalogue d’unicums, qui illustrent seulement une part de la longue histoire du vitrail. Cependant, réunir le corpus des vitraux méridionaux est en soi une révélation. Même épars, ces ensembles ou ces fragments ont naturellement pour vocation de venir enrichir l’histoire des arts de la couleur, là où ils n’ont guère encore été pris en compte dans toute leur spécificité.

Rencontre géographique avec Zérocalcare

Zérocalcare est l’auteur de la bande-dessinée "Kobane Calling" qui retrace avec humour et sensibilité son périple de Rome jusqu’au Rojava. Nous pensons que la richesse de son expérience et les formes originales de diffusion de ses connaissances peuvent intéresser le plus grand nombre

RENCONTRES DES POSTDOCTORANTS DU LABEX RESMED

Le Labex « Religions et sociétés dans le monde méditerranéen » (Université Paris-Sorbonne, Sorbonne Universités) soutient les jeunes chercheurs et vous invite à venir découvrir les projets de recherche de ses postdoctorants.

Cette rencontre sera clôturée par l’intervention de Mme Theodora Antonopoulou, professeure de littérature byzantine à l’université d’Athènes, invitée par le Labex RESMED.

Représentations du jeu dans la littérature anglophone XIXème – XXIème siècles

Journée d’étude organisée par le laboratoire OVALE en partenariat avec VALE. 

Représentations et discours du handicap

Représentations et discours du handicap : l’apport des Disability Studies en sciences humaines

Ce colloque organisé par le Centre de Recherche en Littérature Comparée, vise à prendre acte de l’émergence des Disability Studies dans les pays anglo-saxons ainsi que de la récente et progressive construction de ce champ d’études en France. En s’attachant à l’examen des représentations culturelles du handicap, grâce aux outils de l’analyse littéraire et artistique, il entend dépasser l’opposition entre les modèles médical et social de compréhension du handicap et interroger la fécondité et les applications littéraires et artistiques de ce champ d’études. Les analyses discursives, à la croisée de la littérature, du théâtre et du cinéma, permettront de mettre en question les différents points de vue portés sur le handicap, en particulier par les personnes dites handicapées, et d’explorer leur potentiel subversif, susceptible de bousculer les stéréotypes et le discours normalisateur sur le corps.

Représenter la Shoah après 1989 : idées, poétiques, images. Entre la France et la Pologne.

La chute des régimes communistes a modifié des représentations de la Shoah. Les approches artistiques de cette mémoire ont tendance à prévaloir, les témoins directs disparaissant.

"Bambi", 2003, fragment de la video-installation "Winterreise" (par Mirosloaw Balka) http://culture.pl/en/artist/miroslaw-balka  Avec nos vifs remerciements à l’artiste.

 

Retour sur la COP21 : Où en est la « climatisation » du monde ?

La COP21 organisée à Paris en décembre dernier a été présentée comme un succès historique pour la gouvernance du climat et comme un renouveau du multilatéralisme environnemental. L’accord de Paris semble en effet fixer pour les années à venir un nouveau cadre non contraignant, mais néanmoins engageant pour maintenir le réchauffement climatique à un niveau raisonnable pour nos sociétés. Six mois après cet événement et une fois l’effervescence médiatico-politique retombée, l’objectif principal de ce colloque est de faire un retour distancié sur cet événement pour en discuter la portée au-delà même des négociations.


Jeudi 9 juin

9h30 : Accueil des participants

10h : Mots d’accueil (IFRIS, ISCC)

Introduction à la journée : Analyser la COP 21 à travers la « climatisation du monde », Jean Foyer (ISCC-CNRS).

10h30-12h30 : Le « momentum » de Paris dans la gouvernance du climat

14h-15h45 : Énergie, finance, les grands « oubliés » de l’accord de Paris ?

16h15-18h00 : Société civile : qui est in, qui est out ?

18h00-19h : Cocktail


Vendredi 10 juin

9h30 : Accueil des participants

10h-12h : Un nouveau rôle pour les sciences ?

13h30-15h15 : L’urgence climatique, contrainte ou opportunité pour le système d’aide au développement ?

15h45-17h30 : Le secteur business, faire partie des solutions ou du problème ?

 

Colloque organisé par l’IFRIS, le pôle Gouvernance environnementale et controverses sociotechniques de l’ISCC, le Centre Alexandre Koyré et la Région Île-de-France dans le cadre du projet d’ethnographie collective ClimaCOP.

RICHARD DE FOURNIVAL ET LES SCIENCES AU XIIIe SIÈCLE

Ce colloque s’intéressera plus particulièrement aux sciences (soit aux disciplines du quadrivium, principalement les mathématiques, la géométrie et l’astronomie, à la médecine, à l’astrologie, à l’alchimie, à l’architecture, etc.), telles qu’elles apparaissent dans l’œuvre de Richard de Fournival, dans sa carrière, dans sa bibliothèque ou dans le contexte de son époque, alors qu’elles se transforment dans leurs sources, leurs périmètres, leurs usages et le type d’écrit qui les expose.

Rio, ville merveilleuse ? 450 ans d’histoire

Projection en avant-première de " Rio, ville merveilleuse ? 450 ans d’histoire", un film de Pascal Cuissot produit par Gedeon Programme.

 " Rio, ville merveilleuse ?" part à la recherche d’une Rio très éloignée des clichés qui en assurèrent la notoriété internationale. En abordant la naissance de Rio au XVI° siècle , il montre que cette ville d’exception est dès ses premiers instants le fruit des intérêts contraires des différentes puissances européennes. Si par sa géographie tout à fait unique et furieusement télégénique la baie de Rio fascine ses visiteurs, elle en a compliqué le développement. Pourtant Rio n’a cessé de croître, de se renouveler, d’inclure et d’exclure, pour devenir un fascinant cocktail urbain au XXI° siècle. Le documentaire fait la part belle aux témoins et aux historiens qui cherchent à comprendre et à montrer Rio dans toute sa singularité, dans ses richesses et dans ses blessures profondes. Il tente de montrer combien l’histoire de Rio s’est confondue avec celle du Brésil avant qu’elle ne cesse d’en être la capitale. S’intéressant tour à tour auxgrandes métamorphoses architecturales et urbaines qui ont marqué le tissu urbain, il questionne la vertigineuse croissance d’une mégapole qui cherche à devenir aujourd’hui l’une des villes phares de la planète.

Rythmes brésiliens : théorie et pratique

Sade en jeu

Colloque international

Organisé par Jean-Christophe ABRAMOVICI, Florence LOTTERIE et Éric MARTY avec le concours de l’Université Paris-Sorbonne, du CELLF 16-18 (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises du 16e au 18e siècle, UMR 8599), de l’Université Paris-Diderot, du CERILAC (Centre d’études et de recherches interdisciplinaires en Lettres Arts Cinéma), et de l’IUF.

Sade lecteur de Rousseau

Journée d’études du CELLF 16e-18e siècles. 

Saison bosnienne en Syldavie

A mesure que s’épuisaient les grands procès menés par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, les médias occidentaux se sont progressivement désintéressés de la Bosnie-Herzégovine. En 2014, les troubles sociaux qui ont agité une partie du pays en début d’année, l’épisode climatique catastrophique qui vient de le mettre sous eaux, les préparatifs de commémoration du centenaire d’un attentat commis à Sarajevo qui conduira au premier embrasement mondial, ont ramené la Bosnie sous les projecteurs.

La Bosnie est-elle irrémédiablement vouée à se représenter dans nos esprits à travers des images de malheur et de désordre tout juste tempérées par celles d’un folklore débridé à la Kusturica ? Mais que sait-on au juste de ce pays situé à moins de 3 heures de vol de Paris ? De son histoire, de ses artistes, de ses écrivains à l’œuvre hier et aujourd’hui ? Rien ou à peu près. Le jeu même des équilibres politiques, économiques et sociaux qui maintient ensemble les membres de cet Etat fragile, fruit des négociations menées à Dayton, échappe à la plupart d’entre nous.

C’est à une plongée dans un pays d’Europe, l’un des rares à rester encore sur le seuil de l’Union, cette Bosnie méconnue, à l’écart des circuits touristiques de masse que la Maison d’Europe et d’Orient invite le public francilien. Un pays riche de traditions et d’un étonnant dynamisme créateur, qui s’exprime aussi bien dans les lettres que dans le théâtre, dans les arts plastiques comme dans le cinéma. Un pays, aussi, qui n’a pas fini de réduire ses fractures, et qui ne cesse de s’interroger sur son avenir...

Photographie, cinéma, spectacles, rencontres, conférence, atelier linguistique et culinaire sont au programme de la Saison bosnienne en Syldavie qui se déploiera du 13 au 28 juin 2014 dans les locaux de la Maison d’Europe et d’Orient, en partenariat avec l’Assemblée européenne des Citoyens, BH info, le Conseil général d’Ile-de-France, le Courrier des Balkans, La Délégation générale à la Langue française et aux Langues de France, l’Institut français de Bosnie-Herzégovine et l’UFR d’Etudes slaves de la Sorbonne. 

Samedi(s) autour d’un livre : Les Raisons de l’art, Jacqueline Lichtenstein

Le Centre Victor Basch (EA 3552) de l’Université Paris-Sorbonne organise une rencontre autour du dernier livre de Jacqueline Lichtenstein, avec la participation de J. Lichtenstein (Pr. émérite Université Paris-Sorbonne), M. Massin (Pr. Université Paris-Sorbonne), R. Pouivet (Pr. Université de Lorraine), D. Ryout (Pr. émérite Université Panthéon-Sorbonne), B. Sève (Pr. Université Lille III).

Sanctuaire. Les reliques dans les textes français du Moyen Âge (XIe-XVIe siècles)

Troisième volet organisé par Sophie Albert - MCF à l’université de Paris-Sorbonne, Hubert Heckmann - MCF à l’université de Rouen.

Les deux journées d’études sont organisées avec le soutien de l’EA 4349 « Etude et édition de textes médiévaux » de Paris-Sorbonne, de l’EA 3229 « Centre d’études et de recherches. Editer - Interpréter » de l’université de Rouen et de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes.

En partenariat avec le Musée national du Moyen Âge - Musée de Cluny.

Saussure et l’avenir des sciences de la culture -
Vingt ans après "De l’essence double du langage"

Vingt ans après la découverte des manuscrits dits de l’Orangerie, notamment De l’essence double du langage, il est temps de faire le point, de mesurer le chemin parcouru et d’évaluer les perspectives qui s’ouvrent.

  • Sessions de la Journée d’études :

1/ Structuralisme et réévaluation du saussurisme

2/ Comment Saussure déconstruit Derrida

3/ Sciences de la culture et perspectives sémiotiques

Séance spéciale autour de la nouvelle parution d’Igor Ostachowicz, La nuit des Juifs-vivants

Table ronde en présence d’Igor Ostachowicz, l’auteur,avec la participation de Gilles Rozier, son éditeur, et Isabelle Jannès-Kalinowski, sa traductrice, animée par Malgorzata Smorag-Goldberg, spécialiste de littératures polonaise et centre-européenne.

 

Séance spéciale des Invités des Palabres : rencontre avec Krisztina Tóth

Krisztina Tóth, romancière et poète hongroise, auteur de, entre autres textes parus en français, Code-barres (Gallimard, Paris, 2014), traduit du hongrois par Guillaume Métayer. La rencontre sera animée par son traducteur et Gabrielle Napoli, journaliste à la Quinzaine littéraire. Le comédien Axel Bry accompagnera la soirée de ses lectures.

Séminaire : Intervention de Perrine Simon-Nahum « Le manuscrit du Mémoire sur l’étude du Grec au moyen-âge »

Séminaire : les tandems interculturels

L’enseignement des langues et des cultures à l’université au 21ème siècle se trouve profondément renouvelé par l’insertion des technologies qui permettent à la classe de langue d’aller au-delà des murs pour communiquer de façon authentique avec des étudiants d’autres pays, d’autres langues et d’autres cultures. La télécollaboration interculturelle permet également de prendre en compte la dimension culturelle dans toutes ses facettes (savoirs, savoir faire, savoir apprendre).

Séminaire Armée, guerre et sécurité dans les sociétés, de l’Antiquité à nos jours

La gendarmerie nationale face à la piraterie et au terrorisme maritime

Colonel Raymond H. Carter

Séminaire consacré à Salvador Espriu dont on célèbre en 2013 le centenaire de la naissance

Séminaire d’Études Catalanes dirigé par Mònica Güell : conférences de Audrey Peyrony et Gemma Peralta

Séminaire de paléographie italienne (XIVe-XVIIe siècle)

Un semestre de paléographie italienne ouvert à ceux qui ont à lire, transcrire ou éditer des manuscrits et documents en langue italienne des XIVe-XVIIe siècles :

- histoire des écritures
- formes historiques de la langue italienne
- système orthographique et abréviatif
- usages ecdotiques (transcription et édition)

Le corpus d’étude consistera principalement en correspondances d’affaires publiques et privées, mais pourra être adapté aux besoins des participants et aux manuscrits et documents qu’ils voudront soumettre.

Séminaire interuniversitaire "Paroles & Musiques"

Séminaires Exceptionnels du CeRAP- Professeur Kzysztof Makowski (PUCP)

Le Professeur Kzysztof Makowski (PUCP), interviendra dans la cadre du séminaire : Histoire, Anthropologie et Archéologie de l’Amérique sur la thématique : L’archéologie andine, de la vision du XIXème siècle aux interprétations actuelles.


Programme de l’évènement :

L’archéologie andine : de la vision du XIXe siècle aux interprétations actuelles

1. Les horizons et les changements linguistiques dans l’histoire préhispanique des Andes.

2. L’identité technologique, le style et l’ethnicité : Mochica, Gallinazo et Inca.

3.Urbanisme andin et urbanismes du Vieux Monde : pour une théorie de la diversité.

4. Pachacamac, Cuzco et Machu Picchu : formes et fonctions dans l’architecture de l’Horizon Récent.

Science au Brésil et Coopération internationale : analyse et perspectives.

Le Brésil est un pays hors norme sur beaucoup d’aspects (taille, ressources, biodiversité, anthropodiversité...). Le regard scientifique sur le Brésil, notamment de la France – partenaire scientifique historique –, a fondamentalement changé depuis 50 ans : au départ un objet d’étude en tant que tel du fait de ses enjeux de recherche (anthropologie, sociologie, biodiversité, politiques de développement...), il est récemment devenu un acteur et partenaire important à l’international.

Sciences à coeur : Éloge de l’interdisciplinarité - Claude Shannon (1916-2001) le mathématicien, ingénieur et bricoleur

CONFÉRENCE ANNULÉE

 

Avec Jérôme Segal - Maître de conférences en histoire des sciences et épistémologie à l’université Paris-Sorbonne – en détachement à l’Institut Ludwig Boltzmann d’histoire sociale (Vienne)

Scotland, Europe and Empire in the Age of Adam Smith and Beyond

Eighteenth-Century Scottish Studies Society Seminar & The International Adam Smith Society

Sculpturdermy. Quand la taxidermie s’empare des sculpteurs

L’objet de ces communications est de se concentrer sur le travail des équipes de taxidermistes des muséums d’histoire naturelle et de déterminer combien la taxidermie a fait une entrée décisive dans le champ de la sculpture au cours de la période contemporaine. Alors qu’avant le XXe siècle, la taxidermie consistait usuellement à placer une peau sur une structure et à la fourrer de paille pour lui donner un aspect vraisemblable, Carl Akeley, praticien au Field Museum puis à l’American Museum of Natural History, considéra qu’une telle méthode n’était pas digne d’un musée des sciences. Au lieu d’une simple structure, Akeley proposa l’idée de travailler d’après le squelette de l’animal à représenter, et de sculpter en terre, à même les os, la disposition de la chair, réalisant ainsi une sculpture aux apparences d’écorchés. Ainsi, du squelette à la taxidermie, se construit une incontestable sculpture animalière, ce qui fit donner à cette technique innovante le nom de Sculpturdermy par Louis Jonas, élève d’Akeley. L’intérêt grandissant d’artistes contemporains pour la taxidermie met en lumière une nouvelle typologie des rapports existant entre taxidermistes et artistes. Cette proximité des disciplines donne jour à des pratiques nouvelles de la taxidermie pour révéler son artisticité. Le déplacement de la frontière entre les disciplines brouille tout autant le rôle et le statut des taxidermistes que celui des artistes, donnant naissance à des objets et à des professions hybrides.

 

Le Centre André Chastel propose un cycle de rencontres scientifiques dans des champs variés de l’histoire de l’art médiéval, moderne et contemporain. Chaque mois, conférences, tables rondes ou présentations d’ouvrage permettront de faire connaître au public les travaux les plus récents de ses membres et correspondants. Les rencontres du Centre André Chastel sont coordonnées par Sabine Berger (Université Paris-Sorbonne) et Stéphane Castelluccio (CNRS).

Semaine centre-européenne & balkanique

Semaine du Brésil

Shakespeare en France

Shakespeare est depuis plusieurs décennies l’auteur dramatique le plus joué en France.

En ce jour fêtant le 450e anniversaire de sa naissance, un programme spécial est offert à tous ses admirateurs et praticiens, spécialistes ou non de son œuvre.

Si Pétra m’était contée

Rencontre, lecture, débat 

Pourquoi le site de Petra (Jordanie) fascine-t-il les archéologues, les historiens et les voyageurs ? La rencontre réunira les archéologues François Villeneuve, Pascale Linant de Bellefonds, Charlène Bouchaud et le poète Emeric de Monteynard, dont le récit Pétra, s’égarer vers le ciel (Tértium, 2014) servira de motif et de trame à l’évocation de la cité nabatéenne.

Rencontre animée par Amélie Le Bihan.

Exposition

Exposition de photographies et de reproductions de lithographies anciennes de Pétra. Sources : Pascale Linant de Bellefonds, Emeric de Monteynard, Jean-Luc Riou, Patrick Robillard.

Organisé par la Bibliothèque Michelet (Service Commun de la Documentation de Paris-Sorbonne).

SND, Les Conférences SePPhiA animées par Igor Douven

Invité : Paul Egré (IJN)

Intitulé : "Knowledge, Justification and Reason-Based Belief’

Discutant : Sylvia Wenmackers (Leuven)

Is knowledge definable as justified true belief (“JTB”) ? We argue that one can legitimately answer positively or negatively, depending on how the notion of justification is understood. To facilitate our argument, we introduce a simple propositional logic of reason-based belief. We show that this logic is sufficiently flexible to accommodate various useful features, including quantification over reasons. We use our framework to contrast two notions of JTB : one internalist, the other externalist. We argue that Gettier cases essentially challenge the internalist notion but not the externalist one. In particular, we may equate knowledge and JTB if the latter is grounded in what we call “adequate” reason.

SND, Les Conférences SePPhiA, animées par Igor Douven

SND (Paris Sorbonne – CNRS), dans le cadre du Séminaire Parisien de Philosophie Analytique (SePPhiA), organise une série de conférences.

Kevin O’Regan présente la première de ces conférences.

Invité : Kevin O’Regan (Paris Descartes University)

Intitulé “Explaining what people say about sensory qualia”

Discutant : Lieven Decock (VU University Amsterdam)

La Langue de la conférence est l’anglais.

Soirée "Recherche et esprit d’entreprendre au féminin"

Soirée de clôture de la 3ème édition de la Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin

Dans le cadre de la semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin, un forum d’entrepreneures aura lieu vendredi 13 mars de 17h à 19h au Réfectoire des Cordeliers de l’université Paris-Sorbonne.

Le forum sera suivi d’une table ronde sur le thème "recherche et esprit d’entreprendre au féminin", ainsi que d’un cocktail.

Soirée de lancement Jan Čep / Paul Claudel

Présentation en présence des auteurs de deux publications récentes :

- Jan Zatloukal, L’exil de Jan Čep, un écrivain tchèque en France, Paris, Institut d’études slaves, 2014.

- Didier Alexandre et Xavier Galmiche (dir.), Paul Claudel et la Bohême – Dissonances et accord, Paris, Classiques Garnier, 2015.

Spectacle de l’Atelier théâtre serbo-croate (bosnique-croate-monténégrin-serbe)

Spectacle poétique d’après les chants populaires Sevdalinke :

O ma Bosnie, mon soupir !

Table ronde : actualité et devenir des bibliothèques numériques

A l’occasion de l’ouverture au public de la bibliothèque numérique Uranie (uranie.msha.fr ), une table ronde sur les bibliothèques numériques est proposée par le comité scientifique d’Uranie sous l’égide de l’université Paris-Sorbonne, l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et l’Ecole Nationale des Chartes.

Plutôt que d’offrir des présentations descriptives des projets ou réalisations existantes, les intervenants seront invités à aborder des problématiques autour de la constitution, du public, de la diffusion et de la pérennité des bibliothèques numériques dans l’enseignement supérieur, la recherche et le monde de la culture.

Il s’agira de confronter les points de vue de chercheurs, bibliothécaires, responsables de programme au sein des ministères de l’ESR et de la culture, dans une discussion abordant ces thèmes avec des points de vue scientifiques, techniques et juridiques. Les liens, indiqués sur le programme, vers les sites de bibliothèques numériques, permettront au public de cette table-ronde de prendre connaissance à l’avance des ressources qui formeront le cœur des débats.

Table ronde : Les prix littéraires

Organisée par l’association « Effervescence » des anciens étudiants du Master Edition/Audiovisuel de Paris-Sorbonne et le « Prix littéraire des grandes écoles », cette table-ronde prestigieuse réunit quatre jurés de prix littéraires : Pierre Assouline (prix Goncourt), Christian Giudicelli(prix Renaudot), Christine Jordis (prix Femina) et Pascale Frey (prix des lectrices Elle). 

Une occasion unique de comprendre le fonctionnement et l’importance des prix pour la vie littéraire en France.

Table ronde autour des métiers des armées,
de la Gendarmerie nationale et de la sécurité.

Le Service Commun Universitaire d’Information et d’Orientation - Insertion Professionnelle (SCUIO-IP) de l’Université Paris-Sorbonne organise une table ronde pour faire découvrir aux étudiants les métiers de l’armée et de la sécurité.

Tout au long de cette rencontre conviviale, les étudiants découvriront les stages et les perspectives de carrière possibles au sein de l’armée. 

Cette table ronde, qui aura lieu mercredi 23 novembre 2016 de 17h30 à 19h en salle D035 de la Maison de la recherche, sera introduite par Jean-Noël Luc, Professeur d’histoire de Paris-Sorbonne.

Plusieurs intervenants issus de divers métiers de l’armée et de la sécurité feront part de leurs expériences et répondront questions.

Table ronde sur le libre accès

En 2014, la Semaine internationale du libre accès (Open Access Week) fêtera sa 7ème année. Cet évènement mondial permet à la communauté scientifique de mieux connaître les avantages du libre accès, de partager ses connaissances et ses expériences entre collègues, et de contribuer à la promotion de l’accès ouvert. 
L’Université Paris-Sorbonne, par le biais de son SCD (Service Commun de Documentation) y participe pour la première fois et s’associe pour l’occasion avec l’UPMC.
Animée parle collectif « Hack your PhD », la table ronde vise à promouvoir la publication en libre accès et plus largement l’open science auprès des doctorants et des jeunes chercheurs. Autour de la question « Quel open access dans dix ans ? », les participants pourront confronter les pratiques et les points de vue de leurs différents domaines de recherche. 

Table-ronde avec Tonino Benacquista

La promotion 2014/2015 du master 2 Métiers de l’Edition et de l’Audiovisuel aura le plaisir d’accueillir son parrain, Tonino Benacquista, pour une master-class en salle des Actes le 9 mars prochain.

Tonino Benacquista a une double casquette de romancier et de scénariste pour la TV et le cinéma (notamment pour Jacques Audiard). Célèbre pour ses romans Les Morsures de l’aube (Rivages, 1992) ou encore Malavita (Gallimard, 2004), tous deux adaptés au cinéma, Tonino Benacquista a reçu six prix littéraires, deux prix de bande-dessinée et deux César.

Cette rencontre sera l’occasion d’évoquer les liens étroits qui unissent littérature, édition et audiovisuel.

Tadeusz Boy-Zelenski aujourd’hui

Ce colloque international, organisé les 13 et 13 décembre 2014, sera l’occasion de célébrer le 140ème anniversaire de la naissance de Tadeusz Boy-Zeleński, figure incontournable des contacts culturels entre la Pologne et la France.
Les spécialistes invités alterneront les approches et points de vue, enrichissant les perspectives originelles, polonaises et littéraires par des éclairages excentrés, facteurs d’une recontextualisation contemporaine de ce grand humaniste, critique et traducteur de littérature française vers le polonais.

Temps et espaces du voyage à la Renaissance

Cette journée d’étude est organisée par Isabelle IMBERT, Adeline LIONETTO et Antonella ROMANO avec le soutien du CELLF 16-21 (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises du 16e au 21e siècles), du Centre A Koyré (EHESS-CNRS-MNHN), et de l’association Cornucopia.

Test

Testi greci e tradizione armena

Seminario internazionale

Théâtre : MILKO VALENT L’EUROPE NUE

Traduit par Yves-Alexandre Tripkovic

Adaptation et mise en scène – Sava ANDJELKOVIC

Théâtre, Performance, Philosophie 2014 : croisements et transferts dans la pensée anglo-américaine contemporaine

En ces temps où les flux d’informations, la circulation de biens et de personnes s’envisagent à l’échelle mondiale, les frontières physiques, culturelles ou conceptuelles qui déterminent et délimitent certains domaines de recherche deviennent inexorablement dynamiques. Cela se vérifie dans la recherche académique, et notamment lorsque l’on s’intéresse à la relation entre la philosophie et les arts de la scène. Les distinctions entre ces disciplines sont bousculées, réévaluées. L’agir scénique acquiert une valeur philosophique. Le théâtre et la performance donnent alors l’idée d’une philosophie en acte.

Pensé dans la continuité du colloque international « Images et fonctions du théâtre dans la philosophie française contemporaine » (ENS Ulm, org. CIEPFC, Dimitra Panopoulos, Flore Garcin-Marrou, 10-11/2012), ce prochain événement se propose de continuer à questionner le lien problématique entre théâtre et philosophie, cette fois-ci à l’aune des perspectives anglo-américaines. De nouveaux croisements, de nouveaux transferts entre l’idée et la scène, l’abstrait et le concret impliquent un changement radical de perspective sur la philosophie et la performance. Le nouveau champ de recherche baptisé Performance Philosophy en anglais et Philo-Performance en français, met en valeur cette aspiration à incarner et dramatiser des idées.

Dans un premier temps, ce colloque vise à mettre au jour des corpus traitant de la question théâtrale encore peu étudiés en France. Dans un deuxième temps, cette prospection nous conduit à opérer un véritable tournant scénique. Au-delà du théâtre pensé comme référence littéraire ou comme concept opératoire, il s’agit de comprendre comment les philosophes anglo-américains peuvent nous communiquer une idée de la scène contemporaine, en tant que lieu physique, concret et vivant, théâtral et/ou performatif.

Conférences plénières de :

Judith Butler

Catherine Malabou

Avital Ronell

Jon McKenzie

Alphonso Lingis

Martin Puchner

The Cultures and Politics of Leisure in the British Isles & the United States

Leisure is a central rather than a peripheral feature of culture. The divide between leisure and “productive work”—to which it is traditionally opposed—has never been an impassable wall, but rather a porous boundary involving dynamics of control, negotiation, and hybridization. This international symposium seeks to draw inspiration from such ideas in order to develop a transnational reflection on the role that leisure, in its myriad rituals and forms, has played in the British Isles, Canada, and the United States. It is organized by Histoire et dynamique des espaces anglophones (HDEA - EA 4086), a multidisciplinary research center which explore the political, cultural, social, economic, religious, and technological dynamics at play in the societies of the English-speaking world.

The Involvement of the Individual’s Body in the Ritual and Ceremonial Process in Hittite Anatolia

This presentation constitutes the fourth monthly session of the interdisciplinary seminar “The Individual and his Body in the Ancient Mediterranean Basin” organized by Alice Mouton, CNRS Paris and Catholic University of Paris.

Through the in-depth study of three religious texts from Hittite Anatolia, I intend to highlight the functions of a person’s body during religious ceremonies. The body of the ritual patron often constitutes both a central point of focus in the ritual discourse and a natural instrument of non-verbal communication. The body of the ritual expert, as well as that of the divine participants are also involved in various degrees. These observations are also valid for cultic festivals, although the nature of the bodily actions might differ.

 

 

 

The posture of the king’s body in ancient Egyptian religious iconography

By observing the images of the pharaoh in temples and tombs, we can notice that some specific king’s postures cannot be found in common human positions. These “royal” body positions must have had a role to play in the efficiency of feasts and rituals, especially during the Sed festival (heb-sed, id est the jubilee of the king). This paper presents the first considerations of our study on the different physical configurations that could be performed by the king’s body.

This presentation constitutes the third monthly session of the interdisciplinary seminar “The Individual and his Body in the Ancient Mediterranean Basin” organized by Alice Mouton. 

Topoi et anecdotes artistiques : fortune, forme, fonction, de l’antiquité au XVIIIème siècle

Ce colloque international est organisé dans le cadre du projet Pictor in Fabula.

Tradition et nouveauté dans le théâtre sous la Révolution et l’Empire

Journée d’étude - programme

09 h 15 : Accueil des participants

09 h 30 – 11 h 00 : La Révolution en tragédie
Philippe BOURDIN (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II)
Gauthier AMBRUS (Université Paris-Sorbonne, CELLF 16-18)
Paola PERAZZOLO (Università di Verona)

11 h 20 – 12 h 05 : Le miroir étranger
Pierre FRANTZ (Université Paris-Sorbonne, CELLF 16-18)
Éric AVOCAT (Université de Kyoto)

14 h 30 – 16 h 00 : Réceptions des répertoires
Paola PERAZZOLO (Università di Verona)
Alexei EVSTRATOV (EURIAS fellow, Wissenschaftskolleg zu Berlin)
Thibaut JULIAN (Université Paris-Sorbonne, CELLF 16-18)

16 h 20 – 17 h 50 : Incarnation et féérie, nouvelles veines théâtrales ?
Françoise LE BORGNE (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II)
Barbara INNOCENTI (Università degli Studi di Siena)
Marie-Cécile SCHANG (Université Paris-Sorbonne, CELLF 16-18)

Traditions, transferts, transmissions. A la recherche de Perséphone/Proserpine

Cette première journée d’étude a pour objectif d’analyser les modes de transmission et de réception du mythe de Perséphone/Proserpine, de l’Antiquité à l’époque classique.

Transferts cinéphiles. Le cinéma latino-américain et la psychanalyse.

Colloque international.

Travail et loisirs

Les 11, 12 et 13 juin 2014 : 

Le colloque propose de questionner ce que le travail fait au divertissement et ce que le divertissement fait au travail ou, plus précisément, de s’arrêter sur la production contemporaine de formes hybrides entre travail et divertissement, et plus généralement travail et loisir : comment comprendre ces phénomènes d’hybridations ? S’inscrivent-ils dans une histoire du loisir et du travail ou doivent-ils être considérés comme une tendance actuelle ? Sont-ils propres à certains secteurs professionnels, certains métiers, certaines générations ou caractérisent-ils le monde du travail en général ? Comment ce phénomène est-il mis en visibilité par les usages communicationnels ? De quoi est-il le signe ou le symptôme ?

Travailler sur une tradition manuscrite complexe : quelques réflexions méthodologiques à partir de l’œuvre de Cyprien de Carthage

Par Laetitia Ciccolini, maître de conférences à l’Ufr de Latin, université Paris-Sorbonne.

Cette conférence relève des événements organisés par l’Atelier de Philologie (Equipe EDITTA, E.A. 1491), dirigé par le professeur Alexandre Grandazzi.

Autour d’une recherche en cours sont présentés et débattus problèmes et perspectives de l’édition scientifique d’un texte antique.

 

Tribunal pour les Générations Futures : Demain, la fin du musicien ?

L’association Admuses (Master 2 Administration et gestion de la musique) et le magazine Usbek & Rica s’associent pour vous proposer une conférence-débat "Tribunal pour les Générations futures"
Sur le thème : "Demain, la fin du musicien ?"

À l’heure où le marché du disque s’écroule, à l’heure où des algorithmes sont capables de composer des chansons ou des symphonies, le musicien a-t-il encore un avenir ? N’est-il pas déjà une espèce en voie de disparition ?

Débat sous forme de Tribunal d’assises. 

Un "Dimanche avec les étudiants de Paris-Sorbonne" au musée de Cluny

Ce « Dimanche avec les étudiants ! » vous propose une découverte des collections originale, au croisement de l’art et de la littérature du Moyen Âge.
Au fil d’un parcours en neuf étapes, des étudiants en Lettres et en Histoire de l’art vous accueillent devant une sélection d’oeuvres qu’ils ont choisi de vous faire apprécier ! ; ils vous en livrent les clés de lecture et les font dialoguer avec des textes médiévaux narratifs, lyriques ou dramatiques des XIIe-XIVe siècles, traduits en français moderne.
Dans chaque salle, « le vêtement » et « les cinq sens » sont les thèmes qui servent de fil conducteur à cette après-midi.
Bon dimanche au musée de Cluny !

Un art documentaire : enjeux esthétiques, politiques et éthiques

La question de la pratique documentaire traverse la modernité artistique et ne cesse de l’interroger. Elément hétérogène et perturbateur, le document a souvent été utilisé, dans la représentation picturale, théâtrale ou littéraire, comme outil de remise en question de l’autonomie de l’art et de la clôture qui souvent guette la représentation. De façon plus radicale, des arts comme la photographie ou le cinéma ont érigé l’enregistrement du réel en paradigme esthétique, suivant en cela l’idée moderniste d’une vocation spécifique des médiums.
Un tel parti pris du document pose la question de la place de l’art dans une forme qui se propose comme fenêtre ouverte sur le monde. Comment concilier la transparence et l’artisticité, sans accorder pour autant le statut d’art à tout ce qui reproduit le monde visible ? Réciproquement, toute relation artistique au réel peut-elle être qualifiée de documentaire ?

Le présent colloque vise ainsi à poser le problème de la nature et de la possibilité d’un « art documentaire » dans un contexte de renouvellement et d’extension des pratiques documentaires, manifeste ces quinze dernières années. Dans un parcours croisé entre pratiques artistiques et théories esthétiques, il s’agira de :
- porter un regard sur les usages artistiques actuels du « documentaire » en littérature, photographie et cinéma, et identifier des modus operandi communs ;
- réfléchir, sur un plan philosophique et esthétique, sur les conditions et les critères d’une telle « artisticité », et déterminer comment pourrait se définir « un art documentaire », par delà les genres et les médiums.

Un corpus médical problématique : les traités attribués à Théophile Protospathaire (VII-IXeme s) et la relecture chrétienne des enseignements hippocratiques et galéniques

Sous le nom d’un Théophile médecin, dit Prôtospathaire dans une partie importante de la tradition, les manuscrits nous ont conservé une petite dizaine de traités médicaux qui couvrent divers domaines de la science médicale.

Une partie de ce corpus a connu une large diffusion et joué un rôle non négligeable dans l’enseignement médical en Occident.

Cependant il reste plusieurs difficultés sur lesquelles ce colloque se propose de revenir. Il réunira une vingtaine d’intervenants internationaux, tous spécialistes des traités de Théophile ou des productions médicales strictement liées à ce médecin.

Cette rencontre scientifique nous donnera l’occasion de débattre autour de ce corpus et des interrogations qu’il suscite, notamment au sujet de l’unité d’auteur, de sa datation, de son lexique, de sa réception, de l’édition des traités qui demeurent encore inédits et des sources et techniques de réécriture dans le cadre de son milieu intellectuel et social.

Un mercredi avec des éditeurs : Les politiques éditoriales des universités

Débat animé par Emmanuel Laurentin, journaliste.

Une paix pour l’Europe et le monde : Utrecht, 1713

Collooque international.

Université d’été en humanités numériques

L’Observatoire de la vie littéraire (OBVIL) de l’Université de Paris-Sorbonne lance du 4 au 9 juillet 2016 la première édition de son Université d’été en humanités numériques.

L’importance croissante du tournant numérique a affecté profondément les sciences humaines : il a modifié la nature et les modalités de construction des savoirs, fait émerger de nouvelles méthodes d’analyse – empiriques et quantitatives –, et transformé les procédés didactiques et les pratiques de recherche. Dans le prolongement des activités qu’il mène depuis quatre ans en humanités numériques, le labex OBVIL propose une semaine de formation destinée aux étudiants (en priorité ceux inscrits en master 2 recherche ou en doctorat) et aux chercheurs. Le programme de cette année s’intéressera principalement à la poésie, au théâtre, au roman et à la critique en présentant l’état de l’art des différents concepts et instruments qui peuvent être mis en œuvre pour interroger les textes. Les ateliers se dérouleront en salle informatique, afin de construire les notions par des manipulations pratiques.

La semaine commencera par une initiation à l’édition électronique (XML, TEI), envisagée, au-delà d’une simple visée de publication, comme une manière de constituer un corpus de recherche et une étape préalable à l’analyse numérique. La suite du programme s’articulera autour de la textométrie, discipline mère des études littéraires assistée par ordinateur (une journée sera consacrée au logiciel TXM). Des sessions concerneront d’autres approches informatiques, destinées à répondre à des problèmes littéraires spécifiques : détection de citations (Phoebus), génétique des textes (Medite), alignement de traductions, dramaturgie électronique, classification automatique (Iramuteq). Une matinée, enfin, sera consacrée aux projets personnels des participants : chacun sera invité à apporter son propre corpus et pourra discuter avec l’équipe des enseignants afin de définir les outils les plus pertinents pour l’étudier.

Université inter-âges : session d’été

La session d’été des cycles de conférences de l’université Inter-âges se déroule de fin juin à mi-septembre.

Usages de Nicolas Bouvier

Pour les 50 ans de l’Usage du monde

Utopies et rêves d’évasion dans la monarchie espagnole des XVIe et XVIIe siècles

Vauvenargues a trois cents ans

Ce colloque du tricentenaire Vauvenargues est organisé par Jean Dagen et Béatrice Guion dans le cadre du Groupe d’étude des Moralistes.

« Pour préserver de l’oubli ou de l’indifférence quelques mots graves, quelques paroles utiles, un peu de ce que cet homme jeune, aimable et ardent eut à peine le temps de léguer d’humainement nécessaire. »

Vauvenargues avant Vauvenargues

Journée d’étude organisée par Jean DAGEN et Béatrice GUION avec le soutien du CELLF 16e-18e, UMR 8599 du CNRS et de l’Université Paris-Sorbonne.

Le « Groupe d’étude des moralistes » consacrera en 2014-2015 ses travaux à Vauvenargues, à l’occasion du tricentenaire de sa naissance.

Vers une littérature mondiale à l’heure du numérique ?

Deux questions majeures préoccupent actuellement les spécialistes de littérature : d’un côté, celle de la mondialisation de la littérature, qui a relayé les interrogations sur le concept de littérature mondiale lancé par Goethe en 1824 ; de l’autre, celle des effets du numérique sur le texte littéraire, sur sa transmission et sa conservation, mais aussi sur sa production.

Ce colloque international est organisé par le Labex OBVIL, la Bibliothèque nationale de France et la chaire thématique HumaNum.

 

Vertige en terrain plat

Faire l’expérience d’un vertige en terrain plat, c’est tout à coup sentir que le réel, qui semblait stable et structuré, bascule et dérive. La tête nous tourne, notre perception se trouble, une sensation de déjà-vu apparaît comme une anomalie, une erreur, un bug. Saisie par ce vertige, notre perception du réel se transforme : le vrai et le faux se mélangent jusqu’à en devenir indiscernables.

 

Du 4 au 16 juin 2016, MATHILDE EXPOSE présente Vertige en terrain plat, une exposition qui réunit treize artistes sous la forme d’un parcours entre trois espaces du quartier du Marais : la Brownstone Foundation, la galerie Eva Meyer – Project Room et les jardins des Archives nationales. L’exposition a été pensée et conçue comme une déambulation à l’échelle de la ville et des espaces intérieurs ou extérieurs dans lesquels elle prend place. Dans les trois volets de l’exposition, l’expérience se veut multiple et troublante, à mi-chemin entre réalité et fiction.

.

VICES ET VERTUS DANS LA ROMANITÉ MÉDIÉVALE (XIIIE-XVE SIÈCLE)

Cette journée d’étude se propose de compléter et d’approfondir la connaissance du discours médiéval sur les vices et les vertus, qui constitue alors, dans ses multiples facettes – religieuse, politique, philosophique, littéraire – l’un des principaux aspects du discours moral :
Quelles sont la conception et la définition de chaque vice et de chaque vertu ?
De quelles théorisations les deux systèmes septénaires font-ils l’objet et quels reflets en offrent la littérature, les arts, les traités politiques, les chroniques ?
Quels vices et quelles vertus sont attribués en propre aux diverses fonctions et catégories sociales (le roi, le chevalier, le moine...) ?
Quels préceptes sont formulés pour éviter les premiers et cultiver les secondes ?

Un parti pluridisciplinaire comme le choix d’une aire à la fois vaste et cohérente (la romanité) permettront de croiser approches et éclairages afin d’offrir de ce thème crucial un traitement plus riche.

Vieillissement : mobilité, autonomie et adaptation

SU (Sorbonne Universités) et l ’UNAM (Universidad Nacional Autonoma du Mexique) organisent dans le cadre de leur partenariat, un séminaire pluridisciplinaire sur la mobilité, l’autonomie et l’adaptation au cours du vieillissement. Le périmètre des disciplines concernées se veut large englobant notamment les sciences humaines et sociales, la médecine et l’ingénierie.

Le but sera d’échanger des connaissances et des points de vue sur ces questions de société, mais aussi de faciliter la rencontre entre chercheurs et praticiens des deux institutions en vue d’élaborer des projets scientifiques ou pédagogiques communs.

VIIe rencontres internationales des étudiants en études byzantines

Organisées sur deux jours, ces Rencontres internationales ont pour but de rassembler des étudiants de troisième cycle, français et étrangers, travaillant sur la civilisation byzantine. Quels que soient le champ de recherche et le domaine de spécialisation (histoire, histoire de l’art, archéologie, philologie, etc.), il s’agit de partager les recherches des doctorants en études byzantines ou de disciplines proches (Moyen Âge occidental, monde islamique, peuples des steppes, etc.), les interactions étant toujours fructueuses.

Pluridisciplinaires et dynamiques, ces Rencontres souhaitent favoriser les discussions scientifiques et méthodologiques autour des sujets de recherche présentés, afin de développer davantage les échanges d’expériences, de conseil et de points de vue entre les jeunes chercheurs, intervenants et auditeurs.

Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial Byzance et Moyen Âge occidental

Cette journée d’étude s’attache à une double interrogation concernant la présence des images et leur visibilité dans l’espace ecclésial, à travers le croisement des sources textuelles et des oeuvres.

Cette première rencontre inaugure le programme de recherche IMAGO-EIKΩN. Regards croisés sur l’image médiévale entre Orient et Occident (Labex RESMED, HiCSA et INHA).

Vivre et penser les frontières dans le monde méditérranéen antique

Voltaire : les voyages de l’esprit libre ?

Angleterre, Pays-Bas, Prusse, Suisse, Cirey, Ferney… : Voltaire, prince de la République des Lettres et correspondant universel, reprit et exalta le modèle de l’humaniste voyageur, passeur de frontières nationales et intellectuelles.
L’idéal de mobilité qu’il a réalisé peut paraître ambigu de la part d’un théiste naturaliste, fixiste, attaché à l’universalité de la morale et à la supériorité du goût français.
Le voyage n’est-il jamais, chez Voltaire, qu’un détour ? Ses périples, réels ou métaphoriques n’engagent-ils toujours qu’un retour au bercail de l’universalisme ? Ne sont-ils que le prétexte d’un simple « arpenteur » du monde, foncièrement stable et confortable, comme l’affirmait Roland Barthes ? Une étude de Voltaire en ses voyages permettra-t-elle de déconstruire cette « mythologie » rétrospective d’un auteur intellectuellement sédentaire, bourgeois gentilhomme parisien bien installé dans ses convictions et de factices curiosités

Journées annuelles d’étude organisées par Sylvain MENANT et Guillaume MÉTAYER dans le cadre du programme « Voltaire en son temps » du Centre d’Étude de la Langue et des Littératures Françaises des XVIe-XVIIIe siècles. 

Voltaire et le sexe

Journées Voltaire

Who voted for Brexit, why and what next ?

Lors de cette conférence, faite en anglais, Monsieur Matthew Goodwin expliquera les ressorts du vote pour le Brexit, ses implications pour la politique britannique et européenne et examinera l’avenir de l’euroscepticisme au Royaume-Uni et plus largement dans l’Union européenne.

Monsieur Christian Lequesne, Professeur à Sciences-Po (CERI), sera le discutant.

Winston Churchill (1874-1965) in Peace and War

Ce colloque international est organisé par l’EA 4086 (HDEA/MAPS).

La commémoration du cinquantième anniversaire de la mort de Winston Spencer Churchill, en 1965, et celle du soixante dixième anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1945, nous donnent l’occasion de revenir sur la vie de l’un des grands hommes du XXe siècle. Son rôle essentiel durant la Seconde Guerre mondiale et son envergure politique en ont fait un héros national et international.

La vie de Winston Churchill ne saurait cependant se limiter aux années de guerre (qu’il s’agisse de la Seconde Guerre des Boers, de la Première ou de la Seconde Guerre mondiale). Homme de guerre, il fut également homme d’Etat. Plusieurs fois ministre et Premier ministre, la carrière de Winston Churchill fut diversifiée et parfois mouvementée.

Homme de Lettres dès ses premières années, lauréat du Prix Nobel de Littérature en 1953, mais aussi peintre et maçon à ses heures, Winston Churchill était un homme aux multiples facettes et talents.

Afin de lui rendre hommage et d’étudier son bilan, nous nous proposons de passer en revue les différents aspects de sa vie et de sa carrière, mais aussi de sa personnalité.

Tout le colloque sera en langue anglaise, sans traduction simultanée.

Workshop du labex OBVIL

Les chercheurs présenteront les projets en cours au sein du Labex « Observatoire de la vie littéraire ». 

 

Workshop international. La Chronique de Théophane : sources, composition, transmission.

Writing of Violence, Violence of Writing ? / Ecriture de la violence, violence de l’écriture ?

Colloque international organisé par VALE (Voix Anglophones : Littérature et Esthétique, EA 4085, Université Paris-Sorbonne) avec le concours de l’ED IV et du Conseil Scientifique de Paris-Sorbonne. Ce colloque constituera le point d’orgue des travaux de l’équipe VALE sur le thème de l’Ecriture de la violence au cours des trois dernières années. 

XIIe Table ronde de la Société d’études syriaques

Le christianisme syriaque en Asie centrale et en Chine.

Œuvre collective et sociabilité du XV e au XVII e siècle

Colloque "La rencontre des civilisations autour du monde musulman (VIIIe - XIVe s.)"

9 et 10 mars 2011

Colloque international d’histoire et d’histoire de l’art organisé à l’Université Paris-Sorbonne Abou Dhabi.

Ce colloque est né de l’expérience et de la réflexion de professeurs d’histoire et d’histoire de l’art du Moyen Age qui interviennent à l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi depuis cinq ans.

Enseigner aux étudiants d’Abu Dhabi les a amené à mieux saisir la position centrale des Emirats arabes unis entre l’Orient et l’Occident. Outre les relations avec les cultures de l’Occident dont ils sont en général plus familiers, la proximité des grandes cultures extrême orientales (Inde, Chine et Japon) leur est apparu comme une évidence

Au moment où les Emirats arabes unis mènent une politique d’ouverture sur les cultures du monde, dans laquelle la Sorbonne représente le volet « humanités », les médiévistes ont souhaité examiner comment, aux siècles qu’ils étudient, les différentes civilisations d’Orient et d’Occident sont entrées en contact avec l’Islam.

Les travaux se termineront par une table ronde sur les « Rencontres de civilisations autour du monde musulman et des Emirats hier, aujourd’hui et demain », sous la présidence de Zaki Awar Nusseibeh, Vice président de l’Abu Dhabi Authority for Culture and Heritage (ADACH), notre interlocuteur principal.

Le colloque se veut emblématique de la contribution des enseignants-chercheurs de la Sorbonne aux engagements culturels des Emirats aujourd’hui.

journée d’étude "Penser l’héritage à l’âge classique II"

Journée organisée par :

Stéphanie LOUBÈRE (Université Paris-Sorbonne, CELLF 17e-18e)
et
Delphine REGUIG (Université Paris-Sorbonne, CELLF 17e-18e)

dans le cadre du Centre d’Étude de la Langue
et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles
CELLF 17e-18e, UMR 8599 du CNRS et de l’Université Paris-Sorbonne

Les Invités des Palabres "Rencontre avec Léonid Guirchovitch"

Rencontres scientifiques "Piano français du Second Empire"

1ère Rencontre Professionnelle en Archéologie

Colloque "A propos des savoirs pré-scientifiques dans l’Europe des débuts de l’âge moderne"

Colloque du CRM et de L’Ircom/Université de Haifa

Colloque "Palabres Centre-européennes"

Panorama des livres sur l’Europe centrale

Mardi 5 avril à 19h au Centre tchèque

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des livres ayant trait à l’Europe centrale

(Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parus en français.

Colloque Saulnier 2011 " La poésie à la cour de François Ier"

Mercredi 9 mars
18 heures : Bibliothèque Mazarine : présentation de l’exposition sur la poésie à la cour de François Ier (Isabelle de Conihout).

inscription obligatoire.
L’exposition sera visible jusqu’au 29 mars.

Jeudi 10 mars
Maison de la recherche

2e journée Ougarit. De Ras Shamra à Soukas.

Colloque : "De l’extrême : pratiques du contemporain dans le monde ibérique et latino-américain"

Colloque international : Le travail du visible. Claude Esteban et les arts plastiques.

Le travail du visible

Claude Esteban et les arts plastiques

 

Université Paris-Sorbonne

10-12 mars 2011

Programme détaillé du colloque

 

Lieux :

 

  • 10 et 12 mars

Maison de la Recherche de l’Université Paris-Sorbonne Paris IV

28 rue Serpente, 75006 Paris, Métro Saint-Michel ou Odéon

 

  • 11 mars dans la journée

Colegio de España

7 E, boulevard Jourdan, 75014 Paris, RER Cité Universitaire

 

  • 11 mars en soirée

Maison de l’Amérique latine

217, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris, métro Solférino ou Rue du Bac

Journée d’études "Musique et religion aux époques modernes et contemporaines. XVIe-XXe siècles"

Journée d’études "Vols et voleurs à l’époque contemporaine"

Colloque : "Pouvoirs et gouvernement : Souverains, noblesses et Eglises en Pologne et en Hongrie (XIVe-XVIIIe siècles)"

Colloque organisé par le Centre d’Histoire de l’Europe centrale et le Centre de civilisation polonaise de Paris IV.

Journée d’étude "Le voyage est-il une expérience morale ?"

Journée d’étude organisée par François MOUREAU 
(Université Paris-Sorbonne, CRLV).

Dans le cadre du Groupe d’Étude des Moralistes (GEM),
programme de recherche du Centre d’Étude de la Langue
et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles
(CELLF 17e-18e, UMR 8599 du CNRS et de l’Université Paris-Sorbonne)
en collaboration avec le Centre de Recherche
sur la Littérature des Voyages (CRLV).

Colloque "Quand l’image relit le texte"

15 et 16 mars 2011

 

Ce colloque a pour vocation d’approfondir l’étude des liens qui peuvent se tisser entre la lettre et son illustration dans les manuscrits médiévaux.


Les conférenciers montreront comment le sens d’un texte, quel que soit son genre (romanesque, lyrique, didactique, historique, etc.), peut être interrogé, voire remis en question, et sa lecture être orientée, dans la mesure où l’on s’essaie à le considérer à travers ses rapports avec l’image. Il s’agit aussi de mieux définir la nature de cette interprétation figurative, que l’on traduit généralement en termes de traduction, de contraction, de développement, de transposition ou de contradiction (L. Harf-Lancner), pour réfléchir à la spécificité de la rhétorique visuelle de l’image médiévale et de sa mise en page, mais aussi à la possibilité d’une théorisation des modalités de la mise en image qui s’appuierait sur le dégagement de nouveaux outils d’analyse.

Journée d’études : "« Mort aux voleurs » ? Discours sur le vol dans la France du long XIXe siècle"

Journée d’études organisée par le Centre de Recherche en Histoire du XIXe siècle (Paris I – Paris IV)

Cycle Morales du XIXe siècle

Les 9èmes journées de l’histoire de l’Europe : "La France et la Russie dans l’Europe des XIXe et XXe siècles"

Penser le système international (XIXe–XXIe siècles)

Colloque historique international en l’honneur du Professeur Georges-Henri Soutou.

Débat sur l’avenir de la politique de cohésion 2014-2020






AESOP et Paris-Sorbonne sont heureux de vous inviter à un débat sur l’avenir de la politique de cohésion 2014-2020

Samedi 2 juin 2012, 14h00 - 17h00.

 

  • Accueil par le Pr. Barthélémy Jobert, Président de Paris-Sorbonne
  • Le Professeur Andreas Faludi présentera sa vision.

 

Débattront avec nous :

  • Wladyslaw Piskorz, Directeur de l’Unité Développement Urbain et Politique de Cohésion de la DG Regio de la Commission européenne
  • Jan Olbrycht et d’autres membres du Parlement européen.

 

Cette invitation s’adresse aux enseignants-chercheurs, aux étudiants, aux praticiens. La participation est gratuite mais l’inscription est obligatoire.

Journée « Vladimir Holan : les poèmes-récits »

Aux côtés de Jaroslav Seifert (1901-1986, prix Nobel de littérature 1981) et de Vítězslav Nezval (1900-1958), Vladimír Holan (1905-1980) fut l’un des plus grands poètes tchèques du XXe siècle. Poète tragique et exigeant, prolixe et multiforme, forgeron du langage, magicien d’images, il est de ces sourciers qui font « jaillir vers les hauteurs saintes le verbe pris en enfer ».

Rencontre internationale : « Callimaque entre littérature et philologie »

Le Centre d’édition et de commentaire des textes grecs et latins (EA 1491) sous la direction de M. le Professeur Alain BILLAULT, avec le soutien de l’Ecole Doctorale 1 "Mondes anciens et médiévaux" présente une rencontre internationale organisée par Ioannis D. Michalopoulos.

 

Le samedi 19 mars 2011 à la Sorbonne, salle F 659

« Le droit et la loi »

journée d’études : "Aux confins du romantisme : Théophile Gautier et la décadence"

Dans le cadre de la célébration nationale du bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier aura lieu une journée d’études :

"Aux confins du romantisme : Théophile Gautier et la décadence",

Musée Gustave Moreau, 10h-16h.

Cette journée sera suivie d’un spectacle théâtral créé pour l’occasion par la compagnie Cochet"Théophile Gautier, le poète et la foule", représentation au musée Gustave Moreau, à 18h.

Lecture-rencontre (en allemand) avec deux écrivains autrichiens : Xaver Bayer et Richard Obermayr

1ère semaine internationale "Poulenc"

C’est avec beaucoup de fierté que Paris accueille la première Semaine Internationale Poulenc, un Poulenc toujours bien vivant dans notre Capitale par son square, sa place, ou par le nom du Conservatoire Municipal de Musique qui le représente, un Poulenc rajeunit, un Poulenc pluriel, un Poulenc Parisien.

 

Simon BASINGER & son équipe ont su mettre de la couleur sur des notes et de l’originalité dans le programme de cette Semaine. Des élèves du lycée Condorcet (où le compositeur fut élève) au Choeur gay de la Capitale, de Notre Dame à la Rue de Médicis en passant par la participation des conservatoires municipaux de la Capitale, tout a été mis en oeuvre pour donner à Poulenc la place qui lui est due.

 

Nous sommes fiers et heureux de lancer cet évènement musical qui mettra en valeur ce Parisien hors du commun.

 

Christophe Girard

Adjoint au Maire de Paris chargé de la Culture.

Mairie de Paris - Hôtel de Ville

Conférence de David Ginard

Séminaire d’Études Catalanes (SEC), dirigé par Mònica Güell

Composante du CRIMIC (EA 2561)

 

David Ginard

Universitat de les Illes Balears

 

La repressió política a les Balears sota el franquisme.

 

Vendredi 29 avril à 18h au Centre d’études catalanes

Colloque international "Les littératures de l’Europe centrale et orientale sur les ruines du communisme"

Jeudi 24, vendredi 25 et samedi 26 mars 2011 :

Salle des Actes en Sorbonne, 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris
Centre tchèque, 18, rue Bonaparte, 75006 Paris
Maison de la recherche, 28, rue Serpente, 75006 Paris

 

Le Centre de recherches sur les cultures et littératures d’Europe centrale et orientale et le Centre Interdisciplinaire de Recherches Centre-Européennes organisent un colloque international sur :

LES LITTÉRATURES DE L’EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE SUR LES RUINES DU COMMUNISME

L’objectif de ce colloque est de comparer les processus à l’œuvre depuis la chute du mur de Berlin dans les diverses littératures des ex-pays communistes d’Europe centrale et orientale. Il s’agira de mettre en évidence les conséquences de l’effondrement des régimes totalitaires sur la création littéraire et de dégager les tendances apparues ou disparues dans le contexte du bouleversement socioculturel provoqué par la chute des totalitarismes.

Pour la première fois en France, nous tenterons de présenter une analyse comparatiste des littératures de cette région. La démarche adoptée sera l’analyse littéraire des textes, qui pourra s’accompagner éventuellement de remarques sociologiques sur l’évolution de la vie littéraire et culturelle. Le colloque s’intéressera à l’étude des genres, des procédés et des thématiques. Il privilégiera les contributions présentant un panorama large et ne se concentrant pas sur l’œuvre d’un seul auteur ou sur un seul ouvrage. Les études comparatives entre les littératures de plusieurs pays seront les bienvenues (comparaison par exemple entre les cas tchèque et slovaque, hongrois, polonais et slovaque, russe et ukrainien, etc.).

Les pays concernés seront l’Allemagne de l’Est, l’ex-Yougoslavie, l’ex-Tchécoslovaquie, la Roumanie, la Pologne, la Hongrie, la Bulgarie, les républiques ex-soviétiques de la partie européenne (républiques baltes et slaves).

Colloque "Le Métathéâtre au XVIIIe siècle"

Conférence : "La mission archéologique Animas Altas, Ica, Pérou : anthropologie d’un centre urbain Paracas"

Conférence de Mathias Ledroit

Journée d’études :" La projection internationale de Joan Maragall"

Séminaire d’Études Catalanes (SEC), dirigé par Mònica Güell, composante du CRIMIC (EA 2561).

 

Journée d’étude intitulée :

« La projection internationale de Joan Maragall »

 

Intevenants : Jordi Castellanos (Universitat Autònoma de Barcelona), Jordi Cerdà (Universitat Autònoma de Barcelona), Giuseppe Grilli (Università degli Studi Roma Tre), Mònica Güell (Université Paris-Sorbonne), Lluís Quintana (Universitat Autònoma de Barcelona), Montserrat Roser (University of Kent), Adolfo Sotelo (Universitat de Barcelona)

Dans le cadre des manifestations de l’Année Joan Maragall 2010-2011.

 

Lundi 2 mai de 10h à 18h au Centre d’études catalanes.

Journée doctorale "Boire et manger dans les mondes anciens et médiévaux"

10es rencontres de l’OMF

Université Paris-Sorbonne - ED Concepts & Langages

Conférence : "PALABRES CENTRE-EUROPÉENNES, Panorama des livres sur l’Europe centrale"

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent des livres ayant trait à l’Europe centrale (Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parus en français.

Journée d’études
"L’individu dans les thèses d’histoire du XIXe siècle. L’usage des sources de presse."

Au programme :

1) L’individu dans les thèses d’histoire du 19e siècle

2) L’usage des sources de presse

PALABRES CENTRE-EUROPEENNES : Panorama des livres sur l’Europe Centrale

11th international symposium of Byzantine Sigillography

Cette série de symposia réunit les spécialistes de sigillographie byzantine. La réunion d’Istanbul porte sur l’apport des sceaux à l’histoire de l’aristocratie orientale et sur l’étude des scaux conservés dans les musées provinciaux de Turquie.

Colloque : « & Now, nouvelles écritures en France et en Amérique : collaborations, continuités, évolutions »

"Comédiens-auteurs, comédiens-poètes (Angleterre, Espagne, Italie, France, 16e-17e siècles)"

Colloque international : "La Mythologie à l’usage des enfants"

Conférence "Les frontières transculturelles. Laboratoire dramaturgique de l’Europe de l’Est"

Le Professeur Georges MOLINIÉ, Président de l’université et le Professeur François MOUREAU, Délégué à la Valorisation de la Recherche de l’université Paris-Sorbonne ont le plaisir de vous inviter à cette conférence.

Conférence "Pere Gabriel"

Conférence
« Le système politique en France et en Pologne à l’époque moderne »

Intervenants :

- M. le Professeur James Collins (University of Georgetown) :
L’Etat de la société civique en France, de l’avènement d’Henri II à la mort de Louis XV

- M. Jerzy Łukowski (University of Birmingham) :
Aperçu sur le développement constitutionnel de la République de Pologne Lithuanie XVIe – XVIIIe siècles

Journée d’étude : esthétique musicale

Rencontres interdisciplinaires

 

Université Paris-Sorbonne
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

 

 

 

Avec le soutien de :

  • Programme ANR – Formesth
  • Centre Victor Basch de l’Université Paris-Sorbonne
  • Philosophies contemporaines (EA3562)
  • Centre d’Esthétique et de Philosophie de l’Art (CEPA)
  • Ecole doctorale de Philosophie 280

9es Rencontres de l’OMF : RECHERCHE & DÉONTOLOGIE soutenances & rapports de thèse contextes, méthodes & enjeux

Colloque international "A literatura brasileira contemporânea"

Conférence de Maria Conca et Josep Guia

Conférence de Stéphane Michonneau

Journée d’étude "Norme et changement : esthétique de la traduction à l’âge classique"

Journée d’étude : "Bible et Morales dans la France du XIXème xiècle"

15e anniversaire des Palabres centre-européennes Panorama des livres sur l’Europe centrale

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent l’actualité éditoriale de l’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parue en français.

Colloque international "La vie quotidienne des Moines en Orient et en Occident (IVe-Xe siècle)"

Conférence « Culture traditionnelle et idéologie soviétique : rituels de résistance et d’auto-conservation en milieu paysan, années 1930-années 1950 »

Palabres Centre-européennes

Colloque international "Théophile Gautier et la religion de l’Art

  • Colloque organisé par l’Université Paris IV « EA 4503 : "Littérature française des

XIXe au XXIe siècles"), le CRP 19 de Paris III, et la Société Théophile

Gautier les 12 et 13 mai

  • Parcours Gautier dans les collections du Musée d’Orsay le jeudi 12 mai à 16h30h.

Conférence "Performeur, Performatique : Perspectives"

Projet de l’Institut Grotowski de Wrocław dans le cadre du programme culturel international de la présidence polonaise de l’Union européenne 2011.

Conférence : Raynal et ses réseaux
Les Mardis de la Maison de la Recherche

Conférence de Jordi Castellanos

Séminaire d’Études Catalanes (SEC), dirigé par Mònica Güell

Composante du CRIMIC (EA 2561)

 

Jordi Castellanos

Universitat Autònoma de Barcelona

 

Gaudí i els escriptors.

 

Lundi 6 juin à 18h au Centre d’études catalanes.

Séminaire transdisciplinaire : "Philosophie et Musicologie, des croisements aux rencontres"

Journée d’étude : les archives universitaires, nouvelles sources pour l’histoire de l’enseignement et de la recherche

Palabres Centre-européennes

« Costruirsi : scritture di sé di letterati e artisti italiani », Sixième séminaire de doctorat international

Colloque international "Ecriture de l’espace, écriture de l’Histoire"

Colloque international : les symboles de la Nation

Journée d’études franco-libyenne

"Le doute en sciences humaines"

Colloque international "Le culte des héros en Europe Centrale (1880-­‐1945) - Aspects transnationaux et interdisciplinaires"

Colloque international "Théophile Gautier et la religion de l’Art"

Colloque international : "Fascinantes étrangetés, la découverte de l’altérité musicale en Europe au XIXe siècle"

Journée d’étude "Ambedeus : normes, réalités et inventions de la relation à l’autre au Moyen Âge"

Organisatrices :

Cécile Becchia (cbecchia@yahoo.fr), AMR à Paris IV
Marion Chaigne (marion.chaigne@gmail.com), AMR à Paris IV
Laetitia Tabard (laetitia.tabard@noos.fr), AMR à Paris IV

 

Lieu : Salle des Actes en Sorbonne

L’amitié : lien social et politique en France et en Allemagne du XIIe au XIXe siècle

Séminaire "Perspectives actuelles de la Recherche sur l’Épistolaire"

Séminaire "Perspectives actuelles de la Recherche sur l’Épistolaire"

Séminaire "Perspectives actuelles de la Recherche sur l’Épistolaire"

Séminaire "Perspectives actuelles de la Recherche sur l’Épistolaire"

Colloque "Les enfants de Herbart, Des formalismes aux structuralismes en Europe centrale et orientale"

Conférence "Emili Casanova"

Rencontre : "États-Unis-URSS : révélations inédites des archives internationales"

Conférence "« Poor White Trash » La pauvreté odieuse du Blanc américain" de Sylvie Laurent

Après-midi d’étude : "François Villon / Voyages imaginaires"

Coexistences confessionnelles en Europe à l’époque moderne. Théories et pratiques, XVIe-XVIIe siècles

Conférence de Cristina Mendoza Garriga

Conférence de Francesc Fontbona Vallescar

Rencontre avec Annie Ernaux

 

Le président Georges Molinié accueille

l’écrivain Annie Ernaux

dans le cadre de son séminaire

Salle des Actes

de 16h à 18h

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo © Catherine Hélie - Gallimard

Conférence "Mettre en scène la comédie latine"

Conférence de Laia Climent Raga

Colloque international "Vers la science de l’art : l’esthétique scientifique en France, 1857-1937"

Impression, expression : Claude Debussy entre wagnérisme et modernité

Dans le cadre d’un partenariat avec l’université Paris-Sorbonne, le musée d’Osay initie, sous la direction de Jacqueline Lichtenstein, un cycle de conférences.

Liées aux collections du musée d’Orsay, ces conférences se proposent d’aborder, en se fondant sur l’analyse des oeuvres, un certain nombre de questions théoriques, propres à la réflexion sur l’art.

Palabres Centre-Européennes

Rencontres du Centre André Chastel : "Les Arts et les Sciences de l’Europe dans la Bibliothèque de Pierre le Grand"

Colloque "Ecrire la sculpture (XIXe-XXe siècles)"

Colloque international "Jacques Lacan, matérialiste
. Le symptôme dans la psychanalyse,
 les Lettres et la politique"

Colloque international : Lectures lispectoriennes entre Europe et Amériques

Journée d’étude "Norme et changement : La mode et les modes"

Colloque "Le Voyage dans tous ses états"

Conférence : les métamorphoses de la voix sur la scène anglophone

Journée d’études : "Interpréter le théâtre de Dario Fo et Franca Rame"

La musicalité de la peinture

Dans le cadre d’un partenariat avec l’université Paris-Sorbonne, le musée d’Osay initie, sous la direction de Jacqueline Lichtenstein, un cycle de conférences.

Liées aux collections du musée d’Orsay, ces conférences se proposent d’aborder, en se fondant sur l’analyse des oeuvres, un certain nombre de questions théoriques, propres à la réflexion sur l’art.

Colloque : "Les écrivains-diplomates : pratiques, sociabilités, influences (XIXe-XXIe siècles)"

Placé sous le haut patronage de M. le ministre des Affaires étrangères et
européennes, avec le parrainage de l’Académie des sciences morales et politiques.

Colloque international "Les traductions vieillissent-elles ?"

  • Direction scientifique : Marie-France Delport, Mònica Güell
  • Organisation : Maria-Graciete Besse (Etudes lusophones), Mònica Güell (Séminaire d’Etudes catalanes), composantes du Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Ibériques Contemporains et Marie-France Delport (Linguistiques et lexicographies latine et romane).

 

 

 

 

 

 

Avec le soutien du Conseil Scientifique de l’Université de Paris-Sorbonne, de l’École doctorale IV, du CR.IM.I.C, de l’Institut Ramon Llull, de l’Association pour la Promotion de la Culture Catalane à Paris, de la Fondation Calouste Gulbenkian

Conférence de Jordi Carbonell

Journées d’études "Les 8èmes Journées de l’Histoire en Europe : L’Europe et l’Islam, d’Al Andalous aux négociations d’adhésion de la Turquie"

Histoire des relations de l’Europe avec l’Islam, et des regards européens sur l’Islam des origines à nos jours.

Rencontres du Centre André Chastel : "Anonymity, Authenticity and Meaning in the shooting of History : photography and the barricades of 1871"

Rencontres du Centre André Chastel : "Architecture, mobilier, costumes, diplomatie et gender studies à l’aube de la Renaissance."

Colloque international "Théophile Gautier et le Second Empire"

Colloque international : "Textes vus, images lues"

Journées Voltaire : Voltaire et les arts visuels

Journées annuelles d’étude organisées par Sylvain MENANT et Guillaume METAYER, dans le cadre du programme "Voltaire en son temps" du Centre d’Etude de la Langue et de la Littérature françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, et par la Société des Études Voltairiennes (SEV) en collaboration avec la Voltaire Foundation de l’Université d’Oxford.

conférence "Comment et pourquoi archiver les représentations modernes du théâtre antique"

Colloque "Arcadias : Shakespeare’s Winter’s Tale and Tom Stoppard’s Arcadia"

Organisé par Paris IV (VALE- EA 4085) et Paris III (PRISMES-EA 4398)

Avec le soutien des universités de Paris-Sorbonne et de la Sorbonne Nouvelle

Colloque : "Imaginaires du changement, changement d’imaginaires dans la France de la renaissance"

Histoire contemporaine, déviances, justice : journée d’hommage à Jean-Claude Farcy

Huitièmes Rencontres de l’OMF, musicologies et mixité

Journée d’études « Philosophie de l’histoire de la philosophie »

En hommage à Jean-Luc MARION de l’Académie française.

Journée d’études "Enseigner et étudier ‘la Pologne’ avant et après 1989 "

PALABRES CENTRE-EUROPÉENNES

Soirée littéraire "Pandora – Jan Vladislav – Terry Haas"

Colloque international : Silence et sagesse, de la musique à la métaphysique

Colloque international "Eduardo Lourenço et la passion de l’humain"

Organisé par Maria Graciete Besse (Univ. Paris IV-Sorbonne)

et la Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en France

Colloque international : l’érudition et la littérature philosophique clandestine

Colloque international organisé par :

  • Geneviève ARTIGAS-MENANT (CELLF 17e-18e, UMR 8599, CNRS – Université Paris-Sorbonne)
  • Olivier BLOCH (CHSPM, Université Paris I – Panthéon Sorbonne)
  • Antony McKENNA (UMR 5037, CNRS – Université de Saint-Étienne)

dans le cadre de « l’Inventaire des manuscrits philosophiques clandestins » programme de recherche du Centre d’Étude de la Langue et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, en collaboration avec l’Institut d’Histoire de la Pensée classique (UMR 5037) et le Centre d’Histoire des Systèmes de Pensée Moderne (CHSPM) de l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne.

Conférences de la Sorbonne. Cycles "Représentations du corps moderne"

Journée d’études : "Astronomie européenne XIIIe -XVe siècle"

Organisé par les projets ANR « Histoire des tables Numériques »

(Dominique Tournes, Christine Proust) et « CrealSciences » (Joëlle Ducos)

Rencontre autour des deux derniers numéros hors-série de la revue "Cultures d’Europe centrale"

Rencontre internationale de traducteurs sur le thème "Homère en hexamètres"

Agglomérations et sanctuaires : Réflexions à partir de l’exemple de Grand

Colloque international : les 40 ans de Renga (1971)

Colloque international : Xénophon et la rhétorique

Journée d’étude des jeunes chercheurs : les âges de la vie, de l’aube de la Renaissance au crépuscule des Lumières

Organisée par Pauline Decarne et Damien Fortin

Journées d’étude interdisciplinaires "Danse et littérature : usages de la métaphore"

Colloque "L’anthropologie philosophique et son potentiel critique. La Vie, la société, la politique"

Conférence du Cycle de cinéma catalan "El cinema a Catalunya durant la Segona República"

Colloque : Morale et diplomatie au XIXè siècle

Colloque international « Historiographie léonaise, castillane et navarraise du XIIe siècle. 3 : l’Historia legionensis (dite silensis) »

Après midi d’étude "Théophile Gautier et l’art romantique"

Organisateurs : EA 4503 de Paris IV (Littérature française des XIXe au XXIe

siècles), CRP 19 de Paris III, Association du Bicentenaire de la naissance

de Th. Gautier

Colloque : le renseignement anglo-américain sur l’Asie

Colloque de l’Institut de recherche stratégique de l’école militaire (Irsem), en partenariat avec l’Université Paris-Sorbonne – Umr-Irice 8138.

– mardi 15 et mercredi 16 mai 2012 –

 

De la défaite nippone, en 1945, à la récente affaire Bo Xilay en Chine, l’Asie n’a pas cessé de mettre les services de renseignement au défi. La France a joué dans cette région un rôle important – bien qu’il soit encore peu abordé sous l’angle spécifique du renseignement –, comme acteur de la guerre en Indochine et en Corée, puis au service de la paix, de la stabilité et de l’intégration régionales. S’il est aujourd’hui moins directement impliqué dans les grands enjeux asiatiques, notre pays ne peut pourtant s’en désintéresser. Grâce à la présence d’experts, de chercheurs et d’anciens responsables ou membres des services secrets français, ce colloque sera l’occasion de dresser un premier bilan des études et des sources disponibles en France, de les comparer avec celles qui existent aux États-Unis et en Grande-Bretagne, et d’ouvrir de nouvelles perspectives. Il se trouve à la convergence de deux axes de recherche transdisciplinaires développés par l’IRSEM : l’histoire des grands enjeux stratégiques contemporains en Asie orientale et du Sud-Est, coordonnée par Pierre Journoud (IRSEM), et l’étude du renseignement, coordonnée par le professeur Bertrand Warusfel (Lille 2).

Colloque international : Les dialogues Aduersus Iudaeos.
Permanences et mutations d’une tradition polémique

Colloque international : les usages de l’écrit du for privé

Colloque international "Les poètes de l’Empereur"

Après midi d’étude "Théophile Gautier et l’art romantique"

Colloque international "Miłosz, dialogue des cultures"

Conférences de la Sorbonne. Cycles "Représentations du corps moderne"

Conférences "Baudelaire dans le monde" (Traditions critiques et traductions)

Colloque international "Pratiques latines de la dédicace : permanences et mutations de l’Antiquité à la Renaissance".

Journée Lionel Ray en Sorbonne

Conférences suivies d’une lecture par le poète Lionel Ray de ses poèmes.

Journée organisée par le président Georges Molinié.

Mardi 17 mai 2011, de 9h30 à 17h30, en salle J636.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Consultez le programme

La mémoire des persécutions : Colloque international autour des livres des maccabées

Les 100 ans de la Section Philologique de l’Institut d’Estudis Catalans

Colloque de l’école doctorale IV : "Décomposition et émergence esthétique en temps de crise"

Conférence de Marti March

Conférence "Les traductions juives de la Bible en français aux XIXe et XXe siècles"

Rencontres du Centre André Chastel : "La place des collections du duc d’Aumont dans l’histoire du goût à la fin du XVIIIe siècle"

Colloque international "Le patrimoine de l’Inde : perspectives de recherche"

Colloque international : La douceur dans la pensée moderne

Doctoriales 2012 "Centre d’Histoire du XIXe siècle, Engagement / Image

Rencontres : "Les Entretiens de Po&sie à la Maison de l’Amérique latine"

Chaque mois, le comité de rédaction de la revue Po&sie vous invite à une rencontre. www.pourpoesie.net

  • lundi 23 mai à 18h30

avec Luba Jurgenson « Écrire, traduire – de la Russie à la France »

  • mardi 14 juin à 18h30

avec Emanuele Coccia

Lecture-rencontre avec Michael Donhauser et Bernhard Strobel (en allemand)


  • Né à Verduz (principauté du Lichtenstein) en 1956, Michael Donhauser, poète et traducteur entre autres d’Arthur Rimbaud et Francis Ponge, récompensé des prix Ernst Jandl (2005) et Georg Trakl (2009), est l’un des écrivains de langue allemande d’aujourd’hui les plus marquants. Sa poésie est à la fois complexe et d’un émouvant équilibre. Avec ses « Variations », publiées dans plusieurs revues littéraires et aux éditions Kortina, Donhauser poursuit un intense travail sur certains motifs qu’il reprend et modèle, tel le sculpteur d’une langue de plus en plus précise.

 

  • Né à Vienne en 1982, Bernhard Strobel, se concentre sur une forme originale de prose, la « Kurzgeschichte »[récit]. Il montre dans ses deux recueils Sackgasse et Nichts, nichts qu’elle mérite une plus grande attention, lorsqu’elle est utilisée avec maîtrise. Strobel la développe dans une langue directe et crue, libérée de sa logique contraignante, qui laisse émerger avec humour, sans craindre les tabous, les drames quotidiens de la société.

9es Rencontres de l’OMF : RECHERCHE & DÉONTOLOGIE soutenances & rapports de thèse contextes, méthodes & enjeux

Religion et rationalité : Philon d’Alexandrie et ses successeurs dans le paganisme et le christianisme

Séminaire transdisciplinaire - Philosophie et Musicologie, des croisements aux rencontres

Colloque : Cités humanistes, cités politiques (1400 - 1600)

SÉMINAIRE INTERARTS DE PARIS : "L’IRONIE"

Journée d’études : "Norme et changement : Voltaire et l’Essai sur les moeurs"

Cette journée d’étude est organisée par Sylvain MENANT (Université Paris-Sorbonne, CELLF 17e-18e) dans le cadre du Groupe d’Étude des Moralistes (GEM) et du programme Voltaire en son temps du Centre d’Étude de la Langue et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles

Colloque : "De l’extrême : pratiques du contemporain dans le monde ibérique et latino-américain"

Journée d’étude "Morales révolutionnaires, révolutions morales : prophètes et apologistes au temps des révolutions"

Journée d’étude sur « L’homme dans le langage »

L'AGENDA CULTUREL

L’agenda culturel est disponible au service culturel et sur internet. 

Voir l’agenda culturel

PUBLIER UN EVENEMENT DANS L'AGENDA

Seuls les événements organisés par Paris-Sorbonne peuvent figurer dans l’agenda des colloques et conférences.

Pour publier un événement dans cet agenda, vous devez remplir ce formulaire et l’envoyer à : communication@paris-sorbonne.fr

Contacts

Actualités et colloques :


Agenda culturel :


Agenda des soutenances :